8:36 21 oct

Amandine Buchard privée de sortie pour Abou Dhabi et Qingdao

Pas au poids à Bercy, la Campinoise connaît sa sanction

Cent petits grammes de trop sur la balance du Grand Chelem de Paris qui vont finalement peser lourd dans les prochaines semaines pour Amandine Buchard... Comme l'avait annoncé le DTN Jean-Claude Senaud ce week-end, la championne du monde juniors 2014 -en -52kg- s'est vue signifier le retrait de sa sélection pour le Grand Chelem d'Abou Dhabi organisé dans dix jours, ainsi que pour le Grand Prix de Chine prévu dans un mois à Qingdao, pour lequel elle devra également rembourser son billet d'avion. Une "punition" paradoxale pour la jeune championne française qui galère depuis un moment pour descendre et avait dû renoncer à être au poids, déjà, au Grand Prix de Zagreb en mai. Elle lui retire en effet deux chances d'aller chercher des points précieux dans la course aux quotas olympiques, alors que sa 25e place actuelle (cinq rangs derrière Laetitia Payet, pour l'heure détentrice d'un quota continental) ne suffit pas à la faire combattre au Brésil l'été prochain. Derrière les propos rassurants sur une situation de descente au poids totalement sous contrôle et d'un protocole encore à venir pour renforcer la dimension "scientifique" de ce processus, la vérité est que la jeune Amandine Buchard n'est descendue qu'une seule fois au poids en 2015, pour deux autres tentatives échouées. Un quota plutôt inquiétant, d'autant que sa seule descente réussie, à Astana pour les championnats du monde - si elle semblait en bonne forme - s'est tout de même soldée par une échec imprévue au premier tour. 

Alors ? Des échecs à attribuer au hasard ? Un coup un problème reinal, un autre la désinvolture de la jeunesse, un manque de rigueur qui mérite sanction ? Ou le constat à faire qu'Amandine Buchard est engagé, et la fédération avec elle, dans une aventutre de plus en plus scabreuse, et en tout cas de plus en plus difficile à contrôler, et qu'elle a surtout besoin de soutien, et d'une vigilance générale pour réussir à la fois sa sélection pour les Jeux, et une dernière grande compétition, au meilleur de sa forme, à Rio en août prochain.
Quoiqui'il en soit, le Grand Prix de Corée du Sud (26-28 novembre), où elle pourrait faire son retour, revêtra à tous lesp oints de vue 'une importance capitale. 

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei