8:29 07 nov

France seniors 1re division Rouen 2015 - Samedi, le direct

-48kg, -52kg et -57kg F, -60kg, -66kg, -73kg et -81kg M au programme

Championnats de France seniors D1
7 et 8 novembre 2015
Kindarena - Rouen

Au programme ce samedi : -48kg, -52kg et -57kg F, -60kg, -66kg, -73kg et -81kg M

© L'Esprit du Judo / Premiers combats à la Kindarena de Rouen.

(Pensez régulièrement à rafraîchir pour avoir accès aux dernières brèves)

19h25. Finale des -81kg - Quentin Joubert (Sainte-Geneviève Sports) - Jonathan Allardon (AC Boulogne-Billancourt): Victoire de Jonathan Allardon par waza-ari awasete ippon. Après avoir soufflé le chaud et le froid toute la journée, le champion d'Europe -23 ans a offert un joli finish à la Kindarena, en dominant Quentin Joubert, médaillé de bronze en 2012, en deux temps. D'abord en contre l'uchi-mata du Génovéfain, puis en le mystifiant en rotation sur hiza-guruma. Du solide pour le néo -81kg, qui restait sur trois médailles de bronze dans la catégorie inférieure, qui doit désormais capitaliser dessus pour regoûter à l'international avec l'équipe de France.

19h20. Finale des -57kg -  Laetitia Blot (JC Pontault-Combault) – Amélie Guihur (Sainte-Geneviève Sports) : Victoire de Guihur d'un waza-ari. La double tenante du titre affrontait en quelque sort son clone en plus jeune, qu'elle ne parvenait à déraciner sur ses arrachés ou ses seoi. En face, Amélie Guihur ne ménageait pas sa peine et se montrait offensive, mordante au kumikata. Une attitude qui marchait puisqu'elle plaçait sur le gong son seoi à genoux pour s'offrir son premier titre en seniors, deux ans après celui décroché en juniors. 

18h55. Finale des -52kg - Pénélope Bonna (FLAM 91) - Aurélia Issoumaïla (JCE Argenteuil) : victoire de Pénélope Bonna au décalage de pénalités (un waza-ari partout). Il s'en est fallu de peu qu'Aurélia Issoumaïla ne retarde la date du quatrième sacre national de l'Essonnienne, qui avait pourtant pris cette finale par le bon bout en marquant rapidement waza-ari. Une immobilisation opportuniste qu'elle ne tenait pas les vingt tsecondes requises et un dernier uchi-mata proche de faire mouche aurait pu changer la donne et lui permettre de virer en tête en dépit d'une pénalité concédée pour une sortie de tapis toujours aussi sujette à interprétation. 

18h50. Finale des -66kg - Farid Ben Ali (JC Chilly-Mazarin Morangis) -Mathias Boucher (RSC Montreuil) : victoire de Mathias Boucher (RSC Montreuil) sur waza-ari awasete ippon. Premier sur l'attaque à chaque séquence, Mathias Boucher vient conclure en beauté son samedi parfait par deux moroté qui décollent le médaillé mondial de jujitsu. Une victoire au mérite pour le combattant du RSC Montreuil, qui avait  quitté... le JC Chilly-Mazarin Morangis de Ben Ali durant l'été.

 

18h40. Finale des -48kg - Mélanie Clément (Sporting Marnaval) - Marine Lhenry (Alliance Dijon Judo 21) : Victoire de Mélanie Clément sur ippon. Plus véloce que son adversaire, la combattante de Marnaval a vaincu le signe indien en remportant sa première finale nationale au bout de la sixième tentative (quatre en juniors, une en cadettes), en étranglant son adversaire sur juji-gatame.

 

18h25. Finale des -60kg - Sofiane Milous ( JCE Argenteuil) – Cédric Revol (AC Boulogne-Billancourt) : Victoire de Sofiane Milous d'une pénalité au golden score. Triste dénouement que cette finale durant laquelle Sofiane Milous et Cédric Revol se sont rendus coup pour coup pendant plus de six minutes sans parvenir à débloquer leur compteur. Revol semblait même avoir pris l'ascendant en enchaînant les prises d'initiative durant la mort subite mais Milous, plus malin, amenait le vice champion de France juniors 2014 vers la sortie de tapis. Cruel pour Revol qui aura empilé les waza-ari (5) et les ippon (2) pour dominer tour à tour Jérôme Jeandenand, Romaric Bouda, Thomas Cadoux-Duc, Issam Nour et Reda Benmostefa. Pour Sofiane Milous, une journée sérieuse pour décrocher son deuxième titre national après celui de 2011. 

18h15. -81kg - Et le champion reste... médaillé. Si Dimitri Gomes-Tavares n'est pas parvenu à conserver son titre aujourd'hui, il ramène une nouvelle médaille du côté de Sartrouville après avoir plaqué le Nantais Guillot-Rosselot sur les deux épaules dans le combat pour le bronze. Benoît Collin, qui avait ramené de l'or de Suède fin octobre, contre de son côté la tentative d'uchi-mata d'Armann Khalatian à cinq secondes de la fin pour compléter le podium.

18h05. -57kg - Harachi rafraîchit la catégorie, Benarroche puissance 3. À tout juste 19 ans, Sarah Harachi, médaillée de bronze mondiale en cadettes (2013) et juniors (2015), prend déjà date chez les seniors. Face à elle,Treicy Etiennar n'aura jamais pu trouver la faille, quand Laetitia BLot avait dû s'employer en demie. Autre médaillée de bronze de la catégorie, Lola Benarroche, finaliste des championnats d'Europe -23 ans 2013, qui réédite sa performance de 2011 et 2012.

18h. -73kg - Party comme en 2009, Tamellin pour une première. Il y a six ans, pendant que Franck Party allait chercher son premier podium national seniors, son adversaire d'aujourd'hui, Mickael Dubois, terminait lui aussi en bronze lors des France cadets. Énième conflit de génération de la journée qui tournait, comme chez les -52kg plus tôt, à l'avantage de l'aîné. Deux waza-ari, marqués sur un arraché et sur makikomi, et le Franc-comtois pouvait sauter au cou de son coach Thierry Deval. Un autre médaillé des France cadets 2009, Sammy Tamellin l'accompagnera sur le podium après avoir battu le "vétéran" Jordan Amoros, finaliste l'an passé.

17h50. -52kg - Duport et Raynaud font respecter le droit d'aînesse. Face aux jeunes Gabrielle Wuillot et Gwenaelle Patin, toutes les deux juniors, Lucile Duport, finaliste des éditions 2008, 2011 et 2014, et Louise Raynaud, déjà en bronze en 2010 et 2014, ont fait respecter les hiérarchies.

17h40. -66kg - Azema et Larose sur la boîte. Un peu mou sur son uchi-mata, Adrien Bourguignon n'a pu parer la reprise d'appuis de Kevin Azema en plein ura-nage et devra se contenter de la cinquième place. Tout comme Alexandre Mariac, vaincu au décalage de pénalités par un David Larose qui ne s'est pas forcément rassuré aujourd'hui.

17h30. -48kg - Mounier ne l'a pas volé, Yvin éjecte Gabrielli du podium. Mobile et offensive toute la journée, la jeune combattante du JC Grand Quevilly a continué sur le même tempo en place de trois contre Mélodie Vaugarny, qui prenait rapidement l'avantage d'un yuko. Qu'importe, la locale continuait d'attaquer, notamment sur seoi, et marquait ippon peu après la -mi-combat. Sur le podium, elle retrouvera à ses côtés la championne de France juniors Romane Yvin, qui a dominé d'un waza-ari la tenante du titre Scarlett Gabrielli.

17h20. -60kg - Goulet et Mohamedi prennent le bronze. D'un ko-soto-gake et d'un seoi bien sentis pour deux waza-ari, le Sucycien Sylvain Goulet s'adjuge le bronze, mettant fin au beau parcours de Romaric Bouda, champion d'Europe cadets 2014 et seulement juniors première année, qui a accroché à son tableau les deux trentenaires expérimentés Thomas Cadoux-Duc et Issam Nour en repêchages.

16h45. Ce qu'il vous reste à vivre ce samedi (à partir de 17h15) :

-48kg
Finale

Mélanie Clément (Sporting Marnaval) - Marine Lhenry (Alliance Dijon Judo 21)
Combats pour le bronze
Mélodie Vaugarny (ACS Peugeot-Mulhouse) - Cheyenne Mounier (JC Grand-Quevilly)
Romane Yvin (JC Maisons-Alfort) – Scarlett Gabrielli (JC Maisons-Alfort)

-52kg
Finale

Pénélope Bonna (FLAM 91) - Aurélia Issoumaïla (JCE Argenteuil)
Combats pour le bronze
Gwenaëlle Patin (ACS Peugeot-Mulhouse) – Louise Raynaud (La Couronne Grand Angoulême Judo)
Gabrielle Wuillot (FLAM 91) - Lucile Duport (Alliance Dijon Judo 21)

-57kg
Finale 

Laetitia Blot (JC Pontault-Combault) – Amélie Guihur (Sainte-Geneviève Sports)
Combats pour le bronze 
Treicy Etiennar (JC Pontault-Combault) – Sarah Harachi (FLAM 91)
Laury Posvite (AJ Limoges) - Lola Benarroche (RSC Champigny)

-60kg
Finale
 
Sofiane Milous ( JCE Argenteuil) – Cédric Revol (AC Boulogne-Billancourt)
Combats pour le bronze 
Kamel Mohamedi (AC Boulogne-Billancourt) - Reda Benmostefa (DC Wasquehal)
Romaric Wend-Yam Bouda (Eure Judo) - Sylvain Goulet (Sucy Judo)

-66kg
Finale

Farid Ben Ali (JC Chilly-Mazarin Morangis) - Mathias Boucher (RSC Montreuil)
Combats pour le bronze 
Alexandre Mariac (Levallois SC) – David Larose (Sainte-Geneviève Sports)
Adrien Bourguignon (US Orléans Loiret) – Kévin Azéma (JC Maisons-Alfort)

-73kg
Finale 
Arthur Clerget (Sporting Marnaval) - Benjamin Axus (AJA Paris XX)
Combat pour le bronze 
Mickaël Dubois (RCF/Issy) - Franck Party (Franche-Comté Judo Besançon)
​Jordan Amoros (RSC Montreuil) - Sammy Tamellin (RSC Montreuil)

-81kg
Finale

Quentin Joubert (Sainte-Geneviève Sports) - Jonathan Allardon (AC Boulogne-Billancourt)
Combats pour le bronze :
Benoît Collin (JC Chilly-Mazarin Morangis) - Armann Khalatian (RCF/Issy)
Joris Guillot-Rosselot (Dojo Nantais) - Dimitri Gomes-Tavares (CO Sartrouville)

---------------------------------------------------------------------------------------------------

16h35. -81kg - Joubert et Allardon rallient la finale. Le Génovéfain réussissait à contrer l'uchi-mata de Gomes-Tavares, victorieux l'an passé au grand dôme de Villebon-sur-Yvette pour un waza-ari qui l'envoyait tout droit en finale, lui assurant une deuxième médaille nationale après le bronze de 2012. Face à lui, un autre revanchard en la personne de Jonathan Allardon de l'AC Boulogne-Billancourt, expéditif contre Armann Khalatian, finaliste des championnats de France juniors 2014.

16h05. -60kg - Milous contre Revol pour aller chercher un deuxième titre national. Grandissime favori de la catégorie, Sofiane Milous a poursuivi sa promenade de santé en demi-finale en disposant du Sucycien Sylvain Goulet par ippon.  Il retrouvera le combattant de l'ACBB Cédric Revol, vice champion de France juniors en 2014 et vainqueur de la coupe européenne de Belgrade en septembre dernier. Ce dernier a dominé Reda Benmostefa de Wasquehal par deux waza-ari.

15h55. -66kg - Ben Ali et Boucher au rendez-vous. Explosif contre Kévin Azema, Ben Ali s'impose d'un yuko d'avance, tandis que Mathias Boucher prend le meilleur sur David Larose, considérablement gêné par le kumikata et la mobilité de son adversaire, aux pénalités. 

15h50. -73kg - Clerget au sol, Axus au courage. Comme en 2013, Arthur Clerget va goûter aux joies d'une finale nationale, au terme d'une demie conclue au sol contre Sammy Tamellin. Face à lui, il retrouvera Benjamin Axus, champion d'Europe juniors l'an passé, qui s'est sorti du guêpier franc-comtois proposé par Franck Party. Un duel tendu que le longiligne de l'AJA Paris XX remportera grâce à son uchi-mata.

15h40. -57kg - Une finale Blot-Guihur. Dans la première demi-finale, Sarah Harachi a donné du fil à retordre à Laetitia Blot, qui a finalement trouvé l'ouverture sur un arraché très aérien pour waza-ari. La tenante du titre qui retrouvera la vice championne d'Europe juniors 2012 Amélie Guihur, qui est parvenue à immobiliser son ancienne partenaire Lola Benarroche.

15h30. -52kg - Issoumaïla s'invite en finale. Tout aussi serrée que le combat Bonna-Duport, la deuxième demi-finale opposant Aurélia Issoumaïla et Louise Raynaud s'est achevé au golden score, quand Issoumaïla, qui avait eu le mérite de remonter deux pénalités de retard dans le temps réglementaire, parvenait à contrer l'attaque de hanche de la judokate d'Angoulême. Après le bronze décroché en 2012 et l'an passé, l'Argenteuillaise est assurée de repartir avec un nouveau métal.

15h20. -52kg - Bonna tentera la passe de quatre! Titrée en 2010, 2011 et 2013, la combattante de FLAM 91 s'offre le droit de disputer une quatrième finale nationale en venant à bout de Lucile Duport dans un combat fermée où elle aura eu le mérite d'être la première à se mettre en action pour l'emporter au décalage de pénalités.

14h40. -48kg - Et c'est Lhenry qui passe devant Gabrielli. La tenante du titre, qui a traversé son tableau sans démontrer grand-chose, n'a cette fois pas eu le temps de faire monter les pénalités et s'est faite foudroyer en bordure sur le seoi bien enroulé de la Dijonnaise. Finale ouverte qui s'annonce entre la championne de France juniors 2014 et Mélanie Clément.

14h40. Masculins - Le programme des demi-finales:

-60kg
Sylvain Goulet (Sucy Judo) - Sofiane Milous ( JCE Argenteuil)
Reda Benmostefa (DC Wasquehal) – Cédric Revol (AC Boulogne-Billancourt)

-66kg
Kévin Azéma (JC Maisons-Alfort) - Farid Ben Ali (JC Chilly-Mazarin Morangis)
Mathias Boucher (RSC Montreuil) – David Larose (Sainte-Geneviève Sports)

-73kg
Sammy Tamellin (RSC Montreuil) - Arthur Clerget (Sporting Marnaval)
Franck Party (Franche-Comté Judo Besançon) - Benjamin Axus (AJA Paris XX)

-81kg
Dimitri Gomes-Tavares (CO Sartrouville) – Quentin Joubert (Sainte-Geneviève Sports)
Jonathan Allardon (AC Boulogne-Billancourt) - Armann Khalatian (RCF/Issy) 

14h30. -81kg - Allardon surprend N'Diaye. Contrairement au tour précédent, Allardon n'a cette fois pas trainé contre le médaillé mondial juniors Pape Doudou N'Diaye. Un fort mouvement de hanche pour le déséquilibre, avant un sumi-gaeshi magistral, le tout en douze petites secondes.

14h30. -48kg - Mélanie Clément en finale. Si Cheyenne Mounier était la première à se mettre en action sur o-uchi-gari, c'est Mélanie Clément qui s'invite rapidement en finale en surpassant l'initiative adverse pour placer son o-soto-gari. Efficace.  

14h10. -81kg - Le programme des quarts de finale :
Dimitri Gomes-Tavares (CO Sartrouville) – Teo L’Herbier (JC Jasseines)
Alpha Oumar Djalo (RCF/Issy) – Quentin Joubert (Sainte-Geneviève Sports)
Pape Doudou N’Diaye (Sucy Judo) – Jonathan Allardon (AC Boulogne-Billancourt)
Armann Khalatian (RCF/Issy) – Joris Guillot-Rosselot (Dojo Nantais)

14h. -60kg - Le programme des quarts de finale :
Sylvain Goulet (Sucy Judo) – Vincent Manquest (AJA Paris XX)
Sofiane Milous ( JCE Argenteuil) – Kamel Mohamedi (AC Boulogne-Billancourt)
Reda Benmostefa (DC Wasquehal) – Remi Cattez (OM Judo)
Issam Nour (JC Ressons) – Cédric Revol (AC Boulogne-Billancourt)

13h55. -66kg - Boucher s'offre Bourguignon et se dresse devant Larose. D'un waza-ari, le nouveau combattant du RSC Montreuil élimine Adrien Bourguignon pour défier David Larose pour une place en finale. Le double vainqueur du Tournoi de Paris s'en sort très bien puisqu'après avoir été déraciné par Vang-Si Nzaou, qui aurait certainement mérité mieux que yuko, il repassait devant au sol pour immobiliser son adversaire.

13h50. -81kg - Allardon a eu (très) chaud! Le waza-ari du Rouennais Rivière a failli suffire pour sortir le champion d'Europe -23 ans 2013, qui s'en sort miraculeusement sur le gong en inscrivant à son tour waza-ari d'un o-uchi-gari. D'extrême justesse. 

13h50. -66kg - Douze secondes suffisent pour Ben Ali. Uchi-mata impeccable pour l'Essonnien qui poursuit son beau parcours, à l'inverse de Sacha Flament qui va devoir en passer par les repêchages.

13h45. Féminines - Le programme des demi-finales :

-48kg
Cheyenne Mounier (JC Grand-Quevilly) – Mélanie Clément (Sporting Marnaval)
Marine Lhenry (Alliance Dijon Judo 21) – Scarlett Gabrielli (JC Maisons-Alfort)
-52kg
Pénélope Bonna (FLAM 91) - Lucile Duport (Alliance Dijon Judo 21)
Aurélia Issoumaïla (JCE Argenteuil) – Louise Raynaud (La Couronne Grand Angoulême Judo)
-57kg
Laetitia Blot (JC Pontault-Combault) - Sarah Harachi (FLAM 91)
Lola Benarroche (RSC Champigny) - Amélie Guihur (Sainte-Geneviève Sports)

13h40. -66kg - Le programme des quarts de finale :
Joan Cabot (Nice Judo) – Kévin Azéma (JC Maisons-Alfort)
Sacha Flament (OJ Nice) – Farid Ben Ali (JC Chilly-Mazarin Morangis)
Adrien Bourguignon (US Orléans Loiret) – Mathias Boucher (RSC Montreuil)
Vang-Si Nzaou (US Orléans Loiret) – David Larose (Sainte-Geneviève Sports)

13h30. -73kg - Le programme des quarts de finale :
Sammy Tamellin (RSC Montreuil) – Giorgi Khutsishvili (Franche-Comté Judo Besançon)
Arthur Clerget (Sporting Marnaval) – Ludovic Cavallera (Blanc-Mesnil SJ)
Franck Party (Franche-Comté Judo Besançon) – Axel Berthelot (OJ Nice)
Benjamin Axus (AJA Paris XX) – Jordan Amoros (RSC Montreuil)

13h25. -57kg - Le duel de puncheuses pour Blot. Tableau vierge de toute valeur technique et de shido à l'issue des quatre minutes, place à un golden score indécis entre Laury Posvite et Laetitia Blot, toutes deux adeptes de corps à corps. La Limougeaude croyait même avoir réussi à scotcher l'internationale mais l'arbitre ne considérait pas son fauchage valable. Derrière, c'est Blot qui parvenait à prendre la marque d'un tout petit yuko. 

13h20. -52kg - Louise Raynaud dans le dernier carré. Tiphaine Chauve n'avait plus grand chose dans les chaussettes après son huitième de plus de dix minutes, mais n'a pas rendu la tâche aisée à Louise Raynaud, qui s'impose seulement aux pénalités.  

13h10. -57kg - Le programme des quarts :
Laury Posvite (AJ Limoges) - Laetitia Blot (JC Pontault-Combault)
Marine Giraud (ACS Peugeot Mulhouse) – Sarah Harachi (FLAM 91)
Mélanie Prouteau (AJ Marseille) – Lola Benarroche (RSC Champigny)
Treicy Etiennar (JC Pontault-Combault) – Amélie Guihur (Sainte-Geneviève Sports)

13h. -52kg - Bonna à l'expérience. Plus entreprenante dans la première partie de combat contre la championne de France juniors Gwenaëlle Patin, la championne d'Europe 2011 s'est contentée d'une pénalité d'avance pour s'inviter en demie.

12h55. -52kg - Le programme des quarts :
Gwenaëlle Patin (ACS Peugeot-Mulhouse) - Pénélope Bonna (FLAM 91)
Helena Beyssac-Poulin (US Orléans Loiret) - Lucile Duport (Alliance Dijon Judo 21)
Aurélia Issoumaïla (JCE Argenteuil) – Gabrielle Wuillot (FLAM 91)
Tiphaine Chauve (Sainte-Geneviève Sports) – Louise Raynaud (La Couronne Grand Angoulême Judo)

12h45. -73kg - Arthur Clerget s'en sort bien. Au coude à coude avec le Franc-Comtois Pasquier tout le duel, le cadet de la fratrie Clerget, coaché par son frère Axel, s'en sort d'un de-ashi-barai pour yuko à une poignée de secondes du terme.

12h40. -60kg - Nour est toujours là. À trente-quatre ans, le huitième de finaliste des mondiaux de Paris en 2011, désormais licencié dans l'Oise du côté de Ressons, l'a échappé belle face à Adrien Raymond, habitué des podiums nationaux ces dernières années. Un combat où les deux hommes se rendaient coup pour coup,  et dans lequel le Sucycien avait le mérite de tout tenter pour remonter son waza-ari de retard. Ce qu'il parvenait à l'entame de la dernière minute. Un contre pour yuko le ramenait même à 12-11 dans les vingt dernières secondes, tandis que Nour encaissait une troisième pénalité. La quatrième était tout proche pour fausse attaque dans la dernière séquence, mais l'arbitre ne bronchait pas et envoyait Nour en huitième. Rageant pour Raymond.

12h35. -66kg - Larose a sauté sur l'occasion. Un sutemi raté de Rachid Ait-Taleb et le vice champion d'Europe 2014 plongeait illico pour l'immobilisation. 

12h20. -52kg - Issoumaïla au bout du suspense. Après plus de six minutes d'un combat agréable à regarder, la combattante d'Argenteuil est parvenue à placer son seoi pour empocher la valeur décisive contre Julia Rosso. Grosse baston pour un huitième de finale.

12h05. -48kg - Mounier première demi-finaliste du jour. Toujours aussi volontaire devant son public, la protégée de Paco Legrand poursuit son sans-faute en effaçant Amélie Gilly d'un ashi-guruma pour un second waza-ari après un joli avant-arrière en première martie de combat. Au pied du podium des mondiaux juniors en 2013, il faudra la surveiller de près dans le dernier carré cet après-midi.

12h. -48kg - Le programme des quarts :
Cheyenne Mounier (JC Grand-Quevilly) – Amélie Gilly (EJ Charron)
Mélanie Clément (Sporting Marnaval) – Romane Yvin (JC Maisons-Alfort)
Marine Lhenry (Alliance Dijon Judo 21) – Morgane Houx (pépinière Sport Bry)
Manon Urdiales (Entente Chevry-Gresy-Pontault) – Scarlett Gabrielli (JC Maisons-Alfort)

11h55. -66kg - Bourguignon plus prompt que Dragin. Le premier gros choc de la journée a vu la victoire de l'Orléanais par deux yuko à l'issue d'une grosse lutte.

11h50. -52 kg - Aurières-Martinet sortie par Brieux. La belle histoire s'arrête en seizième de finale pour l'Orléanaise, double médaillée paralympique et troisième des Jeux mondiaux IBSA, battue par Amélie Brieux de Marnaval. 

11h40. - 60kg - Mkheidze poursuit sa route. Le régional de l'étape, sur le podium des France juniors ces trois dernières années (vainqueur en 2014 en -55kg), a parfaitement contrôlé Victor Leboedec, à son avantage en septembre avec une victoire lors de la coupe européenne de Slovaquie, pour rallier les huitièmes de finale.

11h30. -60kg - Milous a pris son temps. Après avoir pris les devants d'un yuko sur un joli balayage en bordure, le champion d'Europe 2010 a bataillé derrière pendant plus de quatre minutes avant de trouver la faille d'un sutemi pour ippon.

11h15. -66kg - Mariac éjecté par Azema. Le Levalloisien n'a jamais eu la mainmise sur ce combat et se fait logiquement signifier la sortie par Azema de Maisons-Alfort d'un waza-ari, parvenu en finale de la coupe européenne de Croatie en octobre dernier. Un coup de semonce pour le titulaire du dernier Tournoi de Paris, sorti là aussi précocément par le Russe Shamilov.

11h15. -60kg - Florimont impose sa loi à Bidault. Champion de France juniors en titre, le Niçois signe un joli seoi inversé pour écarter de sa route le champion d'Europe universitaire.

11h05. -57kg - Blot au petit trot. C'est aux pénalités que l'internationale passe l'obstacle Roustan, pour rallier les huitièmes.

10h50. -66kg - Larose impeccable. Concentré dès la première séquence face au Grenoblois Wasaulua, le Génovéfain, en quête de sensations ce samedi, place tout d'abord un petit balayage pour yuko avant de piquer plus tard son adversaire, qui aura tout tenté pour sortir de l'immobilisation, au sol.

10h45. -81kg - Allardon en deux temps. Un uchi-mata tout en rotation sur la première séquence, ura-nage à mi-combat, et voilà le champion d'Europe -23 ans 2013 en seizièmes.

10h30. -81kg - N'Diaye sans forcer. Opposé à Sabri Alliche de Sainte-Geneviève Sports, le médaillé mondial juniors 2014, passé du côté de Sucy durant l'été, passe d'un juji-gatame promptement installé.

10h15. Dragin est dans la place. Un yuko pour lancer le combat, avant un maître seoi à gauche et à genoux enclenché à toute vitesse, dès que son adversaire, Simoni du JC Morestel, a tenté d'avancer sur le médaillé continental 2013. Magnifique.

10h10. -66kg - Ribac scotché par Ben Ali. Au corps à corps, le titulaire des Europe 2009, champion du monde 2011 de jujitsu (il a échoué en finale deux ans plus tard) a décroché le jeune de l'AJA PAris XX pour l'un des premiers gros pions de journée.

10h05. -66kg - Ottaviani sorti par Nanor. Devant aux pénalités à l'entame des trente dernières scondes, le vice champion de France 2014 s'est fait surprendre par le Dijonnais, qui marquait waza-ari avant de faire tourner le chrono au sol jusqu'au gong. Un prétendant de moins chez les -66kg.

10h. -48kg - Mounier se paie Corcher. Médaillée mondiale en juniors à Abu dhabi il y a quinze jours, Séphora Corcher prend la porte dès le premier tour, dépassée par l'enthousiasme et la vista au sol de Cheyenne Mounier du JC Grand Quevilly. De longues séquences de ne-waza bien construites et une victoire glanée debout d'un waza-ari.

9h55. -48kg - Gabrielli en puissance. Tenante du titre, la combattante du JC Maisons-Alfort avait raison de se méfier de Marine Gilly, vice championne d'Europe cadettes il y a deux ans et finaliste des derniers championnats de France juniors. La première valeur était d'ailleurs pour la leune de l'EJ Charron (yuko), qui ne pouvait rien en revanche face au puissant kumikata de son aînée qui faisait monter les pénalités jusqu'à hansokumake.

9h30. Pas de souci pour les têtes d'affiche. Pénélope Bonna (-52kg), Laetitia Blot (-57kg) et Sofiane Milous (-60kg), d'un balayage parfait de timing, n'ont pas manqué leur entrée en lice.

9h. C'est parti à la Kindarena. Alors que les Rouennais se réveillent gentiment, les légers sont entrés en piste sur les sept surfaces.

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei