5:27 29 aoû

Championnats du monde 2014 - En direct de Chelyabinsk

Revivez la 5e journée en direct commenté

En direct de la Traktor Ice Arena de Chelyabinsk (Russie) - 5e journée
Le programme du jour : -70kg et 78kg féminins / -90kg masculins
(Rappel : 4h de décalage horaire entre Paris et Chelyabinsk,
soit 12h en Russie = 8h à Paris)

Revivez la 4e journée (-63kg et -81kg), le titre de Clarisse Agbegnenou et le bronze de Loic Pietri ici
Revivez la 3e journée (-57kg et -73kg) et la médaille d'Automne Pavia ici
Revivez la 2e journée (-52kg et -66kg) ici
Revivez la 1re journée (-60kg et -48kg) et la médaille d'Amandine Buchard ici

PENSEZ À RAFRAÎCHIR LA PAGE RÉGULIÈREMENT POUR AVOIR LES DERNIÈRES INFOS
 

EN VIDÉO - Yuri Alvear "La Colombie vibre pour le sport" (En espanol)
La combattante colombienne, désormais triple championne du monde explique sa réussite au micro de l'EDJ.

Yuri Alvear "La Colombie vibre pour le sport... par lespritdujudo

EN VIDÉO - Audrey Tcheuméo "Je me suis laissée endormir" (En espanol)
Vice championne du monde face la Brésilienne Mayra Aguiar, Audrey Tcheuméro était forcément déçue. Mais elle retenait l'essentiel : un nouveau podium mondial.

Audrey Tcheuméo "Je me suis laissée endormir" par lespritdujudo

-78kg : Tcheuméo était si proche...
On la sentait sûr d'elle après une journée qu'elle aura passé à placarder ses adversaires sur des pions tous plus puissants les uns que les autres. Problème : Mayra Aguiar était elle aussi dans une forme étincelante. Dominant sans contestation possible la championne olympique Harrison en demi-finale, la Brésilienne allait doucher les espoirs de la championne du monde 2011. En effet, après deux minutes, elle lançait un tai-otoshi à raz du sol tout en déroulé. Waza-ari. Un avantage qui donnait l'impression d'assommer A. Tcheuméo, incapble de reproduire le judo tout en vitesse et en explosivité proposé jusque là. Gérant à sa main, M.Aguiar l'emporte donc pour la 1ère fois dans cette compétition.
Une grosse désillusion pour la judokate de Villemomble.
Harrison et Velensek sont quant à elles 3ème.

-90kg : Illiadis : Le Dieu grec est de retour sur le toit du monde !
Opposé au jeune et surpuissant Hongrois Toth, le Grec, après une petite minute d'observation prenait les choses en mains et tentait de lançer un o-osoto makkikomi que le médaillé européen à Montpellier bloquait. Intelligemment, il tournait le corps pour partir en harai-goshi. Ippon...même si le mouvement semblait un peu déroulé et ne mériter qu'un waza-ari. Un peu de flottement mais finalement pas de changement de marque. 3ème titre mondial donc pour Iliadis qui signe son retour sur le circuit de la plus belle des manières après une blessure.
Sur la 3ème marche du podium on retrouve Liparteliani qui gagne sur un gros utsuri-goshi et Voprosov, vainqueur de son compatriote Denisov sans combattre.

-70kg. Incroyable Alvear ! Un, deux, trois titres mondiaux…  Après le titre de 2009 à Rotterdam en -63kg, celui de l'an passé à Rio en -70kg, voici la Colombienne qui décroche son 3e sacre mondial sur une magnifique attaque o-uchi/ko-uchi-gake pour ippon sur la Japonaise Nunira.  

Les finales du jour 
-70kg : Yuri Alvear (COL) / Karen Nunira (JPN)
-78kg : Audrey Tcheuméo (FRA) / Mayra Aguiar (BRA)
-90kg : Krizstian Toth (HUN) / Ilias Iliadis (GRE)

-78kg. Tcheuméo a encore frappé ! Qui peut arrêter Audrey Tcheuméo ? Pas la championne du monde en titre nord-coréenne Sol en tout cas, qui s'y est retrouvée (au sol) rapidement. Une première attaque, puis une deuxième avant ce petit jeu de jambes à la Mohamed Ali et une attaque en harai-goshi en bordure pour clouer la Coréenne. Fabuleusement beau. Audrey "The Greatest" Tcheuméo ne veut laisser à personne l'or de Chelyabinsk.
Elle rencontrera en finale la Brésilienne Mayra Aguiar sortie victorieuse  du remake de la finale mondiale 2010 contre Kayla Harrison. Un premier tai-otoshi enroulé pour yuko avant un o-uchi gaeshi pour waza-ari et la Brésilienne, déjà triple médaillée mondiale, de tenir l'avantage contre la championne olympique jusqu'au bout. La finale sera de très haut niveau.

-90kg. Finale Toth-Iliadis. Kirill Denisov écarté de l'or (le Russe vient pourtant de se qualifier pour le combat de la 3e place devant son public), c'est Kirill Voprosov qui devait amener les couleurs russes en finale. Oui, mais non, car le Hongrois Toth -qui avait sorti Liparteliani en quarts- a été magnifique sur cette demie. Des attaques dans tous les sens durant cinq minutes, avec un énorme impact physique sur le Russe qui était un ton en-dessous. Un yuko non donné en début de combat par le même arbitre espagnol que celui du match contesté d'Ebinuma mardi (contre un Russe) et d'hier d'Alain Schmitt (contre un Russe aussi…) faisait craindre que le mauvais scénario se répète...
Mais Toth, 20 ans et déjà médaillé européen seniors en avril dernier, était vraiment le plus fort. Il projetait une dernière fois sur sa hanche en titane lors du golden score. Yuko. Le voici en finale. Ce sera contre le roi Iliadis, passé lui aussi d'un yuko sur harai avant de faire monter les pénalités contre l'Ouzbek Juraev.

-70kg. Ce sera Alvear-Nunira. Déjà double championne du monde (en -63kg et en -70kg l'an passé en battant notamment Lucie Décosse), la Colombienne Yuri Alvear a toujours faim. Elle n'a fait qu'une bouchée de Kim Polling qui comptait sur ses arrachés pour faire la différence. Mais, mobile et opportuniste, Alvear mettait tout le tableau à la Néerlandaise, d'abord en contre puis sur un dernier koshi-guruma. Elle sera opposée en finale à la Japonaise qui a contré et placé juji-gatame à la Croate Matic.

Les demi-finales du jour 
-70kg

Kim Polling (NED) / Yuri Alvear (COL)
Barbara Matic (CRO) / Karen Nunira (JPN)

-78kg
Audrey Tcheuméo (FRA) / Young Sol (PRK)
Kayla Harrison (USA) / Mayra Aguiar (BRA)

-90kg
Krizstian Toth (HUN) / Kirill Voprosov (RUS)
Sherali Juraev (UZB) / Ilias Iliadis (GRE)

EN VIDÉO - L'échauffement très perso d'Ilias Iliadis
La star grecque, double médaillée olympique et 5 fois médaillée mondiale, s'est échauffée ce matin sur le tapis central avec l'Américain Travis Stevens. Un moment sur le vif pour celui qui essaiera d'aller chercher un troisième titre aujourd'hui.

Iliadis : un échauffement très perso par lespritdujudo

13h30. -78kg. Tcheuméo, trop forte pour Castillo. La Cubaine, qui a sorti la Japonaise Sato au tour précédent n'a pas fait le poids face à Audrey Tcheuméo : son attaque est contrée, et déroulée sur le dos, elle est prise facilement en osae-komi pour la Française. Impressionnant. La championne du monde 2010 est en demi-finale.

13h. -78kg. Tcheuméo, ça fait boum ! L'Espagnole Tort Merino a expérimenté une nouvelle sensation ce matin : après un premier ko-uchi-gari seulement compté yuko, la Française lâchait les chevaux pour un o-soto de folie. L'Espagnole était collée dans le tapis… waza-ari pour l'arbitre (et un peu de rires en tribune) finalement corrigé ippon. Tcheuméo, ça fait très mal !

12h20. -90kg. Iddir battu en quinze secondes. Un tai-otoshi foudroyant du double médaillé européen Lituanien Karolis Bauza dès la première prise de garde : ippon. Alexandre iddir vient d'être sorti des championnats du monde !

12h10. -78kg. Louette n'a pas trouvé les ressources. C'était la revanche de la finale des championnats d'Europe 2013. Dans une baston très physique face à Ana Velensek, victorieuse à Paris et finaliste à Düsseldorf cette année, la Française se faisait pénaliser deux fois. Elle aurait encore pu trouver l'ouverture sur son uchi-mata makikomi pour yuko… mais l'arbitre le donnait avant de l'enlever. Subissant la terrible main droite très haute de la triple médaillée européenne, elle ne trouvait pas la clé. Pénalisée en toute fin de combat, la Slovène l'emportait d'une petite pénalité. Une sortie par la petite porte. Ça ne sourit pas ce matin chez les féminines.

11h55. -70kg, Posvite battue. C'est déjà fini pour Fanny-Estelle Posvite contre l'Allemande Laura Vargas-Koch. La Française tentait bien de trouver la solution sur des tai-otoshi très bas, voire à genoux, mais la vice championne du monde est solide et faisait pénaliser deux fois la Française. Une défaite par deux shido et une journée tristounette pour la Limougeaude.

11h40. -78kg, Tcheuméo en patronne. La championne du monde 2011 a un tableau très ouvert aujourd'hui et peut viser raisonnablement la finale. Il faudra juste ne pas faire d'erreur. Ça commence bien pour elle contre l'Américaine Bleier, 5e au Grand Chelem de Bakou cette année. Une combattante de 28 ans parfaitement négociée : un enchaînement ko-uchi-gari/de-ashi-barai pour waza-ari, un peu de pression sur l'Américaine avant de sortir un o-soto-gari pour yuko et de finir sur un hon-gesa-gatame des familles. Tchoumi est déjà en mode "on" !

11h40. -78kg, Louette trouve la solution. Lucie Louette-Kanning, menée deux shido à un par la Polonaise Pogorzelec qui attaquait avant elle avec son o-soto-gari et ippon-seoi-nage à genoux, réagissait en plaçant son makikomi en bordure pour waza-ari sans s'affoler. Suffisant. C'est la Slovène Velensek, victorieuse à Paris et vice championne d'Europe en 2013… derrière elle, qui l'attend. Déjà un combat très fort à sortir pour la combattante du FLAM91.

11h35. -90kg, Iddir tranquille. Un premier yuko sur yoko-tomoe-nage face à l'Italien Facente, avant un seoi-nage à droite debout pour waza-ari et un autre seoi, à genoux cette fois, pour waza-ari awasete ippon, Alexandre Iddir est dans sa compét'. Maintenant, cap sur Bauza, pour un combat un cran au-dessus.

11h30. -70kg, Posvite timide. Fanny-Estelle Posvite prenait l'Italienne Cantoni pour lancer sa journée. Un combat terne, mais la Française a géré l'essentiel en s'imposant deux pénalités à une. La machine devra être mise en marche contre la vice championne du monde allemande dès le prochain tour.

Les engagés français du jour
-70kg. Fanny-Estelle Posvite (AJ Limoges)
Fanny-Estelle Posvite hérite de l'Italienne Cantoni mais cela se durcit d'un coup au tour suivant avec la vice championne d'Europe et du monde, l'Allemande Vargas-Koch. 

-78kg. Lucie Louette-Kanning (FLAM91) et Audrey Tcheuméo (Villemomble Sports)
Cela s'annonce très chaud pour Lucie Louette face à la Slovène Velensek d'entrée, vice championne d'Europe 2013, derrière Lucie Louette justement. Plus redoutable encore, la champione du monde et championne olympique américaine Kayla Harrison est dans son quart de tableau. Pour Audrey Tcheumeo, c'est beaucoup plus accessible, avec la seconde Américaine Samantha Bleier en hors d'oeuvre, avant de prendre en quart de finale la survivante du duel entre la Cubaine Yelenna Castillo et la Japonaise Ruika Sato.

-90kg. Alexandre Iddir (Levallois SC)
Le jeune médaillé européen aura à faire face à l'Italien Walter Facente, un adversaire accessible, avant de devoir surmonter les balayages diaboliques du Lituanien Bauza. Le danger majeur l'attend alors : le médaillé mondial et champion d'Europe en titre Georgi Liparteliani. Le bon moment pour se révéler au grand jour.
Dans cette catégorie, l'information du moment c'est l'absence du Cubain vice champion olympique et champion du monde Asley Gonzalez, forfait, absent des tapis depuis sa piètre prestation à Paris et qui annonce ne pas reprendre avant janvier - février. Dommage pour le spectacle...

EN VIDÉO - Alexandre Iddir, judoka au Levallois SC et désormais médaillé européen, entre aujourd'hui dans l'arène des championnats du monde à Chebyalinsk. Rencontre avec ce garçon au judo enthousiasmant avec un portrait tout en coiffure !

Judo "Y'a un déclic..." Alexandre IDDIR... par levalloisport

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei