10:44 01 fév

Buffet prend de la valeur !

On pourra retenir de ce Grand Prix d'Allemagne que le Japon, avec six médailles d'or (dont quatre pour les filles), est égal à lui-même, très au-dessus du niveau général, notamment dans la régularité, et - ceci expliquant cela - avec des combattants différents, les numéros deux, voire trois et quatre, étant souvent proches des numéros un.
On devra retenir que la catégorie des -81 kg est gagnée, ce n'est pas commun puisque le dernier à emporter un tournoi fut Jimmy Pedro en 98 à Paris, par un Américain, l'excellent Travis Stevens, lequel n'est pas un inconnu, car il avait déjà fait d'excellents résultats en 2010. Ça bouge aux US !
Significative aussi la "grosse victoire" du colossal Toelzer (+100 kg) devant son public, par ippon sur un excellent Suzuki, animateur toujours hors pair, mais une peu "léger" pour la catégorie, et qui ne rajeunit toujours pas. Toelzer a pris du volume, si l'on peut dire, depuis sa finale mondiale perdue face à Teddy Riner. On pourra noter la réussite de la Chinoise Chen Fei (-70 kg) et de la Mongole Purevjargal (-78 kg), laquelle fait suite à la victoire de Munkhbaatar (-52 kg) à Paris. Avec une Chine encore timide, l'Asie gagne en Allemagne six catégories féminines sur sept (la septième allant à l'Amérique du Sud par la Brésilienne Silva), comme à Budapest la semaine précédente. À Paris heureusement le score était plus flatteur : France 4, Asie 3. Le challenge est bien lancé.
On retiendra surtout, en ce qui nous concerne, la "compétition de référence" réussie par Romain Buffet (-90 kg), bel espoir français qui en cherchait une depuis un moment. Après son excellent tournoi de Paris, le voici qui se hisse en finale, battant au passage (après avoir crucifié Ono à Paris), l'ainé de la fratie Nishiyama, Masashi. Décidément son style tout en garde latéralisée gêne les Japonais. Dommage, il s'incline en ne-waza en finale sur le revenant suédois Marcus Nyman, champion d'Europe surprise l'année dernière, inexistant depuis. Mais une bonne nouvelle ne venant jamais seule, la concurrence est peut-être en passe de se reformer dans cette catégorie affaiblie par la longue convalescence de Dafreville, puisque ce dernier, s'il reste discret, a néanmoins battu l'Ukrainien Grekov qui l'avait ipponisé sur te-guruma à Paris. Le meilleur -90 kg de l'année 2009 serait-il en passe de revenir ?
La concurrence, c'est aussi ce qui pourrait animer la catégorie +78 kg, puisque si Anne-Sophie Mondière continue à mettre les bouchées doubles pour reprendre sa place de numéro un européenne - elle s'incline à l'usure sur la Slovène Polavder et prend la troisième place - Ketty Mathé, déjà meilleure qu'à Paris, marque des points en battant au deuxième tour la Russe Ivaschenko. La Chinoise Qin va encore trop vite pour elle, mais les sensations reviennent.
Il reste du boulot, mais l'équipe de France s'est étoffée ce week-end.

Les autres actualités similaires

Original-original-310_cjuniors
Original-pub_3
Original-original-310_cadets
Original-original-310_militaires
Original-carre%cc%81_ff
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_regions