12:28 11 jun

Championnats du Japon "corpo" : Keiji Suzuki se fait plaisir et gagne

Victoire de Komatsu chez les féminines, JRA chez les masculins en 1re division

Cette compétition est l'une des plus importantes au sein du judo japonais, et la présence de Keiji Suzuki, qui revenait pour se faire plaisir et combattre avec ses amis et collègues de l'université de Kokushikan, ajoutait à l'intérêt de ces championnats nationaux "corpo". 

Si les meilleurs judokas français évoluent au sein de clubs (comme on a pu le voir ce week-end à Trélazé), les meilleurs judokas nippons sont engagés à leur sortie de l'université par des entreprises : Park 24 (entreprise de location de parking), Asahi Kasei (un conglomérat spécialisé dans la fabrication de produits chimiques et de matériel scientifique), Japan Race Association (le PMU nippon), etc. Chez les féminines, les judokates sont recrutées parfois dès la sortie du lycée (high school au Japon). Trois équipes dominent chez les filles : Mitsui-Sumitomo (un conglomérat bancaire), Komatsu (une entreprise fabricant des engins de construction) et la Japan Rail East (la SNCF japonaise pour la région de Tokyo, le Kanto). 
La crème du judo japonais qui évolue sous les couleurs de leur entreprise à trois reprises dans l'année : la Coupe du Kodokan (début novembre), le championnat national (début avril) et ces championnats par équipes "entreprise". 
Des équipes dont les entraîneurs en chef sont souvent d'anciens grands champions nippons : Hidehiko Yoshida pour Park 24, Kenzo Nakamura pour Asahi Kasei par exemple. 


Chez les féminines première division, pas de surprise avec une finale entre les deux équipes phares. 

Classement final :  
1. KOMATSU
2. Sumitomo Mitsui
3. JR East
4. JSDF Physical Training School
5. JR Kyushu
KOMATSU ①-1 Sumitomo Mitsui
Tsukasa YOSHIDA (Waza-ari/Ippon-Seoi-Nage)○MomoTAMAOKI
Koyuki TSURUOKA (Hikiwake)○ Haruka FUNAKUBO
Riho SAIGANJI ○(Ippon/Kuzure-kami-shiho-gatame) Nami NABEKURA
Yoko ONO (Hikiwake) Chizuru ARAI
Wakaba TOMITA (Hikiwake)Nami INAMORI


 

Chez les masculins c'est la JRA qui s'impose à Park 24.
Classement final : 
1. JRA
2. Park 24
3. Asahikasei, Nippon Steel
Final
JRA 1-0 Park 24
Mashu BAKER (Hikiwake) Goki MARUYAMA
Kokoro KAGEURA ○(Ippon/Sode-tsurikomi-goshi) Yuichi KITANO
Kyle REYES (Hikiwake) Kenya KOHARA
Kaihan TAKAGI (Hikiwake) Yusei OGAWA
Yuki ISSHIKI (Hikiwake) Norito WATANABE

En troisième division, l'équipe de Kokushikan, parmi laquelle évoluait Keiji Suzuki, s'est imposée face à l'équipe ADVICS. Le champion olympique d'Athènes en 2004, qui a 39 ans et n'avait pas combattu en compétition depuis sept ans, remporte quatre des cinq combats par ippon. Blessé au pied droit lors de sa journée, l'actuel entraîneur des lourds au sein de l'équipe nationale masculine a déclaré après ce tournoi que cela avait été une bonne expérience mais qu'il ne ferait pas d'autres compétitions. 

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310