18:22 09 fév

GC de Paris 2018 : Le tirage au sort du samedi

-60kg, -66kg, -73kg, -48kg, -52kg, -57kg, -63kg

Les tableaux sont tombés et on peut dire que le tirage au sort n'a dans l'ensemble pas gâté les vingt-huit masculins français engagés ce week-end. Chez les féminines, les têtes de série tricolores (Amandine Buchard, Hélène Receveaux et Clarisse Agbegnenou) bénéficient, logiquement, d'un tirage plutôt clément. Premier état des lieux en ce qui concernent les combattants en lice ce samedi.

-60kg : Jolan Florimont (Nice Judo), Richard Vergnes (JC Chilly-Mazarin Morangis), Vincent Limare (ES Blanc-Mesnil), Cédric Revol (JC Pontault-Combault)
3e aux championnats de France 2017, Richard Vergnes sera le premier en lice demain dans cette catégorie avec un combat contre le Marocain Mohamed Jafy. 52e mondial. Si cela passe, gros morceau avec le Brésilien Felipe Kitadai, 24e mondial et 2e au GC d'Abou Dhabi. Jolan Florimont, champion de France en titre, rencontrera un Mongol pour son premier Grand Chelem parisien, Amartuvshin Bayaraa, 3e au GP de La Haye en novembre dernier. S'il gagne, deuxième combat très difficile contre le Japonais Toru Shishime, 3e à Tokyo et vainqueur ici-même il y a deux ans. Cédric Revol aura lui un tour blanc et affrontera en huitièmes le Tunisien Fraj Dhouibi ou le Tchèque David Pulkrabek. Pour un quart de finale possible contre l'Ouzbek Sharafuddin Lutfillaev, 9e mondial et médaillé de bronze au Masters 2017. Vincent Limare, lui, a un 1er largement à sa portée face au Portugais Joao Abreu, 315e mondial, dont le seul résultat référencé est une 5e place à une Coupe d'Europe junior en 2015. Et après ? Un combattant d'un tout autre calibre en la personne du Brésilien Phelipe Pelim, 7e à Tokyo, 15e mondial. Pour un 1/4 contre le Géorgien Lukhumi Chkhvimiani, 22e mondial et 5e aux Europe 2017 ? 

-66kg : Alexandre Mariac (ES Blanc-Mesnil), Kevin Azema (JC Maisons-Alfort), Daniel Jean (OM Judo), Kilian Le Blouch (FLAM 91)
Premier tour abordable pour le champion de France 2017, Alexandre Mariac, qui rencontrera l'Américain Alaa El Idrissi avant un huitième beaucoup plus compliqué puisque, logiquement, ce sera soit l'Israélien Tal Flicker, 2e mondial et vainqueur du GC d'Abou Dhabi 2017, soit le Japonais Norihito Isoda, 3e au GC de Tokyo début décembre dernier. Même remarque pour Daniel Jean avec un premier tour abordable face au Marocain Imad Bassou, avant de retrouver l'une des terreurs de la caté, le Coréen An Baul, champion du monde 2015, vice-champion olympique 2016 et 3e à Tokyo. Pour Kévin Azema, vice-champion de France 2017, le premier combat sera un gros défi puisqu'il sera opposé au Japonais Joshiro Maruyama, finaliste à Tokyo, seulement battu par le surdoué Hifumi Abe. Kilian Le Blouch, dont ce sera la première compétition depuis Budapest, rencontrera le combattant de la Guinée-Bissau Diogo Cesar au premier tour, avant un éventuel duel face au Mongol Kherlen Ganbold, 4e à la ranking list et vainqueur du Masters 2017. Un très gros morceau. 

-73kg : Lucas Otmane (OJ Nice), Julien La Rocca (Sainte-Geneviève Sports), Guillaume Chaine (ES Blanc-Mesnil), Pierre Duprat (ES Blanc-Mesnil) 
Baptême du feu pour le Niçois Lucas Otmane dans l'antre de l'AccorHôtels Arena. Au premier tour, il devra battre le Mongol Khadbaatar Narankhuu, 21e mondial et victorieux du GP de la Haye en novembre. Pierre Duprat, dans le même demi-tableau, affrontera le Portugais Nuno Saraiva, présent régulièrement sur le circuit mais sans performance marquante. Si tout se passe bien, ce sera logiquement face à lui le Ghanéen Emmanuel Nartey, 153e mondial, avant un huitième possible contre le Coréen An Changrim, 3e à Budapest et qui fait sa rentrée à Paris. Finaliste l'an passé, il fait partie des hommes forts de cette catégorie très dense. Le champion de France 2017 Julien La Rocca devra battre le Roumain Marcel Cercea, troisième à Sofia il y a une semaine. Un tirage piégeux avant de possiblement retrouver le Suédois Tommy Macias, 3e au Masters 2017. 
Pour Guillaume Chaine, le tirage au sort a décidé de lui offrir d'entrée l'Ouzbek Khikmatillokh Turaev, 3e au GP de Tashkent 2017, avant un huitième possible contre le Canadien Arthur Margelidon, finaliste à Tokyo. 

-48kg : Mallaurie Mercadier (Blanc-Mesnil Sport Judo), Blandine Pont (OM Judo), Mélanie Clément (Sporting Marnaval), Mélodie Vaugarny (ACS Peugeot Mulhouse)
Mallaurie Mercadier sera la première Française sur les tapis demain avec un premier combat face à la Roumaine Monica Ungareanu, 25e mondiale mais non classée depuis la Coupe d'Europe de Saarbrucken en juillet 2017. Si la vice-championne de France l'emporte, elle rencontrera la Coréenne Yujeong Kang, 5e à Tokyo avant un éventuel quart contre la Mongole Urantsetseg Munkhbat, n°1 mondiale...
Mélanie Clément bénéficie, elle, d'un tour blanc. En huitième, ce sera soit la Portugaise Joana Diogo, soit l'Espagnole Julia Figueroa, avant de probablement jouer une place en demie contre l'Israélienne Noa Minsker, 5e au GP de Tashkent et 11e mondiale. Si Mélodie Vaugarny bat la Portugaise Catarina Costa, 3e à Odivelas il y a une semaine, elle devra réaliser l'exploit au tour suivant puisqu'elle retrouvera Funa Tonaki, championne du monde en titre. Blandine Pont, encore junior et 3e aux championnats de France seniors 2017 affrontera dès le premier tour la Roumaine Alexandra Pop, finaliste du GP de Tunisie 2018. Pas facile. 

-52kg : Astride Gneto (ES Blanc Mesnil Sport Judo), Amandine Buchard (RSC Champigny), Amélie Brieux (Sporting Marnaval), Coraline Marcus-Tabellion (FLAM 91) 
Tête de série n°1 de la catégorie à Paris, Amandine Buchard, 3e mondiale, a le droit à un tour blanc. La championne de France 2017 et 3e au Grand Chelem de Tokyo tombe dans un quart de tableau à la portée de son talent et de sa dynamique actuelle. Premier combat contre la Suissesse Evelyn  Tschopp ou la Marocaine Fatima El Qorachi. Astride Gneto, vice championne de France, devra se sortir d'un premier tour possiblement piégeux contre la Coréenne Da Sol Park, 38e mondiale avant un huitième possible contre la Brésilienne Jessica Pereira, d'un autre calibre : 10e mondiale, vainqueur du GP de Tunis et 5e au Masters. Pour sa part, Amélie Brieux, en cas de succès initial contre la Roumaine Ana Maria Ionita, 198e mondiale, trouvera sur sa route la terreur actuelle de la catégorie, la surdouée Uta Abe, vainqueur à Tokyo en décembre alors qu'elle n'était que cadette troisième année. 
Coraline Marcus-Tabellion, encore junior 3, participera à son deuxième Grand Chelem à domicile. Au premier tour, le tirage au sort lui fera affronter la Kazakhstanaise Kamshat Karassaikyzy, 232e mondiale, dont le palmarès renferme une troisième place aux championnats d'Asie juniors 2015. Jouable avant un huitième de finale beaucoup plus corsé contre la Belge Charline Van Snick, vainqueur du Grand Chelem d'Abou Dhabi et en bronze à la Haye. 

-57kg : Sarah-Léonie Cysique (ACBB Judo), Lola Benarroche (RSC Champigny), Sarah Harachi (FLAM 91), Hélène Receveaux (US Orléans Loiret JJ)
La championne de France 2017, junior 3e année, Sarah-Léonie Cysique rencontrera la Roumaine Loredana Ohai, 57e mondiale et dont le dernier résultat remonte à une médaille de bronze à la Coupe d'Europe de Saarbrucken en juillet 2017. Ensuite, ce devrait être l'inusable Portugaise Telma Monteiro, cinquième aux championnats du monde 2017. Si elle passe la médaillée olympique de Rio, direction les quarts avec probablement en face d'elle la Japonaise Tsukasa Yoshida. Du lourd. C'est la Coréenne Jinsu Kim, junior premier année que le tirage au sort a désigné comme adversaire de Lola Benarroche. Dans les cordes de la vice championne de France avant un combat difficile contre la Kosovare Nora Gjakova, qui vient de gagner Tunis et est actuellement 6e mondiale. Tour blanc pour Hélène Receveaux dans un quart de tableau où la médaillée mondiale devrait possiblement retrouver en quarts Enkhriilen Lkhagvatogoo, 22e mondiale dont la dernière performance remonte au Grand Chelem de Russie 2017 avec une cinquième place. Quant à Sarah Harachi, premier tour difficile avec l'Israélienne Timna Nelson Levy, 7e aux Masters et 11e mondiale. 

-63kg : Clarisse Agbegnenou (RSC Champigny), Héloïse Lacouchie (JC Maisons-Alfort), Yasmine Horlaville (Eure Judo), Maëlle Di Cintio (US Orléans Loiret JJ)
Championne de France en titre, Maëlle Di Cintio affrontera au premier tour la Mongole Gankhaich Bold, 31e mondiale et 3e aux championnats d'Asie 2017. Si ça passe, c'est l'Allemande Martyna Trajdos que l'Orléanaise trouvera sur sa route, 5e aux championnats du monde 2017, avant un quart possible contre la finaliste du Masters, la Japonaise Nami Nabekura. Yasmine Horlaville, médaillée de bronze aux France 2017, se verra opposer la Canadienne Stefanie Tremblay, 3e au GP de La Haye. Un premier tour difficile pour peut-être retrouver celle qui vient de remporter le Masters 2017, en battant Clarisse Agbegnenou, la Nippone Miku Tashiro. Héloïse Lacouchie hérite elle aussi d'un premier combat costaud puisqu'elle retrouvera la Hollandaise Sanne Vermeer, vice championne du monde juniors 2017, double championne d'Europe juniors (2016 et 2017) et 5e du dernier Grand Prix de La Haye. Championne du monde en titre, Clarisse Agbegnenou aura un tour blanc avant de renconter la Chinoise Cuijuan Shi ou la Brésilienne Ketleyn Quadros. Si tout se passe bien, la vice championne olympique pourait retrouver Nami Nabekura pour une demi-finale explosive. 

Retrouvez les tableaux complets en cliquant ici.

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros