8:51 26 avr

CE Montpellier 2014 - J3 - La question du jour

Fait-on un résultat aux championnats d'Europe quand on gagne à Paris ?

La réponse est… oui ! Sur les 68 derniers vainqueurs européens du Tournoi de Paris (de 2004 à 2013 inclus), 51 ont pris part quelques mois plus tard aux championnats d’Europe. 32 d’entre eux se sont hissés en finale (53%), pour 27 victoires (43%). Seuls 7 combattants (14%) ne sont pas parvenus à se classer.
L’an passé, ils ont été six (A. Pavia, C. Agbegnenou, K. Polling, L. Louette, L. Krpalek, T. Riner) à réaliser le doublé Tournoi de Paris – Championnats d’Europe de Budapest (soit 80%), tandis que les deux autres Européens vainqueurs du Grand Chelem parisien, D. Larose et V. Liparteliani, ont terminé respectivement 3e et 2e.
14% des vainqueurs de Paris ne se sont pas classés, 4% ont terminé 7e, 10% ont terminé 5e, 19% ont terminé 3e, 53% se sont hissés en finale. Une stat’ très intéressante qui révèle aussi que le vainqueur de Paris qui se hisse en finale européenne l’emporte huit fois sur dix !

Et au regard des deux premiers jours des championnats, la tendance se confirme une fois de plus. Majlinda Kelmendi (KOS, -52kg), Clarisse Agbegnenou (-63kg) et Avtandil Tchrikrishvili (GEO, -81kg), ont d'ores et déjà réussi le doublé Paris-Montpellier, tandis que Mikhail Pulyaev (RUS, -66kg), vainqueur à Paris, s'est paré de bronze. Un bon présage pour Cyrille Maret?

Les autres actualités similaires

Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310