5:55 27 aoû

Championnats du monde 2014 - En direct de Chelyabinsk

Revivez la 3e journée et la médaille d'Automne Pavia en vidéo

En direct de la Traktor Ice Arena de Chelyabinsk (Russie) - 3e journée
Le programme du jour : -57kg féminins / -73kg masculins
(Rappel : 4h de décalage horaire entre Paris et Chelyabinsk,
soit 12h en Russie = 8h à Paris)

Revivez la 2e journée (-52kg et -66kg) ici
Revivez la 1re journée et la médaille d'Amandine Buchard ici

-73kg. Nakaya est allé chercher l'or ! Face au "King" coréen sorti de nulle part qui a surpris tout le monde avec son impact physique et son judo varié, rien n'était gagné d'avance pour Riki Nakaya, vice champion olympique mais qui avait déjà goûté l'or mondial en 2011 à Paris. Un premier shido contre lui avant un shido, mais cette fois pour les deux combattants… et cet éclair : un ippon ko-uhci-gari avec une entrée identique à son pion que contre le Chinois Sai tout à l'heure (avec une finition en seoi-nage), mais sur l'arrière cette fois. Alors qu'on attendait son compatriote Shohei Ono, Riki Nakaya devient donc double champion du monde, en étant arrivé un peu sur la pointe des pieds ici, à Chelyabinsk.
Le Japon pointe à quatre médailles d'or ce soir. 

EN VIDÉO - Automne Pavia "J'ai ma place sur ce podium"
Tout juste sortie de sa place de 3e face à la championne du monde en titre, la Brésilienne Rafaela Silva, les émotions de la championne d'Europe… avant de courir, entourée par la sécurité de la compétition, vers le podium. C'est ce qu'on appelle une réaction "à chaud".

Automne Pavia "J'ai ma place sur ce podium" par lespritdujudo

EN VIDÉO - Nicolas Gill "Au moins une médaille"
Le double médaillé olympique et triple médaillé mondial, head-coach de l'équipe canadienne dresse les objectifs de l'équipe.

Nicolas Gill "Au moins une médaille" par lespritdujudo

-57kg : Udaka en or
Dans une finale assez indécise, c'est la Portugaise Monteiro, 3 fois finaliste de cette compétition, qui d'emblée prenait les choses en main. Assez attentiste, la Japonaise se faisait rapidement sanctionnée d'une pénalité. Mais peu à peu, la nipponne reprenait peu à peu les rênes du combat sans toutefois se montrer extrêmement dangereuse. De son côté, Monteiro multipliait les attaques peu convaincantes, sur morote notamment. Sur l'une d'elle, cette dernière se faisait justement sanctionnée. 1 shido partout, en route pour le golden score. Et alors qu'Udaka cherchait clairement à faire sanctionner la Portugaise pour non-combativité, sur une action de jambe de la Japonaise, la Portugaise avait, selon la table arbitrale, le mauvais réflexe d'attraper la jambe. Hansoku-make.
Encore une médaille d'argent pour Monteiro et 2ème médaille d'or pour les filles japonaises ici en Russie.

-57kg : Pavia se pare de bronze ! L'air tendue en montant sur le tatami face à Rafaela Silva, A. Pavia ne rassurait guère en prenant dès la 1ère minute de combat yuko sur uchi-mata gaeshi. Le spectre de Rio et de cette maudite 5ème place se profilait-il à nouveau ? Et bien pas du tout. Retrouvant de l'allant, sur l'initiative, plus concentrée sur les mains, elle revenait au score sur uchi-mata. Se jouait alors une véritable partie de poker où Pavia et Silva, championne du monde en titre, se rendait coup pour coup. Golden score. Restant sur cette même stratégie d'initative, Pavia dominait légèrement les échanges. En tout cas, assez pour l'arbitre qui pénalisait une seconde fois Silva. Automne Pavia pouvait sauter dans les bras de Ch. Massina. Cette fois-ci elle sera sur le podium.
 

-73kg. Une finale Nakaya - Hong ! En marquant morote à l'Emirati Victor Scvortov, le Japonais Riki Nakaya a donné un bon bol d'air à l'équipe masculine japonaise, alors qu'il y a quelques minutes Shohei Ono répondait tête basse (c'est assez rare pour le souligner) à une poignée de journalistes japonais. Il sera opposé, en finale, à la révélation de la catégorie aujourd'hui, le Coréen Hong, tombeur d'Ugo Legrand et de pas mal de favoris. O-soto-gari à droite, ippon à gauche pour waza-ari et ippn sur le Kazakh Yertugan Torenov. Appelez-le "King" Hong ! 

EN VIDÉO. Désormais entraîneur de l'équipe de Russie, également sur la chaise de coach hier pour la -52kg Natalia Kuzyutina, Jean-Pierre Gibert revenait pour nous, il y a quelques heures, sur l'état d'esprit de l'équipe dirigée par Ezio Gamba.

Jean-Pierre Gibert "Les championnats du monde... par lespritdujudo

13h20. -57kg. Pavia stoppé par Udaka. Face à la Japonaise Udaka, pas très tranchante depuis ce matin, on avait le sentiment qu'Automne Pavia avait son destin entre les mains. Mais la Française était tombée depuis ce matin… et elle allait encore chuter très vite dans ce combat sur un o-soto-gari d'Udaka pour yuko. Forte à la garde avec ce bras droit très haut, elle pesait sur la Japonaise qui se faisait pénaliser. Mais il fallait plus. Pavia accentuait la pression, mais ne trouvait pas l'ouverture. La finale mondiale lui passe sous le nez. Elle opposera la Japonaise à Telma Monteiro qui disputera sa 4e finale mondiale ce soir. La Portugaise, revenue à un judo magnifique depuis le changement de règle qui interdit notamment les saisies directes aux jambes, a déroulé sur un morote-seoi-nage somptueux la Mongole Sumiya Dorjsuren.

EN VIDÉO. Georgii Zantaraia apportait hier soir à son pays une médaille de bronze très importante en -66kg pour une Ukraine en crise. Facile de combattre en Russie dans ces conditions ? Sa réponse.


Georgii Zantaraia "Sport without politic" par lespritdujudo

Les demi-finales du jour
-73kg
Yertugan Torenov (KAZ) - Hong Kuk-Hyon (PRK)
Victor Scvortov (UAE) / Riki Nakaya (JPN) 

-57kg
Automne Pavia (FRA) / Nae Udaka (JPN)
Sumiya Dorjsuren (MGL) / Telma Monteiro (POR)

14h15. -73kg, une pièce sur Orujov et Scvortov ? Le gabarit du premier, un Azéri très élégant qui n'a peur de rien et vient de battre en contre le champion olympique géorgien des -66kg, Shavdatuashvili. Le second, issu de l'équipe Moldave émigrée aux Émirats, tombeur de Pierre Duprat, sur le podium de six Grands Prix cette saison avec des victoires à Abou Dhabi et Budapest, qui vient de battre Musa Mogushkov avec une superbe attaque d'entrée. Deux combattants qui ne demanderont pas la permission de monter sur le podium.

14h10. -73kg, Ono sorti ! Il ne fait pas bon être favori aujourd'hi en -73kg. L'incroyable champion du monde 2013 japonais vient de prendre un balayage fabuleux du Coréen Lee. Heureusement pour les Japonais, juste dans la foulée Riki Nakaya place aussi un super seoi-nage au Chinois Sai. Quant au tombeur d'Ugo Legrand, le Coréen du Nord Hong, il continue son massacre : après Legrand, harai-goshi pour waza-ari sur Tatalashvili, qui ne reviendra pas malgré deux yuko ! C'est chaud bouillant ici à Chelyabinsk.

13h50. -57kg, Pavia, c'est très costaud. Bousculée par l'inusable Autrichienne Sabrina Filzmoser et sa posture ultra latéralisée qui pesait sur son bras, la Française ne n'est pas démobilisée. Un premir ko-soto pour waza-ari, avant un enchaînement o-soto-/nidan-ko-soto pour mettre la double médaillée mondiale et double championne d'Europe de 34 ans sur le dos. Ippon. C'est qui la patronne ?

13h50. -73kg, fini pour Duprat ! 19 petites secondes un sode-guruma-jime à la volée… Pierre Duprat s'est fait étrangler par l'Emirati Scvortov. Pas de médaille masculine aujourd'hui non plus côté français... Triste.

13h35. -57kg, Telma Monteiro enfin championne du monde ? Percutante sur ses attaques, la Portugaise l'emporte yuko sur l'Américaine Marti Malloy grâce à un bon sode et de très forts passages au sol où elle a montré toute sa confiance. Un combat totalement maîtrisé au cours duquel elle abandonnait le strict minimum de pénalités à Malloy. Trois fois finaliste des championnats du monde, serait-ce son année ?

13h35. -73kg, Ça roule pour les leaders. Pour le champion du monde Ono d'abord, vainqueur du Mongol Sainjargal au cours d'un combat entre deux hommes forts de la catégorie. Une victoire dans la dureté, mais une une victoire tout de même. Ça passe aussi pour Riki Nakaya, champion du monde 2011 aussi, efficace sur son seoi à genoux face à l'Israëlien Muki avec une super aspiration. Le °1 de la ranking, le Slovène Draksic, qui a eu un tour difficile sur l'Ouzbek Sharipov. Le Belge Van Tichelt est là aussi. Un énorme combat aussi entre le champion du monde 2009 des -66kg, Khassbaatar et le Russe Mogushkov, qui trouvait l'ouverture sur sumi-gaeshi.

13h25. -57kg, Pavia fâchée ! Favorite au podium aujourd'hui, Automne Pavia n'a pas du trop apprécier ce tour contre la Polonaise Odolak. Si elle marquait uchi-mata d'entrée pour yuko, elle subissait ensuite l'uchi-mata makikomi pour waza-ari de la championne du monde juniors. De quoi réveiller / fâcher Pavia qui montait en regime, mais s'exposait encore au spécial de la Polonaise. Les pénalités pleuvaient : une, deux, trois et une quatrième pour fausse attaque. Pavia a fait voler en éclat sa jeune adversaire tactiquement, mais elle est tombée. Peut-être au bon moment alors que le niveau va s'élever.

13h. -73kg. Pierre Duprat ok, Ugo Legrand KO !
L'uchi-mata pour yuko annulé à l'entame de la dernière minute pour Pierre Duprat n'aura pas eu trop de conséquences contre l'Ukrainien Drebot. À un shido partout et alors qu'on se dirigeait vers le golden score, son adversaire faisait l'erreur d'une saisie au pantalon. Hansokumake ! 
C'est la cata en reanche, du côté d'Ugo Legrand, battu sur un seoi-nage par le Coréen du Nord Hong. À un shido partout, le Français, qui semblait vouloir suivre au sol, esquivait mal le mouvement d'épaule. Yuko. Il restait un peu plus d'une minute. Legrand jetait toutes ses forces dans la bataille : tentative d'arraché, de tani-otoshi…, mais le Coréen, solide physiquement, ne faisait pas d'erreur. Le vice champion du monde en tire est battu dès son 2e tour. Un coup de massue !

12h50. -57kg. Matsumoto battue ! Opposée à la médaillée olympique américaine Marti Malloy, la championne olympique, de retour depuis son sacre londonien a passé un bien mauvais moment. De-ashi-barai enchaîné en juji-gatame. La Japonaise tapait (un peu longtemps peut-être) avant que l'arbitre n'annonce ippon. Bilan : une défaite et peut-être un bras cassé. Dur.
Dans cette même catégorie, la combattante de Taipei Lien fait forte impression après deux victoires sur la Roumaine Caprioriu, vice championne olympique et la médaillée olympique 2008 brésilienne Quadros. Prochain tour contre la jeune Suisse Fabienne Kocher. Sabrina Filzmoser gagne le combat de l'expérience face à l'Azéri Gasimova mais après avoir été menée. Quant à Myriam Roper, elle a perdu au 1er tour, contrée sur son o-soto par la Cubaine Ojeda, qui retrovuera la Japonaise Udaka au prochain tour. Enfin, la championne du monde Rafaela Silva a géré aux pénalités la Slovène Bedeti.

12h20. -57kg. Pavia passe. La Chinoise Liu en guise en hors d'oeuvre, la prudence s'imposait pour la combattante d'Orléans. La Française débloquait la situation avec un waza-ari sur un kubi-nage enroulé opportuniste alors que la Chinoise venait se jeter. Une adversaire pour bien se mettre dedans. Une entrée sérieuse.

11h50. -73kg. Ça dépote côté français ! À quelques secondes d'intervalle, Ugo Legrand plaçait un superbe uchi-mata en cercle au combattant de Taipei avant de le gérer aux pénalités avec plusieurs bons passages au sol sans pouvoir conclure. Pierre Duprat, lui, envoyait dans les cintres l'Estonien Rothberg. Ippon ! Ça démarre très bien.

Les engagés français du jour
-57kg. Automne Pavia (US Orléans Loiret)

La Française a hérité d'un quart de tableau plutôt tranquille Avec la Chinoise Liu ou la Vénézuélienne Barrios. La Russe Zabludina, la Roumaine Ohai et l'Autrichienne Filzmoser sont au au menu. Costaud, mais rien de totalement indigeste a priori pour l'appétit de la Française. Le "quart de la mort" c'est dans l'autre demi-tableau où la championne olympique japonaise Kaori Matsumoto aura d'emblée à faire face à la vice championne du monde et médaillée olympique américaine Marti Malloy. Le combat d'après ? la multi-médaillée portugaise Monteiro ! Ensuite ? La vice championne olympique roumaine Caprioru.

-73kg. Ugo Legrand (US Orléans Loiret) et Pierre Duprat (Levallois SC)
Dans un tableau dense de 69 combattants, les deux -73 kg français sont plutôt dans une bonne position de départ. Le finaliste mondial Ugo Legrand doit passer un combattant de Taipei, faire preuve de sa rigueur habituelle face au Coréen du Nord Hong, qui n'est pas un inconnu puisqu'il a gagné le championnat d'Asie 2013, avant d'avoir à refaire le bras de fer victorieux du championnat d'Europe de cette année contre le Géorgien Tatalashvili, récent vainqueur du Grand Prix de Mongolie. C'est le champion du monde Japonais Shohei Ono qui se profile en demi-finale. Une revanche de la finale mondiale qu'on adorerait voir.
Pierre Duprat, plein de fraîcheur puisqu'il revient de blessure, pourra s'aiguiser les dents sur une série de combattants à sa portée : l'Estonien Rothberg en premier, l'Américain Delpolo ensuite, ou l'Ukrainien Drebot. Une compétition qui se décantera en avançant. Ou pas.
Pierre Duprat.

Découvrez la prépa de Pierre Duprat ici

Judo "Le tatami de Pierre Duprat" Chebyalinsk2014 par levalloisport
 

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei