9:24 17 avr

Ch. d'Europe 2018 - La catégorie des -78kg

A. Tcheuméo et M. Malonga seront les représentantes françaises

Alors que les championnats d'Europe (26-28 avril, Tel-Aviv, Israël) sont désormais en ligne de mire de l'équipe de France, L'Esprit du Judo vous propose de passer en revue les quatorze catégories : les Français sélectionnés, les favoris, outsiders, etc. De quoi vous aider à comprendre les enjeux de ce rendez-vous continental et vous aiguiller au mieux pour notre concours de pronostics lancé dans quelques jours sur Facebook ! Restez connectés. 

Féminines
-78kg

Qui pour empêcher Audrey Tcheuméo (US Orléans Loiret JJJ) d'engranger un cinquième titre continental après 2011, 2014, 2016 et 2017 ? La Française, 4mondiale et tête de série n°2 de la catégorie, reste sur une victoire pleine d'autorité à Paris et à Tbilissi et, sur les trois filles qui ont battu la vice championne olympique 2016 cette saison, seule la Néerlandaise Karen Stevenson (battue par "Tchoumi" en quarts à Paris) sera présente à Tel-Aviv. Stevenson, tête de série n°3,  qui sera d'ailleurs la seule représentante batave alors que les Pays-Bas compte trois judokates dans les six premières mondiales (!), puisque Guusje Steenhuis (n°1 mondiale), qui s'est blessée au genou en finale du Grand Chelem parisien contre Tcheuméo, et Marhinde Verkerk (n°5 mondiale) seront absentes. Natalie Powell ? L'Anglaise sera tête de série n°1 après une saison où elle a toujours fini classée et deux fois sur le podium (7au Masters, 5à Paris, 3à Düsseldorf et Antalya). La Britannique a battu Tcheuméo lors de leur dernière confrontation (c'était lors des repêchages des championnats du monde 2017). Méfiance donc. Anastasiya Turchyn ? L'Ukrainienne, tête de série n°4 (et donc dans le même demi-tableau qu'Audrey Tcheuméo) reste sur trois médailles d'argent lors des Grands Prix d'Agadir, Tbilissi et Antalya... où elle est battue sèchement par la Française. Et si, du coup, on assistait à une finale 100% tricolore ? Car Madeleine Malonga (Étoile Sportive Blanc-Mesnil Judo), qui sera tête de série n°5 (et donc dans le premier demi-tableau) réalise une saison à la fois régulière et très solide : 2au Masters, 3à Paris et à Tbilissi, la championne de France 2017 paraît en mesure d'aller très loin dans cette compétition. La grosse cote de cette catégorie ? La Kosovare Loriana Kuka, vainqueur à Antalya grâce à un uchi-mata à gauche qui a fait des ravages. 

Les engagées (sous réserve de forfaits d'ici au jour de la compétition) : 
POWELL Natalie (GBR), tête de série n°1, 3e mondiale
TCHEUMEO Audrey (FRA), tds n°2, 4e mondiale
STEVENSON Karen (NED), tds n°3, 6e mondiale
TURCHYN Anastasiya (UKR), tds n°4, 8e mondiale
MALONGA Madeleine (FRA), tds n°5, 9e mondiale
DMITRIEVA Anastasiya (RUS), tds n°6, 14e mondiale
APOTEKAR Klara (SLO), tds n°7, 16e mondiale
WAGNER Anna Maria (GER), tds n°8, 17e mondiale
PACUT Beata (POL), 18e mondiale
MAYERSOHN Yarden (ISR), 19e mondiale
RAMIREZ Yahima (POR), 30e mondiale
BABINTSEVA Aleksandra (RUS), 35e mondiale
KUKA Loriana (KOS), 40e mondiale
SALENKI Evelin (HUN), 53e mondiale
SAMPAIO Patricia (POR), 55e mondiale
POLITI Linda (ITA), 76e mondiale
BERGER Sophie (BEL), 102e mondiale

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros