18:00 08 fév

GC Paris 2019 - J1 - Le tirage des Françaises

Le menu des -48, -52, -57 et -63kg tricolores ce samedi

Alors que les tirages au sort (à télécharger en bas de page) viennent de livrer leur verdict à l'AccorHotels Arena, voici ce qui attend les tricolores féminines engagées ce samedi en -48, -52 et -57 et -63kg.

-48kg
Premier tour difficile pour Mélodie Vaugarny (Sainte-Geneviève Sports Judo) qui rencontrera la Portugaise Catarina Costa, seizième mondiale, cinquième aux championnats du monde à Bakou et finaliste au Grand Prix du Mexique en octobre dernier. Si la Française l'emporte, elle retrouvera très probablement l'Azerbaïdjanaise Leyla Aliyeva, dont le dernier classement est une cinquième place à l'open européen de Biélorussie en août. Pas de quoi être vraiment impressionnée. En quart de finale, elle retrouverait derrière le top niveau mondial avec la Japonaise Ami Kondo, en argent au Grand Chelem d'Osaka et au Masters de Guangzhou.

Pour Marine Lhenry (US Orléans Loiret JJJ), ce sera Marusa Stangar, tête de série n°3 demain, bronzée au Masters fin décembre et cinquième il y a deux semaines en Israël pour le Grand Prix. Si elle s'en sort victorieuse, la route des quarts devrait se dégager pour sans doute retrouver Maryna Cherniak, finaliste il y a deux semaines à Tel-Aviv.

Troisième Française du tableau, Mallaurie Mercadier (AC Boulogne-Billancourt Judo), aura un premier combat abordable. Face à elle, la Mauricienne Priscilla Morand, troisième des opens africains de Dakar et Yaoundé en novembre. Derrière, ce serait la Chinoise Yao Xiong, finaliste du Grand Prix des Pays-Bas, puis, vraisemblablement, la Coréenne Yujeong Kang, finaliste ici même l'année dernière -battue par Daria Bilodid- et au pied du podium à Osaka.

Dans le quart de tableau C, cela semble être franchement accessible pour Mélanie Clément (Sporting Marnaval) puisqu'elle devra battre l'Allemande Katharina Menz, cinquième des Grands Prix du Mexique et d'Ouzbékistan en début de saison, puis la Belge Anne-Sophie Jura ou l'Algérienne Hadjer Mecerem, pour atteindre les quarts de finale. Le ticket pour le dernier carré se jouerait alors probablement face à la Kazakhstanaise Otgontsetseg Galbadrakh, médaillée de bronze à Bakou, ou la Japonaise Hiromi Endo.

-52kg
Dans le quart de tableau A, Astride Gneto (Étoile Sportive Blanc-Mesnil Judo), médaillée de bronze aux championnats de France à Rouen, débutera contre la Roumaine Andreea Chitu, finaliste mondiale 2014 et 2015 et troisième du Grand Prix d'Israël il y a deux semaines, avant de retrouver la Turque Irem Korkmaz ou la Cubaine Nahomys Acosta Batte pour une place en quart de finale. Face à elle, en toute logique, la Japonaise Natsumi Tsunoda, victorieuse du Masters en décembre.

De son côté, Pénélope Bonna (JC Pontault-Combault) sera opposée à l'Azerbaïdjanaise Gultaj Mammadaliyeva, senior première année et non classée lors de ses six dernières compétitions internationales. Pas de quoi vraiment faire peur. Ensuite, il faudra certainement croiser le fer avec l'Américaine Angelica Delgado, septième en Israël.

Gros tirage en revanche pour Marie Orsini (US Orléans Loiret JJJ), vice championne de France en titre qui se voit opposer la Belge Charline Van Snick au premier tour, qui reste sur une victoire au Grand Prix des Pays-Bas et une troisième place au Masters.

Du lourd aussi pour la toute jeune Faiza Mokdar (PSG Judo) avec la Coréenne Bokyeong Jeong, dont ce sera la première compétition dans sa nouvelle catégorie (la vice championne olympique 2016 était en -48kg jusqu'à sa dernière victoire aux Jeux d'Asie fin août). Si la Parisienne s'en sort, elle retrouvera... Ai Shishime, vice championne du monde en titre !

-57kg 
Premier combat contre la Roumaine Corina Stefan, cinquième du dernier Grand Prix du Mexique mais non classée depuis, pour Hélène Receveaux (US Orléans Loiret JJJ). En huitièmes, la Française devrait retrouver l'Allemande Amelie Stoll, troisième au Grand Prix d'Ouzbékistan, avant un probable quart de finale contre le verrin kosovar Nora Gjakova, finaliste au Masters 2018.

La championne de France en titre et vice-championne du monde juniors en titre Sarah-Léonie Cysique (AC Boulogne-Billancourt Judo) aura un premier combat à sa portée avec l'Américaine Mariah Holguin, 83e mondiale. Mais tout de suite après, c'est la Japonaise... Momo Tamaoki, finaliste à Osaka et en bronze au Masters. Du très costaud dans une catégorie parmi les plus relevées chez les féminines.

Automne Pavia (OM Judo) retrouvera pour sa part la Hong-Kongaise Po Seum Leung, vainqueur de l'open de son pays début décembre, avant sans doute la Coréenne Youjeong Kwon, troisième du dernier Grand Chelem du Japon fin novembre.

Enfin, Priscilla Gneto (Étoile Sportive de Blanc-Mesnil Judo) aura un tour blanc avant de retrouver la victorieuse du duel opposant la Roumaine Loredana Ohai à l'Américaine Leilani Akiyama. En cas de succès, un gros morceau en vue avec sans doute l'Allemande Theresa Stoll, en or au Grand Prix d'Ouzbékistan mais non classée à Osaka et au Masters en fin d'année 2018.

-63kg 
La Cubaine Maylin Del Toro Carvajal sera la première adversaire de la reine Clarisse Agbegnenou (RSC Champigny) dan le haut de tableau. En quarts, la triple championne du monde pourrait retrouver la Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard, finaliste du Grand Prix du Mexique en octobre, avant une demi-finale possible contre la Slovène Andreja Leski ou l'Allemande Martyna Trajdos.

Yasmine Horlaville (Eure Judo), médaillée de bronze à Rouen, retrouvera la Brésilienne Alexia Castilhos, troisième des Grands Prix de Zagreb et Cancun en 2018. En huitièmes, ce sera probablement Martyna Trajdos, cinquième au Masters en décembre.

Inès Prévot (Étoile Sportive de Blanc-Mesnil Judo) affrontera pour sa part la Danoise Laerke Olsen, vice championne du monde juniors en octobre dernier à Nassau.

Enfin, Maëlle Di Cintio (US Orléans Loiret JJJ), cinquième du Grand Prix des Pays-Bas en 2018 et victorieuse de l'Open de Bulgarie le week-end dernier, rencontrera l'Italienne Edwige Gwend, septième du Grand Prix d'Israël il y a deux semaines. En huitièmes, grosse cote puisque ce sera sans doute la Japonaise Aimi Nouchi, sur la troisième place du Grand Chelem d'Osaka.

Retrouvez les tableaux complets de ces quatre catégories féminines ci-dessous.

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei