9:48 28 mar

Charline Van Snick devant le TAS le 16 mai prochain

La Liégoise espère une réduction de sa suspension

Si sa suspension de deux ans, pour un contrôle positif à la cocaïne en marge des championnats du monde de Rio, a rétroactivement débuté le 15 octobre dernier, la Belge Charline Van Snick n'a pas dit son dernier mot. Le 16 mai prochain, la médaillée olympique des -48kg se présentera, en compagnie de son avocat Me Jean-Luc Flagothier et du Professeur Jan Tytgat, enseignant en toxicologie et en pharmacologie de l'Université de Louvain (KUL) et auteur de la contre-expertise soulignant une consommation isolée ou involontaire de la part de la combattante, devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) à Lausanne (Suisse). Afin de clamer une nouvelle fois son innocence et tenter de voir sa sanction ramenée à une durée inférieure, pour lui permettre de partir au plus tôt en quête du quota olympique.

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310