8:32 08 mar

France par équipes 2014 - La compétition féminine en direct

L'ACS Peugeot Mulhouse s'adjuge la victoire contre Argenteuil

Championnats de France par équipes seniors de première division

- 8 et 9 mars 2014 -

Mouilleron-le-Captif (Vendée)

Classement final

1. ACS Peugeot Mulhouse (Haut-Rhin)
2. JC Escales Argenteuil (Val d'Oise)
3. JC Maisons-Alfort (Val-de-Marne)
3. Sainte-Geneviève Sports (Essonne)
5. JC Pontault-Combault (Seine-et-Marne)
5. Alliance Dijon Judo 21 (Côte d'Or)
7. RSC Champigny (Val-de-Marne)
7. AJ Limoges (Haute-Vienne)

 

17h25. Finale - Huber offre le titre à Mulhouse ! ​Contre la régionale de l'étape Morgane Arthuis, native de La Roche sur Yon, Cindy Huber n'a pas laissé passer sa chance d'achever le beau parcours de l'ACS Peugeot Mulhouse d'un seoi gratifié d'un yuko.  3-0 et un titre acquis au nez et à la barbe des habituelles prétendantes. Le duel qui s'annonçait prometteur entre Clarisse Agbegnenou et Linsay Tsang Sam Moi attendra.

17h20. Finale - Duport enfonce le clou. D'une petite pénalité concédée en début de combat par Aurélia Issoumaila pour une sortie de tapis sévère, Lucile Duport offre le second point à son équipe.

17h10. Finale - Le premier point pour Mulhouse. Face à la jeune Samah Hawa Camara vice championne d'Europe juniors en 2013, la nonuple médaillée nationale Rebecca Ramanich assure l'essentiel en obtenant de pénalités rapidement avant de contrôler jusqu'au bout une adversaire de plus en plus active, mais qui ne remonte qu'une pénalité.

17h. Et Sainte-Geneviève prend aussi la médaille ! Franck Carillon peut exulter : ses féminines empochent enfin cette médaille tant attendue du côté de l'Essonne. Face à l'Alliance Dijon Judo 21, les Génovéfaines ont d'abord su faire le dos rond, Emmanuelle Baudin et Alexia Caillon perdant les deux premiers combats aux pénalités contre Hélène Receveaux et Maëlle Di Cintio. La vice championne de France juniors 2013 en -63kg Gwenaelle Viard réajustait les débats contre Mélissa Heleine, également finaliste nationale juniors dans la catégorie supérieure, en profitant du déséquilibre de cette dernière sur une tentative de contre pour l'amener au sol et l'immobiliser. En douze secondes, Alice Delplanque marchait alors sur son adversaire pour égaliser à 2 partout d'un grand mouvement de hanche. Dans le combat décisif, Aurore Climence subissait dans un premier temps la puissance d'une Alizée Renaud bien décidée à être le rempart de de Dijon, avant de placer un petit seoi pour yuko à vingt secondes du terme. Avec sa formation masculine habituée des finales ces dernières années, les Rouge et Blanc sont plus que jamais en course pour placer leurs deux équipes sur le podium national.

16h25. Maisons-Alfort se pare de bronze Moins de trois mois après son sacre européen à l'INJ, le  JC Maisons-Alfort s'adjuge le bronze national aux dépens du JC Pontault-Combault, qui se présentait sans Elodie Grou, touchée à la jambe gauche lors de la demi-finale. Pourtant, après les défaites de Laura Holtzinger, expédiée sur le dos par les seoi de Laetitia Blot, et de Caroline Peschaud, dominée aux pénalités par Anne-Laure Bellard, c'est Pontault qui virait tranquillement en tête. Mais comme contre Peugeot-Mulhouse, la suite allait être moins positive. La championne de France 2012 Karine Berger passait la surmultipliée contre une Maya Thoyer un ton en dessous toute la journée, pour conclure au sol après avoir marquer deux yuko debout. Anne Fatoumata M'Bairo rudoyait enfin Marie Del Puppo dans un corps à corps indécis jusqu'à un fort contre enchaîné au sol. Julia Rosso n'avait qu'à saluer au centre du tapis pour conclure la journée sur une nouvelle médaille du JCMA par équipes.

15h45. A suivre à partir de 16h ...

Finale:
JC Escales Argenteuil - ACS Peugeot Mulhouse

Combats pour le bronze:
JC Maisons-Alfort - JC Pontault-Combault
Sainte-Geneviève Sports - Alliance Dijon Judo 21

15h20. FLAM 91 et l'AC Boulogne-Billancourt se maintiennent également en D1. Dans la finale du tableau A, FLAM 91 affrontait le Judo Ouest Grand Lyon. La championne de France juniors 2013 Roudélie Caroly apportait le premier point à la formation essonnienne d'un ippon marqué sur makikomi. Derrière, Christelle De Decker et Pénélope Bonna s'imposait avec une pénalité de moins que leurs adversaires. Sarah Harachi parachevait le succès d'un ippon au sol sur sankaku avant que Nadège Merlet termine le travail pour un 5-0 sans contestation possible. FLAM 91 sera bien en première division l'an prochain, tout comme l'AC Boulogne-Billancourt qui domine les championnes de France deuxième division de Blanc-Mesnil sur un décalage de pénalités dans le cinquième combat du duel. Auparavant, Annabelle Euranie et Farah Hamdaoui avaient compensé les défaites d'Agustina Ejiofor et de Claire Gawek.

15h. Repêchages - Maisons-Alfort et Sainte-Geneviève défieront Pontault-Combault et Dijon pour le bronze. Finalistes l'an passé, l'équipe du JC Maisons-Alfort tentera cette fois de se parer de bronze après avoir surclassé l'AJ Limoges 5-0. Les championnes d'Europe affronteront le JC Pontault-Combault, tandis que Sainte-Geneviève, qui a dominé le RSC Champigny 3-2 grâce au juji-gatame décisif de Gwenaelle Viard sur Morgane Ribout, se retrouvera face à l'ADJ 21 pour espérer monter sur la boîte en fin de journée.

14h20. Argenteuil dispose de Dijon et rêve d'or. Comme dans l'autre demi-finale, tout s'est joué sur le cinquième combat. Le chassé-croisé débutait sur la victoire au sol d'Helène Receveaux, qui voyait ensuite sa partenaire Maelle Di Cintio subir la loi de Clarisse Agbegnenou après une belle résistance durant les trois premières minutes. Mélissa Heleine surprenait alors Lucie Perrot d'un uchi-mata d'entrée pour waza-ari, accompagné d'un limpide o-goshi pour le compte. Argenteuil envoyait alors Samah Hawa Camara au charbon contre Charlène Dalibard pour une victoire logique qui ramenait le score à 2 victoires de chaque côté. Aurélia Issoumaïla réglait enfin Alizée Renaud sur deux yuko - uchi-mata et ashi-guruma - marqués dans la première minute pour qualifier son équipe pour une finale inédite qui va souffler un vent de jeunesse sur la compétition.

14h15. Mulhouse sera en finale. Au bout du suspense, ce sont les Alsaciennes qui ont pris le meilleur sur le JC Pontault-Combault, pourtant devant en début de rencontre grâce au succès de Laetitia Blot sur Cindy Huber en tate-shiho. Anne-Laure Bellard offrait un deuxième point au JCPC en disposant à l'arraché d'une Linsay Tsang Sam Moi très solide qui ne s'inclinera que sur une quatrième pénalité. A 0-2, l'affaire est mal engagée pour Mulhouse, qui reprend espoir avec le seoi rageur de Pinot sur Thoyer. Ramanich ne doutant pas pour offrir une deuxième victoire à son équipoe, la décision se jouait sur la rencontre Grou-Duport, qui se terminait malheureusement sur la blessure à la jambe gauche de la Pontelloise dans les trente premières secondes du combat, dont profitait Duport pour glaner le troisième point au sol. 

13h40. Repêchages - Fin de parcours pour Levallois. Laury Posvite et Audrey Thorel ayant pris le meilleur sur Priscilla Gneto et Madeleine Malonga, c'est l'AJ Limoges qui affrontera le JC Maisons-Alfort en finale du tableau de repêchages.

13h40. Repêchages - Maisons-Alfort repart à l'attaque. Face à Cholet, les championnes d'Europe sont remontées en selle sur un 5-0 rondement mené qui leur permet de continuer à croire au bronze.

13h35. Tableaux de maintien - JO Grand Lyon-FLAM 91 et Blanc-Mesnil-AC Boulogne-Billancourt en finale. Les équipes qui remporteront ces deux rencontres seront maintenues en première division l'année prochaine. 

13h30. Le programme des demi-finales.

JCE Argenteuil - Alliance Dijon Judo 21
JC Pontault-Combault - ACS Peugeot Mulhouse

13h20. Mulhouse s'offre le scalp de Champigny. Avec un effectif au complet, cette formation de Mulhouse avait tout de l'épouvantail à craindre pour le RSC Champigny. Pourtant dans le remake de la finale nationale, Emilie Andéol disposait sur makikomi de Rebecca Ramanich pour offrir le premier point aux siens. Mais Lucile Duport rectifiait le tir en scotchant sur osaekomi Amel Besemaïn, vice championne de France en -48kg à Marseille. Huber prenait alors la mesure d'Amelie Guihur en contrant par deux fois ses ko-uchi-gari pour waza-ari awasate. Ribout était alors au pied du mur contre Tsang Sam Moi, qui exécutait un très fluide sumi-gaeshi pour amener Mulhouse dans le dernier carré. 

13h15. Pontault-Combault a toutes les armes. Opposées au Sporting Marnaval, les protégées de Franck Bellard ont assuré l'essentiel sans coup férir. La victoire de Grou sur Clément après plus d'une minute de golden score aurta fait penché la balance pour les Franciliennes, qui n'avaient qu'à dérouler avec ses championnes de France 2013 Laetitia Blot et Anne-Laure Bellard.

13h10. Dijon surclasse Levallois! En alignant seulement quatre combattantes sur le tapis, le Levallois SC n'avait que peu de marge de manoeuvre aujourd'hui. L'ADJ 21 l'avait bien compris en ne renonçant pas après que le premier point fut empoché par la finaliste du Tournoi de Paris Madeleine Malonga. Renaud asphyxiait Astride Gneto avant de la piéger au sol pour ramener les deux équipes à égalité. Un gros duel pouvait alors débuter entre Hélène Receveaux et Priscilla Gneto, qui se rendaient coup pour coup. A dix secondes du terme, la médaillée olympique se voyait infliger une quatrième pénalité sur une sortie de tapis. Un premier arbitrage vidéo déjugeait l'arbitre central, avant que sa décision ne prime finalement. L'affaire était entendue, Emane n'avait plus qu'à décliner son combat.

13h. Argenteuil premier demi-finaliste. Cette fois, l'Union Cholet Judo 49 n'a pas eu la moindre occasion de briller face à la robuste équipe du JCE Argenteuil. La vice championne d'Europe juniors Samah Hawa Camara débutait parfaitement en disposant de son adversaire en dix-neuf petites secondes. Aurélia Issoumaïla doublait rapidement le score, avant qu'Arthuis ne place son juji-gatame à Chrystele Notte. 3-0 et puis rapidement 5-0 avec les succès d'Agbegnenou et de Perrot.

12h50. Tableau de maintien B - Les Franciliennes poursuivent leur route. Blanc-Mesnil, Boulogne-Billancourt et Montreuil, reversés dans le tableau de maintien B, se sont imposés lors de leur premier tour et s'invitent dans le dernier carré en compagnie du JC Niort, qui est venu à bout du Franche-Comté Judo Besançon.

12h20. Tableau de maintien A - Lyon, FLAM 91 et Rennes OK. En attendant l'issue du quart mettant aux prises l'AJA Paris XX au JC Grand Rouen, le JO Grand Lyon, FLAM 91 et le CPB Rennes, respectivement victorieux par trois succès du JAP 63, du Jita Kyoei Judo et du Judo 83 Toulon, ont d'ores et déjà rallié les demi-finales du tableau de maintien A.

12h05. Le programme des quarts. Alors que les poules de maintien débutent sur les quatre surfaces, on connaît désormais les huit dernières équipes en lice pour le titre de championne de France 2014. On y retrouve notamment le RSC Champigny, le JC Pontault-Combault et le Levallois SC, les trois derniers clubs vainqueurs.

JCE Argenteuil - Union Cholet Judo 49
Alliance Dijon Judo 21 - Levallois SC
JC Pontault-Combault - Sporting Marnaval
RSC Champigny - ACS Peugeot Mulhouse

11h50. Champigny attend Mulhouse. Face au GUC-JC Grenoble, les tenantes du titre du RSC Champigny ont fait parler la poudre. Amélie Guihur a parfaitement initié le mouvement en remportant par ippon son combat, imitée dans la foulée par une Morgane Ribout visiblement bien remise de sa rupture du semi-tendineux. Amel Bensemaïn fait parfaitement oublier la défection d'Amandine Buchard en plaçant un fauchage intérieur décisif après une minute de golden score. 
Les Campinoises qui retrouveront l'ASC Peugeot Mulhouse en quarts, irrésistible contre l'ASBTP Nice (victoire 5-0).

11h45. Pontault se paie Sainte-Geneviève, Limoges sortie par Dijon. Troisièmes l'an passé et sur le podium européen à l'INJ fin décembre dernier, les coéquipières d'Anne-Laure Bellard, bousculée par Gwenaelle Viard mais victorieuse d'un yuko, s'adjugent la victoire dans leur opposition face à Sainte-Geneviève Sports, qui a dû composer sans sa championne du monde cadettes Marie-Eve Gahié.
A leurs côtés sur le podium de Villebon, les filles de Limoges devront cette fois se sortir indemnes des repêchages après avoir cèdé contre l'ADJ 21 en huitièmes (4v. et 25 pts contre 1v. et 10 pts).

11h40. Qui pour arrêter Cholet ? Sans Tcheuméo mais avec Ketty Mathé, Villemomble Sports a subit la loi de l'Union Cholet 49, qui se sublime de tour en tour avec son équipe où se cotoient des jeunes comme Chloé Lalande, Axelle Plaire et Marine Verdière, et des combattantes expérimentées à l'image de Sandrine Mabit et de Chrystele Notte, médaille nationale seniors en 1998.

11h25. Marnaval prend son quart. Impeccables en ouverture face au JC Niortais (5-0), les féminines du Sporting Marnaval ont disposer sans forcer du DC Wasquehal, tombeur du Dojo Natais aux forceps au tour précédent. Seule Maryne Cebo sauvera l'honneur des Nordistes.

11h15. Le maintien déjà assuré pour seize équipes. Les seize formations qui ont rallié les huitièmes de finale ont rempli leur première mission de la journée : maintenir leur club en première division. Il s'agit du JC Maisons-Alfort, du JCE Argenteuil, de l'Union Cholet Judo 49, de Villemomble Sports, de l’Alliance Dijon Judo 21, de l’AJ Limoges, de La Couronne Grand Angoulême Judo, du Levallois SC, du JC Pontault-Combault, de Sainte-Geneviève Sports, du Sporting Marnaval, du DC Wasquehal, du RSC Champigny, du GUC JC Grenoble, de l’ASBTP Nice et de l’ACS Peugeot Mulhouse.
Pour les autres équipes, il faudra remporter l'un des deux tableaux de maintien pour empocher les deux derniers tickets en jeu.

11h10. Nice s'offre Blanc-Mesnil. Malgré les uchi-mata d'Annabelle Euranie qui ont offert un point facile à Blanc-Mesnil, les championnes de France deuxième division ont été surprises par les Azuréennes de l'ASBTP Nice, qui affrontera Mulhouse en huitièmes.

11H05. Maisons-Alfort sorti par Argenteuil. Les championnes d'Europe en titre ne connaîtront la même issue en Vendée. Face au JCE Argenteuil, Holtzinger lâchait le premier point à Issoumaïla, avant que Clarisse Agbegnenou ne pousse Jocelyne Mendy dans ses retranchements jusqu'à l'hansokumake. Karine Berger devait alors absolument l'emporter pour entretenir l'espoir. Opposée à Lucie Perrot, elle prenait le combat par le bon bout, s'imposant à coup de ko-uchi notamment. Mais alors qu'elle menait d'un waza-ari, elle laissait Perrot l'entraver au sol pour finalement se retrouver clouée au tapis en osaekomi. Marine Richard restait pantoise sur sa chaise : Le JC Maisons-Alfort ne réalisera pas le doublé.

11h. Levallois expéditif. 20 secondes ont suffi à Priscilla Gneto pour marquer ippon sur haraï face à Landry, tandis que Gévrise Emane a placé tout le tableau à Claire Pierret, dont un yuko sur seoi après cinq petites secondes de combat. Pour Malonga, c'est au sol que la différence se fera face à Julie Pierret. Enfin, Astide Gneto ira au bout de son duel pour apporter un quatrième point d'une pénalité d'avance.

10h55. Le RSC Champigny à la défense de son titre. Face à l'AC Boulogne-Billancourt, les filles d'Audrey La Rizza, sacrées à Villebon l'an dernier, sont parties à la défense de son titre de fort belle manière (4 victoires - 30 points). Emilie Andéol et Morgane Ribout n'ont pas sourcillé pour apporter leur contribution à une équipe néanmoins privée d'Amandine Buchard, de Delphine Delsalle ou de Lola Benarroche. 

10h45. Le JC Nazairien n'a rien pu faire contre Mulhouse.  Invitée par la Ligue Pays de la Loire, l'équipe du JC Nazairien a été croquée par les Alsaciennes de l'ACSP Mulhouse, qui risque fort de faire du grabuge dans son quart de tableau. Les Duport, Huber, Tsang Sam Moi, Pinot et Ramanich sont au rendez-vous.

10h30. Pontault-Combault à sa main. Idéalement lancé par ses deux championnes de France Laetitia Blot et Anne-Laure Bellard, le JC Pontault-Combault n'a pas tremblé face au RSC Montreuil. 4 victoire par ippon et un prochain tour qui s'annonce explosif face à Sainte-Geneviève.

10h25. Cholet a le sourire. Parmi les trois équipes locales engagées dans ce championnat de France par équipes, l'Union Cholet Judo 49 réalise pour l'heure un sans-faute en ayant dominé les Auvergnates du Judo Aventure Passion 63 (3 victoires - 30 points) avant de disposer en en seizièmes des Varoises du Judo 83 Toulon. Ses supporters vont pouvoir continuer à donner de la voix face à Villemomble Sports au prochain tour. 

10h15. L'AJ Limoges poursuit son chemin. Orphelines de sa championne de France Fanny Posvite, l'équipe de l'AJ Limoges, troisième l'an passé, est repartie au combat avec succès face à l'AJA PAris XX. Trois victoires pour rallier les huitièmes, où les partenaires d'Eloïse Combeau, vainqueur de son combat d'une pénalité, retrouveront l'Alliance Dijon Judo 21.

10h10. Sainte-Geneviève sans problème. Malgré la défaite initiale de Cécile Delwail, les protégées de  Franck Carillon, ont pris le meilleur sur l'équipe du Franche-Comté Judo Besançon, en remportant les quatre derniers combats sur ippon.

10h05. Levallois lance la machine. Avec les soeurs Gneto, Gévrise Emane et Madeleine Malonga pour défendre ses couleurs, Levallois est prêt à jouer - à quatre - les trouble-fêtes aujourd'hui. Le CPB Rennes n'a rien pu démontrer, dominé à chaque fois sur ippon.

10h. FLAM 91 à la trappe. Sans Lucie Louette mais avec Pénélope Bonna, l'équipe essonnienne du FLAM 91 s'est, comme l'an passé, faite sortir dès son entrée en lice. Son bourreau? La Couronne Grand Angoulême, menée par les soeurs Pierret, toutes deux médaillées nationales à Marseille en novembre dernier.

9h45. Ca passe pour Dijon et Villemomble. Deux victoires faciles par trois combats remportés par ippon face au Judo Amiens Métropole et au Jita Kyoei Judo.

9h. C'est parti à Mouilleron. Alors que le Vendéspace se remplit doucement, les féminines investissent les quatre surfaces de compétition. Les championnes d'Europe du JC Maisons-Alfort ont disposé sans souci du Judo Ouest Grand Lyon, pour retrouver au prochain tour les filles du JCE Argenteuil de Clarisse Agbegnenou et Lucie Perrot, dominatrices face au JC Grand Rouen.

Les autres actualités similaires

Original-original-310_cjuniors
Original-pub_3
Original-original-310_cadets
Original-original-310_militaires
Original-carre%cc%81_ff
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_regions