13:45 04 avr

Championnats du Japon 2015 (J1) : les favoris n'ont pas failli

Asami, Nagase, Matsumoto, Baker gagnent et affirment leur suprématie nationale

C'est à Fukuoka, sur l'île de Kyushu, que les huit meilleurs judokas de chaque catégorie se retrouvent comme chaque année pour ce « All Japan Judo Championships » (par catégorie de poids).
Une compétition qui joue bien souvent (mais moins systématiquement qu'avant Londres) le rôle de juge de paix dans la sélection finale en vue des Championnats du monde ou Jeux olympiques. Ainsi certains athlètes avaient quasiment déjà leurs billets pour Astana, peu importe presque leur prestation de ce weekend, d'autres en revanche savaient que cette compétition allait décider de ce qu'ils allaient faire fin août : voyage au Kazakhstan, judogi japonais sur le dos en cas de performance ou simple (télé)spectateur de ces Monde.

Sur cette 1re journée, le casse-tête ne devrait pas s'avérer trop compliqué, en particulier chez les féminines puisque les favorites ont été pleinement au rendez-vous. Chez les hommes des surprises, mais qui ne devraient normalement pas remettre en cause la hiérarchie aux vues des dernières compétitions du circuit international. À noter le nombre de victoires étriquées tout ce samedi. Plutôt logique entre judokas qui se connaissent sur le bout des doigts.

FEMININES :

En -48kg, le duel était attendu. Et il a bien eu lieu puisqu'Ami Kondo, la très jeune championne du monde de Chelyabinsk retrouvait Haruna Asami, double championne du monde ante Londres (2010 et 2011). Au Grand Chelem de Tokyo, Kondo avait battu son ainée en finale. Ce samedi, c'est Asami qui l'emporte d'un yuko sur tai-otoshi. Une victoire normalement synonyme de ticket pour Astana. La question qui se pose à chaud maintenant pour cette catégorie : Mitsutoshi Nanjo, entraineur général des féminines et son staff choisiront-ils d'aligner les deux filles au Kazakhstan ?

En -52kg, M.Nakamura, judokate au visage de marbre et aux coups de patte dévastateurs s'adjugent une victoire étriquée mais capitale. Vainqueur d'un petit shido en finale de Yuki Hashimoto, la titulaire des Monde 2013, la médaillée de bronze aux JO de Pékin (en -48kg) aura eu le mérite d'écarter Yuka Nishida en demi-finale sur ippon. 2e à Düsseldorf, M. Nakamura peut envisager sereinement sa sélection pour Astana. Quid de Hashimoto ? Les -52kg seront-elles aussi doublées ?

En -57kg, K.Matsumoto s'impose. Mais, là encore, en ayant dû sévèrement cravaché puisqu'elle bat A.Yamamoto (vainqueur des Jeux d'Asie 2014) après un golden score d'une minute et quarante-neuf secondes pour s'imposer d'un tout petit shido. Nae Udaka, championne du monde en titre, se fait elle sortir par A.Yamamoto en demi-finale d'un yuko. Avec cette relative contre-performance, sera-t-elle du voyage pour défendre son titre mondial ? L'une des grandes inconnues qui sera vite levée par le staff féminin.

MASCULINS :

En -81kg, T.Nagase, vainqueur à Tokyo en 2014 mais battu sèchement à Düsseldorf, était quasiment assuré d'être du voyage kazakh. Et sa victoire aujourd'hui face à K. Nagashima donne encore un plus de relief à une domination sur cette catégorie parmi les judokas nippons. Bien sûr, cela n'a pas été une promenade de santé puisqu'il ne gagne que de deux shidos. On en vient presque à regretter qu'il n'ait pas rencontré l'autre en forme de cette catégorie, le « Tenri boy », Goki Maruyama, vainqueur à Rome et 5e à Tokyo mais battu d'un petit shido par Nagashima en demi-finale, pour un combat entre deux stylistes.

En -90kg, un vrai enjeu existait avec deux prétendants au ticket pour Astana : d'un côté, Mashu Baker, vainqueur à Rome et 3e à Tokyo et Daiki Nishiyama, double vice-champion du monde (derrière le Dieu grec Iliadis), disparu des radars entre 2012 et l'été 2014 et depuis revenu assez fort avec une 3e place à Tokyo et une médaille d'argent à Düsseldorf. Ce samedi, c'est Baker qui fait l'excellente opération du week-end en remportant ce championnat. En finale, il bat son « sempai » de Tokai, Yuya Yoshida, d'un waza-ari sur hairai-makikomi.Daiki Nishiyama est lui battu par ce même Yoshida en demi-finale. Kosei Inoue, responsable du staff masculin, décidera-t-il d'emmener les deux combattants ? Difficile à dire car d'autres catégories pourraient être privilégiées pour doubler les chances de médaille, vu la qualité qui s'y dégage. On pense ainsi aux -66kg et -73kg.

En -100kg, catégorie sinistrée et sans leader en 2014, à tel point qu'aucun combattant ne représentait le Pays du Soleil Levant à Chelyabinsk, a trouvé cette saison un patron en la personne de Ryonosuke Haga. Vainqueur à Rome et dans la foulée à Düsseldorf face à une grosse concurrence, le combattant issu de Tokai avait presque déjà son billet d'avion pour le Kazakhstan. Alors, même si il prend un gros ippon en demi-finale par Yusuke Kumashiro, qui perdra lui-même en finale contre Kaihan Takagi de trois shidos, Haga peut envisager plutôt sereinement l'annonce des sélections pour les Monde.

Enfin en +100kg, on attendait évidemment le presque tombeur de Teddy Riner en Russie, Ryu Shichinohe. Mais la compétition de ce samedi a prouvé une fois de plus que ce combattant originaire d'Okinawa était peu à l'aise face aux combattants de son pays. Battu en demi-finale par Kenta Nishigata, 3e en Chine en 2014 mais sans vrai résultat probant depuis, le vice-champion du monde 2014 verra-t-il sa sélection menacée par Takeshi Ojitani, finaliste aujourd'hui à Fukuoka ?

Demain, place aux catégories légères chez les garçons avec à suivre particulièrement les -73kg où trois combattants (Shohei Ono, Horoyuki Akimoto et Riki Nakaya) vont devoir mettre le bleu de chauffe car deux places, au maximum, seront en jeu. Une demi-finale Akimoto/Ono est normalement prévue. Malheur au perdant ? Chez les filles, on sera attentif aux résultats chez les lourdes avec, là aussi plusieurs prétendantes : qui de Megumi Tachimoto, Sara Asahina, Kanae Yamabe ou Nami Inamori sortira vainqueur de cette lutte à quatre ?

FEMMES :

-48kg :
1ère : Haruna Asami (KOMATSU)
2ème : Ami Kondo (Mitsui Sumitomo)
3èmes : Emi Yamagishi et Yurie Morizaki

-52kg :
1ère : Misato Nakamura (Mitsui Sumitomo)
2ème : Yuki Hashimoto (KOMATSU)
3èmes : Mako Uchio et Yuka Nishida

-57kg :
1ère : Kaori Matsumoto (BENESEED)
2ème : Anzu Yamamoto (Kokushikan)
3èmes : Nae Udaka et Momo Tamaoki

HOMMES :

-81kg :
1er : Takanori Nagase (Tsukuba University)
2ème : Keita Nagashima (JRA)
3èmes : Goki Maruyama et Hayato Maruyama

-90kg :
1er : Mashu Baker (Tokai Univ.)
2ème : Yuya Yoshida (Asahikasei)
3èmes : Daiki Nishiyama et Taichi Kugimaru

-100kg :
1er : Kaihan Takagi (JRA)
2ème : Yusuke Kumashiro (ALSOK)
3èmes : Tatsuki Masubuchi et Ryunosuke Haga 

+100kg :
1er : Kenta Nishigata (Asahikasei)
2ème : Takeshi Ojitani (ASahikasei)
3èmes : Hisayoshi Harasawa et Ryu Shichinohe

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-creps_2018
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros