16:18 21 mar

Démission de Claude Dubos : "Une incompatibilité d'humeur"

Il était membre du comité directeur, chargé de l'enseignement

Une démission en chasse une autre. Après celle de Marc Colombo, c'est celle de Claude Dubos, pilier de la FFJudo depuis 2008 qui est désormais officielle. Les rumeurs liant même cette dernière à la précédente, ou évoquant un différend entre Claude Dubos et l'ancien président de la ligue PACA. Rumeur infondée comme l'explique ce dernier.
Les faits : "Ma démission n'a absolument rien à voir avec celle de Marc Colombo puisque j'ai remis la mienne il y a un mois et demi", indique d'emblée Claude Dubos. La raison ? "Une incompatibilité d'humeur entre moi et la nouvelle DTN adjointe chargée de la formation (Martine Dupond, NDLR). Lorsqu'elle a été nommée, il me paraissait normal, en tant que chargé de l'enseignement et de la mise en place de l'école nationale (Le projet de Kodokan à la Française, voir l'interview de Jean-Luc Rougé, EDJ n°65, NDLR) de travailler en bonne intelligence avec elle. Mais cela n'a pas été possible. Malgré la conciliation de Jean-Luc Rougé et Jean-Claude Senaud, devant ce constat d'échec, j'ai décidé de me retirer car je ne me voyais pas travailler dans une ambiance de conflit permanent."
Philosophe, le 7e dan et ancien vice président de la FFJudo chargé de la formation durant deux olympiades (2008-2012 et 2012-2016)  insiste sur le fait "qu'il n'en veut à personne. Je ne fais qu'acter un était de fait. Je suis un "fédéral" convaincu et je ne garde que des bons souvenirs. J'ai été très heureux de servir la Fédération aux côtés de Jean-Luc Rougé, pour qui j'ai une vraie admiration et un profond respect".
Pas question pour autant de couper avec le judo : l'ancien président du comité de la Dordogne et de la ligue Aquitaine sera en effet chef de délégation lors du stage des professeurs au Japon organisé par la Fédération au mois d'avril et présent lors du stage des hauts gradés cet été. 

Deux démissions qui n'ont rien à voir entre elles, donc, mais néanmoins le départ de deux piliers du comité exécutif. Une période agitée pour une équipe dirigeante nommée en novembre 2016 pour les quatre ans à venir.

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310