10:44 01 fév

De notre "envoyé spécial" à Tokyo

Thomas Rouquette est au Japon pour quelques mois. Présent sur la Coupe du Kodokan, il nous livre ses impressions "à chaud".

"En -48 kg c'est une jolie 4e année de Tokai, Yumi Asaka, qui arrive très fort et à mis une correction à Fukumi au sol, comme à toutes ses adversaires d'ailleurs. En finale, elle bat une lycéenne impressionnante qu'on devrait revoir vite. En -57 kg la championne du monde 2010 Matsumoto prend une vraie correction en finale par  Ishikawa. Elle a été très largement dominée physiquement (elle n'aime décidement pas les
 gros physiques) et s'est faite projetée sur uchi-mata déroulé et maintenu au sol !
 
En lourds, Muneta dont on attendait le retour, perd en finale sur Ryuta Ishii, un ancien de Kokushikan qui a distribué les raclées ce jour-la. Le vainqueur de Riner à Tokyo, Kamikawa, perd piteusement au premier tour : waza ari, puis yuko, sans se battre... L'autre grand poids lourds de Kokushikan présent aux championnats du monde de Tokyo, Takahashi s'est fait immobilisé comme un bébé. En -81 kg, l'ancien, Takamatsu s'est fait copieusement dominé par le nouveau "cador" de la caté qui s'appelle Tomohiro Kawakami, troisième des championnats du monde juniors 2009, battu par Loic Pietri à l'époque, et vainqueur récent des Universiades en août. Il ne termine cependant que 2e, battu par le -73 kg Otsuka, monté de catégorie. En -90 kg, Hirotaka Kato, passé récemment en -90 kg a impressionné, même si il laisse le titre à Nishiyama. Ono se fait immobilisé comme un enfant en tableau, plus occupé à montrer son bon profil aux caméras (il y avait des journalistes venus que pour lui) qu'à faire attention dans les passages au sol. Mais il reste sacrément fort et il peut encore briller.
Mon dernier commentaire sur ce tournoi sera pour le -60 kg lycéen champion du monde juniors, Naohisa Takato. Quel phénomène ! Il menait de deux yuko en finale sur un étudiant de Kokushikan - Ryu Kawabata - avant de prendre un joli ko-uchi ramassé a la main dans l'enchainement. Mais le gamin a fait mal et c'est lui qui met un superbe ko-uchi a Hiraoka auparavant."


Les autres actualités similaires

Original-original-310_cjuniors
Original-pub_3
Original-original-310_cadets
Original-original-310_militaires
Original-carre%cc%81_ff
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_regions