17:03 17 déc

36e tournoi juniors d'Aix 2019 : l'habituelle démonstration japonaise

L'équipe nippone rafle onze titres

Samedi dernier, l'AUC organisait la 36e édition de son tournoi international qui, comme d'habitude, offrait un plateau dense et très relevé, faisant de cet événement provençal un "immanquable" de la saison.
Comme depuis maintenant une dizaine d'années, une délégation japonaise était présente. Quatorze judokas, généralement champions lycéens nationaux de l'année. Parmi eux ce week-end, une championne du monde juniors en titre, Mami Asahi, et le jeune prodige (que beaucoup de Japonais voient comme le futur +100kg nippon aux Jeux de Paris), Tatsuru Saito. Une équipe japonaise dont il faut retenir les noms puisque parmi leurs précédesseurs venus à Aix, on trouve - notamment - Naohisa Takato, Shohei Ono ou Haruka Tachimoto. Soit deux champions olympiques à Rio ! À leurs côtés, une très intéressante délégation italienne avec un médaillé mondial juniors il y a deux mois (Edoardo Mella) et deux champions d'Europe et médaillés de bronze mondiaux cadets 2019 (Vincenzo Skenderi et Assunta Scutto). Autres nations présentes ? La Belgique, le Canada, les Pays-Bas et la Suisse. Côté français, quelques absents dont Faiza Mokdar, Léa Fontaine, Tahina Durand, Francis Damier, Tieman Diaby (tous sélectionnés pour les "Monde" juniors 2019). Verdict ? Une outrageuse et régulière domination du Japon avec onze titres, pour quatorze combattants ! Les trois autres combattants du Pays du Soleil-Levant qui ne gagnent pas sont sur le podium. La France repart avec trois titres alors que les équipes néerlandaise et italienne s'offrent une victoire chacune.

Gaaloul, N'Gelebeya et Aregba sauvent l'honneur tricolore
Deux titres français chez les féminines. Le premier est l'oeuvre de Cirine Gaaloul en -44kg, qui combattait presque à domicile puisque licenciée à l'ASPTT Marseille. Une catégorie à quatre combattantes et sans Japonaise. Une Marseillaise junior 1re année et deux fois cinquième des CF cadets en 2018 et 2019, vainqueur il y a peu du tournoi (Label Excellence) d'Agde. 
Le second va à Liz N'Gelebeya (Stade Bordelais) en -78kg. Une junior 1re année elle aussi. Internationale cadette (elle termine cinquième aux championnats d'Europe, au FOJE et aux championnats du monde), la Bordelaise bat la Japonaise Aki Kuroda, championne du Japon juniors début septembre. 
Menée d'un waza-ari, N'Gelebeya pourra se targuer d'être la seule judokate du tournoi à avoir battu une Nippone lors de la journée ! 
Côté masculin, l'unique titre tricolore va à Arnaud Aregba (PSG Judo) en -81kg. Vainqueur des FOJE cet été, le Parisien bat par ippon le Japonais de la catégorie en demi-finale, Daisuke Takeichi (champion du Japon juniors et titulaire aux mondiaux juniors en octobre, il perd au deuxième tour contre le Géorgien Tato Grigalashvili). En finale, Aregba domine Anthony Tama (CSM Clamart JJJ) aux pénalités. Junior première année, Aregba fait partie de cette génération masculine 2002-2003 (avec Romain Valadier-Picard, Kenny Liveze, Alexandre Tama) à fort potentiel et couvée dans la perspective de Paris 2024 et Los Angeles 2028. 
À noter qu'un seul autre Français, qui s'est beaucoup illustré depuis le début de saison, bat le judoka nippon de sa catégorie : il s'agit de William Cysique (ACBB Judo). Cinquième des France seniors 1re division début novembre, et très convaincant vainqueur du tournoi juniors de Cormelles-le-Royal début octobre, Cysique bat Ryoma Tanaka en demi-finale, avant de finir finalement au pied du podium.

Chez les féminines, les leaders nationales ont bien répondu présent puisque Léonie Gonzalez (Stade Bordelais) est en bronze en -52kg, battue par Chloé Devictor (JC du Castellet), championne de France cadettes 2019 qui termine en argent ; Ophélie Vellozzi (PSG Judo), médaillée de bronze aux France seniors 1re division en -57kg, après une journée sans faute, ne s'incline qu'en finale, après une petite erreur, contre Riri Nakazuru. Une seconde médaille d'argent aixoise pour Vellozzi après 2018. Dans la même catégorie, Martha Fawaz (PSG Judo), double championne de France cadettes, septième au FOJE et vainqueur de Cormelles-le-Royal finit elle aussi sur le podium, battue en demi-finale par...Ophélie Vellozzi. En -63kg, Rania Drid (JC Monaco), troisième des France juniors 2019, septième des France seniors début novembre et titulaire des championnats du monde juniors 2019, s'incline elle aussi en finale face à la Japonaise du jour, Kirari Yamaguchi. En -70kg, la médaillée mondiale juniors Morgane Féréol (AJA Paris XX), très tranchante lors des France par équipes juniors, perd contre Lucie Jarrot (AJBD 21-25) en demi-finale avant de finalement finir troisième.

Chez les masculins, où beaucoup des internationaux juniors sont désormais seniors, on retiendra la septièmee place de Yhonice Goueffon en -66kg. Une compétition de reprise pour le judoka du PSG Judo (il a coupé plusieurs semaines) après une saison passée particulièrement longue et usante, battue par le futur vainqueur néerlandais. 

Kondo et Saito font le doublé
Que retenir des onze titres et quatorze médailles nippones ? Sans doute la présence de futurs "monstres", qu'on retrouvera avec peu de doutes, parmi l'équipe japonaise lors de la prochaine olympiade. Outre Mami Asahi en -70kg, championne du monde juniors alors qu'elle était première année, deux masculins attirent en particulier l'attention : Hayato Kondo en -66kg et Tatsuru Saito en +100kg. Cela n'arrive quasiment jamais mais ces deux judokas seront venus deux fois en Provence : l'année dernière et donc ce week-end pour monter à chaque fois sur la plus haute marche du podium. Le premier est champion d'Asie juniors et le second, fils du double champion olympique Hitoshi Saito, a participé au Zen Nihon (la compétition reine du judo japonais fin avril) 2019 où il passa deux tours, a gagné le tournoi juniors de Saint-Pétersbourg 2018 (il était alors cadet 3e année). 

Les deux derniers titres de la compétition vont au Néerlandais Dylan Van Der Kolk en -66kg et à l'Italien Alessandro Del Re en -55kg (une catégorie où l'Italie remporte aussi l'argent).

Les autres actualités similaires

Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_regions
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code