10:34 24 jul

Championnats du monde Astana 2015 – La sélection brésilienne

À un an de ses Jeux, le Brésil va aligner un groupe costaud à Astana

Quatrième nation avec six médailles à domicile en 2013, troisième ex-æquo avec Cuba l’an passé avec quatre récompenses, le Brésil sera encore en 2015 l’un des plus dangereux outsiders du Japon sur ces championnats du monde d’Astana. D’autant plus à un an de ses Jeux olympiques de Rio, que tous aimeraient cocher au plus vite dans leur calendrier en réalisant la meilleure performance possible au Kazakhstan. Les Auriverde se présenteront de nouveau à dix-huit, le maximum autorisé. Avec seulement quatre petits changements par rapport à la sélection pour Chelyabinsk il y a un an.

À l’exception de Rafael Silva (+100kg, en bronze l’an passé), touché au pectoral droit au cours d’un entraînement et opéré le 30 juin, on retrouvera d’ailleurs tous les classés de la campagne russe, à savoir la championne du monde en titre Mayra Aguiar (-78kg, n°8 mondiale), la finaliste des lourdes Maria Suelen Altheman (n°12 mondiale), la « bronzée » Erika Miranda (-52kg, n°4 mondiale), Rafaela Silva (-57kg, n°4 mondiale), David Moura (+100kg, n°12 mondial) et Victor Penalber (-81kg, n°6 mondial).

Pour compléter les rangs, ont été appelés les trois vieux grognards Leandro Guilheiro (-81kg, n°67 mondial), Tiago Camilo (-90kg, n°20 mondial) et Luciano Corrêa (-100kg, n°15 mondial), huit participations aux Jeux olympiques (pour quatre podiums) et cinq médailles mondiales (deux titres pour Camilo et Correa en 2007 à Rio) à eux trois. « Je vais me battre sur ces mondiaux comme si s’agissait de mes premiers », a annoncé Guliheiro, double médaillé olympique et vice champion du monde 2010 de 31 ans, déjà retenu il y a dix ans au Caire, en -73kg, où il avait terminé septième, actuel 67e mondial chez les -81kg et retenu de dernière minute suite au forfait de Rafael Silva. On retrouvera aussi les trois légers Felipe Kitadai (-60kg, n°18 mondial), Eric Takabatake (-60kg, n°24 mondial) et Charles Chibana (-66kg, n°14 mondial), tandis que, pour suppléer Alex Pombo da Silva (-73kg) qui s’est blessé aux ligaments du genou droit lors de son combat pour le bronze aux Jeux panaméricains, c’est Marcelo Contini (-73kg, n°40 mondial), au pied du podium à Düsseldorf en février, qui rejoint le groupe sur le fil.

Chez les féminines, du grand classique là encore puisqu’on retrouve sept des neuf engagées de Chelyabinsk, parmi lesquelles la championne olympique 2012 Sarah Menezes (-48kg, n°10 mondiale). Rochele Nunes (+78kg, n°15 mondiale) va connaître ces troisièmes championnats du monde après 2009 et 2014, tandis que Mariana Silva (-63kg, n°11 mondiale) tentera de confirmer son récent podium aux Jeux panaméricains de Toronto. Les deux petites nouvelles seront donc Maria Portela (-70kg, n°21 mondiale), elle aussi en bronze au Canada début juillet et préférée à Barbara Timo titulaire l’an passé, et Nathalia Brigida (-48kg, n°28 mondiale), finaliste du Grand Prix de Turquie et troisième du Grand Chelem de Bakou et des Jeux panaméricains en 2015.

La seleçao qui sera à Paris à partir du 12 août pour « une période d’acclimatation » avant de mettre le cap sur le Kazakhstan.

 

La sélection brésilienne pour les championnats du monde d’Astana :

Féminines
-48kg :
Sarah Menezes et Nathália Brigida
-52kg : Érika Miranda
-57kg : Rafaela Silva
-63kg : Mariana Silva
-70kg : Maria Portela 
-78kg : Mayra Aguiar
+78kg : Maria Suelen Altheman et Rochele Nunes
 

Masculins
-60kg : Felipe Kitadai et Eric Takabatake 
-66kg : Charles Chibana
-73kg : Marcelo Contini
-81kg : Victor Penalber et Leandro Guilheiro
-90kg : Tiago Camilo
-100kg : Luciano Correa
+100kg : David Moura

Les autres actualités similaires

Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310