10:44 01 fév

Déception en -63 kg

Une médaille de bronze aux championnats du monde, c'est très bien. Mais dans la catégorie des -63 kg, la France avait la "grosse artillerie" et rêvait d'or, avec non seulement Clarisse Agbegnenou, quatrième combattante mondiale sur la ranking list senior, mais aussi Margaux Pinot, championne de France et d'Europe juniors... La Mulhousienne Pinot s'inclinait d'entrée contre la Coréenne You, et Clarisse Agbegnenou, en route pour le titre, rencontrait le judo de la Japonaise Ota Haruna. Elle était projetée et immobilisée au sol. Malgré sa déception, elle sauvait tout de même une belle médaille de bronze face à la championne d'Europe cadette de l'année, l'Anglaise Yeatsbrown. Deux forte combattantes françaises aussi en -70 kg, la vice championne de France seniors Fanny Posvite et la finaliste des championnats du monde juniors 2009, Lucie Perrot, une cinquième et une septième place, mais pas de podium là encore. Seul en piste pour la France chez les garçons ce samedi, le combattant de Boulogne Thomas Capra ne passait pas le premier obstacle, l'Algérien Ladour.
Il faut bien qu'ils en fassent aussi : la Japonaise Yuki Kumiko, victorieuse du tournoi de France, faisait "la" contre-perf japonaise du championnat en s'inclinant d'entrée contre une Ouzbèke ! Pas de chance pour elle, pour l'instant toutes ses camarades d'équipe sont championnes du monde. Dur.
Le Japon encore et toujours, ajoute dans cette troisième journée les deux médailles d'or qui lui manquait pour faire aussi bien au niveau des titres qu'en 2010 : neuf médailles, mais cette fois avec un seul combattant engagé par catégorie. Pour le second titre nippon du jour, c'est l'aérien Goki Maruyama qui dominait le Russe Albert Kostoev en finale des -81 kg. Mais en -90 kg, revanche russe - la seule nation qui existe un peu face aux Japonais cette année - avec la victoire sur le Japonais Nagakura du champion d'Europe juniors, Khusen Khalmurzaev. Mais celui s'inclinait en finale contre... son compatriote, Kazbek Zhankishiev sur un énorme ippon-seoi-nage debout.
Loin derrière les neuf médailles, toutes en or, du Japon, la Russie est à sept, dont deux d'or et quatre d'argent.
Bernadette Graf signe, elle, la perf du jour en s'emparant du titre pour l'Autriche en -70 kg qui se retrouve donc troisième nation, devant les quatre belles médaille du Kazakhstan, deux d'argent, deux de bronze. 
Avec ses deux médailles de bronze, la France est 12e nation à égalité avec l'Angleterre et la Suisse.



Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei