8:49 09 avr

CE Tampere 2006 - La première journée en intégralité

Résumé de la journée du vendredi 26 mai 

Dernier message
18 h. Voilà, c'est fini pour aujourd'hui. À demain avec quelques belles chances françaises de plus !
EC

 Des réactions…
Rencontrés dans les coursives les argentés, bronzés, déçus du jour.
Fred Jossinet : "Je me sentais bien aujourd'hui avec de bonnes sensations. Avec Cathy Fleury on travaille à mettre, comme elle dit, "un grain de folie" dans mon judo, plutôt fermé. Mais il faut que je trouve le bon équilibre parce qu'en demi-finale, j'ai vraiment fait l'erreur en faisant ce mouvement un peu à l'envie. Je sentais l'adversaire complètement à ma portée… Quand même il faut que j'arrive à être forte sur les mains tout en me concentrant sur ce relâchement.
Quant à mon renversement, je pensais qu'il allait commencer à être un peu contrôlé, mais comme je travaille aussi l'étranglement, mes adversaires restent groupées et ça marche toujours. Au final, malgré la déception, j'ai le sentiment d'avoir des axes de travail. Je perds sur une attaque à moi, un peu sur l'enthousiasme… Ce n'est pas négatif."

Daniel Fernandes : "Cela m'a traversé l'esprit que c'était ma dernière compétition, mais c'est vite passé. J'avais à cœur de bien faire et j'ai mal fait. Je ne suis pas du tout satisfait de cete deuxième place. Je sentais que, physiquement, j'étais au dessus et qu'il allait décliner. Il m'a supris alors que j'avais la main au-dessus. je ne pensais pas qu'il allait pouvoir être efficace. je suis tombé sur le dos, voilà… Cétait ma dernière compétition en individuel, le régime est vraiment trop dur. je suis trop vieux ! J'espère que les autres auront des médailles parce que nous nous préparons à faire un bon championnat du monde par équipes. Les filles sont à un niveau extraordinaire et elles n'auront pas de souci. Chez les garçons, nous travaillons beaucoup, nous nous préparons sans faire de bruit, d'autres parlent pour nous. J'espère que nous nous ferons plaisir."

Delphine Delsalle : "J'avais les jambes en coton. Je me suis mise la pression toute seule. J'attaquais à moitié. Je dois encore travailler mon kumi-kata et faire en sorte de ne plus avoir de "trou" dans la direction arrière…"

Benjamin Darbelet : "Une médaille d'argent n'est pas à négliger. Je pense à Cyril qui n'a rien. Moi je reviens avec avec quatre médailles en quatre participations. En demi-finale et en finale, je m'étais mis la pression comme un malade (sic) parce que j'avais battu récemment ces deux adversaires et que je sentais que c'était possible. Pourtant, physiquement je me sentais bien…"

Pas d'or pour aujourd'hui…
Double déception masculine… Après Darbelet, c'est Daniel Fernandes qui trébuchait sur la dernière marche. D'entrée, on put sentir que cela ne serait pas facile. jeune (!) et tonique, l'Azéri ne laissait pas la manche et bousculait le Français par de rapides attaques directes au corps à corps déterminées et imprévisibles. Daniel avait sa chance dans un passage au sol où Elnur Mammaldi (un nom à retenir) semblait avoir laissé quelques plumes. D'autant que sa demi-finale contre le Néerlandais Van Dijk, très fort aujourd'hui, avait été difficile… Mais dès la reprise de garde, c'est lui qui lançait un kata-guruma et déroulait Daniel Fernandes sur le dos. Décidément, le titre individuel s'éloigne irrémédiablement pour l'Orléanais.

Les vainqueurs du jour
-60 kg : l'Anglais Fallon dans une finale à couper le souffle contre l'Arménien Nazaryan, qui faillit lui casser le bras en juji-gatame
-66 : Hélas pur la France, le Géorgien Kedelashvili…
-48 kg : La Roumaine Dumitru, pour la troisème fois de suite ! Sans difficulté devant la Turque Sensoy.
-52 kg : La Portugaise Telma Monteiro emporte son premier titre continental par kata-guruma sur la Roumaine Dinea.
-73 kg : On attend Daniel Fernandes ! Il fait face dans quelques minutes à l'Azéri Mammadli, champion d'Europe 2004… en cadets.

Darbelet tombe de haut…
Perdu ! Pourtant on y croyait très fort pour Benjamin, face à ce Géorgien "typique" aux arrachés puissants. À l'aise sur ce type de judoka, le Bourguignon commençait fort avec une maîtrise du début de combat et un superbe o-soto-gari valant yuko sur ce Kedelashvili, vice champion d'Europe juniors 2002… derrière un certain Ould-Said. Mais, volontaire, le Français cherchait le corps à corps et faisait une fois l'erreur : plaqué sur le dos, le waza-ari n'était pas trop cher payé. La machine était déréglée et à courir derrière, Benjamin était encore marqué pour yuko sur kata-guruma. Dommage, l'occasion était bonne…

Le bronze pour Jossinet !
Pas de suspense, mais une belle détermination pour Fred à placer rapidement à l'Espagnole Arenas son renversement démoniaque ! Première erreur au sol et cela n'a pas fait un pli, malgré la défense acharnée, en début de combat de sa rivale. Une médaille de plus pour Fred...

Deux sur trois
Ce n'est peut-être pas le plus flamboyant des Fernandes, mais face au Biélorusse Siamionau, un combattant sans grand éclat ni palmarès, le Français n'eut guère besoin de forcer son talent pour le pousser dehors avec deux pénalités. La qualité tactique et le kumi-kata de Daniel Fernandes l'amène en finale des championnats d'Europe, pour la première fois !

Pour Benjamin ce ne fut guère plus dur. Solide contre le Portugais Dias, un compétiteur qui commence à se montrer vraiment depuis cette année, le Français, très en jambe et désireux de marquer, plaça son beau o-uchi-gari pour yuko et un enchaînement en o-soto-gari pour koka. Deuxième finale française du jour !

Malheureusement, iol n'y en aura pas de troisième. Grande favorite, Frédérique Jossinet allait chuter une nouvelle fois, cette fois contre la rugueuse Turque Sensoy, qui parvenait à la contrer en ushiro-goshi sur une tentative de harai-goshi.

N'empêche, c'est quand même une belle journée pour le judo français !

Les finales du jour :
-48kg : Sensoy (TUR) / Dumitru (ROM)
-52kg : Monteiro (POR)/Aluas Dinea (ROM)
-60kg : Nazaryan (ARM)/Fallon (GBR)
-66kg : Kedelashvili (GEO)/Darbelet (FRA)
-73kg : Fernandes (FRA)/Mammadli (AZE)

En attendant les repechages…
Comme aucun Français n'est en jeu (soit en demi, soit éliminé) les journalistes ont l'occasion de faire leurs interviews et de commencer leurs papiers. Anouk Corge, de "l'Equipe", demande quelques informations à Laurent Chadelat, l'attaché de presse de la FFJDA, tandis que Benoît Baume, pour "Libération" s'entretient avec Brigitte Deydier, le DTN. Quant à moi, j'écris pour vous sur ce Blog…

Cyril Soyer, déçu…

On a croisé Cyril Soyer, battu au premier tour et non repêché :
"Je n'étais pas bon, trop lent et tendu. Je me suis mis la pression tout seul. J'avais déjà battu ce Moldave deux fois… Maintenant, je vais prendre deux semaines de vacances, mais au régime car il y a la Coupe d'Europe des clubs. L'avenir pour moi ? Je ne sais pas…"

Les demi-finales du jour
-48kg :
Jossinet(FRA)/Sensoy (TUR)
Dumitru (ROM)/Samoilova (RUS)
-52kg :
Monteiro (POR)/Nareks (SLO)
Aluas Dinea (ROM)/Samat (TUR)
-60kg :
Paischer (AUT)/Nazaryan (ARM)
Fallon (GBR)/Khergiani (GEO)
-66kg :
Mitterfelner (AUT)/Kedelashvili (GEO)
Darbelet (FRA)/Dias (POR)
-73kg :
Siamionau (BLR)/Fernandes (FRA)
Dijk (NED)/Mammadli (AZE)


 Dany en demi !
Le test est réussi ! Dans un combat difficile, Daniel Fernandes a réussi a contrôler la manche de l'Espagnol du début à la fin. Malgré sa volonté de projeter, Kiyoshi Uematsu est pénalisé sévèrement d'un shido, étonnant dans la tendance actuelle qui est particulièrement permissive ! Le Français tient cette avance sans trop de difficulté et le voici en demi-finale. En face c'est le Biélorusse Siamonau qui s'est débarassé des favoris Braun (Hongrie) et Bruyere (Italie), les deux derniers finalistes mondiaux.

Bonne première partie de journée pour les Français car Benjamin Darbelet, avec un superbe ippon sur mouvement d'épaule contre le Serbe Mijalkovic (qui avait battu le Biélorusse), se retrouve lui aussi en demi-finale, de même que Frédérique Jossinet, à peu près sans opposition ce matin, et victorieuse par un mouvement d'épaule del'Ukrainienne Olha Sukha.

Et de deux pour Dany et Benji
La vieille garde tient bien le choc. Daniel Fernandes paraît plutôt à l'aise et les longs bras de l'Anglais Purssey ne l'ont pas gêné. Il lui met waza-ari sur son diabolique renversement par la cuisse (c'est un sukui-nage qui part du sol, mais bon…) et gère tranquillement la fin de combat. Le Moldave Trudov était un bon morceau pour Benjamin Darbelet, mais il est très à l'aise sur ce genre de combattant et il l'a parfaitement contrôlé en lui plaçant de yuko, dont un sur o-uchi-gari. Tant mieux pour lui car il a du Biélorusse, du Russe ou de l'Azéri au menu pour aller en finale ! Une bonne nouvelle en plus, l'excellent judoka hongrois Ungvari, sa "bête noire", n'est pas là, remplacé par Gabor Neu, plus accessible. Sur sa valeur, Benjamin n'est plus très loin du titre ! Pour Daniel, c'est le diable espagnol Kiyoshi Uematsu qui s'annonce. Sacré test…

Le programme des CE 2006
Vendredi 26 mai : -60kg, -66kg et -73kg masculins; -48kg et -52kg féminin
Samedi 27 mai : -81kg et -90kg masculins; -57kg et -63kg féminins
Dimanche 28 mai : -100kg et +100kg masculins; -70kg, -78kg et +78kg féminins

Delsalle, surprise par une Azéri
Tandis que Fred Jossinet (-52 kg) donnait l'aperçu habituel de sa maîtrise au sol en dominant très facilement la très jeune Moldave Erhan (5e des championnats d'Europe juniors 2004…), Delphine Delsalle, qui avait fait une belle entrée en matière, se faisait prendre au piège de l'Azéri Jabarrova, totalement inconnue. Alrs qu'elle semblait bien mener son affaire en se montrant agressive au kumi-kata selon son habitude, elle se faisait surprendre en contre arrière sur un tani-otoshi parfait. Il ne lui reste qu'une chance minime de rester en course (malgré la défaite dans son tableau de la favorite belge Heylen), car il y a du "lourd" un peu plus haut dans le tableau.
Comme on pouvait s'y attendre, le Lituanien Techov n'est pas passé devant Paischer. Cyril Soyer est éliminé…

Soyer, out !
Premier combattant du jour, Cyril Soyer (-60 kg) est aussi le premier sorti. Il sera peut-être repêché, mais c'est Ludwig Paischer, l'Autrichien vice champion du monde, qui va s'opposer à son vainqueur, le Lituanien Techov. Combat serré, postures très ramassées, série de sumi-gaeshi latéraux sans préparation pour l'adversaire du Français. Soyer tente plusieurs o-uchi-gari. À une minute de la fin, il enchaîne plutôt bien sur uchi-mata, mais se fait contrer ! Koka, on ne reverra plus Techov.

Heureusement pour notre délégation, on a trouvé un Dany Fernandes (-73 kg) très en forme dans un premier tour difficile. Il a mis tout le tableau au Portugais Pina. Ko-uchi-gari pour ippon pour finir… Et Delsalle (-52 kg) est passée aussi. Avec une jolie amenée au sol terminée en osae-komi. Enfin Benjamin Darbelet a paru plutôt bien lui aussi. "Énorme" o-soto-gari sur le Norvégien Dal. Un hors-d'œuvre en attendant le Moldave Trudov. A suivre…

À pied d'œuvre en Finlande…
Tampere porte mal son nom. Pluie et vent, 8°… petite ville plantée au milieu de la grande forêt finlandaise (les Finlandais disent la "prison verte", dans ce pays qui compte l'un des taux de suicide les plus élevés du monde !) où il est difficile de manger ailleurs qu'au McDo après 21h.

L' "Ice Hall" comme son nom l'indique est une belle patinoire qui sert habituellement à l'équipe locale de Hockey. Du côté journaliste, on est plutôt loin des tapis, mais tout va bien, nous sommes à pied d'œuvre…

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310