13:09 08 avr

CE Lisbonne 2008 - La première journée en intégralité

Résumé de la journée du vendredi 11 avril

Réaction de Fred Jossinet
Ça me tenait vraiment à coeur de gagner ce championnat. J'avais dans la tête de m'imposer dès le début du combat contre la Roumaine. On peut dire que ça n'a pas trop marché… J'ai été sanctionné pour une mauvaise saisie, alors que c'est elle qui me saisissait les doigts et que je venais de dire aïe ! Je suis déçue… mais on ne s'est pas vraiment entraîné spécifiquement pour les championnats d'Europe et si il y a sans doute des choses à changer pour les Jeux il y a quand même beaucoup de positif.

-57 kg : Harel en six secondes !
De quoi se réchauffer le cœur : En six secondes, Harel trouvait l'ouverture pour un de-ashi-barai d'école sur la Tchèque Perisic. Une belle médaille française, deuxième et dernière du jour…

L'Espagnole Fernandez ne gagnera finalement pas son septième titre européen : elle est prise en contre sur un "énorme" uchi-mata de l'Autrichienne Filzmoser qui emporte son premier titre et confirme les progrès qu'elle affiche depuis plusieurs années.

-66 kg : Berthelot cinquième…
Pedro Dias aura eu le public et l'arbitrage avec lui : généreusement récompensé d'un waza-ari sur un "morote-makikomi" qui surprenait Berthelot d'entrée, il prenait ensuite un yuko sur un o-soto-gari beaucoup plus impressionnant du Français, mais moins bien "noté" et seulement deux shido sous la pression du kumi-kata du Français qui ne se désunissait pas. Lessivé, le Portugais partait tout de même avec la médaille.
Le parcours de Berthelot aura tout de même été prometteur.

C'est Kedelashvili (GEO) qui finissait médaille d'or sur un beau mouvement de hanche en tsuri-goshi devant le Hongrois Ungvari.

Le Russe Gadamov domine le Néerlandais Dax pour la seconde médaille de bronze.

-52 kg : Premier titre pour Carrascosa
Le combat ne restera pas dans les annales. C'est d'un shido que l'Espagnole Carrascosa vient à bout de l'Allemande Tarangul au bout d'un combat dans les jambes qui n'aura pas satisfait le public. Mais c'est beaucoup d'émotion sans doute pour Carrascosa, l'une des meilleures juniors de la génération 98, qui ne "marchait" pas trop en seniors depuis dix ans (magré une médaille européenne en 2002) jusqu'à ces deux dernières années où elle "explose" en se classant systématiquement en tournoi, fruit de sa patience et de son choix de venir s'installer en France pour progresser. Bien joué.

La Portugaise Hormigo et la Roumaine Aluas-Dinea complètent le podium.

-52 kg : La Rizza sans médaille
Un peu lente à la garde, Audrey La Rizza aura fini par attraper un shido à force d'être légèrement à la traîne de Petra Nareks, la très solide Slovène. Dommage car elle n'était pas loin d'un koka sur un contre en technique de jambe. Un jour moyen pour la Française…

-60 kg : Ludwig Paischer
Grosse supériorité affichée par Ludwig Paischer (AUT) sur le champion du monde en titre, le Néerlandais Houkes, dominé tout le combat et battu par waza-ari sur ko-uchi-gari.

Khergiani (GEO) et Alexanidis (GRE) complètent le podium. Alexanidis gagne sa place aux Jeux !

-48 kg : Pas d'or pour aujourd'hui…
C'est la quadruple championne en titre, la Roumaine Dumitru, qui aura été la plus habile à gérer un arbitrage un peu flottant, distribuant cinq pénalités aux combattantes… dont trois à Jossinet dans la première partie du combat, pour "non-combativité" et mauvaise saisie. Décidément, l'arbitrage se cherche et les judokas sur le tapis ont vraiment du mal à savoir comment se situer. Saluons la performance de Dumitru : elle emporte son cinquième titre consécutif.

En attendant, malgré quatre demi-finalistes, les Français n'emporteront pas d'or aujourd'hui. On espère au moins les médailles dans les minutes qui suivent !

-57 kg : Aïe, aïe, aïe…
Troisième de chute en trois demi-finales françaises. Barbara Harel a perdu son défi face à l'insubmersible Isabel Fernandez, d'un shido (pas franchement justifié) de plus…
Jossinet (-48 kg) peut sauver l'honneur ce vendredi.

L'Autrichienne Filzmoser a eu beaucoup de mal contre l'Azerbaidjannaise Gazimova, mais parvenait à la clouer au sol à deux secondes de la fin.

-66 kg : Berthelot encore trop juste
Combat intense de Berthelot contre le Hongrois Ungvari, contre lequel il mènera d'un shido. Mais ce terrible duel de kumi-kata finira par tourner à l'avantage du Hongrois pour deux koka sur ko-uchi-gari.

Tout aussi accrochée, l'autre demi-finale voyait passer le Géorgien Kedelashvili face au fin technicien Néerlandais Dax Elmont.

-52 kg : Ça ne passe pas pour La Rizza
Impossible de marquer contre cette Allemande Tarangul, une jeune en pleine forme. Au bout du golden score (+3 minutes), alors que la Française commençait à montrer des signes de découragement, l'Allemande lançait un seoi-nage à genoux déterminé qui valait waza-ari.
C'est d'autant plus dommage que "l'ogre(sse)" portugais(e), Telma Monteiro, n'était pas là, devant son public, pour défendre sa suprématie européenne.

Premières finales
Dumitru (ROU - 48 kg) rejoint Fred Jossinet en finale. Un choc en perspective.

L'Autrichien Paischer (-60 kg), très facile face à Khergiani (GEO). En revanche c'est sur le gong que le champion du monde Ruben Houkes (NED) se débarrassait par waza-ari du Grec Alexanidis qui menait d'un shido.

-48 kg : Jossinet en finale
Facile pour Fred Jossinet contre la Hongroise Csernoviczki, pourtant l'une des meilleures combattantes de la période 2007-2008 et vice championne d'Europe des -23 ans et 3e des championnats du monde universitaires. Après un round d'observation qui valait à la Française un shido d'avance, elle concluait comme à son habitude par un travail au sol imparable.

C'est fini jusqu'à 15h30…
Interruption prolongée avant les demi-finales. Patience à tous et bon appétit !

L'espagnole Fernandez - qui a réussi à se qualifier contre la Polonaise Kolodzej d'une dernière pénalité à la dernière seconde - sera toujours la même difficile adversaire pour Barbara. Les principales favorites sont là.

L'Anglais Fallon est sorti par le Tchèque Petrikov. Le Grec Alexanidis, derrière Dragin au classement par points qualificatifs pour les Jeux, est en train de réussir à ramener un ticket pour Pékin. Heureusement pour la France, l'échec de Dragin ne devrait pas remettre en question la sélection de la catégorie pour la France.

-66 kg :
Kedelashvili (GEO)
Elmont (NED)

Ungvari (HUN)
Berthelot (FRA)

Encore du beau monde, et notamment le Hongrois Ungvari, que Berthelot ne connait pas encore. C'est donc un gros "challenge" pour ce combattant qui a besoin, au dire de son coach à Thiais, Georges Mathonnet, d'avoir ses marques. Saura-t-il trouver la solution ?

La France a quatre qualifiés sur cinq engagés. Hongrie, Autriche, Pays-Bas, Espagne, Géorgie et Roumanie réussissent pour l'instant une belle première journée.

-66 kg : la demie pour Berthelot !
Le "rookie" Berthelot tire parfaitement son épingle du jeu. Le très fort Russe Gadanov n'a pas trouvé de solution pour le mettre en danger, pris dans son rythme et son kumi-kata vif et varié. C'est sur un joli ko-uchi-gari en réaction que le Français lui marquait yuko.

-57 kg : au forceps pour Barbara
L'Allemande Hein n'est pas une adversaire facile. C'est d'un shido que la Française parvient à passer ce second tour. Tout va bien pour les féminines françaises !

-52 kg : C'est chaud pour Audrey La Rizza !
Combat difficile d'Audrey contre l'Anglaise Singleton, une "ancienne" de retour au premier plan qui devait obligatoirement ramener l'or pour aller aux Jeux. Au bout de deux minutes, l'Anglaise, ancienne championne d'Europe (2002), menait de deux yuko sur un de ses spéciaux, o-uchi-gari avec le bras engagé en seoi-nage ! Heureusement pour la Française, son travail au sol allait la sauver. Elle parvenait à dégager la jambe et l'emportait au sol.

- 48 kg : C'est bon pour Fred Jossinet
Malgré le soutien du maigre public (surtout pour la taille de la salle qui peut contenir 20 000 personnes), Frédérique Jossinet n'a pas eu de souci pour gérer la Portugaise Hormigo, d'abord menée d'une pénalité, puis très proprement ficelée au sol à partir d'une position plat ventre. La Portugaise échappa une fois, deux fois, trois fois, mais l'arbitre laissant la situation évoluer, la supériorité de la Française dans ce secteur fit la différence.

-66 kg : Berthelot sort du piège !
Surpris d'entrée par l'Autrichien Mitterfelner et mené d'un yuko, Sébastien Berthelot s'est très bien sorti du piège qui s'ouvrait sous ses pieds pour sa première participation aux championnats d'Europe. Il est d'abord parvenu sans s'affoler à le faire pénaliser par deux fois sur sa non combativité — l'arbitrage semble revenu à des normes supportables - et dans les trente dernières secondes à marquer ippon sur un bel enchaînement : attaque dans les jambes (pour mettre l'adversaire sur l'avant) et yoko-tomoe sur la réaction. Excellent !

-57 kg : Barbara Harel, un bon premier tour
Elle passe devant l'Italienne Quintavalle sur un sutemi bien enroulé qui lui vaut un waza-ari (généreux). Un peu nerveuse, elle a mis deux minutes à trouver son réglage, mais c'est un bon départ.

Berthelot, La Rizza aux pénalités
Tranquillement, pour Berthelot (-66 kg) contre l'Anglais Oates, pour La Rizza (-52 kg) contre l'Italienne Cuomo, ils sont passés de deux pénalités chacun pour non combativité (et sortie de tapis). C'est le retour du shido…

-60 kg : Dragin perd au premier tour !
10h50 heure locale

Dimitri Dragin, qui attendait un gros défi au second tour contre Paischer l'Autrichien rencontre en hors d'œuvre le Chypriote Krassas, totalement inconnu au bataillon. Il a tranquillement un yuko d'avance… et se prend un contre sur un mouvement rotatif à dix secondes de la fin ! Ça ne va pas du tout pour Dimitri…

En revanche, la catégorie devrait quand même être qualifiée.

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei