19:49 24 jun

Et 5 de plus qui font 17 pour les mondiaux de Chelyabinsk !

P. Gneto, Louette, Milous, Duprat et Schmitt seront bien de la partie

On connaît désormais les noms de 17 des 18 sélectionnés français pour les championnats du monde de judo de Chelyabinsk (Russie) qui débuteront dans tout juste deux mois. Aux douze premiers tricolores confirmés dès la fin mai, s'ajoutent donc Priscilla Gneto (-52kg, Levallois Sporting Club), Lucie Louette - Kanning (-78kg, FLAM 91), Sofiane Milous (-60kg, JC Escales Argenteuil), Pierre Duprat (-73kg, Levallois Sporting Club) et Alain Schmitt (-81kg, Levallois Sporting Club).

Il y aura donc bien une -52kg tricolore dans l'Oural. Et ce sera Priscilla Gneto, préférée à la logiligne Annabelle Euranie, qui l'avait pourtant dominée en finale du Grand Chelem de Bakou début mai. Mises en concurrence jusqu'au Grand Prix de Hongrie du week-end dernier, aucune des deux n'avait pu faire mieux qu'une cinquième place. Pour Gneto, l'enjeu sera désormais de retrouver son niveau de l'été 2012, lorsqu'elle s'était hissée sur le podium olympique. De son côté, Euranie devra, comme lors des Europe de Montpellier, se contenter d'une place en équipes.

Le bout du tunnel pour Louette - Kanning. Celle qui avait fait le pari de prendre part aux championnats de France 1re division à Marseille en novembre dernier pour hisser le plus haut possible ses nouvelles couleurs du FLAM 91aurai pu se mordre les doigts en repartant de la cité phocéenne. Désinsertion du bourrelet de l’épaule gauche, cartilage touché, déchirure du grand pectoral et fissure du cartilage costal... Adieu le Tournoi de Paris et début du compte à rebours pour les Europe français. Une période durant laquelle l'abnégation de la championne d'Europe 2013 tournera à plein régime. A la clé, une troisième place continentale et des sanglots de colère dans la zone mixte qui e diront tout aussi long sur sa motivation. La vista de Madeleine Malonga, originalement discrete à Budapest, ne suffira pas, Lucie Louette - Kanning formera bien avec Audrey Tcheuméo un duo de choc en -78kg aux mondiaux.

Milous est de retour ! Il aura rongé son frein depuis les championnats d'Europe de 2013 et une défaite dès son premier tour contre le Suisse Ludovic Chammartin. Pas de mondiaux de Rio, où la catégorie n'avait même pas été représentée, et une redistribution des cartes générale à la rentrée 2013 qui faisait le bonheur du jeune Vincent Limare, sacré champion de France et logiquement récompensé de sa débauche d'énergie à chaque sortie par une première grande sélection aux Europe de Montpellier, où il ne saura saisir sa chance (défaite au 2e tour contre le tenant du titre géorgien Amiran Papinashvili). Du coup, dans les coulisses, celui qui avait échoué en 2012 au pied du podium olympique - la faute à l'Ouzbèk Rishod Sobirov - n'avait plus qu'à prouver pour reconquérir le leadership qui était encore incontesté un an plus tôt. Deux médailles de bronze acquises en Azerbaidjan et en Hongrie et le revoilà dans les petits papiers du comité de sélection. Son action en justice contre la FFJDA est désormais bien loin derrière le champion d'Europe 2010 qui va connaître, à 25 ans, un nouveau départ dans sa carrière.

Duprat et Schmitt en toute logique. Incontestables comme meilleurs seconds rôles dans leurs catégories respectives, les Levalloisiens Pierre Duprat (-73kg) et Alain Schmitt (-81kg) ont logiquement été appelés derrière Ugo Legrand et Loïc Piétri. Le médaillé européen et le médaillé mondial, débarassés de leurs pépins physiques, auront de vraies cartes à jouer en Russie.

Et la dix-huitième dans tout ça ? Il manque effectivement un dernier nom à la liste concoctée par le comité de sélection ce mardi. Plus preécisément chez les -70kg, où les élus n'ont toujours pas tranché entre Gévrise Emane (Levallois SC), cantonnée à la salle de soins depuis les Europe par équipes et une rupture au 3/4 du ligament latéral interne du genou gauche, et Fanny-Estelle Posvite (AJ Limoges), irréprochable avec un titre de championne de France et une finale à Paris. Pour les deux athlètes, la décision finale aura lieu mi-juillet, à l'occasion du Grand Chelem de Tyumen. Briller en Russie en juillet pour s'offrir le droit de récidiver en août, la donne est désormais simple.

La sélection française

Féminines
-48 kg : Amandine Buchard (Red Star Champigny)
-52 kg : Priscilla Gneto (Levallois Sporting Club)
-57 kg : Automne Pavia (US Orléans Loiret Judo Jujitsu)
-63 kg : Clarisse Agbegnenou (Judo Club Escales Argenteuil)
-63 kg : Anne-Laure Bellard (JC Pontault-Combault)
-70kg : A déterminer
-78 kg : Audrey Tcheumeo (Villemomble Sports Judo)
-78 kg : Lucie Louette - Kanning (FLAM 91)
+78 kg : Emilie Andeol (Red Star Club Champigny)

Sélectionnées pour les équipes
-52 kg : Annabelle Euranie (Blanc-Mesnil SJ)
-57 kg : Laetitia Blot (JC Pontault-Combault)

 

Masculins
-60kg : Sofiane Milous (JC Escales Argenteuil)
-66 kg : Loïc Korval (AC Boulogne-Billancourt)
-73 kg : Ugo Legrand (US Orléans Loiret Judo Jujitsu)
-73 kg : Pierre Duprat (Levallois Sporting Club)
-81 kg : Loïc Pietri (AC Boulogne-Billancourt)
-81 kg : Alain Schmitt (Levallois Sporting Club)
-90 kg : Alexandre Iddir (Levallois Sporting Club)
-100 kg : Cyrille Maret (Levallois Sporting Club)
+100 kg : Teddy Riner (Levallois Sporting Club)

Sélectionnés pour les équipes
-66 kg : Adrien Bourguignon (US Orléans Loiret JJ)
-90 kg : Romain Buffet (US Orléans Loiret JJ)

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310