10:03 16 oct

Ce week-end, prenez part au stage de Cagnes-sur-Mer avec Maître Hirano

Un expert de Tenri à Cagnes pour deux jours d’apprentissage ouverts à tous

© JC Cagnes-sur-Mer - L'Esprit du Judo / L'affiche de ce quatrième stage régional du JC Cagnes-sur-Mer.

Pour la quatrième année, le Judo Club de Cagnes-sur-Mer organise ce week-end son stage régional de rentrée. Ouvert à tous à partir de benjamins, ce rassemblement sera l’occasion de bénéficier de l’expertise de Yoshiyuki Hirano, 5e dan de l’Université japonaise de Tenri. Alain Bini, directeur technique du club cagnois, entend susciter l’intérêt du plus grand nombre, certain de l’apport bénéfique d’un intervenant d’une telle envergure.

 

Dans quel état d’esprit avez-vous mis sur pied ce stage de rentrée ?

"On a pensé que c’était une bonne chose de le fixer en début de saison, et non au cours de l’été comme beaucoup d’autres, afin que les professeurs et leurs élèves présents puissent dégager des axes de travail pour toute la saison. C’est l’occasion, même après des décennies de pratique, d’apprendre de nouvelles choses, de rectifier certains détails au moment de les transmettre à ses élèves. Grâce aux contacts tissés avec Maître Katanishi ou Maître Hirano, on parvient à faire venir de grands experts à demeure, pour en faire profiter toute la région. Aux judokas ensuite de copier ces intervenants de qualité, qui constituent le meilleur exemple du point de vue technique.

Quel est le programme de ces deux jours de stage ?

Avec Yoshiyuki Hirano, on prend le parti de revenir sur les fondamentaux du judo. Debout comme au sol, les enchaînements n’ont de valeur que si l’on maîtrise la totalité des mouvements. Par exemple, on voit beaucoup de jeunes combattants qui savent retourner leur adversaire en ne-waza mais qui sont incapables de maintenir l’immobilisation derrière. Ça prend  du temps de maîtriser les bases, mais il s’agit du seul moyen pour réussir des techniques plus compliquées. Si les choses simples ne sont pas acquises et bien en place, il devient difficile d’évoluer. Maître Hirano, par son expérience, a le chic pour partir des mouvements de base pour les appliquer dans les schémas de compétition. Ce stage offre donc une approche globale de la pratique.

Pour quels objectifs ?

On espère attirer des judokas, professeurs comme élèves, intéressés et soucieux d’apprendre auprès d’un expert technique du judo à la Japonaise. Outre leur rôle de relais, les professeurs qui amènent leurs jeunes sont aussi là pour travailler eux-mêmes, dans une ambiance studieuse. Il y a des axes de travail qui devraient les interpeller, pour des répercussions à amener dans leurs propres structures. Car c’est en copiant ce qui se fait de mieux que l’on peut offrir le meilleur à son tour. Et comme on ne pourra jamais tout savoir sur la pratique, le perfectionnement technique passe par ce type d’intervention."

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei