8:44 26 avr

Ch. d'Europe 2018 - Le direct du premier jour

-48kg, -52kg et -57kg F, -60kg et -66kg M au programme

CHAMPIONNATS D'EUROPE 2018
TEL-AVIV (ISRAËL)
26-28 avril 2018



(Pensez à rafraîchir régulièrement pour lire les dernières informations)

Jeudi 26 avril 2018 : -48kg, -52kg et -57kg F, -60kg et -66kg M

20h - La réaction de Sarah-Léonie Cysique (5e en -57kg)

19h45 - La nouvelle reine des -57kg s'appelle Gjakova
Elle a poussé dans l'ombre de Majlinda Kelmendi ces dernières années. Médaillée de bronze lors des trois dernières éditions des championnats d'Europe, Nora Gjakova, victorieuse des Grands Prix d'Antalya et de Tunis depuis le début de l'année, arrache le titre ce soir sur un nidan-ko-soto-gake parfait sur Theresa Stoll. Solide.

19h40 - La réaction de Mélanie Clément (5e en -48kg)

19h25 - Cysique, balayée par Monteiro, finit 5e (-57kg)
La jeune Française, très intéressante dans son judo pour ses premiers championnats d'Europe seniors, n'aura pas été payée de sa belle journée. C'est même un dernier combat cruel que lui aura proposé la Portugaise Telma Monteiro. Un premier de-ashi-barai dans le temps au bout de 45 secondes pour waza-ari. Quelques coups de pattes et un kumikata bien installé, pour un nouveau balayage 45 secondes plus tard. Ippon. Net, clair et précis. Les grands champions ne meurent jamais. Monteiro, à 34 ans, décroche sa… 12e médaille européenne. Un monument… mais qui bouge encore bien sur le tapis.

19h05 - Gomboc, c'est pas du toc (-66kg)
Vice champion d’Europe l’an passé à Varsovie, battu par Georgii Zantaraia, le Slovène Adrian Gomboc décroche le titre ce soir à Tel Aviv en s’imposant à l’Italien Matteo Medves – modeste 69e mondial, il avait notamment été battu par Kilian Le Bouch à Ekaterinbourg – sur un makikomi puis une immobilisation pour le compte en contre d’une tentative de sutemi peu avant la fin du combat. Gomboc devient ainsi le 2e masculin slovène de l'histoire à être sacré champion d'Europe après Rok Draksic, sacré en 2013.

18h45 - Et boum, deux titres pour la Russie !
Alors que, juste avant cette finale des -52kg, Irina Dolgova, venait planter la multi-médaillée européenne hongroise Eva Csernoviczki, sur son sumi-gaeshi pour waza-ari sous les yeux de Patrick Roux sur la chaise de coach, Natalia Kuziutina expédiait sur un énorme ura-nage la Kosovare Krasniqi. Septième médaille européenne et 4e titre pour la Russe. Et le sourire, d'un autre Français, Jean-Pierre Gibert, qui la coache depuis de nombreux mois maintenant.

18h35 - Le titre pour Yashuev ! (-60kg) 
C'est l'un des coups de maître du jour : après sa victoire sur le Géorgien Amiran Papinashvili en demie, le Russe Islam Yashuev, 17e à la ranking mondiale ce matin (notamment grâce à sa finale au Grand Chelem d'Ekaterinbourg en mars), s'impose en finale sur uchi-mata magnifique au golden score face au Bulgare Gerchev, 29e à la ranking et qui craquait dans le golden score. 

18h15 - Mélanie Clément au pied du podium (-48kg)
Il lui aura manqué l'agressivité en début de combat. Empêtrée dès le début dans l'uchi-mata de la blonde ukrainienne Maryna Cherniak, la Française venait mettre à son tour la jambe à l'intérieur, mais sans assez de conviction et elle était sanctionnée en contre sur l'arrière. Waza-ari, avant de subir plusieurs passages au sol où, si elle défendait, elle ne représentait aucun danger pour celle qui était déjà médaillée en 2014 et battue pour le bronze en 2015 et 2017. Lucie Décosse donnait ses consignes, Mélanie Clément remontait en régime, plus dans la baston, mais le temps jouait contre elle. Elle n'avait d'autre choix que de se jeter et se faisait prendre sur uchi-mata en bordure pour le compte.

17h35 - Ça coince aussi pour Cysique (-57kg)
Il y avait de la place pourtant pour la jeune Française, qui découvrait avec appétit les championnats d'Europe seniors, face à l'Allemande Theresa Stoll, dominée l'an passé en finale par Priscilla Gneto. C'est d'ailleurs elle qui débloquait en première son compteur, une nouvelle fois sur son uchi-mata. L'Allemande refaisait aussi son retard derrière sur un arraché, laissant les deux jeunes femmes dos à dos jusqu'au golden score. La mobilité de Cysique ne faiblissait pas, mais l'Allemande s'installait alors la première pour placer sa hanche et, malgré la tentative de contre de la Française, parvenait à la priver d'appui gauche pour la pousser sur le dos. À Cysique de surmonter sa frustation pour repartir médaillée en fin de journée.

17h30 - Medves ira-t-il au bout? (-66kg)
L'Italien, encore méconnu ce matin au moment de défier le Français Kilian Le Blouch, sera l'invité surprise de cette fianle des -66kg, après avoir disposé sur harai-goshi puis en immobilisation du Monténégrin Music. Face à lui, le Slovène Gomboc, déjà en finale l'an passé, et qui élimine l'Azerbaïdjanais Orkhan Safarov au golden score sur un grand fauchage intérieur.

17h25 - Kuziutina et Krasniqi pour un nouveau Russie-Kosovo en finale (-52kg)
L'an passé, c'est la championne olympique Majlinda Kelmendi qui l'avait emporté sur Alesya Kusnetsova à Varsovie. Dans leurs rôles ce jeudi, on retrouve leurs compatriotes Distria Krasniqi, victorieuse aux pénalités de la Turque Korkmaz, et Natalia Kuziutina, dont les seoi ont terrassé la Suissesse Tschopp.

17h20 - Yashuev ou Gerchev, qui sera le chef ? (-60kg)
En étranglant le surprenant Ukrainien Lesyuk, le Bulgare Yanislav Gerchev réédite sa performance de Varsovie en ralliant la finale, où se présentera également le Russe Islam Yashuev, double champion d'Europe -23 ans en 2014 et 2015, qui a éjecté de la route vers l'or le Géorgien Papinashvili d'un o-uchi-gari tout en profondeur.

17h10 - Pas de finale pour Mélanie Clément (-48kg)
Menée 2-1 dans leurs affrontements (tous disputés en 2017), la Française, dans un bon jour, apparaissait en mesure d'égaliser contre la Russe Dolgova. Mais un balayage bien senti de la vice championne d'Europe 2017 la contraignait à courir après la marque pendant près de 3min30. En vain... La Russe qui connaîtra sa huitième finale continentale - quatre victoires en cadettes (2010 et 2011) et en juniors (2012 et 2013), trois défaites en -23 ans (2012 et 2014) et en seniors (2017) - à seulement 22 ans, face à Eva Csernoviczki qui imposait son sode à la Serbe Nikolic.

16h50 - C'est la fin de la cérémonie d'ouverture ! 
Reprise des combats dans quelques minutes désormais, avec demi-finales et combats de repêchage en simultané pour commencer. 

16h - Sorties de tapis avec Amandine Buchard (-52kg) et Hélène Receveaux (-57kg)

Amandine Buchard : « Je ne sais vraiment pas ce que j'ai en championnats mais cette pression que je me mets est ignoble. Toute l'année, sur le circuit, je m'engage, je n'ai pas peur et là, au moment de monter sur le tapis, ça revient. Pourtant, comme me l'a dit Lucie (Décosse), je n'ai pas à m'infliger ça... Surtout que je ne suis pas encore médaillée dans cette catégorie des -52kg! C'était physique en face, mais ces pénalités prises bêtement et le fait que je ne tente que mon kata-guruma sont des signes qui ne trompent pas. »

Hélène Receveaux : « J'étais bien sur les mains pendant la première partie de combat, et puis vient ce déséquilibre sur uchi-mata. Je savais qu'elle le maîtrise bien, je m'en méfiais mais, en principe, une fois que je pose les mains, elle ne peut rien envoyer. Ça fout les boules (sic) parce que ce sont les championnats d'Europe et que je venais avec beaucoup de jus et d'envie pour les gagner. Comme quoi, l'état de forme ne veut pas toujours dire grand-chose...»
 

15h25 - Les demi-finales du jour (blocs finaux à partir de 17h)

Féminines
-48kg

DOLGOVA Irina (RUS) – CLEMENT Mélanie (FRA)
NIKOLIC Milica (SRB) – CSERNOVICZKI Eva (HUN)
-52kg
KUZIUTINA Natalia (RUS) – TSCHOPP Evelyne (SUI)
KORKMAZ Irem (TUR) – KRASNIQI Distria (KOS)
-57kg
CYSIQUE Sarah-Léonie (FRA)
– STOLL Theresa (GER)
KONKINA Anastasiia (RUS) – GJAKOVA Nora (KOS)

Masculins
-60kg

GERCHEV Yanislav (BUL) – LESYUK Artem (UKR)
PAPINASHVILI Amiran (GEO) – YASHUEV Islam (RUS)
-66kg
GUSIC Marko (MNE) – MEDVES Matteo (ITA)
GOMBOC Adrian (SLO) – SAFAROV Orkhan (AZE)

15h10 - Cysique en patronne (-57kg)
Pas de round d'observation face à la Russe Mezhetskaia, médaillée mondiale juniors en 2014, qu'elle envoyait sur le flanc dès la première séquence sur un o-soto-gari/ashi-guruma à la Décosse. Un waza-ari d'avance qu'elle ne conservait que quelques secondes, le temps que la Russe parvienne à lui imposer son uchi-mata. Qu'importe, le duel continuait sur le même rythme enlevé, jusqu'à ce que Cysique ne trouve l'ouverture elle aussi sur uchi-mata. Direction la demi-finale pour la vice cadette du groupe féminin (derrière Romane Dicko), contre l'Allemande Theresa Stoll, parvenue en finale l'an passé où elle avait perdu contre Priscilla Gneto. Bourreau de Receveaux, la Russe Konkina a remis ça par ippon contre la Hongroise Karakas, et défiera la Kosovare Gjakova, victorieuse à l'usure de la Portugaise Monteiro après plus de sept minutes de combat.

15h05 - Ça continue pour Safarov, pas pour Flicker (-66kg)
Nouveau venu dans la catégorie depuis les mondiaux de Budapest, où il avait atteint la finale des-60kg, l'Azerbaïdjanais s'invite en demi-finale après avoir disposé, par deux waza-ari en contre de seoi à genoux et sur harai-goshi, du Portugais Crisostomo. Place désormais au Slovène Gomboc, qui a dominé l'enfant du pays Tal Flicker d'un sumi-gaeshi alors que les deux hommes comptaient deux shido au compteur. Dans l'autre demi-tableau, ce sont l'Italien Medves et le Monténégrin Gusic qui s'affronteront pour une demie aussi surprenante qu'indécise. 

14h55 - Pas de miracle pour Primo (-52kg)
À dix-huit ans, la toute jeune Israélienne, finaliste des Europe cadets et troisième des Europe juniors en 2017, ne rééditait pas son exploit du tour précédent face à la Belge Van Snick, dominée par Evelyne Tschopp en immobilisation. La Suissesse qui retrouvera en demie la Russe Kuziutina, tandis que la Kosovare Krasniqi et la Turque Korkmaz, championne d'Europe juniors en titre, brigueront elles aussi une place en finale.

14h45 - Mudranov surpris par Lesyuk (-60kg)
Le champion olympique russe, de retour aux affaires avec du bronze lors du Grand Chelem d'Ekaterinbourg en mars, n'aura pas vu venir le o-uchi-gari du modeste Ukrainien Artem Lesyuk, médaillé de bronze lors des championnats d'Europe -23 ans l'an passé mais sans référence notable en seniors, survenant après une première alerte en contre de son uchi-mata pour waza-ari, pourtant aussitôt rattrapé d'un autoritaire ashi-guruma, là aussi pour waza-ari. Ça passe en revanche aux pénalités pour son compatriote Yashuev, de même que pour le Bulgare Gerchev, finaliste à Varsovie il y a un an, et le Géorgien Papinashvili, au pied du podium sur les deux dernières éditions et bien décidé à rectifier le tir aujourd'hui avec un cinquième podium continental en perspective.

14h35 - Clément tient sa demie (-48kg)
Elle n'aura pas été vraiment mise en danger par la Slovène Stangar, mise sous l'éteignoir dès que la Française parvenait à se saisir de la manche. Plus droite que son adversaire, Clément imprimait le rythme du duel, trouvant finalement l'ouverture sur uchi-mata, avant de laisser les secondes s'égrener. Une dernière alerte en ne-waza mais le gong retentissait au moment où la Slovène avait réussi à sortir sa jambe de l'étau tricolore. Plus qu'un combat à gagner pour s'assurer du podium en fin de journée, et si possible la demie face à la Russe Dolgova, dont le tai-otoshi a mystifié la Belge Jura. L'autre billet pour la finale se jouera entre la Hongroise Eva Csernoviczki, en lice pour sa onzième médaille continentale, et la Serbe Milica Nikolic.

14h25 - Les quarts de finale du jour
Féminines
-48kg
DOLGOVA Irina (RUS) – JURA Anne-Sophie (BEL)
CLEMENT Mélanie (FRA) – STANGAR Marusa (SLO)
NIKOLIC Milica (SRB) – CHERNIAK Maryna (UKR)
CSERNOVICZKI Eva (HUN) – LOKMANHEKIM Dilara (TUR)
-52kg
KUZIUTINA Natalia (RUS) – STANGAR Anja (SLO)
PRIMO Gefen (ISR) – TSCHOPP Evelyne (SUI)
CHITU Andreea (ROU) – KORKMAZ Irem (TUR)
KRASNIQI Distria (KOS) – PUPP Reka (HUN)
-57kg
CYSIQUE Sarah-Léonie (FRA) – MEZHETSKAIA Daria (RUS)
FILZMOSER Sabrina (AUT) – STOLL Theresa (GER)
KONKINA Anastasiia (RUS) – KARAKAS Hedvig (HUN)
GJAKOVA Nora (KOS) – MONTEIRO Telma (POR)

Masculins
-60kg
GARRIGOS Francisco (ESP) – GERCHEV Yanislav (BUL)
MUDRANOV Beslan (RUS) – LESYUK Artem (UKR)
PAPINASHVILI Amiran (GEO) – SZABO Csaba (HUN)
MCKENZIE Ashley (GBR) – YASHUEV Islam (RUS)
-66kg
SHERSHAN Dzmitry (BLR) – GUSIC Marko (MNE)
MEDVES Matteo (ITA) – SHIKHALIZADA Nijat (AZE)
FLICKER Tal (ISR) – GOMBOC Adrian (SLO)
SAFAROV Orkhan (AZE) – CRISOSTOMO Joao (POR)

13h50 - Deux de chute encore pour la France ... (-57kg et -60kg)
Engagés peu de temps après Buchard, Hélène Receveaux et Walide Khyar se sont aussi pris les pieds dans le tapis dès leur premier passage sur l'aire de combat. La médaillée mondiale 2017, bien en place sur la première partie de son duel contre la Russe Konkina, se faisait surprendre sur sa combinaison uchi-mata/o-soto-gari, ne parvenant derrière à remonter son retard au tableau de marque. Pour le champion d'Europe 2016, c'est un coup de volant en hiza-guruma de l'Hongrois Szabo, déjà puni à deux reprises par l'arbitre, qui le renvoyait à ses études... 

13h35 - Une Buchard méconnaissable battue par Chitu (-52kg)
Fringante à chacune de ses sorties depuis le début de la saison, et en finale lors de ses trois dernières apparitions - aux Masters, à Paris et à Tbilissi -, beaucoup d'espoirs entouraient forcément la prestation de Buchard ce jeudi à Tel-Aviv. Mais face à la Roumaine Chitu, elle ne parvenait à se libérer, concédant une première pénalité pour sortie de tapis après vingt secondes de combat, puis la même à mi-combat, tandis que ses kata-guruma demeuraient stériles. La garde rugueuse de Chitu la faisait alors plier, pour un troisième shido synonyme de hansokumake.

13h30 - Cysique dompte Smythe-Davis (-57kg)
Face à la Britannique tête de série n°1 de la catégorie, médaillée mondiale l'an passé, et en bronze à Paris avant de l'emporter à Düsseldorf ces derniers mois, la jeune de l'ACBB savait qu'elle aurait fort à faire. Précise au kumikata, elle contenait avec maîtrise les mouvements d'épaule de son adversaire, avant de tenter sa chance, sur uchi-mata notamment. Elle trouvait finalement la clé sur un contre très circulaire à 45 secondes du terme, suite auquel elle avait la bonne idée de glisser son avant-bras sous le cou adverse pour conclure d'un étranglement.

13h15 - Mélanie Clément se lance face à Pop (-48kg) 
Forte de son allonge, la Française prenait le combat par le bon bout face à la Roumaine aux portes du Top 20 mondial, devant aux pénalités jusqu'à profiter de la position ultra-défensive de son adversaire pour la pousser sur le dos pour waza-ari dans la dernière minute. La voilà en quarts!  

12h50 - Daniel Jean s'arrête aussi au premier tour (-66kg)
Convaincant au Grand Prix de Tbilissi fin mars avec du bronze à clé, le combattant d'OM Judo avait tout à prouver sur ces championnats. L'aventure tourne malheureusement vite court pour lui, sorti dès son entrée en lice par le Moldave Bunescu, qui surpassait un o-soto-gari un peu lointain pour l'envoyer sur la tranche pour waza-ari. Suffisant pour se présenter au prochain tour face à l'Israélien Flicker, médaillé mondial l'été dernier.

12h45 - La première mèche de Zantaraia (-66kg)
Un joli uchi-mata à mi-combat contre le Slovène Jereb et le tenant du titre ukrainien est toujours dans la place, au contre du Russe Yakub Shamilov, surpris d'entrée par le kata-guruma du Hongrois Gorjanacz.

12h40 - Déjà terminé pour Le Blouch (-66kg)
Opposé à l’Italien Matteo Medves, qu’il avait battu au premier tour du Grand Chelem de Russie en mars dernier, le Français eut toutes les peines du monde à impacter le combat de son habituelle emprise physique, touché au transverse en début de semaine et malade depuis son arrivée en Israël. Le Transalpin n'en demandait pas tant, prompt à lancer son sutemi lorsque le Français était installé avec son bras gauche loin dans le dos et la jambe calé entre celles de son opposant. C'est sur l'un d'eux qu'il marquait waza-ari, avant qu'il ne résiste à la pression grandissante que tentait de lui mettr le combattant du FLAM 91, pour s'arrêter à deux shidos à son encontre...

12h30 - Chitu au programme de Buchard (-52kg) 
Ce sera bien la Roumaine, double finaliste mondiale (2014 et 2015) et double championne d'Europe (2012 et 2015) qui sera la première adversaire de la Française, après un ko-soto-gake victorieux en fin de combat face à l'Ukrainienne Pliieva.

12h15 - La première ovation pour Nelson Levy (-57kg) 
Si les tribunes se sont remplies assez vite au Convention Center de Tel-Aviv, on attendait de goûter l'ambiance du public israélien. Dès que le nom de Timna Nelson-Levy (-57), médaillée de bronze en 2016 et au pied du podium à Paris en février dernier, retentit dans les enceintes du speaker, c'est un joli brouhaha qui accompagna son arrivée sur l'aire de combat. Son o-soto décoché à l'entame de la dernière minute, alors qu'elle avait reçu une pénalité jusque-là contre la Serbe Rogic, leva la foule d'un seul homme, comme quelques secondes plus tard quand le gong final retentit. Ça promet pour les blocs finaux, avec un soutien sans faille pour les locaux qui y parviendront.

12h05 - Et c'est parti à Tel-Aviv! 
La jeune Sarah-Léonie Cysique (-57kg), première Française en action face à l'Italienne Lo Giudice, a donné le ton avec une entrée en lice très sérieuse. Appliquée au kumikata pour contrôler la manche gauche de son adversaire, elle prenait l'ascendant par quelques démarrages en o-soto, récompensée par un shido donné à l'Italienne après une minute de combat. Les deux en encaissaient un simultanément derrière pour non-combativité, avant que l'enchaînement o-soto-gari/tani-otoshi de la tricolore débloque son compteur d'un waza-ari. Une séquence au sol infructueuse plus tard, elle mettait un terme au combat sur makikomi.

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei