8:53 26 avr

Duprat, au pied du mur hongrois

Direct - Championnats d'Europe 2013 - Les enjeux du 2e jour

Pierre Duprat a gagné beaucoup de confiance depuis sa victoire en Allemagne. Il lui en faudra car il n’est pas vraiment dans le meilleur des tableaux de cette catégorie des -73 kg. Après un premier tour qui ne devrait pas lui poser de problème (le Lituanien Maiboroda, 141e mondial), il sera très probablement opposé au héros local, le Hongrois Miklos Ungvari, champion d’Europe pour la première fois en 2002 et pour la dernière en 2011, médaillé mondial et vice-champion olympique à Londres cet été, le tout en -66 kg. Désormais dans la catégorie supérieure, débarassé des régimes et deva nt son public, l’expérimenté Hongrois sera un adversaire à ne pas négliger. En cas de victoire, Pierre Duprat sera probablement alors à devoir faire face au Géorgien Rekhviashvili, 3e des championnats du monde juniors 2010. Une équipe de Géorgie dont aucun membre n’est à négliger non plus, vu le départ en fanfare qu’ils ont fait sur ces championnats d’Europe. Et si ça passe, il faudra vaincre alors en demi-finale, soit le Néerlandais Dax Elmont, soit le Russe Musa Mogushkov. Pas simple !

Pour Loïc Piétri en revanche, rien ne paraît insurmontable avant une demi-finale très copieuse contre un autre jeune Géorgien, champion d’Europe et champion du monde juniors 2010, Avtandil Tchrikishivili, qi a aussi gagné récemment le tournoi d’Allemagne seniors. C’est à cette occasion que le Géorgien avait rencontré et battu Loïc Pietri. Une revanche à prendre !

Chez les filles, c’est l’entrée en lice des -63 kg, dont chez les Français la très attendue Clarisse Agbegnenou, victorieuse à Paris et en Allemagne, dont on ne voit pas quelle adversaire a le profil pour lui barrer la route de la finale. Pas une d’entre elle n’a réussi à prendre une place dans le Top20 mondial. Dans l’autre tableau, Maël Di Cintio aura en revanche un tirage difficile avec la Russe Labazina d’entrée, et évenutellement la Néerlandaise Van Emden à suivre. Si Labazina est 58e mondiale, elle vaut mieux que cette place modeste. Quant à la Néerlandaise, elle est 7e mondiale.

En -70 kg, si Fanny-Estelle Posvite devrait gagner son premier combat de championnat d’Europe face à la Polonaise Talach, le second sera plus difficile à négocier face à la révélation de la catégorie, la Néerlandaise Kim Polling, bourreau de Lucie Décosse à Bercy

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei