2:18 05 déc

Axel Clerget : "J'aurais aimé succéder à Larbi Benboudaoud"

La réaction du -90kg français, deuxième ce dimanche à Tokyo

«Tout de suite, c'est une grosse déception qui domine. Gagner à Tokyo, c'est toujours très prestigieux et j'aurais aimé succéder à Larbi qui est le dernier Français à l'avoir gagné en 1999.
Surtout, cela fait deux fois que je perds contre ce Serbe (après la finale d'Abou Dhabi). Je fais une erreur en me laissant fixer et en restant un peu passif, les deux pieds sur la même ligne. Il me colle et il marque. Après, il y a tout de même des points positifs, comme ma demi-finale contre Nagasawa. Je le voyais baisser peu à peu de rythme. Du coup, je l'ai tenté pour qu'il refasse son uchi-mata, pour le contrer dessus. Ça a marché et c'était fort de finir comme ça, parce que même si je menais, c'était un super combat qui ne méritait pas de finir aux shido.  Mon autre satisfaction, c'est cette deuxième place à un Grand Chelem qui me fait encore gagner des points. Ce qui est toujours une bonne chose pour les tirages futurs.
Cette compétition n'était qu'une étape dans la planification de ma saison. En clair, je ne suis pas du tout à mon pic de forme. Depuis quelques semaines je fais une grosse préparation foncière en vue des championnats d'Europe et du monde, qui sont mes deux objectifs. Au niveau technique, je travaille avec Frédéric Demontfaucon. En ce moment, les changements de rythme ne sont pas optimaux et je n'arrive pas à vraiment faire tomber, contrairement au printemps dernier. Mais chaque chose en son temps.» 

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei