15:04 10 oct

Grève à l'INSEP - La position de Cyrille Maret

Interrogé par L'Équipe, le médaillé olympique a annoncé son retour sur le tapis

Après Teddy Riner, c'est l'autre poid lourd du judo français, Cyrille Maret, qui prend ses distances avec le mouvement de grève initié en début de semaine par ses camarades d'entraînement de l'INSEP. Alors que sa sélection pour les championnats du monde Open (mi-novembre au Maroc) semblait menacée par la fédération suite à sa présence dans les rangs des grévistes, celui qui est le seul masculin hormis Riner à être monté chaque année sur un podium en grands championnats depuis 2013 (médaillé de bronze continental 2013, 2014 et 2015, médaillé de bronze olympique l'an passé et finaliste des Europe 2017 en avril dernier) a annoncé dans les colonnes du quotidien L'Équipe qu'il remontait sur le tapis ce mardi, étant "contre plein de revendications" des athlètes et ayant suivi le mouvement "pour exprimer [sa] solidarité".
Un accroc de taille à l'apparente unité affichée par les combattants ces derniers jours, partagés entre la volonté de faire évoluer durablement le système et la crainte de ne plus être retenus pour porter le kimono de l'équipe de France lors des prochaines sorties internationales.

Retrouvez l'article de L'Équipe en cliquant sur l'image ci-dessous :

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-_a9d0a77b8231d078aa3f4a4a72c022cf29250485cb81e47852_pimgpsh_fullsize_distr
Original-creps_hauteur
Original-sticker_judo_-_copie