16:13 28 aoû

CM Budapest 2017 - L'analyse des tableaux du deuxième jour

Les catégories -52kg et -66kg à la loupe

À la veille de l'entrée en lice d'Amandine Buchard (-52kg, RSC Champigny) et de Kilian Le Blouch (-66kg, FLAM 91), voici notre analyse de la deuxième journée de compétition qui vous attend demain mardi.

-52kg : Buchard – Kelmendi, la clé du jour

© Emmanuel Charlot - L'Esprit du Judo / Qui d'autre que la Kosovare Majlinda Kelmendi pour le premier titre planétaire de l'olympiade?

Les têtes de série
1. KELMENDI Majlinda (KOS)
2. MIRANDA Erika (BRA)
3. COHEN GIli (ISR)
4. FLORIAN Alexandra-Larisa (ROU)
5. SHISHIME Ai (JPN)
6. KRASNIQI Distria (KOS)
7. GUICA Ecaterina (CAN)
8. BUCHARD Amandine (FRA – RSC Champigny)

La Française 
Amandine Buchard (RSC Champigny), 22 ans / 8e mondiale

Leurs classements respectifs, première et huitième, le laissaient prévoir : la Française Buchard tombe dans le quart de finale de l’invincible Kosovare Kelmendi et elles se rencontreront a priori en quarts de finale ! À vrai dire, si on peut évidemment considérer que c’est un mauvais tirage pour la Française, il n’est pas terrible non plus pour la puissante Majlinda. Lors d’une rencontre en par équipes de club, Buchard avait réussi à lui placer son kata-guruma et aurait mérité le ippon. Mais avant de voir ce combat, il faudra que chacune se méfie des préliminaires, pour la Kosovare contre la Suissesse Tschopp, qui lui avait marqué yuko aux championnats d’Europe, et surtout contre la vice-championne olympique italienne, Odette Giuffrida – une revanche de finale olympique à prévoir au deuxième tour. Pour la Française, potentiellement au deuxième tour l’ancienne médaillée mondiale biélorusse Darya Skrypnik, ou pire, sa bête noire – deux victoires sur leurs deux dernières rencontres, la « truqueuse » anglaise Kelly Edwards, une fille qui n’est que trente-et-unième mondiale, mais dont le style tout en rythme et sans préparation perturbe le judo de Buchard. Skrypnik ayant battu Edwards en 2017 et Buchard ayant battu Skrypnik en trente secondes la même année, on n’a plus qu’à croiser les doigts. En demi-finale dans ce tableau, celle qui sortira du quart Buchard-Kelmendi rencontrera celle qui sortira d’un quart Kuziutina (la Russe 10e mondiale), Shishime (La Japonaise 5emondiale) – qui ne perd depuis deux ans que sur des Japonaises – et Menezes (La Brésilienne championne olympique de Londres en -48kg et 18e mondiale) ! L’autre tableau, a priori plus clair, devrait voir sortir l’impressionnante Nami Tsunoda (si elle parvient à vaincre la très dangereuse brésilienne Erika Miranda dans son quart), laquelle n’a perdu qu’un seul combat depuis son irruption au Grand Chelem de Tokyo, et c’était contre Kelmendi. Finale logique et victoire logique de la championne olympique… si Amandine Buchard la laisse passer.

 

-66kg : Les débuts d’Abe

© Emmanuel Charlot - L'Esprit du Judo / En cas de succès en Hongrie, le prodige nippon Hifumi Abe, 20 ans depuis le 9 août dernier, pourrait devenir le cinquième plus jeune champion du monde masculin de l'histoire.

Les têtes de série
1. FLICKER Tal (ISR)
2. AN Baul (KOR)
3. ABE Hifumi (JPN)
4. SHMAILOV Baruch (ISR)
5. SHIKHALIZADA Nijat (AZE)
6. CHIBANA Charles (BRA)
7. MARGVELASHVILI Vazha (GEO)
8. OLEINIC Sergiu (POR)

Le Français
Kilian Le Blouch (FLAM 91), 27 ans / 60e mondial

Dans cette catégorie, les « préliminaires » sont éclipsées dans leur ensemble par un unique combat-phare : la revanche de l’incroyable finale des Jeux gagnée par l’Italien Fabio Basile en quelques secondes face au Coréen An Baul. Ce sera cette fois au deuxième tour. Depuis, l’Italien a disputé la finale du « Danse avec les Stars » transalpin et on ne sait pas quel niveau il a récupéré dans sa préparation. Le Coréen An Baul, n°2 mondial, traîne sa mauvaise humeur avec le service minimum, vainqueur à Rome, champion d’Asie. Il ne faudra pas manquer ça.
Il ne faudra pas manquer non plus le retour aux affaires du vaillant Kilian Le Blouch, d’autant que ce sera à chaque tour une démonstration de ce qu’il vaut. En premier contre le Canadien Antoine Bouchard, désormais 33e mondial. Cette victoire acquise, on monte de trois crans avec le Brésilien Charles Chibana (9e) ou le Kazakh Azamat Mukanov (15e) deux clients, surtout le premier, champion panaméricain, deuxième au Grand Chelem de Russie. On aimerait voir le combat suivant contre le magnifique Georgii Zantaraia, champion d’Europe en titre. Le vainqueur de cette belle opposition de style rencontrerait rien de moins que le grand favori, l’intimidant Japonais Hifumi Abe, 20 ans, qui n’a pas perdu depuis la finale du tournoi de Mongolie 2015, contre le Mongol Tumurkhuleg Davadorj, et dont les seoi-nage/tsuri-komi-goshi devraient satelliser du monde. Et nous n’en serions qu’aux quarts de finale. La demie ? Contre le Coréen Baul ? L’Italien ? Le bon plan en tout cas, c’était l’autre demi-tableau, a priori bien moins copieux, et qui devrait permettre au Russe Mikhail Puliaev de disputer sa troisième finale mondiale.

 

Repères

Les podiums des Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016
-52 kg 

1. KELMENDI Majlinda (KOS)
2. GIUFFRIDA Odette (ITA)
3. KUZIUTINA Natalia (RUS)       
3. NAKAMURA Misato (JPN)     
-66kg 
1. BASILE Fabio (ITA)
2. AN Baul (KOR)
3. SOBIROV Rishod (UZB)
3. EBINUMA Masashi (JPN)

Les podiums des mondiaux d'Astana 2015
-52kg

1. NAKAMURA Misato (JPN)
2. CHITU Andreea (ROU)
3. MIRANDA Erika (BRA)
3. SKRYPNIK Darya (BLR)
-66kg
1. AN Baul (KOR)
2. PULYAEV Mikhail (RUS)
3. POLLACK Golan (ISR)
3. SOBIROV Rishod (UZB)

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei