Club de la semaine

Show-logo_saint-denis_dojo
21.02.14

Saint-Denis Dojo (Ain)

Quand les judokas sandeniens avancent main dans la main

250 licenciés pour 5 535 habitants - Président : Stella Nuguet - Secrétaire : Marie-Catherine Neyra - Trésorière : Valérie Carrage - Responsable Open Bresse International : Jean Ortega - Professeurs : Raymond Quiles, Cyril Dupont et Pierre Neyra.

Généralement, les premières années de la vie d’un club ressassent des souvenirs de groupes restreints, de dojos improvisés au fond d’une cave ou dans un coin d’une salle des fêtes avec des tapis à démonter après chaque séance. Mais à Saint-Denis-lès-Bourg, commune de l’Ain accolée à l’ouest de la préfecture Bourg-en-Bresse, la naissance du Saint-Denis Dojo pris un tout autre tournant. Ancienne section du JC Bourg-en-Bresse, il prit son propre envol en 2003, lorsque l’un des professeurs, Pierre Neyra, quitte la structure préfectorale en proie à des « soucis juridiques ». « Je possédais alors de très bonnes relations avec la municipalité de Saint-Denis-lès-Bourg, qui venait de faire sortir de terre un dojo de 250 m2 flambant neuf, explique le cadre technique fédéral du département en poste depuis 1992. En quinze jours, l’administratif était réglé avec l’adjoint aux sports. » Et il en faudra à peine plus pour rameuter les pratiquants. « Dès le départ, j’ai été soutenu par de nombreux parents, très demandeurs, qui ont aussitôt licencié leurs enfants à Saint-Denis », se souvient Pierre, qui délivra près de 150 licences en cette première rentrée. Parmi lesquelles on pouvait retrouver celle de Jérôme Guyot, médaillé de bronze aux championnats d’Europe cadets en 2002 à Gyor (Hongrie) et à nouveau en bronze lors des championnats de France juniors l’année suivante. « Avoir un combattant de première division dans nos rangs dès le départ était une chance inestimable, concède le 4e dan. Jérôme fut un atout de poids pour la municipalité, mais il a également créé une effervescence autour du club. » Une vitrine qui perdurera quelques saisons, les sirènes parisiennes déracinant fatalement le futur vice champion d’Europe -23 ans 2007 et champion de France seniors 1re division 2008 de sa Bresse natale.

« L’élan était donné, nous avons donc continué avec les jeunes de la région, avec la soif de toujours transmettre et de donner du plaisir », évoque Pierre, fier de voir quelques uns de ses combattants se qualifier chaque année pour les championnats de France après avoir marqué leur territoire sur l’Ain et sur la région Rhône-Alpes. En parallèle, les membres du bureau, bouillonnants d’idées, veulent se lancer dans un nouveau challenge en 2007. « Ils voulaient créer quelque chose et on s’est lancé corps et biens sur un gros défi : monter un tournoi international en Bresse », précise Pierre. L’Open Bresse International était né. Et du haut de six éditions bien administrés - la septième aura lieu les 1er et 2 mars prochains (plus d’informations ici) - , le Saint-Denis Dojo peut être fier de son bébé. «  Si on a bien galéré les deux premières années, on ne sait plus où faire dormir les étrangers désormais, sourit Pierre. Avec près de 800 combattants accueillis sur le week-end, provenant d’une douzaine de nations d’Europe, il y a du travail pour nos 80 bénévoles sans problème si l’on veut maintenir notre niveau d’exigence et de qualité acquis au fil des éditions. » 

Une cohésion à toute épreuve autour de l’évènement qui a déteint sur tout le club, et même sur le département. « Avec nos cinq élèves Brevet d’Etat, on vient en aide aux clubs locaux qui n’ont pas de relève pour continuer d’enseigner le judo », précise Pierre. Marboz au nord et Servas au sud bénéficient de l’enthousiasme de ces jeunes qui ne demandent qu’à transmettre leur passion, comme ils ont pu en attraper le virus sur les tapis du Saint-Denis Dojo. Une contagion qui permet au club sandenien d’agrémenter ses saisons de nombreuses animations, de la coupe de Noël aux stages à l’étranger en passant par des opérations qui promeuvent la discipline dans la première ligue de France en termes de licenciés. La dernière en date? Un relais de vingt-quatre d’heures de ne-waza assuré en marge du forum des associations avec une quarantaine de participants. Pour un total de plus de 900 ippon, parmi lesquels quelques 400 immobilisations, 200 étranglements et autres 300 clés … Une idée parmi tant d’autres, qui permettent de faire vivre l’association dans la joie et la convivialité, « pour que chacun se sente au club comme chez lui ». Une mission d’ores et déjà réussie.

Retrouvez toute l'actualité du Saint-Denis Dojo ici.

Original-sticker_judo_-_copie
Original-pav%c3%a9_web_-_edj70
Original-_a9d0a77b8231d078aa3f4a4a72c022cf29250485cb81e47852_pimgpsh_fullsize_distr
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-web-encartedj310x310-181017
Original-310_veterans
Original-310_cjuniors
Original-310_cadets
Original-310_para_judo
Original-310_regions
Original-310_militaires