22:53 24 avr

Championnats d'Europe 2013

Un premier tour explosif pour Larose en -66 kg !

Deux catégories masculines, les -60 kg avec Sofiane Milous et les -66 kg avec David Larose et Dimitri Dragin, trois catégories féminines, les -48 kg avec Laetitia Payet, les -52 kg avc Priscilla Gneto, les -57 kg avec Automne Pavia. Demain soir, une large part des championnats d'Europe seront joués.

En -60 kg, Sofiane Milous aura un premier tour à sa main avec le Suisse Chammartin ou le Tchèque Pulkrabek. Ce sera plus dur au tour suivant avec le Néerlandais Mooren, médaillé européen 2010 et 2012, qu'il n'a jamais rencontré.  La demie éventuelle pourrait se jouer contre l'Autrichien Paischer ou l'Arménien Davtyan. Rien d'insurmontable a-priori pour le Français, champion d'Europe 2010, d'autant que la Russie n'a pas engagé de combattant dans cette catégorie.

C'est beaucoup plus compliqué en -66 kg pour David Larose, qui devrait être bien réveillé d'entrée. C'est en effet l'Italien Elio Verde qui lui est proposé en hors d'oeuvre. Un ancien médaillé européen et mondial qui a un peu de mal à repartir après sa 5e place aux Jeux de Londres. Du très lourd tout de même. Dimitri Dragin se retrouve en bas du même tableau que David Larose, opposé d'abord au Tchèqe Gorgjanacz, puis au Polonais Zagrodnik, qui seront à même de tester la vista de l'explosif n°17 mondial. Tout se joue en quart pour Dragin, contre l'Arménien Davtyan, médaillé mondial et finaliste l'année dernière, ou contre le Russe Khan-Magomedov. 16e mondial, le premier représentant du groupe masculin de Gamba et Poutine donnera le barême. Forts ou pas les Russes ? Forts, probablement.

Chez les filles, la densité est au rendez-vous. En -48 kg, cela devrait bien se passer pour Laetitia Payet jusqu'en demi-finale. Une Roumaine modeste (Carmen Bogdan), une Turque ou une Moldave ensuite... La médaillée mondiale et olympique, médaillée européenne depuis 2008, la Hongroise Csernovicki, l'attend à ce niveau. C'est elle qui orne l'affiche des ces championnats avec Miklos Ungvari. Elle sera devant son public. Un beau rendez-vous pour la Française, médaillée européenne en 2011 comme en 2012.

Après le premier tour à sa portée - mais tout de même, selon toute proabilité, devant la Hongroise Maros chez elle - avant d'entrée dans le dur avec la Russe Kuziutina, ancienne championne d'Europe. Ce ne sera pas simple pour Priscilla Gneto en -52 kg. Si elle est à la hauteur de ce défi excitant, elle devra ensuite affronter la terrible Majlinda Kelmendi, laquelle arrive sur sa seconde olympiade avec "les crocs". Pour la médaillée olympique de Londres, il sera essentielle de passer à la vitesse supérieure après deux prestations ratées en tournoi.

Enfin Automne Pavia, une numéro un mondial qui vient légitimement pour l'or, aura besoin de toute sa concentration contre l'Allemande Roper, 21e mondiale, puis la Hongroise Karakas, 5e des Jeux olympiques. La demi-finale devrait se jouer contre la Portugaise Monteiro. Une tableau copieux !

À suivre dès demain dans l'Arena de Budapest. Une salle digne de Bercy.

Téléchargements associés à l'actualité

/files/original/missing.png

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei