16:39 28 aoû

CM Budapest 2017 - L'analyse des tableaux du troisième jour

Les catégories -57kg et -73kg à la loupe

À la veille de l'entrée en lice de Priscilla Gneto (-57kg, ES Blanc-Mesnil), d'Hélène Receveaux (-57kg, US Orléans Loiret JJ), de Pierre Duprat (-73kg, Levallois SC) et de Benjamin Axus (-73kg, AJA Paris XX), voici notre analyse de la troisième journée de compétition qui vous attend demain mercredi.

-73kg : Un vainqueur désigné ?

© Patrick Urvoy - L'Esprit du Judo / Le Coréen Changrim An (en blanc) et le Japonais Soichi Hashimoto ne pourront se retrouver qu'en finale mercredi, comme lors du dernier Grand Chelem de Paris, remporté par le nippon.

Les têtes de série
1. HASHIMOTO Soichi (JPN)
2. ORUJOV Rustam (AZE)
3. AN Changrim (KOR)
4. MACIAS Tommy (SWE)
5. HEYDAROV Hidayat (AZE)
6. GANBAATAR Odbayar (MGL)
7. BUTBUL Tohar (ISR)
8. CONTINI Marcelo (BRA)

Les Français
Pierre Duprat (Levallois SC), 27 ans / 31e mondial
Benjamin Axus (AJA Paris XX), 22 ans / 33e mondial 

Avec son 1m89, Benjamin Axus peut voir loin au-dessus de la mêlée de ces soixante-treize -73kg engagés et peut-être jusqu’au cap des quarts de finale, où il tomberait, dans cette positive perspective, sur le Japonais Soichi Hashimoto. Mais d’abord, il lui faudra faire souffrir au premier tour le Chinois Shuai Sun, 80e mondial, puis le Sri-Lankais Chamara Repiyallage, 169e (qui a gagné un combat aux Jeux de Rio contre le combattant des Samoa Américaines Waterhouse). Ensuite, et c’est plus copieux, l’Allemand Igor Wandtke, 37mondial, avant de trouver sur sa route un premier obstacle majeur, le Brésilien Marcelo Contini, 8e mondial et vainqueur par deux fois du Français en février et en mai, ou le Géorgien Lasha Shavdatuashvili, 10e mondial, qu’il n’a jamais rencontré. Une très belle perspective pour Axus, qui peut faire un parcours à Budapest. Soichi Hashimoto ? Un nouveau Ono, qui paraît invincible, et qui a tout balayé depuis le championat d’Asie 2016, un Masters et trois Grands Chelems dans la foulée. Pour accéder en finale, ce cador devra probablement battre en demi-finale le jeune champion d’Europe de l’année, l’éclatant et chevelu Hidayat Heydarov, 20 ans. C’est d’autant plus dans ses cordes qu’il l’a fait au Grand Chelem de Paris.
Pierre Duprat est dans l’autre tableau. Malheureusement pour lui, il n’y sera pas seul non plus. Lui qui avait été battu dans un combat frustrant par le Russe Iartcev aux Jeux, il retrouve d’entrée un représentant russe, le vice-champion d’Europe et ancien médaillé mondial Musa Mogushkov, 14e mondial, qu’il avait croisé en 2013, il y a bien longtemps, pour une défaite par ippon. Un très gros démarrage. Si il parvient à le vaincre, il prend ensuite l’Azerbaïdjanais Rustam Orujov, 2e mondial, médaillé européen et surtout vice-champion olympique, qui l’avait battu par deux fois en 2014 et 2015. C’est rude.
De ce tableau, c’est néanmoins le Coréen An Changrim, 3e mondial, qui paraît le plus armé pour atteindre la finale, même si Orujov l’a déjà battu en 2016 sur le Masters et, même si il a dans son tableau le discret, mais dangereux, Dirk Van Tichelt, un Belge éternel qui l’avait magnifiquement dominé aux Jeux pour atteindre la médaille. Si An est en finale ? Son unique défaite récente, c’était contre Soichi Hashimoto à Paris. Orujov ? Il a perdu deux fois contre le même. Le vainqueur semble désigné. Mais sur le papier.

-57kg : Receveaux en demi-finale ?

© Emmanuel Charlot - L'Esprit du Judo / Toutes deux sur le podium à Paris (notre photo) puis aux championnats d'Europe, Hélène Receveaux (première à gauche) et Priscilla Gneto (première à droite) pourront-elles remettre ça en Hongrie?   

Les têtes de série
1. DORJSUREN Sumiya (MGL)
2. YOSHIDA Tsukasa (JPN)
3. RECEVEAUX Hélène (FRA – US Orléans Loiret JJ)
4. SILVA Rafaela (BRA)
5. ROPER Miryam (PAN)
6. KLIMKAIT Jessica (CAN)
7. LIEN Chen-Ling (TPE)
8. GJAKOVA Nora (KOS)

Les Françaises
Hélène Receveaux (US Orléans Loiret JJ), 26 ans / 3e mondiale
Priscilla Gneto (ES Blanc-Mesnil Judo), 26 ans / 14e mondiale

On ne va pas se mentir, prendre la numéro un mondiale et vice-championne olympique au deuxième tour, ce n’est pas tout à fait un bon tirage pour la championne d’Europe Priscilla Gneto, d’autant que la Mongole Sumiya Dorjsuren est l’une des dernières à l’avoir battue, et d’autant, aussi, que l’infortunée Gneto aborde une nouvelle fois un grand événement mondial avec une grave blessure au genou et d’autant, enfin, qu’il faudra d’abord gérer un premier tour contre la Roumaine Loredana Ohai, une tacticienne qui joue l’usure. Mais la Roumaine est tout de même loin du compte et la Mongole a paru un peu moins saignante ces derniers temps, alors pourquoi pas ? Pour Hélène Receveaux, c’est en revanche beaucoup mieux avec un quart qui ne semble pas présenter d’obstacle majeur pour une troisième mondiale, sinon la fille en forme du moment, la Canadienne Klimkait, sixième mondiale et médaillé en Russie et en Chine, dont la solidité pourrait bien lui jouer des tours. Les choses sérieuses commenceraient vraiment en demi-finale face à nulle autre que la Japonaise Tsukasa Yoshida, 21 ans, qui n’a perdu qu’un combat (contre la Coréenne Kwon Youjeong à Paris, une fille qu’elle a battue depuis), en trois Grands Chelems et un championnat d’Asie. Yoshida en finale ou Receveaux ? Et contre qui dans l’autre tableau ? La Mongole Dorjsuren ? La Coréenne Kwon dans le même quart ? Mais aussi la championne olympique brésilienne Silva, la Portugaise Monteiro et quelques autres dans l’autre quart. Un demi-tableau terrible pour Gneto, mais une très bonne carte à jouer pour Receveaux.

 

Repères

Les podiums des Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016
-57 kg

1. SILVA Rafaela (BRA)
2. DORJSUREN Sumiya (MGL)
3. MATSUMOTO Kaori (JPN)
3. MONTEIRO Telma (POR)
-73kg
1. ONO Shohei (JPN)
2. ORUJOV Rustam (AZE)
3. SHAVDATUASHVILI Lasha (GEO)
3. VAN TICHELT Dirk (BEL)

Les podiums des mondiaux d'Astana 2015
-57kg

1. MATSUMOTO Kaori (JPN)
2. CAPRIORIU Corina (ROU)
3. DORJSUREN Sumiya (MGL)
3. PAVIA Automne (FRA – US Orléans Loiret JJ)
-73kg
1. ONO Shohei (JPN)
2. NAKAYA Riki (JPN)
3. SAINJARGAL Nyam-Ochir (MGL)
3. AN Changrim (KOR)

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310