0:36 10 oct

Grand Prix d'Ouzbekistan 2017, de l'or pour Or Sasson

Le retour en forme du rival israélien de Riner

Ce Grand Prix d'Ouzbekistan, sans combattant français ni japonais, aura réuni vingt-sept nations ce week-end, Ouzbekistan en tête, avec vingt-huit combattants et vingt-sept combattantes, mais aussi onze combattants kazakhs et encore plus de combattantes, huit Tadjiks, quelques Khyrghizes, Mongols et Azéris, mais aussi, comme d'habitude, une belle délégation russe, qui rentre chez elle avec deux finales masculines, dont celle du champion du monde juniors -100kg Niyaz Iliyasov, et quatre médailles de bronze féminines. 
Nation la plus récompensée, Israël, avec sa jeune équipe féminine en pleine confirmation, qui emporte l'or avec une jeune -52kg de 20 ans, Bzttina Temelkova, mais aussi deux autres titres avec le revenant Sagi Muki, absent depuis juin, et monté en -81kg depuis sa cinquième place aux Jeux, et le grand Or Sasson, absent depuis sa médaille de bronze olympique, revenu juste à temps pour, peut-être tenter de placer son excellent sode à genoux à Teddy Riner lors du prochain championnat du monde open.
On note avec intérêt la victoire d'un féminine ouzbek, la seule médaille d'or du pays hôte, Gulnoza Matnyazova, en -70kg, vice-championne d'Asie 2015 et victorieuse pour la seconde année de suite chez elle. On note aussi la première victoire pour son second tournoi en +78kg, de la Slovène Anamari Velensek. Deux outsiders qui s'affirment dans leur catégorie respective. 

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-_a9d0a77b8231d078aa3f4a4a72c022cf29250485cb81e47852_pimgpsh_fullsize_distr
Original-creps_hauteur
Original-sticker_judo_-_copie