17:05 28 aoû

CM Budapest 2017 - L'analyse des tableaux du cinquième jour

Les catégories -70kg, -78kg et -90kg à la loupe

À la veille de l'entrée en lice de Marie-Eve Gahié (-70kg, FLAM 91), Audrey Tcheuméo (-78kg, Villemomble Sports) et d'Axel Clerget (-90kg, Sucy Judo), voici notre analyse de la cinquième journée de compétition qui vous attend demain vendredi.

-70 kg : Gahié échappe au pire

© Emmanuel Charlot - L'Esprit du Judo / L'heure de la revanche pour Marie-Eve Gahié contre la n°1 mondiale vénézuélienne Elvismar Rodriguez? 

Les têtes de série
1. RODRIGUEZ Elvismar (VEN)
2. ARAI Chizuru (JPN)
3. ALVEAR Yuri (COL)
4. VAN DIJKE Sanne (NED)
5. GAHIE Marie-Eve (FRA – FLAM 91)
6. MATIC Barbara (CRO)
7. PORTELA Maria (BRA)
8. KIM Seongyeon (KOR)

La Française 
Marie-Eve Gahié (FLAM 91), 20 ans / 5e mondiale

Il y aura un sacré remue-ménage dans le « quart de la mort » de cette catégorie, avec la triple championne du monde colombienne Yuri Alvear, la Canadienne Zupancic, finaliste du dernier Tournoi de Paris, la Néerlandaise Kim Polling qui a gagné le Masters 2016, la prometteuse Croate Barbara Matic et même la vice championne du monde espagnole Maria Bernabeu, ou encore la solide Israélienne Linda Bolder. Bonne nouvelle donc pour notre jeune représentante, elle ne s’y trouve pas, et pas même dans ce demi-tableau ultra-diffcile (l’autre quart ajoutant la Japonaise Chizuru Arai au problème). Elle doit en revanche jouer fin dans son quart en sortant d’abord la grande Hongroise Szabina Gercsack, 21 ans et treizième mondiale, championne du monde juniors 2015, dont les longs segments, le judo ultra brouillon et la motivation devant son public seront un très mauvais concours de circonstances pour un premier tour. Le moment décisif vient en quart si tout va bien, contre la championne d’Europe néerlandaise Sanne Van Dijke, 22 ans et quatrième mondiale, une combattante qui a de remarquables mouvements de hanche et qui s’en était servi pour sortir Gahié aux championnats d’Europe et emporter le titre. L’occasion parfaite pour montrer que ce n’était qu’une question d’ajustement technique et que la meilleure espoir de cette jeune génération n’est pas cette fille de l’autre pays des fromages. Une très belle sortie de quart en perspective, mais pas gagné d’avance… contre qui en demie ? La Coréenne Kim Seongyeon, 8e mondiale, vice championne d’Asie, ou l’étonnante Vénézuélienne Elvismar Rodriguez, 20 ans, excellente technicienne qui vient d’enchaîner une surprenante série de podiums dans des tournois importants – dont le bronze à Paris en battant… Marie-Eve Gahié – au point d’être classée numéro un mondiale ! Une accession potentielle en finale donc pour Gahié, avec la perspective réjouissante de s’affirmer face à des rivales de sa génération et de son potentiel. Et en finale ? On peut pronostiquer la Japonaise, dont la dernière défaite sur l’une des filles du plateau date de 2015, face à une Kim Polling à l’époque numéro un mondiale. Dans cette hypothèse, elle part favorite devant Gahié, Van Dijke ou Rodriguez, qu’elle a toutes battues en février dernier (à Paris et à Düsseldorf).

 

-78kg : Audrey Tcheumeo, assumer son statut

© Emmanuel Charlot - L'Esprit du Judo / Victorieuse à Paris et Varsovie en 2017, Audrey Tcheuméo part favorite à la conquête de son deuxième titre mondial après celui de 2011. 

Les têtes de série
1. STEENHUIS Guusje (NED)
2. TCHEUMEO Audrey (FRA – Villemomble Sports)
3. POWELL Natalie (GBR)
4. ERDELYI-JOO Abigel (HUN)
5. UMEKI Mami (JPN)
6. SATO Ruika (JPN)
7. AGUIAR Mayra (BRA)
8. VERKERK Marhinde (NED)

La Française 
Audrey Tcheuméo (Villemomble Sports), 27 ans / 2e mondiale

Ce sera rapidement clair. La championne d’Europe française a dans son quart deux des filles les plus dangereuses contre elle : la Brésilienne Mayra Aguiar, qui l’accompagne en rivale depuis ses débuts et contre laquelle, à Rio, elle avait mis fin à une série de quatre défaites consécutives, et l’Autrichienne Bernadette Graf, récemment montée des -70kg avec beaucoup de succès, au point qu’elle a battu pour son dernier combat de préparation, en finale de l’Open de Bucarest, la Française elle-même. La bonne nouvelle, c’est qu’elle n’en rencontre qu’une d’entre elles, au troisième tour, après deux hors d’œuvre a priori sans difficulté. Si elle passe, elle aura selon toute probabilitéla Japonaise Ruika Sato en demi-finale, une combattante qui lui avait fait vivre le cauchemar à Paris, pour une victoire sur une pénalité contestable. Encore une occasion pour la Française de se réaffirmer comme la meilleure de cette olympiade à venir, maintenant que l’Américaine Harrison a lâché le manche. Et en finale ? La seconde Japonaise peut-être, Mami Umeki, championne du monde 2015, ou l’une des deux Néerlandaises, sans doute Guusje Steenhuis, qui s’était permise de la malmener en finale des championnats d’Europe. Ce serait un très beau titre à aller chercher pour la vice championne olympique, dont la dernière victoire mondiale remonte désormais à 2011.

 

-90kg : Il n’y aura pas de meilleur moment

© Emmanuel Charlot - L'Esprit du Judo / En l'absence du champion olympique japonais Mashu Baker et de l'épouvantail chinois Xunzhao Cheng, le Serbe Aleksandar Kukolj (en bleu) et le Français Axel Clerget auront de belles cartes à jouer pour se rejoindre en finale, comme lors des Europe qui avaient vu la victoire du Serbe.

Les têtes de série
1. KUKOLJ Aleksandar (SRB)
2. CLERGET Axel (FRA – Sucy Judo)
3. USTOPIRIYON Komronshokh (TJK)
4. KHALMURZAEV Khusen (RUS)
5. GWAK Donghan (KOR)
6. SHERAZADISHVILI Nikoloz (ESP)
7. BOZBAYEV Islam (KAZ)
8. GANTULGA Altanbagana (MGL)

Le Français
Axel Clerget (Sucy Judo), 30 ans / 2e mondial

L’avantage d’être n°2 mondial, c’est de ne pas avoir dans son demi-tableau celui qui vous a empêché d’être n°1, à savoir, pour Axel Clerget, le Serbe Kukolj, champion d’Europe en titre et vainqueur à Tokyo. Un avantage qu’il ne doit qu’à lui-même, mais qui se marie bien avec une circonstance particulièrement favorable : le champion olympique japonais Mashu Baker est absent pour cause de blessure et la catégorie a été laissée vacante par le patron Kosei Inoue. Pas de Japonais ! Mais mieux encore, le terrible Chinois Cheng, troisième des Jeux, vainqueur du tournoi de Paris… devant Clerget est aussi absent pour blessure. Cela fait beaucoup de circonstances favorables. Si on ajoute alors que le terrible frère jumeau du champion olympique Khasan Khalmurzaev, Khusen, est de l’autre côté, avec le Serbe Kukolj, mais aussi le colosse géorgien Beka Gviniashvili, ou encore le Coréen Gwak, champion du monde 2015 et médaillé olympique ! On peut alors tout simplement considérer que le Français, si fort tout l’hiver, est le favori logique de son tableau pour s’avancer jusqu’en finale. Si tout va bien, on ne lui voit pas d’adversaire à la hauteur de son talent et de son expérience jusqu’en quarts de finale, où il rencontrerait le vainqueur de premiers tours bien plus difficiles entre le sémillant Cubain aux dents de la chance et au seoi-nage d’enfer, Asley Gonzales, le Serbe de 21 ans Nemanja Smajdov, double champion d’Europe juniors 2014 et 2016, ou le dangereux Kazakhstanais 7e mondial Islam Bozbayev. Il n’en resterait plus qu’un. Et en demi-finale, il faudra faire face au Hongrois Toth, ancien vice-champion du monde en perte de vitesse, à l’Azerbaïdjanais Medhiyev, 16e mondial, ou au grand et puissant espagnol Nikoloz Sherazadishvili, peut-être le plus dangereux de tous… Mais pas plus qu’un Axel Clerget au pic de sa maîtrise, conscient qu’il n’aura pas de meilleure occasion d’aller en finale d'un championnat du monde, comme il est allé en finale du championnat d’Europe. Pour faire encore mieux ?

 

Repères

Les podiums des Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016
-70kg

1. TACHIMOTO Haruka (JPN)
2. ALVEAR Yuri (COL)
3. CONWAY Sally (GBR)
3. VARGAS KOCH Laura (GER)
-78kg
1. HARRISON Kayla (USA)
2. TCHEUMEO Audrey (FRA – Villemomble Sports)
3. AGUIAR Mayra (BRA)
3. VELENSEK Anamari (SLO)
-90kg
1. BAKER Mashu (JPN)
2. LIPARTELIANI Varlam (GEO)
3. GWAK Donghan (KOR)
3. CHENG Xunzhao (CHN)

Les podiums des mondiaux d'Astana 2015
-70kg
1. EMANE Gevrise (FRA – Levallois SC)

2. BERNABEU Maria (ESP)
3. ALVEAR Yuri (COL)
3. POSVITE Fanny Estelle (FRA – AJ Limoges)
-78kg
1. UMEKI Mami (JPN)
2. VELENSEK Anamari (SLO)
3. MALZAHN Luise (GER)
3. VERKERK Marhinde (NED)
-90kg
1. GWAK Dong Han (KOR)
2. DENISOV Kirill (RUS
3. BAKER Mashu (JPN)
3. LIPARTELIANI Varlam (GEO)

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310