9:03 06 mar

CF par équipes 1e division, le direct du dimanche

Sainte-Geneviève Sports dompte enfin Levallois

Championnats de France seniors par équipes masculines première division 2016

6 mars 2016
Palais des Sports Gerland - Lyon

© L'Esprit du Judo / Les hommes en action pour le titre par équipes première division au Palais des Sports de Lyon

(Pensez à "rafraîchir" pour avoir accès aux dernières brèves)

Urani plane, Sainte-Geneviève jubile, c'est le premier titre senior par équipes pour le club essonnien

 

18h21 - Et à la fin, c'est Sainte Geneviève !
À ma droite Levallois, neuf fois champion de France en équipes chez les masculins et déterminé à prendre le dixième pour solde de tout compte, à ma gauche Sainte Geneviève, quatre fois finaliste de 2011 à 2014... et toujours vaincu par l'ogre des beaux quartiers périphériques parisiens. Mais si Levallois se présente toujours avec son bombardier invincible, le temps a passé et l'équipe d'airain est en fin de parcours, elle le sait, c'est sa faiblesse comme sa force.
Levallois n'a plus de -90 kg - Iddir est parti sous d'autres cieux - et Alain Schmitt est dans son été indien, toujours lumineux, mais dans des tonalités moins vives. Engagé sur le premier combat, il faisait ce qu'il devait faire sur Julian Kermarrec, une figure montante de la catégorie, mais se faisait surprendre par un sumi-gaeshi bien guidé. Le -81 kg battu, le -90 kg absent, voilà que Levallois était mené 2-0 en à peine trois minutes de finale. Heureusement pour la confiance, Teddy Riner venait derrière. Il faisait la démonstration attendue contre le malheureux Maxime Aminot, ventilé sur un énorme harai-goshi. Mais les supporters de Sainte-Geneviève étaient déjà concentré sur la suite, l'avancée de la tour maîtresse, David Larose.
Fragilisé depuis quelques mois, Larose n'en est pas moins l'un des hommes forts du judo français et il a le destin de son club en main. Mais face à lui Alexandre Mariac fait le combat en vivacité qu'on lui demande. Le mano a mano est intense et le fan club, de part et d'autre, se tient la tête à deux mains. Shido pour l'un, puis pour l'autre. Golden Score. Larose, un peu plus statique, finit par être désigné par l'arbitre. La chance de Sainte-Geneviève est passée. Levallois présente son international titulaire en équipe de France, Pierre Duprat, les carottes sont cuites. Oui... mais non. Duprat est fort, mais il était blessé au tour précédent, pas forcément au mieux de sa forme. Et face à lui Sainte-Geneviève joue Florent Urani, dont la montée en puissance, trop souvent entravée par les blessures, fait tout de même de lui le n°2 virtuel de la catégorie en France. Après une forte tentative de clé de bras à la volée de Pierre Duprat - une technique qui avait valu à Florent Urani une blessure au championnat de France individuel - c'est le combattant de Sainte-Geneviève qui lance son terrible sumi-gaeshi et marque waza-ari. Il ne sera plus inquiété. Pierre Duprat essaye, mais Florent Urani contrôle. Le titre va à Sainte Geneviève. Une longue patience récompensée pour un club essentiel du judo français. "Maintenant, on peut mourir tranquille" s'exclame le Président Pascal Renault, tandis que l'entraîneur Celso Martin s'envole dans les airs, sous la force conjuguée d'une dizaine de judokas en extase, et pleure. On peut parier que Sainte-Geneviève ne va pas mourir après ce titre, et au contraire qu'une nouvelle ère s'ouvre pour ce groupe qui est devenu ce dimanche soir, le club numéro un du judo français.

 

17h53 - Montreuil et Boulogne en bronze
En l'emportant par 3-0 sur Chilly, grâce notamment à un énorme ippon de Thimothée Besland sur l'international Benoît Collin et à une victoire du vétéran Anthony Fritsch par ko-uchi-gari enchaîné au sol, le Red Star Montreuil accède pour la première fois au podium du championnat de France première division seniors par équipes. Le "déçu" de la demi-finale, la grosse cylindrée de Boulogne est elle aussi sur ce podium avec un victoire par 3-1 sur la Franche-Comté.

17h01 - Ce sera Levallois - Sainte Geneviève !

Comme au bon vieux temps, on a envie de dire. Sainte Geneviève n'a eu aucune difficulté à dominer Chilly. C'est Ludovic Gobert qui donnait le premier point avec une victoire au sol. Le 2-0 suivait avec une victoire de Maxime Aminot par quatre pénalités et David Larose réussissait à surprendre Farid Ben Ali pour un waza-ari sur sumi-gaeshi qu'il conservait jusqu'au bout. 
Quant à Levallois, le choc contre l'ACBB valait surtout pour la collision frontale du grand Riner contre son challenger Maret, remonté à bloc. Déterminé à l'affronter jusqu'au corps à corps, Maret n'avait peur de rien. Sur une de ses attaques en o-soto-gari, il se faisait contrer pour un waza-ari qui ne l'arrêtait pas. Teddy Riner se contentait alors de gérer en le secouant sur de brusques accélérations qui lançaient son adversaire dans le décor ou à plat ventre juste avec l'action des mains. Sobre, mais impressionnant. L'accolade longue et forte entre les deux hommes était belle. Les deux clubs étaient néanmoins à un partout, l'absence de -90 kg ayant valu à Nicolas Brisson un point de forfait pour l'ACBB. Mais le léger de Levallois Alexandre Mariac allait faire lui aussi une sacrée démonstration sur Romain Poussin qui prenait tout le tableau dont un seoi-nage à gauche à la volée qui valait ippon. Bien que manifestement blessé à une jambe, Pierre Duprat contrôlait ensuite la fougue de Benjamin Antourel sur lequel s'accumulait les pénalités jusqu'à la disqualification. Levallois était en finale, et ce serait contre Sainte-Gen', comme en 2011, 2012, 2013 et 2014. Le retour à l'ordre ancien. Mais pour quel résultat final ?

Maret a tout tenté, mais le plus fort, c'est son copain Teddy Riner

 

16h34 - les demi-finales

JC Chilly Mazarin-Morangis
Sainte-Geneviève Sport

Levallois SC
AC Boulogne-Billancourt

C'est finalement le JC Chilly-Mazarin qui a raison du Franche-Comté Judo par trois victoires à zéro et rencontrera Sainte-Geneviève, victorieux de L'OM Judo par 3-1. L'AC Boulogne qui a désormais un assez joli costume de favori, bat l'US Orléans grâce à un étranglement de Jonathan Allardon sur Jordan Bissoly, bien enchaîné par Nicolas Brisson qui sort vainqueur d'un gros bras de fer contre Mewen Ferey-Mondésir. Imparable en lourd, Cyrille Maret éparpille le pourtant solide Romain Buffet : yuko sur o-soto-gari / nidan ko-soto-gake enchaîné en étranglement. Propre. La demie contre Levallois promet d'être chaude, et notamment le face à face Maret - Riner ! C'est en effet Levallois qui surpasse Montreuil dans une partie maîtrisée : waza-ari sur un grand mouvement de hanche de Pierre Duprat sur Sammy Tammelin - qui menait d'un yuko -, défaite de Dimitri Dragin qui s'était aventuré en -81 kg pour l'équipe et prenait un "soleil" face à Thimotée Besland, mais victoire ensuite d'Alain Schmitt tout en contrôle sur Valentin Jourdan. Malgré la volonté de combattre de Cédric Médeuf, Teddy Riner n'avait qu'à le pousser au sol sur un petit coup de volant pour le fixer pour le compte. 

15h59 - Le Red Star Montreuil passe l'AJA Paris XX pour les quarts

Avec 4-1 contre l'Olympic Judo Nice, la Franche-Comté continue son petit bonhomme de chemin pour se hisser en quart, et sera confrontée au JC Chilly Mazarin, vainqueur par 3-2 du JC Maisons-Alfort. Levallois a dominé facilement le jeune club dijonnais du 911 Kombat Team par 3-2 (et un beau o-soto-gari de Riner), l'OM Judo fait son parcours avec une victoire sur Blanc-Mesnil Sport et sera opposé à Sainte-Geneviève, qui a dominé le Racing Club de France par 4-1. L'ACBB, vainqueur 5-0 d'Eure judo, retrouvera Orléans. Enfin c'est le Red Star Montreuil qui emportait un combat serré face à l'AJA Paris XX. Malgré la victoire rageuse au golden score du lourd Hadrien Livolsi sur Cédric Medeuf qui donnait l'avantage à Paris, la science "judo" du champion de France Mathias Boucher lui permettait de revenir à égalité d'un shido face à Vincent Manquest et c'est Julien Ottaviani qui concluait pour Montreuil face au jeune Adrien Lelièvre dans un combat longtemps indécis. 

La joie d'Hadrien Livolsi, qui donne l'avantage à son club AJA Paris XX. Mais c'est le Red Star Montreuil qui passe en quart de finale.

15h52 - Orléans en quart
Ça se précise pour Orléans, qui passe le CO Sartrouville. Le léger Nzaou continue à faire des siennes avec son fantastique ura-nage et Mewen Ferey-Mondésir plaçait un beau o-soto-gari pour ippon à Tristan Avaliani. Dans le troisième combat décisif, c'est Romain Buffet les longues jambes qui dominait le puissant Vincent Massimino avec son o-soto-gari.

15h17 - Les deux finalistes 2015 au tapis
Cela n'a pas suffit pour Sucy, ni pour Nice Judo, les deux finalistes lumineux de l'année dernière, cette fois ramenés à leurs limites de "petits" clubs outsiders. Sucy Judo a subi la loi du solide AC Boulogne avec son leader Maret (vainqueur aux pénalités d'Adrien Pin) et Nice Judo celle d'Orléans, qui ne passait que dans le combat décisif, une victoire de Jordan Bissoly sur ko-soto-gari face à Mathieu Pettiti, sans oublier une grosse prestation du jeune Vang-Si Nzaou et son ura-nage.

14h57 - Levallois passe son premier tour
Comme le JC Chilly, vainqueur par 3-2 de l'Etoile Blanc-Mesnil, comme la Franche-Comté, très facile sur l'AJ5 54, comme Sainte-Geneviève Sports et l'Olympic Judo Nice (vainqueur 3-2 de l'ADJ 21), Levallois SC a bouclé son premier tour sans être inquiété, sinon par l'absence d'un moins de 90 kilos. En face, c'était tout de même l'équipe de FLAM 91... mais l'équipe junior, les leaders Korval, Le Blouch et autres Iddir, engagés sur d'autres luttes, étant laissés au repos. C'était encore une fois l'occasion pour Teddy Riner de briller face au -100 kg junior Alexis Rabier, un adversaire vaillant, mais qui faisait bien frêle dans les mains du grand et qui a volé sur deux uchi-mata. Sur le premier, il ne prenait que yuko pour avoir fait un tour et demi. 

14h15 - Les tableaux 

Tableau A

Alliance Dijon 21
Olympic Judo Nice

Franche Comté Judo
AJ 54

Etoile Sport De Blanc Mesnil Judo
JC Chilly Mazarin Morangis

-
JC Maisons-Alfort

-
L’OM Judo

Union Judo Brive Correze Limousin
Blanc Mesnil Sport Judo

Olympique Judo Avenir 62
Sainte-Geneviève Sports

AM Asnières
Racing Club de France

Tableau B

AJA Paris XX
-

JJJ Club de Poissy
Red Star Club Montreuil

Dojo Provençal
911 Kombat Team

FLAM 91
Levallois Sports Club

CO Sartrouville Judo
AJ 61

Nice Judo
US Orléans Loiret

AC Boulogne Billancourt
Sucy Judo

Eure Judo
-

13h25 - Et c'est bon aussi pour Sucy
Sucy aura sa chance de se refaire dans le tableau en finissant deuxième de sa poule, mais cela n'a pas été sans mal. C'est sur le dernier combat décisif que Hervé Fichot sauve les siens d'un balayage.

13h20 - Les Poules, c'est presque fini...

Poule 1
L’OM Judo bat Judo Club Escales Argenteuil 3-2
FLAM 91 bat JC Grand Rouen 4-1
JC Grand Rouen bat L’OM Judo 4-1
FLAM 91 Judo bat Judo Club Escales Argenteuil 3-2

Poule 2
Olympic Judo Nice bat US Colomiers Judo 5-0
Olympic Judo Nice bat Eure Judo 4-1
Eure Judo bat US Colomiers Judo 3-2

Poule 3
AC Boulogne-Billancourt bat GUC-JCG 5-0
AJ54 bat GUC-JCG 3-2

Poule 4
US Orléans Loiret Judo Jujitsu bat J.C.Maisons-Alfort 3-2
US Orléans Loiret Judo Jujitsu bat Dojo Club Wasquehal 5-0

Poule 5
Stade Olympique Givors bat Alliance Dijon Judo 21 3-2
Dojo Provencal bat Stade Olympique Givors 4-1

Poule 6
Blanc Mesnil Sport Judo bat 911 Kombat Team 4-1
911 Kombat Team bat J.C.Morestel 3-2

Poule 7
AJA Paris XX bat Olympique Judo Avenir 62 3-2
CPB Rennes bat Olympique Judo Avenir 62 3-2
AJA Paris XX bat Alliance Judo Limoges 5-0
Alliance Judo Limoges bat CPB Rennes 3-2

Poule 8
Red Star Club Montreuil bat Arts Martiaux St Gratien 5-0
Red Star Club Montreuil bat Union Judo Brive Correze Limousin 3-2
Union Judo Brive Correze Limousin  bat Arts Martiaux St Gratien 3-2

Poule 9
JC Chilly Mazarin Morangis bat AJ 61 4-1
JC Chilly Mazarin Morangis bat A.S.J.J.C. De Mayotte 4-1
AJ 61 bat A.S.J.J.C. De Mayotte 5-0

Poule 10
Franche Comte Judo bat Sucy Judo 4-1
Franche Comte Judo bat Dojo Nantais 3-2

Poule 11
Nice Judo bat Judo Rodez Aveyron 4-1
Racing Club De France – Issy bat Judo Rodez Aveyron 4-1
Racing Club De France – Issy bat Nice Judo 3-2

Poule 12
Ste Geneviève Sports bat JJJ Club De Poissy 5-0
Ste Geneviève Sports bat Judo Club Juniville 5-0
JJJ Club De Poissy bat Judo Club Juniville 5-0

Poule 13
Levallois Sport Club bat Bordeaux Aquitaine Judo 4-1
Etoile Sport De Blanc Mesnil Judo bat Bordeaux Aquitaine Judo 4-1
Levallois Sport Club bat Etoile Sport De Blanc Mesnil 4-1

Poule 14
CO Sartrouville Judo bat A.M Asnières 3-2
A.M Asnières bat JCO Roubaix 4-1

13h09 - Levallois règle la mire
Seoi-nage de Mariac, uchi-mata de Duprat, seoi-nage encore de Schmitt, net et sans bavure pour Levallois contre l'Etoile Sport de Blanc-Mesnil. Et Teddy Riner ? Il est monté quand même, et il n'a pas trouvé Pierre Robin sur sa route, mais Maxime Besnard, qui se faisait rapidement disqualifier par une saisie dans les jambes, dans une ambiance de bonne camaraderie.

Maxime Besnard a rencontré Teddy Riner !

Une victoire décisive d'Alpha Oumar Djalo (-81 kg) pour les hommes du Racing

11h48 - Le Racing Club de France domine Nice Judo

Ce n'est pas encore l'équipe des grandes années, mais le mythique Racing Club de France parisien est incontestablement en train de reconstruire. Une nette victoire par 3-0 sur les Niçois de Michel Carrière après avoir écarté le Judo Rodez Aveyron, c'est bon pour le moral et c'est une place de leader de poule qui se jouait. Victoire de Remi Accarie - cinquième du championne de France junior cette année, et qui vient de rejoindre le groupe -  sur Franck Vernez, un beau makikomi de Mickael Dubois, étonnant 5e du championnat de France senior cette année, et une grosse bataille du jeune Alpha Oumar Djalo, septième des France seniors, contre M. Pettiti. Mené d'un yuko, celui-ci croyait avoir sauvé son club en enroulant (dans la farine) son adversaire sur un long makikomi à plat ventre, mais dans les secondes restantes, le Parisien trouvé le moyen de placer deux séquences, dont un ko-soto-gari pour waza-ari ! Premier de leur poule après avoir sorti le vice champion de France, le Racing se prend à nouveau à rêver.

11h48 - Yann Fallot n'a pas de pot
Ce n'est pas la journée du poids lourd de Bordeaux Aquitaine ! Juste après avoir pris un coup de foudre du dieu de Levallois Teddy Riner, Yann Fallot (un ancien -90 kg classé sur le podium national cadet il y a une dizaine d'années) pensait peut-être pouvoir se refaire sur le lourd du moins prestigieux club de l'Etoile Sport de Blanc-Mesnil... sauf qu'il s'agissait de Pierre Robin. Un colosse certes en retraite, mais ancien médaillé mondial tout de même. Après le uchi-mata du premier, le harai-goshi du second. Mais pour waza-ari seulement et une belle baston tout de même de sa part. Si c'est pour les souvenirs, c'est tout de même un sacré moment... Avec notre amical clein d'oeil.

11h - Sainte-Geneviève découpe Poissy
La star de télé-réalité et médaillé national individuel en 2013 Seyba Thiam n'aura pas tiré. Le collectif de Sainte-Geneviève est trop fort pour le JJJ Poissy qui s'incline par 0-5.

10h24 - Sucy battu pour son premier combat !
Le champion de France en titre a été bien reçu par Franche-Comté Judo dans la poule qu'ils partagent tous les deux avec le Dojo Nantais. Franck Party lançait l'affaire avec un sode-tsuri-komi-goshi tout en profondeur sur Hugo Fonghetti et Jean-Sébastien Jacques assurait aux pénalités le deuxième point franc-comtois face Antonin Blandin et Vivian Atchou concluait sur un maître sasae face à Medhi Tobrouki. Une entrée en matière difficile pour le héros 2015.

10h12 - Le public de Lyon a déjà obtenu son petit plaisir du matin : le premier pion en direct live de Teddy Riner avec son club de Levallois - privé de -90 kg - contre le poids lourds de Bordeaux Aquitaine, Yann Fallot, qui s'envole sur un joli uchi-mata.
Les deux clubs niçois gagnent leur premier duel, l'AJA Paris XX également et c'est l'US Orléans-Loiret qui domine Maisons-Alfort par 3-2, victoire de Nanor, Nzaou (sur ura-nage) et Bissoly.

Championnat de France par équipes seniors 1e division masculine

POULE 1
JUDO CLUB ESCALES ARGENTEUIL
FLAM 91
L OM JUDO
JC GRAND ROUEN

POULE 2
OLYMPIC JUDO NICE
U S COLOMIERS JUDO
EURE JUDO

POULE 3
AC BOULOGNE-BILLANCOURT
GUC-JCG
AJ54

POULE 4
JC MAISONS ALFORT
US ORLEANS LOIRET JUDO JUJITSU
DOJO CLUB WASQUEHAL

POULE 5
ALLIANCE DIJON .JUDO 21
STADE OLYMPIQUE GIVORS
DOJO PROVENCAL

POULE 6
BLANC MESNIL SPORT JUDO
911 KOMBAT TEAM
JC MORESTEL

POULE 7
OLYMPIQUE JUDO AVENIR 62
C.P.B. RENNES
AJA PARIS XX
ALLIANCE JUDO LIMOGE

POULE 8
RED STAR CLUB MONTREUIL
ARTS MARTIAUX ST GRATIEN
UNION JUDO BRIVE CORREZE LIMOUSIN

POULE 9
AJ 61
JC CHILLY MAZARIN MORANGIS
A.S.J.J.C. DE MAYOTTE

POULE 10
SUCY JUDO
FRANCHE COMTE JUDO
DOJO NANTAIS

POULE 11
NICE JUDO
JUDO RODEZ AVEYRON
RACING CLUB DE FRANCE - ISSY

POULE 12
STE GENEVIEVE SPORTS
JJJ CLUB DE POISSY
JUDO CLUB JUNIVILLE

POULE 13
LEVALLOIS SPORTING CLUB
BORDEAUX AQUITAINE JUDO
ETOILE SP DE BLANC MESNIL JUDO

POULE 14
CO SARTROUVILLE JUDO
A.M ASNIERES
JCO ROUBAIX

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei