12:46 27 avr

Championnats d'Afrique 2015 - La Tunisie en pôle

Jaballah et Bouyacoub assument leur statut, Van Zyl déçoit

Du 23 au 26 avril, les meilleurs judokas africains avaient mis le cap sur Libreville, au Gabon, dans le cadre des championnats continentaux. Parmi les 226 compétiteurs, venus représenter 27 pays, quels sont ceux qui se sont le plus montrés à leur aise ?

Les premiers qui méritent d'être cités sont sans nul doute les Tunisiens qui, avec un total de 13 médailles (dont 8 titres), ont pris le leadership au classement des nations. Seulement âgée de 20 ans, Hela Ayari (-52kg) a été sacrée championne d'Afrique pour la troisième fois. Dans la catégorie supérieure, Nesria Jirassi a pris sa revanche sur l'Algérienne Ratiba Tariket, qui l'avait battue en finale il y a un an. Houda Miled, troisième aux mondiaux de Rotterdam en 2009, porte à neuf son total de médailles d'or continentales (-70kg), tandis qu'Abdelaziz Ben Ammar (-81kg) connaît pour la première fois cette consécration. Coup double pour les deux poids lourds de la Tunisie, Nihel Cheick Rouhou et Faicel Jaballah, qui s'imposent dans leur catégorie (+78kg et +100kg) ainsi qu'en Open. Enfin, il convient d'ajouter à cette démonstration de force la victoire des femmes dans l'épreuve par équipes, au détriment de l'Algérie.


© African Judo Union - Faicel Jaballah, en finale Open face au Camerounais Dieudonné Dolassem.

L’Algérie, justement, qui avait pris le meilleur sur son voisin tunisien à Port-Louis en 2014, doit cette fois se contenter de la place de dauphin. Kaouthar Ouallal (-78kg), Houd Zourdani (-66kg), Abderrhamane Benamadi (-90kg) et Lyes Bouyacoub (-100kg) sont les seuls à avoir pu apporter une médaille d’or sous la bannière algérienne. Après sa troisième place au Grand Prix d’Abu Dhabi et ses victoires aux Opens de Port-Louis et Casablanca, Bouyacoub perpétue donc sa dynamique positive. Victorieuse avec son équipe masculine, l’Egypte fait également bonne figure, tout comme le Maroc, emmené par son super-léger Yassine Moudatir qui, en battant le Libyen Mohamed Elhadi Elkawisah en finale, s’est octroyé une quatrième couronne de champion d’Afrique.

Déception pour Gideon Van Zyl

Une performance que Gideon Van Zyl (-73kg) n’a pas su réaliser. Le Sud-Africain, vainqueur de l’épreuve en 2014 et favori à sa propre succession, s’est fait surprendre en demi-finales par l’Egyptien Mohamed Mohyeldin, qui décrochera ensuite son premier titre majeur. Défait par Abdelrahman Mohamed dans le combat pour le bronze, Van Zyl (membre de notre World Judo Academy) échoue finalement en cinquième position.

Troisième le mois dernier lors du Grand Prix de Turquie, la Bissau-Guinéenne Taciana Lima est devenue quadruple championne continentale (-48kg). Enfin, si la Sénégalaise Hortense Diedhiou, classée septième à Tunis et Casablanca en début d’année, doit se contenter du bronze (-57kg), sa toute nouvelle compatriote Léa Buet a quant à elle été éliminée dès le premier tour. La faute, certainement, à une préparation perturbée par sa naturalisation tardive.

Les résultats et tableaux complets sont à retrouver ici.

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310