15:12 07 mai

Grand Chelem Bakou 2015 – Le point sur les tirages au sort

Les quatorze tricolores fixés sur leurs parcours en Azerbaïdjan

Une semaine après un Grand Prix de Croatie faiblard de la part des treize Français engagés, cap sur l’Azerbaïdjan pour le premier Grand Chelem de l’année, là même où se retrouveront au mois de juin les meilleurs combattants du Vieux Continent pour la première édition des Jeux européens. Après les désistements successifs de Teddy Riner, Marine Erb, Loïc Piétri et Alain Schmitt, c’est une escouade de quatorze légers qui fera le déplacement, sans représentant au delà des catégories -70kg chez les féminines et -73kg chez les masculins.

En -48kg, Laetitia Payet (Villemomble Sports) débutera face à la Roumaine Violeta Dumitru, qui reste sur trois éliminations au premier tour lors de ses dernières sorties. Derrière, la championne d’Europe 2014 Eva Csernoviczki serait au programme. Du costaud aussi pour Aurore Climence (Sainte-Geneviève Sports), qui reste sur une belle troisième place à Tbilissi, opposée dès son entrée en lice à la Turque Dilara Lokmanhekim, troisième à Oberwart, Prague et Samsun (en battant la championne olympique Menezes pour le bronze) avant de remporter Zagreb la semaine dernière. En cas de succès, la Roumaine Monica Ungureanu, au pied du podium à Düsseldorf et Tbilissi, se dresserait sur le chemin de la Génovéfaine.

Il y aura également deux prétendantes tricolores dans la catégorie supérieure. Priscilla Gneto (Levallois SC), sortie au premier tour du Grand Prix de Samsun par la Biélorusse Skrypnik, se frottera d’abord à l’Ukrainienne Tetiana Levytska, en bronze en Géorgie, avant de batailler contre l’éternelle Ilse Heylen, en quête à 38 ans d’une cinquantième médaille internationale. En cas d’accession aux quarts de finale, l’Israélienne GIli Cohen, n°8 mondiale, pourrait lui faire face. Pour Pénélope Bonna (FLAM 91), un tableau très délicat en perspective avec l’Italienne Odette Giuffrida, championne d’Europe juniors l’an passé et troisième du dernier Grand Prix de Géorgie, pour commencer, avant de probablement croiser le fer avec les expérimentées Mareen Kraeh, médaillée mondiale à Rio, et Jaana Sunberg, finaliste du Tournoi de Paris 2014 et en or à Tbilissi en mars dernier.

En -57kg, Hélène Receveaux (ADJ 21) a elle aussi hérité d’un parcours jalonné d’obstacles, à commencer par l’Autrichienne Tina Zeltner, troisième en Croatie samedi dernier. Une victoire et la championne du monde juniors 2010 retrouverait la Roumaine Caprioriu, finaliste des Jeux de Londres et plus récemment troisième du Grand Prix de Samsun.

Victorieuse de l’Open africain de Tunis en début d’année, Anne-Laure Bellard (-63kg, JC Pontault-Combault), exemptée de premier tour, devrait se lancer face à la Russe Marta Labazina avant de se mesurer à la néo-Britannique Alice Schlesinger, qui restait sur quatre médailles en autant de sorties (finaliste à Sofia, victorieuse à Düsseldorf, de nouveau en argent à Prague et troisième à Samsun) avant de tomber sur Clarisse Agbegnenou en Croatie.

Enfin, chez les -70kg, Marie-Eve Gahié (FLAM 91) devra se méfier de la Polonaise Klys, qui reste sur une victoire sur Posvite à Zagreb, sur Pinot à Bakou l'an passé, et sur Emane aux Europe de Montpellier l'an passé. Si la championne du monde cadettes 2013 brise la malédiction française, elle se retrouvera aux prises avec Iljana Marzok, victorieuse à Qingdao en fin d'année dernière. Margaux Pinot (Levallois SC) affrontera de son côté la Géorgienne Stam, éliminée dès le deuxième tour à Zagreb, avant de vraisemblablement se mesurer à l'Autrichienne Graf, battue par Emane et Gahié à Tbilissi.

Chez les masculins, les deux super-légers Vincent Limare (JC Maisons-Alfort) et Adrien Raymond (Sucy Judo), qui n’ont fait qu’un tour à Zagreb, tenteront de se rattraper dans le Caucase. Le double champion de France en titre a hérité du champion de Grèce 2013 Ioannis Papachristidis au premier tour, qu’il faudra écarter tout comme l’Israélien Artiom Arshanski, médaillé continental il y a deux ans, pour pouvoir se frotter au champion du monde en titre Boldbaatar Ganbat. Méfiance aussi pour le Sucycien, qui sera opposé au jeune Espagnol Francisco Garrigos, champion d’Europe et du monde juniors en 2014 et qui semble vite prendre ses marques chez les seniors comme en attestent ses cinquième et troisième places obtenues à Düsseldorf et Zagreb.

Moment fort de ce Grand Chelem de Bakou, le retour à la compétition de Loïc Korval (-66kg, OMS Pointe-à-Pitre) après la levée de sa suspension, pour trois manquements aux obligation de localisation du logiciel ADAMS, par la commission de discipline de la FFJDA. Le champion d’Europe 2014 qui initiera sa journée contre le vainqueur du duel kazakho-azeri opposant Sakenuly et Rufullayev, remake du premier tour des derniers championnats du monde juniors, qui avait vu la victoire de Sakenuly, récent vainqueur de l’Open européen de Sofia. Une entrée en matière à la main du médaillé mondial 2010, qui enchaînerait probablement avec l’Espagnol Sugoi Uriarte, finaliste pour sa part en 2009.
David Larose (Sainte-Geneviève Sports), dauphin de Korval à Montpellier il y a un an, accédera lui aussi directement au deuxième tour, où l’attendrait Vazha Margvelashvili, sur qui l’équipe de Géorgie semble beaucoup miser en le sortant pour la sixième fois en 2015, pour une seule médaille, décrochée à Düsseldorf aux dépens du Russe Yakub Shamilov. L’Azeri Nijat Shikhalizada se dresserait derrière, sur le retour après avoir disparu des radars de longs mois en fin d’année dernière, à moins que le Coréen Limhwan Kim, en bronze à Bakou l’an passé pour sa dernière sortie internationale recensée, ne surprenne son monde, dont le Russe Abdulzhalilov qu’il rencontrera en premier.

Auteur de la seule belle performance masculine des Français en Croatie, Pierre Duprat (-73kg, Levallois SC) sera d’abord aux prises avec le vainqueur du combat opposant l’Américain Delpopolo, médaillé continental le mois dernier, au Belge Chouchi, tout proche de son premier podium en Grand Prix à Zagreb. L’Ukrainien Drebot, cantonné à la septième place sur ses trois dernières sorties, arriverait ensuite, avant le Coréen Gui-Man Bang, double champion d’Asie qui a remporté le tournoi de Paris en 2014. Pour Florent Urani (Sainte-Geneviève Sports), sélectionné comme Duprat pour les Jeux européens de juin, premier combat contre le Portugais Jorge Fernandes, avant un gros duel à prévoir contre l’Azéri Orujov, qui reste sur deux victoires à Tbilissi et Samsun. Le vainqueur tomberait alors sur le champion olympique des -66kg Lasha Shavdatuashvili, qui semble enfin avoir trouvé la bonne carburation dans sa nouvelle catégorie en s’imposant dernièrement à Rome et à Zagreb.

Début des combats à 7h heure française.

Les autres actualités similaires

Original-original-310_cjuniors
Original-pub_3
Original-original-310_cadets
Original-original-310_militaires
Original-carre%cc%81_ff
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_regions