19:06 31 oct

CM juniors 2017 : Le bilan individuel des masculins

Christophe Gagliano analyse les prestations des neuf sélectionnés

Christophe Gagliano, responsable national masculin junior, analyse les prestations individuelles des neufs sélectionnés lors des championnats du monde qui se sont déroulés à Zagreb du 18 au 22 octobre derniers. 

Théo Raoul-Hebrard (-55kg, JC Maisons-Alfort) : "Je l'ai senti timorée, pas assez en confiance. Il a trop subi le combat. Après il s'incline contre le futur champion du monde. Un Géorgien qu'il avait pourtant battu pour le bronze aux championnats d'Europe. Je suis un peu déçu pour lui car c'est un garçon travailleur, discret et sérieux. Peut-être trop d'ailleurs. Maintenant il passe senior avec l'obligation de monter en -60kg. On va voir comment il gère cette double montée".

Thomas Macrez (-60kg, OM Judo) :"Il s'est montré encore une fois trop prudent. C'est d'ailleurs quelque chose sur lequel il va devoir travailler car pour qu'il passe un cap, je pense qu'il va devoir augmenter sa capacité à prendre des risques. Lors de son premier combat, il s'impsoe au golden score contre le Turc, justement parce qu'il ose et prend l'initiative. Dans son second combat, il retombe dans ses travers : il a du mal à y aller, avec des choix techniques qui ne sont pas bons puisqu'il a privilégié des mouvements en-dessous au lieu d'aller chercher son adversaire avec ses mouvements de jambe, dont son o-soto-gari". 

Daniel Jean (-66kg, OM Judo) : "Que dire...le combat n'a duré que dix-sept secondes. Face à un adversaire inconnu, son erreur aura été sans doute de mettre trop de temps à poser sa deuxième main. Une erreur qu'il paye très vite face à ce Nord-Coréen dont, on sait que comme beaucoup d'Asiatiques, il aime les mouvements d'épaule. C'est une seconde défaite au premier tour, après les championnats d'Europe. Alors, si il y a une vraie démarche de haut-niveau chez Daniel, il y a visiblement encore une incapacité à être à l'aise lors des grands évènements."

Hugo Metifiot (-73kg, Blanc Mesnil Sport Judo) : "C'est l'une des rares satisfactions de cette compétition. C'est un garçon avec de bonnes bases, de la variété, de la constance et de l'intelligence. Il finit 7e alors qu'il n'est que junior première année en produisant des choses intéressantes. Il ne sait pas vraiment défendre et doit s'améliorer en ne-waza mais je suis assez confiant pour la suite".

Jawad Abdelkrim (-73kg, FLAM 91) : "Il a une vraie capacité à être rigoureux au kumikata. Mais cela manque beaucoup trop de constance et de rigueur. Il ne va pas au bout des choses. Je pense qu'il n'est pas assez travailleur en donnant l'impression d'être à ce niveau sans réel projet ni d'ambitions précises".

Paul Livolsi (-81kg, AJA Paris XX) : "Concernant Paul, je reste sur ce que j'ai vu aux championnats d'Europe. Il va devoir être plus régulier dans le combat. Il a souvent un défaut d'attention. De même, ses schémas doivent être précisés. Mais c'est un opportuniste, un bastonneur, un travailleur à qui il manque un vrai spécial."

Nicolas Chilard (-81kg, JC Chilly Mazarin Morangis) : "Nicolas revient de loin. Je pense qu'on a fait, avec son club, les bons choix : sur le timing de l'opération, ses compétitions de retour, etc. Nous avons bien travaillé avec son club. On a eu un peu peur car il s'était fait une entorse lors du tournoi de Belfort, quelques semaines avant ces championnats. Il a montré de belles choses, notamment de l'opportunisme contre le Brésilien. après, il paye un moment d'inattention contre le Kirghize qui coûte cher". 

Aurélien Diesse (-90kg, ES Blanc Mesnil Judo) : "Il n'avait pas les mêmes repères qu'aux championnats d'Europe. Avant Zagreb, il n'avait fait aucun randori avec un -90kg. Il était très en-dedans physiquement. Ce qui explique à mon avis qu'il se soit montré plus brouillon lors de ces championnats du monde, avec notamment de mauvais choix techniques comme l'utilisation abusive de son tai-otoshi qui n'a pas bien marché. Mais son énorme envie, son instinct de combattant fait qu'il a trouvé des ressources pour compenser ce déficit de préparation. Il est pour moi LE junior de cette génération. Maintenant, on ve devoir mettre en place un protocole de prévention physique pour qu'il arrête le cycle "blessure/compétition". L'opération qu'il va subir va être un mal pour un bien. Cela va lui permettre de prendre son temps, pour un retour à la compétition estimé à février/mars. De même il va falloir recadrer ses choix techniques". 

Guerman Andreev (-100kg, Nice Judo) : "Il s'est montré cripsé lors de l'épreuve individuelle. Il a fait de mauvais choix : après être revenu au score contre le Mongol, il lance une attaque qui n'a pas lieu d'être. Mais ce que je retiendrai surtout c'est sa prestation lors de l'épreuve par équipes où il a montré qu'il avait des atouts, notamment sa mobilité et des attaques qui font tomber. Je voudrais maintenant qu'il monte sur l'Insep rapidement."

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310