2:15 12 déc

TIJM 2016 : Sainte-Geneviève Sports, vainqueur sur le Rocher

Le club de l'Essonne bat l'équipe de l'INSEP en finale


Crédit photo : Monica Cillario

Troisième édition du Trophée Gérard Bertrand (du nom de l'ancien président de la Fédération monégasque), le tournoi international de judo de Monaco réunissait hier dix-sept équipes dans la salle omnisports du stade Louis II. Une formule adoptée il y a deux ans et qui plaît beaucoup, notamment parce qu'elle permet de voir des combattants étrangers souvent jeunes mais déjà habitués du circuit international venir se mesurer à des combattants français de très bon niveau national ou membres de l'équipe de France. Il y a deux ans, la Russie d'Ezio Gamba avait même, pour la première, envoyé une "dream team" composée de deux champions olympiques (Arsen Galstyan et Mansur Isaev) et d'un futur champion oylmpique (Khasan Khalmurzaev) !  
Moins impressionnante sur le papier hier, l'équipe russe comptait néanmoins dans ses rangs un jeune homme qu'il faudra suivre de près durant cette olympiade : Niiaz Bilalov, 22 ans, champion d'Europe des -23 ans il y a peu, vainqueur à Belgrade et 3e au Grand Chelem de Tyumen.
Et côté français ? Il y avait bien sûr la présence de Loïc Piétri, dont s'était la première compétition dans sa nouvelle catégorie des -90kg. Un retour sur ses terres pour le triple médaillé mondial, lui qui fut longtemps licencié au JC Monaco et depuis maintenant quelques années à l'Olympic Judo Nice. Autre sélectionné olympique, Kilian Le Blouch, membre de l'équipe INSEP, combattait comme à Montbéliard en -73kg. Enfin, Vincent Limare, 2e aux Masters de Guadalajara, renforçait l'équipe de l'OJ Nice en -60kg.

Antoine Lamour, héros génofévain
Dans une formule classique en tableau, on retrouvait logiquement en demi-finale quatre équipes faisant partie des favoris du jour : l'équipe Insep, l'OJ Nice, la Russie et Sainte-Geneviève Sports.
Dans le haut du tableau, l'Insep s'imposait dans un affrontement serré à l'OJ Nice (quatre victoires à trois). Même résultat en faveur de SGS dans l'autre demi-finale face à la Russie.
La finale donna lieu à un beau suspens puisque c'est le combat décisif des -90kg sur lequel tout se joua. Avant cela, Mewen Ferey-Mondésir (-100kg), Charles Bernard (-66kg) et Julien La Rocca (-73kg) avait remporté leur combat pour le club de l'Essonne tandis que Loïc Davenne (+100kg), Richard Vergnes (-60kg) et Yoann Benjamin (-81kg) apportait à l'équipe Insep le gain d'une victoire.


Julien La Rocca (SGS) et Kilian Le Blouch (Insep) lors du combat des -73kg. Crédit photo : Monica Cillario

Restait donc Antoine Lamour vs Nicolas Pavlovski pour la victoire finale.
Un combat décisif que le Génofévain Lamour allait s'adjuger au finish avec un ippon-seoi nage (waza-ari) à dix-neuf secondes de la fin du combat (voir vidéo ci-dessous)

Sur la troisième marche du podium, on retrouve logiquement l'OJ Nice de Loïc Piétri et la Russie, deux équipes vainqueurs pour le bronze sur le même score sans appel : six victoires à une. 

Résultats : 
1. Sainte Geneviève Sports
2. Insep
3. OJ Nice
3. Russie
5. RSC Montreuil
5. JJJ Poissy
7. Géorgie
7. Arménie
 

Téléchargements associés à l'actualité

Tableaux_et_résultats_TIJM_2016.pdf

Les autres actualités similaires

Original-abo-hantei-edj66
Original-abo-sempai-edj66
Original-abo-shodan-edj66
Original-demarque70doubled
Original-demarque70doubled
Original-demarque70doubled
Original-mizuno-gamme-yusho-ijf-gif
Original-310_regions-1
Original-310_veterans
Original-demarque70doubled
Original-demarque70doubled
Original-demarque70doubled