7:59 08 nov

France seniors 1re division 2014 – J1 – Le direct

Les -48kg, -52kg, -57kg, -60kg, -66kg, -73kg et -81kg en lice ce samedi

En direct du Grand Dôme de Villebon-sur-Yvette (Essonne)
Programme du jour : -48kg, -52kg et -57kg chez les féminines, -60kg, -66kg, -73kg et -81kg chez les masculins
----------------------
Pensez à rafraîchir régulièrement votre page pour lire les dernières dépêches.

19h00. -81kg : Gomes-Tavares pour une 1ère
2ème à Montpellier, le judoka de Sartrouville, Dimitri Gomes-Tavarès n'a cette fois-ci pas laissé passer sa chance de remporter le titre. Face à « l'ancien » Antoine Jeannin (doublement couronné en 2010), il fallait attendre la mi-combat pour voir le combattant coaché par Laurent Meseguer plaquer au sol le combattant orléanais dans une « prise de l'ours » implacable.3ème finale consécutive pour Le Blouch qui retrouve la plus haute marche du podium après sa 2nde place, l'année dernière à Marseille.

18h50. -57kg : Blot sur sa lancée
Souriante, prenant visiblement du plaisir à être sur le tapis et à faire son judo, la récente 2ème à Abu Dhabi garde son titre avec autorité. Face à elle, Cindy Huber ne se sera pas montrée assez entreprenante pour espérer récolter un second titre, après celui de 2012. Visiblement le mouvement du jour, la judoka de Pontault-Combault réussissait un joli yoko-guruma sur un seoi-nage de la mulhousienne. Suffisant pour s'imposer et sortir du tapis avec un sourire joyeux et simple d'une victoire convaincante.

18h40.-73kg : Chaine...enfin
Il a été fort toute la journée. Mais lors de cette finale, c'est Jordan Amoros, champion de France en 2007, qui assurait le spectacle. C'est ainsi qu'après un premier round d'observation qui a consisté pour les deux judokas à mettre les mains sur le kimono de leur adversaire, le judoka de Montreuil passait sous Guillaume Chaine pour un ippon-soi à gauche compté yuko.
Menant, J.Amoros n'en continuait pas moins d'imprimer le rythme du combat. Malheureusement pour lui, sa fougue et une fausse attaque le condamnait au hansoku-make. Une décision regrettable tant le judoka de Montreuil avait tout le combat.

18h30.-52kg : Gneto, un titre qui réconforte
Sa présence ici était un mini-évènement. En particulier après la mésaventure d'Abu Dhabi et son problème de poids.
Face à elle, Lucie Duport, une habituée des podiums nationaux.
Dans une finale qui commençait à 200 à l'heure, Gneto lançait un mouvement d'épaule qui manquait de maitrise et dont Duport profitait pour lancer un yoko-guruma à raz du so. Waza-ari pour la mulhousienne. Mais sur la reprise de garde, la médaillée olympique prenait les bouts de manche et attaquait sur un très o-soto-gari. L'impact était net. Ippon.
Un titre comme un baume au cœur pour la sociétaire de Levallois.

18h20.-66kg : Le Blouch retrouve ses lauriers
Une finale que le judoka de FLAM 91 aura maitrisé, tant dans le rythme que dans les attaques. Un 1er yuko sur ippon-seoi-nage à gauche et pour finir un fort joli ashi-guruma en bordure. Ottaviani, 3ème à Marseille en 2013, n'a pu que constater les dégâts.

18h10. -48kg : Gabrielli avec autorité
On attendait Laetitia Payet avec curiosité lors de cette finale. Maman depuis peu, la médaillée européenne 2012 avait traversé la journée avec son makkikomi qui fait toujours aussi mal, surtotu lorsqu'il est suivi au sol. Mais Gabrielli avait les crocs et la volonté de remporter un second titre. Ce qu'elle fit. Et avec la manière sur un tai-otoshi avec le tsurite à la ceinture. Payet faisait un magnifique soleil.

18h. -60kg - Limare double la mise ! 1ère finale de la journée, ce combat en a mis plein les yeux des amateurs de judo. Et à la fin c’est Vincent Limare qui confirme son titre 2013. Pourtant, sur un ashi-supersonique de Raymond l’arbitre donnait ippon au combattant de Sucy Judo. Mais à la vidéo, la marque était ramenée à un plus juste yuko. Egalité parfaite puisque Limare avait marqué le 1er yuko sur un yoko-guruma. Baissant légèrement la cadence, Raymond se faisait surprendre par un nouveau yoko-guruma qui donnait un avantage définitif au sociétaire du JCMA.

17h45. Les finales du jour :

Féminines
-48kg : Laetitia Payet (Villemomble Sports) – Scarlett Gabrielli (JC Maisons-Alfort)

-52kg : Priscilla Gneto (Levallois SC) – Lucile Duport (ACS Peugeot Mulhouse)
-57kg : Cindy Huber (ACS Peugeot Mulhouse) -  Laetitia Blot (JC Pontault-Combault)

 Masculins
-60kg : Adrien Raymond (Sucy Judo) - Vincent Limare (JC Maisons-Alfort)
-66kg : Kilian Le Blouch (FLAM 91) – Julien Ottaviani (RSC Montreuil)
-73kg : Jordan Amoros (RSC Montreuil) – Guillaume Chaine (FLAM 91)
-81kg : Antoine Jeannin (US Orléans Loiret) - Dimitri Gomes-Tavares (CO Sartrouville)

17h30. Les quatorze médaillés de bronze du jour :

Féminines
-48kg
Mélanie Clément (Sporting Marnaval)
Aurore Climence (Sainte-Geneviève Sports)

-52kg
Louise Raynaud (La Couronne Grand Angoulême Judo)
Aurélia Issoumaila (JCE Argenteuil)

-57kg
Amélie Guihur (RSC Champigny)
Hélène Receveaux (Alliance Dijon Judo 21)

Masculins
-60kg
Walide Khyar (FLAM 91)
Sylvain Goulet (Sucy Judo)

-66kg
Dimitri Dragin (Levallois SC)
Hugo Fonghetti (Sucy Judo) 

-73kg
Jonathan Allardon (AC Boulogne-Billancourt)
Ludovic Cavallera (Blanc-Mesnil SJ)

-81kg
Mehdi Tobrouki (Sucy Judo) 
Julian Kermarrec (Sainte-Geneviève Sports)

17h20. Il pleut du bronze sur Villebon ! Les places de 3 s'enchaînent sur les sept surfaces du Grand Dôme.
Premières à se parer de bronze, la Dijonnaise Hélène Receveaux (-57kg, ADJ 21) et la Génovéfaine Aurore Climence (-48kg, SGS), d'un yuko sur o-soto-otoshi. Ont suivi Jonathan Allardon (-73kg, ACBB) qui, sur une jambe, a disposé d'Arthur Clerget par deux waza-ari, Walide Khyar (-60kg, FLAM 91) aux dépens d'un Sofiane Milous dynamité, et Hugo Fonghetti (-66Kg, Sucy Judo), d'un yuko salvateur sur uchi-mata-gaeshi sur le gong. 

16h55. A venir - Les combats pour le bronze :

Féminines
-48kg

Marlène Robert (CO Sartrouville) - Mélanie Clément (Sporting Marnaval)
Aurore Climence (Sainte-Geneviève Sports) - Marine Lhenry (Alliance Dijon 21)

-52kg
Elodie Grou (JC Pontault-Combault) - Louise Raynaud (La Couronne Grand Angoulême Judo)
Laura Holtzinger (JC Maisons-Alfort) - Aurélia Issoumaila (JCE Argenteuil)

-57kg
Morgane Arthuis (JCE Argenteuil) - Amélie Guihur (RSC Champigny)
Hélène Receveaux (Alliance Dijon Judo 21) - Cindy Madelrieux (Sainte-Geneviève Sports)

Masculins
-60kg

Sofiane Milous (JCE Argenteuil) - Walide Khyar (FLAM 91)
Sylvain Goulet (Sucy Judo) - Vincent Manquest (AJA Paris XX)

-66kg
Mathias Boucher (JC Chilly-Mazarin Morangis) - Dimitri Dragin (Levallois SC)
Kévin Azéma (JC Maisons-Alfort) - Hugo Fonghetti (Sucy Judo) 

-73kg
Arthur Clerget (Sporting Marnaval) - Jonathan Allardon (AC Boulogne-Billancourt)
Julien La Rocca (Sainte-Geneviève Sports) - Ludovic Cavallera (Blanc-Mesnil SJ)

-81kg
Benoît Collin (JC Chilly-Mazarin Morangis) - Mehdi Tobrouki (Sucy Judo) 
Geoffrey Rollin (US Orléans Loiret) - Julain Kermarrec (Sainte-Geneviève Sports)



16h50. -81kg - Gomes Tavares la voulait.  Pour s'offrir le droit de disputer le titre national à Antoine Jeannin,  passé au métier contre Benoit Collin (JCCMM), le combattant du CO Sartrouville devait prendre le meilleur sur un autre Orléanais, Geoffrey Rollin, invité surprise du dernier carré des -81kg. Un premier waza-ari au sol pour prendre les devants, avant un tani-otoshi devant les coaches pour forcer le verrou. Comme en 2012, Gomes Tavares déboule en finale.

16h30. -66kg - Troisième finale de rang pour Le Blouch ! Toujours aussi impressionnant physiquement, le compétiteur de FLAM 91 sera pour la troisième année consécutive en finale. Contre Mattias Boucher (JCCMM), il s'en sortira d'un waza-ari sur kubi-nage. Après le bronze en 2010, l'or de 2012 et l'argent de 2013, quel métal pour 2014? La réponse contre Julien Ottaviani (RSC Montreuil), qui met un terme au beau parcours de Kévin Azéma (JC Maisons-Alfort).

16h15. -73kg - Chaine rejoint Amoros en finale. Arthur Clerget ne rééditera pas sa performance de 2013, stoppé en demi-finale par Guillaume Chaine (FLAM 91). Un sumi-gaeshi pour waza-ari et un combat de briscards en finale en perspective.

16h. -60kg - Le sapin de Noël pour Raymond, le récital de Limare. Un yuko, un waza-ari,  un ippon et une qualification aisée pour la finale pour Adrien Raymond (Sucy Judo), comme en 2012. Il retrouvera en finale Vincent Limare (JC Maisons-Alfort), le tenant du titre, qui a tout simplement été phénoménal contre Sofiane Milous (JCE Argenteuil), avec un yuko sur seoi, puis un waza-ari sur la même technique avant de parachever son oeuvre d'un gros coup de hanche pour le compte. Un combat qui pourrait peser lourd pour le leadership de la catégorie.

15h55. -73kg - Amoros est inoxydable ! Le champion de France 2007, qui n'avait pas pu participer aux France l'an passé après avoir manqué son championnat 2e division, est en train de prendre une belle revanche. Face à un Julien La Rocca (SGS) visiblement emprunté et attentiste, il trouvait l'ouverture au sol après un seoi infructueux. Son kuzure-gesa-gatame l'envoie en finale.

15h40. -81kg - Les demi-finales du jour :
Antoine Jeannin (US Orléans Loiret) – Benoît Collin (JC Chilly-Mazarin Morangis)
Geoffrey Rollin (US Orléans Loiret) – Dimitri Gomes – Tavares (CO Sartrouville)

15h30. -66kg – Les demi-finales du jour :
Matthias Boucher (JC Chilly Mazarin Morangis) – Kilian Le Blouch (FLAM 91)
Julien Ottaviani – Kévin Azéma (JC Maisons-Alfort)

15h25. -57kg – Huber défiera Blot ! La Mulhousienne a parfaitement maîtrisé son combat contre Morgane Arthuis (JCE Argenteuil), qu’elle a remporté sur immobilisation. La championne de France 2012 retrouvera en finale ni plus ni moins que la championne de France 2013, puisque Laetitia Blot (JC Pontault-Combault), qui a surpris d’entrée Hélène Receveaux (ADJ 21) sur ko-soto avant de gérer la fin de combat malgré les pénalités de l’arbitre.

15h15. -52kg – Gneto et Duport en finale.
En clouant Elodie Grou (JC Pontault-Combault), 3e en 2012 et 5e en 2013, au tapis sur o-soto-gari, Priscilla Gneto (Levallois SC) se qualifie pour la finale, où elle retrouvera Lucile Duport (ACS Peugeot Mulhouse), qui a dominé Laura Holtzinger (JC Maisons-Alfort) d’un yuko.

15h10. -73kg – Les demi-finales du jour :
Julien La Rocca (Sainte-Geneviève Sports) – Jordan Amoros (RSC Montreuil)
Guillaume Chaine (FLAM 91) – Arthur Clerget (Sporting Marnaval)


15h. -48kg - Gabrielli au bout du suspense. Le mano à mano entre Aurore Climence (Sainte-Geneviève Sports) et Scarlet Gabrielli (JC Maisons-Alfort) aura duré plus de six minutes, tant les deux combattantes se connaissent par coeur. Ni l'une ni l'autre ne méritait de perdre ce combat, conclu par l'arbitre en pénalisant (sévèrement ?) Climence pour fausse attaque. Laetitia Payet - Scarlet Gabrielli, voilà la belle affiche de la finale des -48kg, prévue à partir de 17h30.

14h45. -48kg - Payet la tornade ! Une nouvelle fois fidèle à son schéma tactique, la triple médaillée européenne se qualifie en finale après un quatrième makikomi (raté cette fois mais avec un bout de manche toujours bien en main) enchaîné au sol en autant de combats. On ne change pas une équipe qui gagne.

14h35. -60kg - Les demi-finales du jour:
Adrien Raymond (Sucy Judo) - Sylvain Goulet (Sucy Judo)
Vincent Limare (JC Maisons-Alfort) - Sofiane Milous (JCE Argenteuil)

14h30. -60kg - Du lourd chez les légers. Les Sucyciens sont en forme du côté des -60kg ! Adrien Raymond, impeccable contre contre Nour et Cadoux-Duc, retrouvera son compère Sylvain Goulet, opportuniste sur uchi-mata-gaeshi contre le virevoltant Walide Khyar (FLAM 91), en demies. Dans l'autre tableau, le tenant du titre Vincent Limare (JC MAisons-Alfort) n'est pas en reste avec un ko-uchi makikomi supersonique imparable pour le jeune Batisse. Il retrouvera Sofiane Milous, qui a dominé le champion du monde juniors 2013 Vincent Manquest (AJA Paris XX), pour tenter de s'adjuger le billet pour la finale.

14h15. -73kg - Urani jette l'éponge. Touché au coude et au genou sur son premier tour, se ressentant par ailleurs de ses côtes, Florent Urani (Sainte-Geneviève Sports) aura bien tenté de défendre ses chances face à Jérôme Durand (JC Epinay) le temps de deux petites séquences, suffisantes pour bien comprendre qu'il ne pourrait pas aller plus loin aujourd'hui. 

14h10. -57kg - Les demi-finales du jour:
Cindy Huber (ACS Peugeot Mulhouse) - Morgane Arthuis (JCE Argenteuil)
Laetitia Blot (JC Pontault-Combault) - Hélène Receveaux (Alliance Dijon Judo 21)

14h05. -57kg - Receveaux en patronne. Un premier waza-ari sur la première séquence, un ippon une petite minute plus tard et voila Hélène Receveaux (ADJ 21) débarassée de Lola Benarroche (RSC Champigny). Vite fait, bien fait pour la Dijonnaise qui est en mode express depuis ce matin.

13h55. -52kg - Les demi-finales du jour :
Elodie Grou (JC Pontault-Combault) – Priscilla Gneto (Levallois SC)
Laura Holtzinger (JC Maisons-Alfort) – Lucile Duport (ACS Peugeot Mulhouse)

13h45. -73kg - La Rocca au mental ! Mené durant toute la première partie de combat par Jonathan Allardon (AC Boulogne-Billancourt), Julien La Rocca (Sainte-Geneviève Sports), transfuge des -66kg, a eu bien raison de continuer d'avancer sur son adversaire. Il trouve la faille sur un fauchage dans la quatrième minute de combat, d'abord comptabilisé waza-ari avant d'être réévalué ippon. Le voilà qualifié en quarts. Auparavant, David Czukiewycz s'était imposé au bout du suspense contre le champion d'Europe juniors 2014 Benjamin Axus (AJA Paris XX).


13h35. -57kg - Guihur-Arachi, duel au sommet. Rivales en juniors, où elles sont les deux fers de lance de la catégorie, les deux combattantes se retrouvaient cette fois pour une place en quarts de finale contre la tenante du titre Laetitia Blot (JC Pontault-Combault). Après une première partie de combat très rythmée, mais qui ne voit aucune des deux athlètes prendre l'avantage, Guihur prenanit petit à petit l'ascendant, allant même jusqu'à marquer ce petit yuko décisif. La Campinoise parachève le tout d'un joli waza-ari pour poursuivre sa route. En -52kg, Priscilla Gneto (Levallois SC) aura mis le temps face à vice-championne de France juniors Lydia Boudouaia (Judo 42) mais trouve finalement la faille au sol pour retrouver Elodie Grou (JC Pontault-Combault) en demi-finale.

13h30. -48kg - Les demi-finales du jour :

Laetitia Payet (Villemomble Sports) – Marlène Robert (CO Sartrouville)
Scarlett Gabrielli (JC Maisons-Alfort) – Aurore Climence (Sainte-Geneviève Sports)

13h20. Dragin prend la porte d'entrée ! Un combat de haute volée remporté par le combattif Kévin Azéma (JC Maisons-Alfort) sur un énorme uchi-mata après 3'30 de combat. Le médaillé européen 2013 est sorti dès le deuxième tour. En -60kg, Sofiane Milous (JCE Argenteuil) s'en tire d'un waza-ari marqué en tout de fin de parcours, tout comme Cindy Huber (-57kg, ACS Peugeot Mulhouse) d'un ko-uchi-gari subtil lors de son huitième de finale l'opposant à Cindy Madelrieux

13h05. -52kg - Orsini écarte Astride Gneto. Un gros duel de kumikata remporté par la Marseillaise aux pénalités contre Astride Gneto, troisième l'an passé. Source d'inspiration pour Orsini? Lucile Duport (ACS Peugeot Mulhouse) rallie elle aussi les quarts en dominant Angélique Dodeman (FLAM 91) sur o-soto-gari.

13h. -48kg - Quarts de finale : Payet imprenable. Troisième makikomi de la journée pour la combattante de Villemomble et troisième succès au sol. Là voila dans le dernier carré, opposée à a vainqueur du duel Maryne Cebo - Marlène Robert. Hélène Receveaux (-57kg, ADJ 21) n'aura eu besoin que de 9 petites secondes pour passer l'obstacle Yvin.

12h45. -48kg – Le show ne-waza signé Clément. Après avoir placé juji-gatame pour ses débuts dans la compétition, la combattante du Sporting Marnaval poursuit son récital au sol face à , sur un sankaku-jime parfaitement exécuté. Méfiance donc du côté de Scarlett Gabrielli (JC Maisons-Alfort).

12h35. -81kg - Darbelet scotché par Leroy ! Pour ce qui ressemblait à une tournée d’adieux, l’aventure a tourné court pour Benjamin Darbelet (ARAM), finaliste olympique de Pékin chez les -66kg, déraciné par Aurélien Leroy (ACBB), le champion de France 2012. Dans un bon jour, c’est Hugo Fonghetti (-66Kg, Sucy Judo) qui traverse son 2e tour sur ura-nage et uchi-mata.

12h25. Fortunes diverses pour FLAM 91. Son champion de France en titre Guillaume Riou (- 81kg) n’a pas trouvé la clé pour se défaire du Nantais Guillot-Rosselot, qui affrontera un autre Essonnien, Quentin Joubert (SGS), au troisième tour. Ca passe en revanche pour Walide Khyar (-60kg) sur un corps à corps et pour Kilian Le Blouch (-66kg), vice-champion de France à Marseille derrière Loïc Korval, d’un shido contre Vincent Vallée.


12h20. -73kg - Khutsishvili vaincu par Urani. Le multiple champion de France 2e division du Franche-Comté Judo Besançon, qui disputait ses premiers championnats de France 1re division (voir ici l’article réalisé sur Georgi Khutsishvili par notre confrère Florent Bouteiller du Monde), n’était visiblement pas dans son assiette aujourd’hui. Il n’a pu que constater les dégâts face aux sutemi répétés de Florent Urani (Sainte-Geneviève Sports), qui monte tranquillement en régime.


11h50. -66kg - Le joli numéro de Flament. Après s'être offert le scalp de Bourguignon plus tôt dans la matinée, le Niçois est sorti vainqueur du gros duel qui l'opposait au néo-Levalloisien Alexandre Mariac. Un ko-uchi-makikomi à cinq secondes de la fin suffisait à son bonheur. En -73kg, Jonathan Allardon (AC Boulogne-Billancourt) n'a pas fait de détail en étranglant son adversaire en à peine plus de deux minutes. Il retrouvera Julien La Rocca (SGS), qui est passé en mode 111 contre Baptiste Vincent (Sporting Marnaval), pour une place en quarts.


11h30. -73kg - Arthur Clerget au rendez-vous. Finaliste méritant l'an passé contre Duprat, le cadet des frères Clerget démarrait son championnat face à l'Essonnien Alaoui. Un combat intelligent du sociétaire du Sporting Marnaval, qui plaçait un uchi-mata en plein centre du tapis à la mi-combat, pour un waza-ari qui l'envoyait au tour suivant. Ca continue également pour le champion d'Europe juniors Benjamin Axus (AJA Paris XX) et Issam Nour en -60kg, après un succès difficile par deux yuko contre le jeune Cédric Revol.

11h10. -48kg - Payet is back ! Après une année passée loin des tatamis, la triple médaillée continentale Laetitia Payet (Villemomble Sports) lançait son opération reconquête contre Morgane Houx (JC Grand Rouen). Deux séquences de kumi-kata et un makikomi plus tard, la quadruple championne de France immobilisait son adversaire. En -52kg, le uchi-mata d'Aurélia Issoumaila (JCE Argenteuil), 7e l'an passé, n'a pas flanché face à Fanny Libert (JKC Boulogne).

10h50. -60kg - Milous facile. Un kata-guruma pour prendre l'avantage d'un yuko, avant une séquence au sol imparable pour Christopher Pereira (OJM). Guillaume Chaîne (-73kg, FLAM 91) n'aura pas traîné non plus pour ses débuts sous ses nouvelles couleurs.

10h30. Vincent Limare et Laetitia Blot dans la place. Les deux champions de France en titre sont bien entrés dans leur compétition en disposant sans forcer de Jonathan Gandilhon (ECGP 77) et Marine Bonnet (JCE Argenteuil). Qualification aisée également pour Aurore Climence (-48kg, SGS), Ugo Fonghetti (-66kg, Sucy Judo) et Laura Holtzinger (-52kg, JC Maisons-Alfort) sur son spécial, juji-gatame.

10h10. -73kg - Urani au petit trot. Titillé d'entrée par le juji à la volée de Thomas Perret (AC Boulogne-Billancourt), Florent Urani s'est contenté d'un waza-ari sur harai-goshi pour passer son premier obstacle de la journée. Une entrée en douceur pour le combattant de Sainte-Geneviève. Ca passe également aux pénalités pour Jordan Amoros (RSC Montreuil), de retour en première division après une édition 2013 pour laquelle il n'était pas parvenu à se qualifier, face au longiligne Monégasque Johan Blanc.

9h45. -81kg - N'Diaye a poussé Jeannin dans ses derniers retranchements. Le médaillé mondial juniors n'était vraiment pas un cadeau pour l'Orléanais, champion de France en 2010, qui a dû s'employer jusqu'au golden-score pour sortir le jeune niçois, qui n'aura rien lâché malgré un juji-gatame parfaitement enclenché par Jeannin. A voir comment récupérera l'Orléanais pour la suite du championnat. Chez les légers, Issam Nour (RSC Montreuil) et Adrien Raymond (Sucy Judo) ont remporté sans sourciller leur premier tour, de même que Farid Ben Ali (JC Chilly-Mazarin Morangis), parti s'essayer en -66kg, qui a satellisé Jérémy Houben (UJ Brive CL) en moins d'une minute.

9h25. Ca passe pour Allardon et Riou. Le cinquième du dernier Tournoi de Paris (-73kg, AC Boulogne-Billancourt) et le champion de France des -81kg (FLAM 91) ont passé sans encombre leur premier tour, respectivement opposés à Guillaume Boy (Cannes Judo) et Julien El Faiz (RSC Montreuil).

9h10. Adrien Bourguignon à la trappe. Premiers combats et première surprise dans la catégorie des -66kg. D'un shido, l'Orléanais Adrien Bourguignon, sélectionné pour le par équipes aux mondiaux de Chelyabinsk, s'est fait surprendre par le Niçois Sacha Flament.

8h30. L'échauffement se termine sur les sept surfaces du Grand Dôme de Villebon. A 9h, début des combats, avec la présence notable de Kamal Fikri (-60kg, AJ Limoges), vice champion du monde juniors en -55Kg il y a deux semaines à Fort Lauderdale, opposé à Adrien Lucchesi (Dojo Provençal). Adrien Bourguignon (-66kg, US Orléans Loiret) débute quant à lui contre le Niçois Sacha Flament, tandis que les Génovéfains Julien La Rocca (en -73kg cette année) et Quentin Joubert (-81kg) sont les premiers de l'armada Sainte-Geneviève Sports à évoluer à domicile.

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei