Club de la semaine

Show-1405036_388383744625547_1509911861_o
15.05.14

Peyrehorade Sports Pays d’Orthe Judo (Landes)

Du haut de ses trente ans, un club petit mais vaillant

Le club de Peyrehorade fête cette année ses trente ans de combats et d’existence. En effet c’est en 1984 que Patrick Delest, enseignant, le fonde. Dans un premier temps, le club voit le jour dans une petite salle appelée « Sainte Catherine ». Les débuts sont durs, mais en 1993, les fondateurs obtiennent un terrain de la municipalité, avec l’autorisation d’y construire un dojo. Tous les membres du club et les bénévoles se sont retroussés les manches et ont bâtit de leurs propres mains les murs du dojo de Peyrehorade. Grâce à cette solidarité, qui continue a perdurer encore aujourd’hui, le club a pu prendre un vrai départ et construire des projets.

« Nous sommes avant tout un club rural qui s’occupe de chacun de ses membres »

Dans le même esprit solidaire que pour la construction du dojo, un des professeurs, Damien Dio, nous explique que la politique du club est dans l’intérêt de tous : « chacun des 130 membres, enfants et adultes, sont suivis et conseillés, sans exception. C’est l’avantage d’un club relativement petit. Il faut leur inculquer tant les techniques, que les valeurs de l’effort et du travail, c’est une école de vie. Nous aidons les jeunes, s’ils le désirent, à intégrer des structures telles que les pôles espoirs. » Deux enseignants d’État, Baptiste Saint Martin et Marlène Garat, ont même été formés ici. Le judo étant une réelle passion, le club s’investit avec un autre public, en partageant chaque semaine, des séances avec dix handicapés des Iris et du Château de Cauneille. Dans le même esprit, des interventions « découverte » sont organisées dans le milieu scolaire. Enfin il existe une section taïso, permettant de diversifier les activités et initier ceux qui le veulent à une nouvelle pratique.

Des rêves et des objectifs

Individuellement, le PS PO Judo qualifie chaque année des combattants aux championnats de France. Deux d’entre eux ont déjà réussi à se classer au niveau national. Sébastien Delaure, 17 ans, et Alexandre Delaure, 19 ans, sont en pôle espoirs. Ils ont été respectivement 2è  en 2013 puis 3è  en 2014 en -73 kg aux championnats de France cadets pour le plus jeune, et 5è en - 66 kg aux championnats de France juniors pour le plus âgé, gage de la qualité d’enseignement du club. « Les frères Delaure représentent parfaitement l’esprit de notre club » nous dit Damien. Il ajoute, « ils montrent l’exemple aux plus jeunes. Ils sont arrivés au PS PO Judo à 5 et 7 ans et ont gravi, petit à petit, les échelons à force de ténacité, à l’aide d’un bon judo et de bonnes techniques. C’est une fierté pour le club d’avoir participé à l’évolution de ces deux judokas. Nous avons également une équipe minime sélectionnée pour la coupe de France départementale en 2013 et 2014, en laquelle nous croyons beaucoup. »
Mais le club voit plus grand. « Former une équipe de cadets ou juniors uniquement constituée de membres du club, et les emmener en phase nationale, serait un rêve » explique Damien Dio.

Au delà des strictes ambitions de résultats, le but principal serait, pour Peyrehorade, de rester sur un leadership local et régional, « ce qui n’est pas évident, notamment d’un point de vue économique », précise Damien. Dans cette optique, le club essaie d’établir des partenariats avec les sociétés et les commerçants locaux. À la fois pour réaliser plus de projets, aider les familles des licenciés mais aussi pour emmener encore plus loin leurs graines de champions.
Le PS PO Judo, c’est avant tout la combinaison d’un esprit solidaire et sportif.

Suivez l'actualité du Peyrehorade Sports Pays d’Orthe Judo ici

Original-web-encartedj310x310md
Original-310_regions-1
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-310_veterans
Original-judocamp-ete-stagerentree-pave-web
Original-pave%cc%81_edf_310x310
Original-offre_abonnement_shodan_edj67
Original-offre_abo_sempai_edj67
Original-creps_hauteur