10:55 08 jul

GP de Montréal 2019 (J3) - Et Riner entra dans l'arène...

Le Français revient et gagne, le Japon termine à sept titres

Ultime journée de ce Grand Prix dans la Belle Province, ce dimanche était attendu comme rarement par le judo français et mondial. La raison de cette excitation planétaire chez les amateurs trouvait son origine dans l'annonce du retour à la compétition de Teddy Riner. Une pause de vingt mois après son titre de champion du monde toutes catégories à Marrakech, en novembre 2017. Un retour qui s'avère réussi puisque la victoire est au bout pour le double champion olympique, auteur d'une prestation solide face à une adversité sans aucun complexe. Et sinon ? Les Japonais ont achevé de dominer ce Grand Prix avec trois nouveaux titres grâce à Shori Hamada, Sarah Asahina et Mashu Baker. Sept titres pour les Nippons. Le Canada de Nicolas Gill termine à la deuxième place avec neuf médailles. 

Riner, retour convaincant


Riner, victorieux pour son retour. Crédit photo : IJF/ Emanuele Di Feliciantonio

Il était près d'une heure du matin (heure française) lorsque Teddy Riner et Hisayoshi Harasawa montèrent sur le tapis central de la Maurice Richard Arena. Un combat attendu de tous puisque on allait avoir sous les yeux un nouvel affrontement entre les deux derniers finalistes des JO de Rio. Difficile de rêver mieux pour conclure ce Grand Prix canadien ! Un combat âpre, très rythmé, où Harasawa agressa d'entrée Riner au kumikata et tentant de faire vaciller le colosse français avec son uchi-mata. Mais remarquablement concentré sur les mains du début à la fin, le Français laisse passer l'orage pour prendre à son tour les choses en main. Un premier o-soto-makkikomi bien esquivé par Harasawa mais un second au golden score, encore plus fort, envoyait le Japonais sur la tranche. Une victoire difficile mais que le décuple champion du monde aura été chercher au mental et grâce à une palette technique toujours aussi remarquable, lui qui avait trouvé la faille, là encore au golden score, sur un harai-goshi d'école contre ce diable de Lukas Krpalek dans une demi-finale elle aussi au cordeau. Très vite en action sur un o-soto-gari à gauche, le champion olympique des -100kg tentait de trouver la solution au sol avec son spécial, un "bras -tête" que le Français lisait bien. Un combat malheureusement un peu gâché dans le rythme par la règle du rhabillage systématique. En tableau, le Français s'était défait sans difficulté de l'Américain Tadehara et du Roumain Simionescu. Après vingt mois sans combattre, Teddy Riner a donc réussi son retour avec une victoire convaincante face à une adversité bien décidée à faire chuter le Français. Une compétition sans aucun doute riche d'enseignements pour le judoka du PSG Judo pour ce tournoi de reprise. On a déjà hâte de revoir le double champion olympique tricolore en action. Mais ça ne sera pas à Tokyo puisqu'on vient d'apprendre que Riner ne participerait pas aux Mondiaux. 

Le Japon asseoit son leadership
Championne du monde en titre chez les lourdes, la jeune Sarah Asahina (22 ans) remporte son premier titre de l'année, après le bronze au GC d'Osaka et l'argent au GC d'Allemagne. Battant aux pénalités sa compatriote Inamori en 1/4 de finale, elle ne fait qu'une bouchée en finale de l'Israélienne Hershko : premier waza-ari sur harai-goshi puis ippon sur un énorme coup du volant en forme de sumi-otoshi. 
Dans la catégorie inférieure, Shori Hamada, elle aussi championne du monde en titre, ipponise toutes ses adversaires du jour (des combats sans le moindre shido c'est à signaler) dont la Russe Babintseva sur uchi-mata. Elle défendra son titre mondial à Tokyo, fin août. 
Enfin, le champion olympique des -90kg, Mashu Baker, dont c'était seulement la seconde compétition internationale cette saison (il avait été non classé au Grand Chelem d'Osaka) s'adjuge la victoire en contrant l'étonnant judoka américain Colton Brown en finale. Une catégorie où le Brésilien Macedo aura montré de belles choses, dont un morote très pur pour le bronze contre l'Allemand Trippel. 
Sept titres, neuf médailles pour onze combattants (Ryonosuke Haga en -100kg et Nanami Asahi en -70kg terminent 7e) pour le Pays du Soleil-Levant. 
Dernier vainqueur du jour, l'Egyptien Darwish en -100kg bat l'un des deux combattants canadiens médaillés ce dimanche , Shady El Nahas, 21 ans. Un jeune costaud qui réalise une première saison convaincante (2e à Osaka, 3e à Ekaterinbourg). L'Africain, non classé sur le circuit IJF depuis le Master (il a été sacré champion d'Afriquefin avril) s'impose sur un contre. Deux combattants au potentiel de gros outsiders pour un podium à Tokyo fin août. 

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310