16:29 08 oct

Teddy Riner s'associe pour lancer une école de management du sport

Ouverture à la rentrée 2019

Le nom a été annoncé aux médias il y a trois jours : "Paris School of Sports". Paris School of Sports ? Une école pour former aux métiers du "sport-business", née de l'association entre MediaSchool et Teddy Riner, papa d'une petite Isis depuis quelques jours, qui en sera actionnaire. 
La genèse ? L'obtention des JO 2024 par la ville de Paris et une rencontre, entre le PDG du groupe, Franck Papazian, et le double champion olympique des +100kg, qui a déclaré lors de la présentation de cette association : 
« La transmission est un sujet qui me tient à cœur et participer à la création d'une école des métiers du sport est une idée qui me motive vraiment. La rencontre avec Franck Papazian, le président de MediaSchool, m’a permis de valider le constat selon lequel le marché a un besoin de compétences en communication, digital, marketing, événementiel, management, relations publiques, relations presse et médias. Les entreprises, les collectivités locales et territoriales, les institutions sont à la recherche de profils de qualité. Nous allons multiplier les collaborations avec les partenaires du sport, les grandes compétitions sportives, françaises et internationales, et les Jeux bien évidemment pour leur proposer de faire de Paris School of Sports un vivier de recrutement. Ce qui me séduit aussi c'est qu'une place sera faite aux athlètes de haut niveau au sein de ces cursus, je connais particulièrement bien cette problématique de l'insertion après une carrière sportive et j'y suis sensible. Que des sportifs de haut niveau et des élèves issus de filières plus classiques puissent se former ensemble sur une thématique qui les rassemble me semble être une très bonne chose et je suis convaincu de l'enrichissement mutuel que cela générera. J’ai vraiment hâte de rencontrer nos futurs étudiants. » 

L'objectif de cette nouvelle structure, qui ouvrira en octobre 2019, va donc être de former des experts dans tous les métiers du sport (communication, management, marketing, événementiel, digital, etc.) en vue, notamment, des Jeux olympiques qui auront lieu dans six ans en France et qui vont ouvrir de très nombreuses perspectives professionnelles pour le monde du sport. Pourront y postuler des étudiants titulaires d'un Baccalauréat, d'une licence ou d'un master 1, mais aussi des sportifs de haut niveau. « Je suis un privilégié, affirme encore le décuple champion du monde. J’ai la chance d’avoir des contrats, mais je pense aussi à mes camarades de l’INSEP, je veux qu’ils puissent avoir un métier dans le sport et vivre de leur passion. »

L'école accueillera dans un premier temps entre cent et cent-cinquante étudiants, répartis entre un Master 1, une première et une troisième années. En octobre 2020, Paris School of Sports proposera une deuxième année, un Master 2 (pour ceux qui avaient déjà suivi le Master 1), ainsi que des formations en alternance, pour des droits de scolarité annuels s’échelonnant entre 7200 euros pour les Bachelor 1 et 2 et 8 000 euros pour les années de Master.

Une diversification des activités du géant guadeloupéen qui ne lui en fait pas oublier son objectif prioritaire, « un troisième titre olympique à Tokyo ». 

Plus d'infos sur la Paris School of Sports

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-creps_2018
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros