8:48 15 avr

Ch. d'Europe 2018 - La catégorie des -63kg

Clarisse Agbegnenou sera la représentante française

Alors que les championnats d'Europe (26-28 avril, Tel-Aviv, Israël) sont désormais en ligne de mire de l'équipe de France, L'Esprit du Judo vous propose de passer en revue les quatorze catégories : les Français sélectionnés, les favoris, outsiders, etc. De quoi vous aider à comprendre les enjeux de ce rendez-vous continental et vous aiguiller au mieux pour notre concours de pronostics lancé dans quelques jours sur Facebook ! Restez connectés. 

Féminines
-63kg

Vers un nouveau duel Agbegnenou/Trstenjak ? Sur le papier c'est possible puisque la Française est n°1 mondiale et la Slovène n°2. Elles seront donc toutes les deux têtes de série et chacune dans un demi-tableau. Au niveau de la dynamique sur la saison, avantage à la Française du RSC Champigny, championne du monde en titre, 3au Masters, battue par la Japonaise Miku Tashiro en demi-finale, mais victorieuse de cette dernière (et de quelle manière !) en finale à Paris. La Française ira chercher un troisième titre continental après 2013 et 2014. En Géorgie, la vice-championne olympique a peaufiné sa préparation par une victoire en insistant sur ses liaisons debout-sol (un nouvel axe de travail visiblement). La Slovène, elle, a fini 3e à Tokyo et Paris, gagne le Grand Prix de Tunisie mais finit non classée à Düsseldorf. Elle sera elle aussi en quête d'un troisième sacre continental après 2016 et 2017. Toutefois, une judokate pourrait jouer les trouble-fêtes : Andreja Leski, compatriote de Trstenjak. 21 ans, 8mondiale et tête de série n°5, elle s'impose coup sur coup à Düsseldorf (23 février) et au Grand Prix du Maroc (9 mars). Elle n'est pas classée au Grand Chelem de Russie mais, quoi qu'il en soit, elle s'est fait un nom depuis deux-trois mois et il faudra la garder à l'oeil et se méfier de celle qui n'est qui débarque tout juste chez les seniors. Autres filles parmi les favorites à une médaille, la Hollandaise Juul Franssen, 3e au Masters, 7à Paris et 2à Ekaterinbourg. Celle-ci avait offert une solide résistance à Clarisse Agbegnenou à l'AccorHôtels Arena. Mais aussi l'Allemande Martyna Trajdos, 3à Paris, 5en Russie mais non-classée au Masters et à Düsseldorf. Rappelons qu'elle a été championne d'Europe en 2015. Enfin, l'Anglaise Lucy Renshall, 22 ans, qui monte en puissance depuis le début de l'olympiade. Championne d'Europe -23 ans en 2016, 2à Abou Dhabi en début de saison, 5à Tunis et à Paris, elle termine en bronze à Tbilissi. 13mondiale, elle sera tête de série n°8 à Tel-Aviv. Mais sans doute pas de quoi venir troubler le nouveau mano a mano franco/slovène. 

Les engagées (sous réserve de forfaits d'ici au jour de la compétition)
AGBENENOU Clarisse (FRA), tête de série n°1, 1re mondiale

TRSTENJAK Tina (SLO), tds n°2, 2e mondiale
FRANSSEN Juul (NED), tds n°3, 5e mondiale
TRAJDOS Martyna (GER), tds n°4, 7e mondiale
LESKI ANdreja (SLO), tds n°5, 8e mondiale
KRASSOVA Magdalena (AUT), tds n°6, 11e mondiale
GWEND Edwige (ITA), tds n°7, 12e mondiale
RENSHALL Lucy (GBR), tds n°8, 13e mondiale
SCHLESINGER Alice (GBR), 14e mondiale
OZDOBA-BLACH Agata (POL), 16e mondiale
DAVYDOVA Daria (RUS), 17e mondiale
VALKOVA Ekaterina (RUS), 20e mondiale
VERMEER Sanne (NED), 22e mondiale
TALACH Karolina (POL), 29e mondiale
SHEMESH Inbal (ISR), 32e mondiale
KATIPOGLU Busra (TUR), 34e mondiale
HERMANSSON Mia (SWE), 38e mondiale
DOBRE Stefania Adelina (ROU), 47e mondiale
PUCHE Isabel (ESP), 49e mondiale
OLSEN Laerke (DEN), 75e mondiale
SHARIR Gili (ISR), 102e mondiale
ZELTNER Tina (AUT), 105e mondiale
HREBENOZHKO Yuliia (UKR), 180e mondiale

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei