8:19 07 fév

GC Paris 2016 - Le deuxième jour en direct

Triplé en or pour Maret, Iddir encore en argent, Emane et Erb en bronze

Grand Chelem de Paris 2016
6 et 7 février
AccorHôtels Arena - Paris

Au programme ce dimanche :
-70kg, -78kg, +78kg F / -81kg, -90kg, -100kg, +100kg M

(Pensez à rafraîchir régulièrement pour lire les dernières brèves)

19h25. +100kg - Harasawa double la mise à Paris!
En l'absence de Teddy Riner, le Japonais Hisayochi Harasawa a de nouveau affirmé sa domination actuelle sur la catégorie, en l'emportant aux pénalités sur l'Israélien Sasson, pour signer une trente-troisième victoire et un quatrième Grand Chelem remportés consécutivement.

19h15. +100kg - Meyer et Moura éjectent Shichinohe et Matiashvili du podium
Le Néerlandais a su tenir le choc contre le double vice champion du monde Ryu Shichinohe après avoir débloqué son tableau sur un profond o-uchi-gari pour yuko. Le Japonais, guère en verve ce dimanche, verra la cérémonie protocolaire des tribunes, de même que le Géorgien Matiashvili, sanctionné à quatre reprises face au Brésilien Moura.

19h. +78kg - Tachimoto à l'expérience
Si la Japonaise et la colossale Chinoise Ma Sisi ont le même âge (27 ans), la première compte tout de même cinq médailles mondiales (contre aucune pour Ma) et désormais quatorze médailles en Grand Chelem, un record. Pour le métal, il aura fallu attendre quatre minutes peu inspirantes et deux shido infligés à la Chinoise...

18h50. +78kg - Erb sème du bronze!
Encore un gros combat pour la jeune blonde qui a dominé la Coréenne Minjeong Kim, victorieuse à Tashkent en 2015, aux pénalités. Un gros physique, une belle mobilité, et une première médaille en Grand Chelem après deux cinquièmes places à Abou Dhabi et Tokyo. La Brésilienne Nunes n'ayant pu s'aligner dans l'autre petite finale, c'est la Néerlandaise Savelkouls qui s'empare de l'autre troisième place.

18h40. -100kg - Et un, et deux, et trois Maret !
Yoko-tomoe-nage pour yuko après trente secondes de combat, avant un seoi qu'il avait le mérite de prolonger jusqu'à l'arrivée au sol du Canadien Reyes, médaillé de bronze continental en 2015. À ce moment-là, le sociétairede l'ACBB parvenait à dégager ses jambes de l'étreinte canadienne pour un osaekomi qui l'envoyait pour la troisième fois de suite sur la première marche du podium parisien. De quoi rentrer encore un peu plus dans l'histoire du tournoi.

18h30. -100kg - Wolf et Frey médaillés
Harai-tsuri-komi-ashi pour le Japonais Wolf sur le Néerlandais Korrel, suivi dans la foulée du uchi-mata/makikomi de l'Allemand Karl-Richard Frey aux dépens de l'Azerbaidjanais Gasimov. Du beau spectacle avant la finale Maret - Reyes.

18h20. -78kg - La quinzième pour Aguiar!
Rien qu'en seniors, l'Américaine Harrison et la Brésilienne Aguiar s'étaient déjà affrontées quatorze fois avant cette finale, pour sept victoires dans chaque camp (4-4 si l'on ne compte que les finales les opposant). Et c'est la gauchère Aguiar qui reprend le leadership en imposant son uchi-mata à Harrison en bordure. Elle sera très difficile à aller chercher chez elle au mois d'août...

18h15. -78kg - Powell et Malzhan sur la boîte
Le duel britannique opposant Nathalie Powell à Gemma Gibbons a tourné à l'avantage de la première, pénalisée à une seule reprise contre deux à son adversaire.
À ses côtés, on retrouvera l'Allemande Luise Mazahn menée d'un yuko en contre par l'Espagnole Talarn jusqu'à ce puissant ko-soto en reprise de garde.

18h. -90kg - Encore de l'argent pour Iddir.
La première banderille de cette finale était pour le combattant du FLAM 91, qui plaçait son seoi sans succès. Dans la foulée, Daiki Nishiyama répondait du tact au tac par un mouvement similaire en bordure, crédité cette fois d'un yuko. Derrière, la guerre du kumikata se durcissait et, après avoir feinté le o-soto-gari, le Japonais amorçait un grand coup de volant accompagné d'un petit barrage de la jambe qui envoyait Iddir au sol. Plus prompt, Nishiyama fndait sur sa proie comme pour tenter l'étranglement, avant de se ravisant en voyant le Français basculer sur le dos. 20 secondes de kami-shio-gatame plus tard, le Japon décrochait sa troisième médaille d'or du week-end pour repasser provisoirement devant la Corée du Sud. 

17h45. -90kg - La médaille en chocolat pour Gobert...
Trop attentiste sur le harai-makikomi du Géorgien Liparteliani, qui rencontrait là son troisième Français de suite, Gobert concédait un waza-ari qu'il n'allait pas savoir remonter. Même s'il fasiait monter les pénalités à trois unité côté adverse. Dommage. Sur le podium, on retrouvera également le champion du monde 2015 Dong Han Gwak, qui a traversé le Suisse Grossklaus avec son morote (waza-ari) avant de parfaitement gérer la distance en fin de combat.

17h40. -70kg - Pas de troisième couronne parisienne pour Tachimoto.
Victorieuse en 2012 ainsi qu'en octobre dernier, la Japonaise ne goûtera cette fois pas à l'or. Après plus de six minutes sans rythme ni action engagée, l'arbitre lui infligeait une moulinette qui aurait tout aussi bien pu finir quelques séquences plus tôt dans le camp de la Coréenne Kim Seongyeon, finaliste à Jeju en novembre dernier, qui s'offre par la même occasion sa première victoire en Grand Chelem.

17h25. -70kg - Emane se pare de bronze, Posvite 5e.
Obligée de courir après une pénalité vite encaissée, la triple championne du monde répondait aux coup de patte de la Canadienne Zupancic par un seoi bien compact dans l'angle du tatami. Avec un waza-ari de son côté, c'était elle qui pouvait faire courir le chrono jusqu'au gong final. 8e médaille en Grand Chelem pour Emane. L'autre place de 3 n'a finalement pas eu lieu entre Sally Conway et Fanny-Estelle Posvite, cette dernière ayant été sanctionnée au combat précédent pour une clé illégale.

17h20. -81kg - Même en petite forme, Tchrikishvili est là !
Emprunté tout au long de la journée, moins aérien et contraint d'utiliser des ficelles moins spectaculaires, le Géorgien est néanmoins allé au bout de son tournoi face à l'étonnant Bulgare Ivanov, champion d'Europe -23 ans en 2013 (à 19 ans !), vainqueur du Grand Chelem d'Abou Dhabi en octobre dernier et victorieux aujourd"hui des deux médaillés de bronze. Un ko-soto conjugué à kata-guruma pour waza-ari, qui suffisait à contenir les seoi du Bulgare, que l'on risque de revoir prochainement.

17h10. -81kg - Penalber et Wang premiers bronzés du jour
Le médaillé mondial brésilien parvenait à étrangler son adversaire russe Alan Khubetsov, tandis que le Coréen Wang Ki-Chun, vice champion olympique 2008 en -73kg, confirme pour de bon son retour aux affaires en se jouant du Hongrois Csoknyai d'un waza-ari sur un petit balayage en poussée.

16h35. Ce qu'il vous reste à vivre ce dimanche (à partir de 17 heures) :

Féminines
-70kg
Finale : 

KIM Seongyeon (KOR) - TACHIMOTO Haruka (JPN)
Combats pour le bronze :
CONWAY Sally (GBR) - POSVITE Fanny-Estelle (FRA)
EMANE Gévrise (FRA) – ZUPANCIC Kelita (CAN)

-78kg
Finale :

HARRISON Kayla (USA) – AGUIAR Mayra (BRA)
Combats pour le bronze :
TALARN Laia (ESP) - MALZAHN Luise (GER)
POWELL Natalie (GBR) - GIBBONS Gemma (GBR)

+78kg
Finale :

TACHIMOTO Megumi (JPN) – Ma Sisi (CHN)
Combats pour le bronze :
SAVELKOULS Tessie (NED) - NUNES Rochele (BRA)
KIM Minjeong (KOR) - ERB Marine (FRA)

-81kg
Finale :

TCHRIKISHVILI Avtandil (GEO) –  IVANOV Ivaylo (BUL)
Combats pour le bronze :
CSOKNYAI Laszlo (HUN) - WANG Ki Chun (KOR)
PENALBER Victor (BRA) - KHUBETSOV Alan (RUS)

-90kg
Finale :
IDDIR Alexandre (FRA)
– NISHIYAMA Daiki (JPN)
Combats pour le bronze :
LIPARTELIANI Varlam (GEO) – GOBERT Ludovic (FRA)
GWAK Dong Han (KOR) – GROSSKLAUS Ciril (SUI)

-100kg
Finale :

MARET Cyrille (FRA) - REYES Kyle (CAN)
Combats pour le bronze :
KORREL Michael (NED) - WOLF Aaron (JPN)
FREY Karl-Richard (GER) - GASIMOV Elmar (AZE)

+100kg
Finale :

SASSON Or (ISR) - HARASAWA Hisayochi (JPN)
Combats pour le bronze :
MOURA David (BRA) - MATIASHVILI Levani (GEO)
MEYER Roy (NED) - SHICHINOHE Ryu (JPN)

16h30. Sasson surprend Shichinohe!
À genoux, l'Israélien continuait son mouvement d'épaule pour envoyer le vice champion du monde sur le dos. Joli!

16h15. -100kg - Maret en finale!
Contre le consistant Azerbaïdjanais Gasimov, Maret a innové en passant kata-guruma pour ippon. Il retrouvera le Canadien Kyle Reyes en finale, victorieux de la grosse baston contre le Japonais Wolf d'un yuko sur o-uchi-gari.

16h20. -90kg Nishiyama de justesse devant Gobert.
Ce sont sur des détails que se jouent les derniers combats de la journée. Gobert, devant d'un shido à la mi-combat, se retrouvait derrière deux minutes plus tard, en encaissant deux pénalités dans un combat très fermé contre le vice champion du monde 2011, un poil plus actif aux yeux des arbitres. Du coup, il sera en place de trois contre Liparteliani et non en finale contre Iddir.

16h15. -90kg - Iddir de nouveau en finale.
Contre le jeune Suisse Ciril Grossklaus, ses seoi ont de nouveau fait plaisir à voir, même s'il a dû se contenter d'un yuko pour rallier comme en octobre la finale.

16h10. -90kg - Buffet à bout de souffle...
C'était au tour de l'Orléanais de se mesurer au Géorgien Liparteliani. Moins de jus que son adversaire et une défaite de justesse aux pénalités.

16h10. -81kg - Ivanov dompte Wang Ki Chun
D'un seoi à genoux, le Bulgare efface le Coréen de sa route, après en avoir fait de même en quarts avec le médaillé mondial brésilien Penalber.

16h05. Septième place pour Kermarrec.
Face au Hongrois Czoknyai qui avait cru avoir scotché le Géorgien Tchrikishvili en quarts avant que la table ne révise son ippon en waza-ari, Julian Kermarrec a manqué de lucidité, se faisant sortir des repêchages d'un yuko. Néanmoins, un parcours référence en Grand Chelem pour le Breton.

16h. +78kg - Erb terrassée comme Louette-Kanning...
Ma Sissi de nouveau bourreau des Françaises avec sa victoire contre Marine Erb en demi-finale sur uchi-mata enchaîné en osae-komi.

15h50. -70kg - Emane et Posvite en course pour le bronze
Dans un remake de la finale mondiale d'Astana, pliée en deuxtemps trois mouvements par le seoi d'Emane, la Française prenait une nouvelle fois le meilleur sur l'Espagnole Bernabeu grâce à son mouvement d'épaule, cette fois décisif en deux temps.
Contre la tenante du titre japonaise Haruka Tachimoto, Posvite encaisse un hansokumake sévère pour une clé de bras considéré comme illicite car portant à la fois sur le coude et l'épaule. Très dur.

15h40 - Les demi-finales du jour :
Féminines
-70kg

KIM Seongyeon (KOR) - ZUPANCIC Kelita (CAN)
TACHIMOTO Haruka (JPN) - POSVITE Fanny-Estelle (FRA)
-78kg
HARRISON Kayla (USA) – MALZAHN Luise (GER)
GIBBONS Gemma (GBR)  - AGUIAR Mayra (BRA)
+78kg
TACHIMOTO Megumi (JPN) – NUNES Rochele (BRA)
ERB Marine (FRA) - Ma Sisi (CHN)
Masculins
-81kg

TCHRIKISHVILI Avtandil (GEO) – KHUBETSOV Alan (RUS)
WANG Ki Chun (KOR) – IVANOV Ivaylo (BUL)
-90kg
NISHIYAMA Daiki (JPN) – GOBERT Ludovic (FRA)
IDDIR Alexandre (FRA) - GROSSKLAUS Ciril (SUI)
-100kg
GASIMOV Elmar (AZE) – MARET Cyrille (FRA)
WOLF Aaron (JPN) – REYES Kyle (CAN)
+100kg
SHICHINOHE Ryu (JPN) – SASSON Or (ISR)
MATIASHVILI Levani (GEO) - HARASAWA Hisayochi (JPN)

15h30. -90kg - Le programme des demi-finales: 
NISHIYAMA Daiki (JPN) – GOBERT Ludovic (FRA)
IDDIR Alexandre (FRA) - GROSSKLAUS Ciril (SUI)

15h30. -90kg - Iddir sauvé par le gong ! 
Alors que l'on attendait la réaction du Français suite au waza-ari encaissé mi-combat face au Géorgien Liparteliani, il a fallu patienter jusqu'à l'ultime seconde, moment choisi par Iddir pour tout lâcher sur ippon seoi nage. Liparteliani ne pouvait rien et heurtait le tapis dans un grand fracas, pour la plus grande joie du public de l'Accor Hôtels Arena, dressé comme un seul homme.

15h25. -78kg - Le programme des demi-finales:
HARRISON Kayla (USA) – MALZAHN Luise (GER)
GIBBONS Gemma (GBR)  - AGUIAR Mayra (BRA) 

15h20. -70kg - Le programme des demi-finales:
KIM Seongyeon (KOR) - ZUPANCIC Kelita (CAN)
TACHIMOTO Haruka (JPN) - POSVITE Fanny-Estelle (FRA)

15h20. -70kg - Emane disqualifiée contre Posvite!
Au terme d'un combat très fermé, où seules les pénalités pleuvaient, la triple championne du monde, qui a bien essayé d'arracher sa cadette, se voyait exclure du combat pour une prise de l'ours à 20 secondes de la fin.

15h15. -90kg - Grossklaus enroule Buffet.
Après un énomre yuko marqué sur ura-nage, le Suisse profitait de l'avancée du Français pour l'embarquer sur son moroté. Ippon!

15h10. +78kg - Erb s'invite en demie.
Deux yuko contre la Néerlandaise Savelkouls, dont un sur son o-uchi-gari décidément performant. La médaille se rapproche...

14h50. -100kg et +100Kg - Les premiers quarts de finale :
-100kg
GASIMOV Elmar (AZE) – KORREL Michael (NED)
WOLF Aaron (JPN) – MAMMADOV Elkhan (AZE)
MARET Cyrille (FRA) – FONSECA Jorge (POR) : victoire de Maret sur une clé de bras (voir plus bas).

+100kg
SHICHINOHE Ryu (JPN) – MOURA David (BRA)
​KOKAURI Ushangi (AZE) – MATIASHVILI Levani (GEO)
SASSON Or (ISR) – OUCHANI Hamza (FRA) : victoire de Sasson sur un seoi enroulé, qui met fin à l'enthousiasmante prestation du tricolore.

14h45. -90kg - Le programme des quarts de finale :
GWAK Dong Han (KOR) – NISHIYAMA Daiki (JPN)
BETTONI Eduardo (BRA) – GOBERT Ludovic (FRA)
LIPARTELIANI Varlam (GEO) – IDDIR Alexandre (FRA)
GROSSKLAUS Ciril (SUI) – BUFFET Romain (FRA)

Trois Français dans les huit derniers postulants aux demi-finales, parmi lesquels Romain Buffet, venu à bout au mental du Mongol Lhkagvasuren au golden score.

14h35. -100kg - Maret impérial au sol, Krpalek surpris par Wolf
Le Français a profité d'une attaque un peu molle du Portugais Fonseca pour ligoter son bras et le contraindre à l'abandon. Dans le même temps, Wolf élimine le Tchèque Krpalek d'un yuko.

14h30. -81kg - Clap de fin pour Kermarrec
Le Russe Khubetsov a eu raison du Génovéfain, une nouvelle fois pas avare en efforts une fois mené. En vain.

14h30. -81kg - Le programme des quarts : 
TCHRIKISHVILI Avtandil (GEO) – CSOKNYAI Laszlo (HUN)
KERMARREC Julian (FRA) – KHUBETSOV Alan (RUS)
WANG Ki Chun (KOR) – MOUSTOPOULOS Roman (GRE)
PENALBER Victor (BRA) – IVANOV Ivaylo (BUL)

14h25. -90kg - Iddir balaie devant sa porte.
Meulé par le Slovaque Randl, le Marseillais sortait le grand jeu sur de-ashi-barai pour avoir le droit à sa revanche contre Liparteliani en quarts.

14h20. -81kg - Penalber monte en régime
Un très beau ko-soto pour s'offrir le revenant Russe Ivan Vorobev et s'inviter en quarts. Le taulier de l'équipe masculine brésilienne, c'est bien lui!

14h15. +78kg - Le programme des quarts de finale:
TACHIMOTO Megumi (JPN) – KIM Minjeong (KOR)
NUNES Rochele (BRA) – CHEIKH ROUHOU Nihel (TUN)
SAVELKOULS Tessie (NED) – ERB Marine (FRA)
Ma Sisi (CHN) – IAROMKA Svitlana (UKR)

14h10. +78kg - Louette ne pouvait pas bouger la montagne Ma Sisi...
La différence de gabarit était telle que la Française aura eu beau tout donner pour la faire vaciller, c'est bien la Chinoise qui passait aux pénalités, sans avoir cherché à faire tomber Louette-Kanning.

14h05. Le programme des quarts de finale :

-70kg
POLLING Kim (NED) – KIM Seongyeon (KOR)
ZUPANCIC Kelita (CAN) – CONWAY Sally (GBR)
BERNABEU Maria (ESP) – TACHIMOTO Haruka (JPN)
EMANE Gévrise (FRA) – POSVITE Fanny-Estelle (FRA)
-78kg

HARRISON Kayla (USA) – POWELL Natalie (GBR)
STEENHUIS Guusje (NED) – MALZAHN Luise (GER)
GIBBONS Gemma (GBR) – PUREVJARGAL Lkhamdegd (MGL)
AGUIAR Mayra (BRA) – TALARN Laia (ESP)

14h. +100kg - Ouchani séduit.
Avec sa mobilité toujours intéressante pour un lourd, Hamza Ouchani s'invite en quarts après un joli hiza-guruma sur le Thaïlandais Yea On.

13h55. -90kg - Pas de cadeau pour Clerget...
Le Japonais Daiki Nishiyama peut faire profil bas. Il élimine le Français sans avoir montré grand-chose, profitant seulement du décalage de pénalités décidé de façon peu compréhensible par l'arbitrage.

13h50. -70kg - Posvite rejoint Emane.
La Limougeaude, qui débutait comme Emane directement en huitièmes, a congédié la Grecque Tsltsidou sur un o-soto-gari péremptoire dans la première minute. La voilà aux prises avec son aînée pour une place en demi-finale.

13h50. -100kg et -70kg - Maret et Emane ont pris leur temps pour rallier les quarts
Le Bourguignon passe d'une pénalité tandis que la triple championne du monde, après avoir marqué waza-ari sur un mouvement d'épaule contre la Mongole Tsend-Ayush lors de la première séquence, a dû attendre le gong pour composter son billet.

13h45. -90kg - Gobert prend son quart.
Un joli seoi enroulé pour renvoyer l'Allemand Odenthal aux vestaires, après avoir dominé le combat dans sa totalité, du très bon Gobert qui va prétendre à une place dans le dernier carré face au Brésilien Bettoni.

13h40. -78kg - Tcheuméo piégée par Gibbons.
Si la Britannique aurait assurément mérité d'encaisser plus de pénalités que la Française pour ne pas avoir effectué d'attaques franches durant les quatre premières minutes, elle avait le mérite de ne pas abdiquer et de pousser Tcheuméo vers la bordure pour la faire réagir et la renverser sur le dos. Un problème de stratégie pour la Française qui quitte Bercy sans gloire.

13h35. -81kg - Tchrikivshili sans briller
Comme il a semblé compliqué pour le Géorgien de surpasser l'envie du Néerlandais Van de Kamer, volontaire même après plus de six minutes de combat. Tchrikishvili, qui s'en remettait jusque-là à des sutemi plutôt inhabituels dans sa palette technique, s'en sortait finalement d'un impérial uchi-mata plein centre. 

13h25. -70kg - Bernabeu scotche Vargas-Koch
Un bel o-soto-gari en bordure et l'Espagnole, finaliste mondiale 2015 battue par Emane, passe l'étape allemande sans trembler.

13h20. +78kg - La revanche pour Tachimoto.
Dans un remake de la finale des mondiaux, la japonaise a cette fois pris le meilleur sur la Chnoise Yu Song, s'imposant d'une petite pénalité. 

13h20. -81kg - Kermarrec sans échec!
Une rugueuse bagarre contre un Letton peu inspiré et Julian Kermarrec passe aux pénalités en quart de finale. Visiblement dans un bon jour.

13h15. -78kg - Pierret désossée par Powell.
Un premier waza-ari concédé, puis ippon sur o-uchi-gari, technique très en vue ce week-end. La Britannique qui retrouvera la championne olympique Harrison, concise sur juji-gatame pour son premier combat.

13h10. -100kg - Delvert impuissant.
Le Canadien Kyle Reyes n'a laissé aucune chance au Français, trop limiter pour espérer passer ce tour.

13h. -78kg - Malonga ne doit plus perdre ce genre de combat à l'avenir...
Deux impacts nets sur uchi-mata pour deux yuko, mais trois pénalités concédées avant la dernière minute qui la forçaient à ne pas commettre d'erreur. Une situation que Malonga ne parvenait à conserver jusqu'au bout, laissant l'Allemande Malzahn, troisième des derniers mondiaux, l'envahir en reprise de garde pour un o-uchi-gari qui faisait mouche.

12h50. -70kg - Pinot peut être frustrée
S'il n'y a pas eu d'impact flagrant sur la tentative de la Canadienne Zupancic, c'en est terminé du parcours de Margaux Pinot, troisième de l'édition d'octobre dernier. 

12h45. -100kg. Nikiforov s'en sort contre Grol, Terhec KO
Mal embarqué face au Néerlandais qui menait d'un waza-ari, le Belge passait devant sur un gros contre qu'il suivait bien au sol. Sur le tapis voisin, l'Azerbaïdjanais Mammadov, champion du monde en 2013, assommait littéralement Joseph Terhec sur un kubi-nage de titan. Ce dernier ne reprenait pas le combat.

12h40. +100kg - Ouchani se paie Okruashvili, Shichinohe sort la boît à uchi-mata
Le Français, que l'on avait vu bien volontaire contre Riner aux France de ROuen en novembre dernier, a tout compris contre le blockhaus géorgien, qu'il s'est employé à secouer jusqu'à l'hansokumake. Pour le vice champion du monde japonais Ryu Shichinohe, un bel uchi-mata sur le Roumain Natea pour retrouver le Français Bonvoisin, inamovible au sol contre le Koweitien Misri.

12h35. -100kg - Krpalek en grinçant, Wolf en osant.
Le Tchèque a dû batailler ferme pour passer d'un shido contre l'Ouzbèk Sayidov, tandis que le Japonais a pris un maximum de risques pour supplanter le Russe Bisultanov, en bronze aux championnats d'Europe de Montpellier en 2014, sur uchi-mata.

12h20. -90kg - Iddir débute au petit trot, Clerget répond présent.
Exempté de premier tour, Alexandre Iddir était opposé à l'Estonien Marmeljuk pour son retour à Paris depuis sa finale d'octobre. Une victoire sans coup d'éclat aux shido (2-1). Pour Clerget, incisif sur seoi, il renversait le Slovène Zgank pour mieux l'immobiliser. En 1/8es de finale, il retrouvera le vice champion du monde 2011 Daiki Nishiyama.

12h. -100kg - À midi, Maret jaillit!
Opposé à l'Iranien Mahjoub, victorieux du Grand Chelem de Russie en 2013 et champion d'Asie cette année-là, le Français s'est essayé aux mouvements de hanche, parvenant à amener son opposant au sol sur un lent uchi-mata/makikomi avant de le coincer au sol. 

11h55. -90kg - Gobert a assuré.
Si le Koweitien Ghanam Aldikan est loin d'être un cador de la catégorie, le Français a pris son temps avant de placer juji-gatame suite à un o-soto-gari paré par son adversaire. Ça risque de monter de plusieurs tons au tour suivant contre l'Allemand Marc Odenthal, troisième ici même en 2014.

11h40. +78kg - Retrouvailles réussies avec Bercy pour Louette-Kanning.
Désormais en +78kg, celle qui reste sur une victoire ici en 2013 dans la catégorie inférieure a pris rapidement la direction des opérations pour son premier tour contre la Lituanienne Pakenyte. Une tentative sur l'arrière avant un harai-goshi en bordure pour un gros impact à l'atterrissage. La Chnoise Ma Sisi se présente à présent face à elle.

11h35. -81kg - Ça casse pour Gomes-Tavares et Schmitt!
Face aux deux tricolores, rien de moins que le vice champion olympique 2008 (en -73kg) coréen Wang Ki-Chun et le triple champion d'Europe et champion du monde 2014 géorgien Tchrikishvili. Gomes-Tavares tenait la dragée haute à l'Asiatique trois minutes durant, avant de s'envoler sur le tai-otoshi supersonique de Wang Ki-Chun. Pour Schmitt, qui pouvait prendre là sa revanche de la demi-finale de Chelyabinsk qu'il avait été à deux doigts de remporter, le duel coupait court après une toute petite main sur le pantalon du Géorgien qui tentait de l'arracher. Triste clap de fin pour le médaillé mondial 2013 qui disputait vraisemblablement aujourd'hui son dernier Grand Chelem de Paris.

 

11h20. -78kg et +78kg- La jeunesse française au pouvoir!
À la lecture des tableaux, les jeunes Marine Erb et Samah Hawa Camara savaient qu'il faudrait répondre présent dès leur entrée en lice pour exister dans le Tournoi. Face à elles, deux médaillée mondiales d'Astana, la Japonaise Yamabe et la Néerlandaise Verkerk, qu'elles allaient dominer respectivement par ippon sur o-uchi-gari et aux pénalités. Tout bon pour l'avenir. Ça passe également pour Julie Pierret, qui dispose en -78kg de la Camerounaise Mballa par deux yuko, dont un marqué sur harai makikomi, et pour Julia Tolofua en lourdes, expéditive contre l'Américaine sur uchi-mata.

11h15. +78kg - Ortiz hors du coup
La championne olympique et double championne du monde ne semblait pas concernée par son combat contre la Néerlandaise Savelkous. Un shido encaissé et une élimination bien prématurée pour la récente gagnante du Grand Prix de La Havane aux dépens de Lucie Louette-Kanning, bientôt en piste.

11h10. -81kg - Kermarrec est en forme.
Remplaçant au pied levé le champion du monde 2013 Loïc Pietri, victime d'une entorse du genou à l'entraînement, le Breton de Sainte-Geneviève Sports a glissé sous le vice champion du monde 2011 Srdan Mrvaljevic pour un seoi à genoux qui lui rapportait waza-ari. Derrière, sur un fauchage imprécis du Monténégrin, il s'enroulait autour de son bras pour place juji-gatame. Le voici en huitièmes contre le Letton Ovchinnikovs, troisième des championnats d'Europe 2012.

11h05. -70kg - Terminé pour Gahié...
Si le premier waza-ari de ce duel allait bien dans l'escarcelle de Marie-Eve Gahié, cette dernière se faisait surprendre par le ura-nage rageur de l'Ecuatorienne Vanessa Chala en bordure. Waza-ari réhaussé finalement en ippon et direction les vestiaires pour la championne d'Europe et du monde cadettes 2013.

11h. -100kg - Un petit tour et puis s'en va pour Gviniashvili...
Détonant en -90kg l'an passé, le Géorgien est monté de catégorie afin de prétendre à une qualification olympique pour Rio qu'il n'aurait pas eue en -90kg du fait de la présence de Liparteliani. Un pari qui s'annonce plus compliqué que prévu pour le cinquième du dernier Grand Chelem de Tokyo (battu par Maret), sorti au premier tour par le Britannique Philip Awitialcaraz, finaliste de l'Open européen de Glasgow en octobre dernier sur un ane-goshi qu'il n'a su contrer.

10h50. -100kg - Delvert n'a pas craqué.
Devant aux pénalités contre le Letton Borodavko, Clément Delvert a su rester constamment dans l'attaque pour ne pas laisser son adversaire reprendre l'ascendant. 

10h45. +78kg - Ça coince pour Andéol.
Comme à Tokyo en décembre dernier, la tenante du titre française n'a pas su contrecarrer la copieuse Ukrainienne Kindzerska, qui a su faire monter les pénalités jusqu'à l'hansokumake sans pour autant prendre de risques dans ce duel de kumikata.

10h45. -78kg - Malonga bien à l'heure.
Un grand fauchage intérieur pour waza-ari contre l'Italienne Galeone, en bronze à La Havane fin janvier, et la Française, toujours médaillée à Paris pour le moment (2e en 2014, 3e l'an passé), affrontera l'Allemande Malzhan, médaillée mondiale à Astana.

10h40. -100kg - Grol et Terhec en puissance
Le chat noir néerlandais des finales mondiales (trois défaites en 2009, 2010 et 2013) lance sa journée sur un gros mouvement de hanche en plein centre du tapis qui déracine le Qatari Nafwa. Pour le double champion de France seniors, qui dispute aujourd'hui son premier Tournoi de Paris, c'est au sol qu'il a trouvé la clé en une minute tout rond sur sankakujime après avoir effondré l'Argentin Peralta à genoux.

10h30. -70kg - Pinot étrangle Samardzic.
Alors qu'elle menait d'un yuko inscrit grâce à son sode, elle concluait l'affaire d'un étranglement que la Bosnienne n'a visiblement pas vu venir.

10h30. -100kg - Ariano Rebouka prend la porte.
Désarçonné par le Néerlandais Korrel, troisième de l'édition 2015, d'un petit fauchage en début de rencontre, le jeune tricolore cédait finalement en immobilisation dans la dernière minute.

10h25. -90kg - Buffet plie Gerasimenko.
Deux sumi-gaeshi pour prendre l'avantage à la marque (waza-ari et yuko), avant la quatrième pénalité reçue par le Serbe, l'Orléanais a pris son Tournoi de Paris par le bon bout.

10h10. -90kg - Axel "ne-waza"Clerget est dans la place!
Sitôt son sutemi manqué contre Imad Abdellaoui que le Sucycien s'adonnait à l'un de ses passe-temps favoris, la démolition en règle de son adversaire au sol. Une première tentative d'étranglement, avant de repasser en sankaku, pour parvenir à ficeler le Marocain en deux temps. Simple mais remarquablement exécuté.

9h55. -90kg - Gobert débute sérieusement.
Opposé au modeste Ghanéen Ahiavor, le Génovéfain a laissé passer une minute de combat avant d'accélerer sur o-uchi-gari. Prochain tour tout aussi dans ses cordes face au représentant du Koweit Ghanam Aldikan, 34 ans et 123e mondial.

9h. -81kg - C'est reparti à Bercy!
Deuxième jour de compétition à l'AccorHôtels Arena, avec les masculins de -81kg pour lancer les hostilités. Les quatre Français ont déjà foulé les tapis, pour les succès d'Alain Schmitt (aux pénalités contre le Macédonien Zaborosciuc), Julian Kermarrec et Dimitri Gomes-Tavares (par ippon contre le Slovaque Milichovsky et le Burkinabé Monne). Ce dernier qui retrouvera le Coréen Wang Ki Chun, finaliste des JO 2008 et double champion du monde en 2007 et 2009, tombeur du Canadien Valois-Fortier dans un premier tour aux allures de bloc final mondial. Seul le chamion de France 2015 est donc tombé en ce début de journée, victime du Néerlandais Franck De Wit, 20 ans dans une semaine, champion d'Europe et du monde juniors l'an passé et troisième de l'édition parisienne d'octobre. Un corps-à-corps que le grand blond contrôlait le mieux pour waza-ari. 

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-creps_2018
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros