Club de la semaine

Show-judo_club_rochefortais
21.02.13

Judo Club Rochefortais (Charente-Maritime)

Le judo dans tous ses états

269 licenciés pour 26 000 habitants – Présidente : Isabelle Cloux – Directeur technique : Benoît Cloux – Budget : 33 000 €.

Voyage près des côtes cette semaine avec le Judo Club Rochefortais, en Charente-Maritime, créé en 1950 par Guy Thomas, fondateur du judo dans le département. Guy Thomas décède en 1986, après avoir permis la réalisation d’un dojo départemental à Rochefort-sur-Mer. Depuis, la structure charentaise n’a cessé de se développer et peut désormais s’appuyer sur deux salariés à temps partiel. Isabelle Cloux, présidente du club depuis dix ans, nous en dit un peu plus sur le fonctionnement de sa structure : « Nos deux professeurs sont Frédérique Michardière, au club depuis plus de vingt ans et en charge des plus petits (4-12 ans), ainsi que mon fils, Benoît Cloux, qui s’occupe des catégories d’âge supérieures à 12 ans. » À Rochefort, on aime former les jeunes au judo de compétition mais également à l’arbitrage car « on râle moins sur les arbitres quand on connaît les règles et la difficulté de cette fonction » glisse malicieusement la présidente. Le Judo Club Rochefortais encourage donc nombre de ses jeunes à prendre part aux journées d’initiation à l’arbitrage organisées par le comité de Charente-Maritime. Une initiative aux résultats encourageants : « Nous comptons actuellement pas moins de douze arbitres, dont deux officient au niveau national. » Succès sur la formation des arbitres mais succès aussi sur la formation des judokas pour un club qui compte deux de ses combattants en pôle. Une réussite qu’Isabelle Cloux attribue à l’ambiance générale de son club dans lequel « les grands tirent les petits ». Que souhaiter de plus au Judo Club Rochefortais ? « Je pense que nous sommes au maximum de ce que nous pouvons faire avec nos moyens actuels. Néanmoins, faire un podium ou un titre aux championnats de France, ce serait le rêve… Mais restons les pieds sur terre. Pour le moment, nous projetons de développer une filière ne-waza et surfer sur les succès de Benoît chez les -85kg (2nd de la coupe d’Europe, 3e de la coupe de France). Nous avons fait des stages de découverte mais ça ne prend pas trop et nous devons trouver un créneau mais j’ai bon espoir que ça fonctionne prochainement ! »

Plus d'informations à l'adresse suivante

B.J.

Original-offre_no%c3%abl_-_adidas
Original-stage_judo_num%c3%a9rique
Original-offre_no%c3%abl_-_amphora
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-web-encartedj310x310-181017
Original-310_veterans
Original-310_cjuniors
Original-310_cadets
Original-310_para_judo
Original-310_regions
Original-310_militaires