8:55 12 fév

GC Paris 2017 : 2e journée - Le direct commenté !

L'or pour Audrey Tcheuméo, l'argent pour Axel Clerget et Cyrille Maret

GRAND CHELEM DE PARIS 2017
ACCOR HÔTELS ARENA

11-12 février 2017

- Pensez à rafraîchir régulièrement cette page pour retrouver les dernières actualités -

20h15 : -78kg, Réaction d'Audrey Tcheumeo : "Une finale tactique"

GS Paris Audrey Tcheuméo "Une finale tactique" par lespritdujudo

21h05 : -100kg, Cyrille Maret : "Objectif champion du monde"


GS Paris Cyrille Maret "Objectif champion du... par lespritdujudo

21h30 : -90kg, Axel Clerget : "Ca m'excite pour la suite"

GC Paris 2017 : Axel Clerget : "Ca m'excite... par lespritdujudo

21h50 : +78kg, Emilie Andéol : "Les choses se mettent en place"

GC Paris Emilie Andéol s'en satisfait par lespritdujudo

21h45 : -78kg, Sama Hawa Camara : "Pas inespéré mais juste énorme"

GC Paris 2017 - Sama Hawa Camara : "Pas... par lespritdujudo

21h40 : Eva Bisseni en veut encore

GC Paris Eva Bisseni en veut encore par lespritdujudo

21h15 : -81kg, Baptiste Pierre : "J'ai juste apprecié"

GC Paris 2017 - Baptiste Pierre : "J'ai juste... par lespritdujudo

20h55 : +78kg, Romane Dicko : "Hâte de revenir à Paris"

GC Paris 2017 : Romane Dicko : "Hâte de revenir... par lespritdujudo

20h35 : -70kg, Marie-Eve Gahie : "Je devais être plus précise et plus rapide"

GS Paris Marie Eve Gahie "Je devais être plus... par lespritdujudo

20h25 : -81kg, Pape Doudou N'Diaye : "Pas mal pour une première"

GC Paris 2017 - Pape Doudou N'Diaye : "Pas mal... par lespritdujudo

19h35 : +100kg, Ojitani pour clôre la fête
Comme chez les lourdes, ce sont deux nippons qui se retrouvaient en finale pour le dernier combat de cette édition 2017. Une question de suprématie nationale qui invitait Ryu Shichinohe et Takeshi Ojitani à la plus grande prudence. Pour un duel une nouvelle fois fermé qui tournait à l'avantage du second nommé, grâce à une sortie de tapis du vice champion du monde 2014 et 2015 dans le golden score. 
À leurs côtés, on retrouve en bronze le Brésilien Rafael Silva et le Mongol Duurenbayar Ulziibayar.

19h15 : +78kg, la prime à la jeunesse
Dans un combat sans éclat, c'est la jeune japonaise Sara Asahina, championne du monde juniors 2014, qui domine aux pénalités sa compatriote Kanae Yamabe, médaillée de bronze aux Jeux de Rio.

19h05 : +78kg, le bronze pour Andéol, pas pour Bisséni
Les deux dernières opportunités françaises de médailles reposaient sur les épaules des deux Campinoises Eva Bisséni et Émilie Andéol, respectivement opposées à la Coréenne Kim, championne d'Asie 2016, et à l'Ukrainienne Kalanina. Si la première cédait à deux secondes du terme sur le seoi à genoux de son adversaire, la championne olympique mettait un point d'honneur à finir la journée médaillée et avançait sur l'Ukrainienne plus de cinq minutes pour forcer la décision aux pénalités. La France s'arrête donc à onze médailles cette année, pour un titre (Audrey Tcheuméo), quatre médailles d'argent (Hélène Receveaux, Clarisse Agbegnenou, Axel Clerget et Cyrille Maret) et six de bronze (Priscilla Gneto, Margaux Pinot, Sama Hawa Camara, Émilie Andéol, Baptiste Pierre et Pape Doudou N'Diaye), loin du Japon et de ses sept titres.

18h50 : -100kg, Série interrompue pour Maret
En or lors des éditions 2014, 2015 et 2016, le Bourguignon pouvait réussir un fabuleux quadruplé en cas de succès ce dimanche. Seulement, il trouvait face à lui le nouveau Japonais de la catégorie, Kentaro IIda, en bronze à Tokyo -un rang derrière le Français-, 18 ans et un uchi-mata limpide qui faisait décoller Maret pour un très gros waza-ari en deuxième partie de combat. Voilà un concurrent dont le combattant de Boulogne-Billancourt devra se méfier s'il veut décrocher cet été la médaille mondiale qui fait encore défaut dans son palmarès.

18h45 : -100kg, Fonseca et Liparteliani, beaux bronzés
Le Portugais et le Géorgien, nouveau dans la catégorie, qui auront régalé le public de Bercy à chacun de leurs passages sur le tatami, repartiront avec le bronze après avoir respectivement dominé l'Estonien Minaskin au sol et le Néerlandais Korrel d'un waza-ari. Un beau podium en perspective avec le Japonais Iida et le Français Maret en approche pour leur finale.

18h30 : -78kg, Tcheuméo en ferrailleuse
Décidément, les -78kg ne nous auront pas gratifié de beaux combats pour décider du podium ce soir à Paris. Dans un remake de la finale de 2015, Ruika Sato et Audrey Tcheuméo ont surtout cherché à ne pas perdre, ne prenant aucun risque pour forcer la décision. L'arbitre, contrainte à rapidement sanctionner les deux femmes, se retrouvait coincée dès la mi-combat, subissant ensuite le duel stérile entre la vice championne olympique 2016 et la nippon en or à Tokyo en décembre dernier. Seule la table pouvait mettre un terme à ce scenario, intimant l'ordre au juge central de finalement pénaliser la Japonaise, à peine plus passive, après sept longues minutes d'affrontement. Peu importe la manière, voilà Tcheuméo avec désormais un troisième titre à Bercy.

18h15 : -78kg, Camara au bout du suspense
Dans un combat par trop brouillon, la Française aura eu le mérite de ne pas céder contre la longiligne Slovène Apotekar, qui s'offrait au sol sur un sutemi mal assuré. Une aubaine pour la Campinoise qui va monter sur son premier podium en Grand Chelem. L'autre médaille de bronze revient à la Néerlandaise Steenhuis, vice championne d'Europe l'an passé, qui domine la Coréenne Park d'une pénalité après deux minutes d'un golden score peu emballant. 

18h00 : -90kg, Ce surprenant Cheng
Virevoltant à Rio où il avait désarçonné Iliadis avant d'aller cueillir le bronze, le Chinois Xunzhao Cheng continue d'écrire l'histoire du judo chinois en devenant le premier masculin à se hisser en finale d'un Grand Chelem version IJF World Tour. Mieux, il ravit l'or au Français Axel Clerget, pourtant volontaire tout au long du combat, d'abord pour refaire son retard d'un shido, puis pour prendre l'ascendant dans le golden score. Plus alerte physiquement et visuellement, mais sur le dos après plus de six minutes d'effort sur le spécial de Cheng, cet ippon-seoi-nage debout combiné à un o-soto-gari. Terriblement efficace...

17h50 : -90kg, Gwak et Zgank en attendant Clerget...
Le champion du monde coréen Donghan Gwak a assuré l'essentiel face au Britannique Max Stewart, fils de Dennis le médaillé olympique de Séoul, un peu timoré et sanctionné à trois reprises sans avoir entrevu la victoire de tout le combat. Également en bronze, le Slovène Zgank, médaillé du dernier Masters, qui se sort du guêpier géorgien tendu par Beka Gviniashvili avec l'aide de l'arbitre qui le sanctionnait d'un shido au début du golden score.

17h35 : -70kg, Arai poursuit la moisson japonaise
Un premier waza-ari sur un o-soto-makikomi bien suivi, puis un retournement d'école pour conclure en ne-waza, et voilà le Japon avec déjà quatre titres ce week-end, le premier chez les féminines. Pour Arai, il s'agit de son premier podium parisien, et de son quatrième Grand Chelem remporté après Tokyo en 2013 et 2015 et Tyumen l'an passé.

17h30 : -70kg, Gahié reste au pied du podium
Duel de jeunes aux dents longues entre la Française de 20 ans et la Vénézuelienne Elvismar Rodriguez, 19 ans pour encore deux jours, en bronze aux Grands Chelems de Bakou, Tyumen et Tokyo en 2016, qui tournait à l'avantage de la Sud-Américaine sur un mouvement de hanche qui aurait jadis valu un généreux yuko, et aujourd'hui crédité d'un waza-ari fatal à la championne de France 2016. Sur l'autre tapis, c'est la Néerlandaise Van Dijke, 21 ans, qui décroche le premier podium en Grand Chelem de sa jeune carrière.

17h20 : -81kg, Frank De Wit aime définitivement Paris
En octobre 2015, le jeune Néerlandais était venu ici glaner sa première médaille en Grand Chelem, à seulement 19 ans. Cette fois, c'est son premier titre à ce niveau de compétition qu'il décroche en arrachant le Géorgien Rekhviashvili après près d'une minute de golden score. Un joli cadeau à la veille de ses 21 ans.

17h10 : -81kg, Baptiste Pierre et Pape Doudou N'Diaye sur la boîte ! 
Si l'avenir de la catégorie était fatalement remis en question suite au départ de Loïc Pietri chez les -90kg, le collectif France prouve qu'il a de la ressource avec ses deux finalistes nationaux sur le podium en fin de journée. Le premier à s'offrir la breloque fut Baptiste Pierre, impérial sur tani-otoshi alors que son bras gauche au revers tenait à distance le Brésilien Santos. Pour N'Diaye, l'affaire semblait plus corsée contre le Coréen Hong, champion d'Asie 2013. Pénalisé à deux reprises, le Sucycien continuait d'y croire et commençait à marcher sur l'Asiatique, qui allait finalement plier sur les sutemi engagés du champion de France 2016. De bon augure pour la suite. 

En vidéo : Teddy Riner fait chanter la Marseillaise au public de l'AccorHotels Arena pour honorer la retraite de Pénélope Bonna et Lucie Louette



GS Paris Bercy chante la Marseillaise par lespritdujudo

15h15 : Les derniers combats du jour chez les masculins
-81kg
Finale
REKHVIASHVILI Zebeda (GEO) – DE WIT Frank (NED)
Combats pour le bronze 
PIERRE Baptiste (FRA – AC Boulogne-Billancourt) – SANTOS Eduardo
Yudi (BRA)
HONG Suk Woong (KOR) - NDIAYE Pape Doudou (FRA – Sucy Judo)

-90kg
Finale
CLERGET Axel (FRA – Sucy Judo) – CHENG Xunzhao (CHN)
Combats pour le bronze 
STEWART Max (GBR) - GWAK Donghan (KOR)
GVINIASHVILI Beka (GEO) - ZGANK Mihael (SLO)

-100kg
Finale
IIDA Kentaro (JPN) - MARET Cyrille (FRA – AC Boulogne-Billancourt)
Combats pour le bronze 
LIPARTELIANI Varlam (GEO) - KORREL Michael (NED)
MINASKIN Grigori (EST) - FONSECA Jorge (POR) 

+100kg
Finale
SHICHINOHE Ryu (JPN) - OJITANI Takeshi (JPN)
Combats pour le bronze 
SADIKOVIC Harun (BIH) - SILVA Rafael (BRA)
TUSHISHVILI Guram (GEO) - ULZIIBAYAR Duurenbayar (MGL)

15h10 : -90kg, Clerget dompte Zgank et file en finale 
Dans un Bercy réveillé, Axel Clerget s'est qualifié pour la finale des -90kg en battant le Slovène Zgank. Après avoir longtemps tenté de trouver la faille au sol, il contre un harai-makikomi trop imprécis. L'arbitre indique waza-ari et le public peut souffler. Clerget est le troisième Français a pouvoir encore décrocher le Graal aujourd'hui. Il affrontra le Chinois Xhunzao Cheng, médaillé olympique à Rio.

15h00 : -100kg, Maret/Iida pour une finale excitante
Cyrille Maret maîtrise la fougue hollandaise de Michael Korrel pour s'imposer d'un waza-ari et ainsi viser un quadruplé ici à Paris.
En finale, il aura en face de lui la perle japonaise de la caté, Kentaro Iida, 18 ans. On insiste sur ce jeune judoka nippon mais il y a de quoi. Mené d'un waza-ari pris sur un ura-nage, il trouve l'ouverture à vingt secondes de la fin contre le Portugais Fonseca sur un uchi-mata très pur. 

14h55 : -81kg, deux places de trois pour les Bleus
En course pour l'or, Pape Doudou N'diaye s'est finalement incliné face au Géorgien Rekhkviashvili d'un waza-ari. Mené dans la dernière minute, N'diaye aura tout donné pour rattraper son retard mais le Géorgien a su gérer les offensives françaises en faisant monter les pénalités. Pierre Baptiste sera lui aussi en place de trois. Après un golden score équilibré, il trouve la faille grâce à un tani-otoshi parfaitement exécuté. 

14h45 : Les derniers combats du jour chez les féminines

-70kg
Finale

ARAI Chizuru (JPN) - ZUPANCIC Kelita (CAN) 
Combats pour le bronze 
VAN DIJKE Sanne (NED) – YOU Jeyoung (KOR)
GAHIE Marie-Eve (FRA – FLAM 91) - RODRIGUEZ Elvismar (VEN)

-78kg
Finale

SATO Ruika (JPN) - TCHEUMEO Audrey (Villemomble Sports)
Combats pour le bronze 
STEENHUIS Guusje (NED) - PARK Yujin (KOR)
CAMARA Sama Hawa (RSC Champigny) - APOTEKAR Klara (SLO)

+78kg
Finale

ASAHINA Sarah (JPN) - YAMABE Kanae (JPN) 
Combats pour le bronze 
KIM Minjeong (KOR) - BISSENI Eva (FRA – RSC Champigny) 
KALANINA Yelyzaveta (UKR) - ANDEOL Emilie (FRA – RSC Champigny)

14h40 : -78kg, deux chances de médailles françaises !
Enfin des bonnes nouvelles ! Audrey Tcheumeo décroche sa place en finale après une démonstration face à la Sud-Coréenne Yujin Park. Une merveille de o-soto-gari et la voilà à arranguer le public avec sa joie rageuse. Sara Hawa Camara tentera de décrocher le bronze après sa victoire par ippon dans le golden score contre la Britannique Natalie Powell. Par contre, Madeleine Malonga a échoué aux portes de la petite finale. Elle s'incline d'un waza-ari sur uchi-mata contre la Neerlandaise Guusje Steenhuis.

14h30 : +78kg, Japon 2 - France 0
Il n'uara fallu que 53 secondes à Sarah Asahina, l'impresionnante nouveazu phénomène des +78kg japonaises. 
Championne du monde junior 2014, vainqueur à Tokyo il y a deux mois, cette élève du Kodokan, place son sasae à la championne olympique française en suivant parfaitement au sol. Un combat frustrant pour le public par sa rapidité. Dans l'autre demi, Kanae Yamabe bat Eva Bisseni sur un joli subame-gaeshi.
Et une seconde finale 100% japonaise. 

14h15 : Gahié combattra pour le bronze, finale 100% japonaise chez les lourds
En repêchage la championne d'Europe junior 2016 retrouvait la jeune Saki Niizoe qui l'avait battue dès le 1er tour à Tokyo sur un superbe uchi-mata.
Beaucoup plus incisive et agressive la Française remportait cette revanche et réussissant une liaison debout-sol très astucieuse et parfaitement tenue ! 
Chez les lourds, Ryu Shichinohe et Takeshi Ojitani assureront une nouvelle médaille d'or pour le Japon. Un combat intéressant dans la course à la contestation du leadership de Hisayochi Harasawa. 

14h : Récapitulatif des blocs finaux :

Féminines

-70kg
Demi-finales

ARAI Chizuru (JPN) – RODRIGUEZ Elvismar (VEN)
ZUPANCIC Kelita (CAN) - YOU Jeyoung (KOR)
Repêchages
VAN DIJKE Sanne (NED) – RODRIGUEZ Sara (ESP)
GAHIE Marie-Eve (FRA – FLAM 91) - NIIZOE Saki (JPN)

-78kg
Demi-finales

APOTEKAR Klara (SLO) - SATO Ruika (JPN)
TCHEUMEO Audrey (Villemomble Sports) –– PARK Yujin (KOR)
Repêchages
STEENHUIS Guusje (NED) - MALONGA Madeleine (FRA – ES Blanc-Mesnil)
CAMARA Sama Hawa (RSC Champigny)
- POWELL Natalie (GBR)

+78kg
Demi-finales
ANDEOL Emilie (FRA – RSC Champigny)
– ASAHINA Sarah (JPN)
YAMABE Kanae (JPN) - BISSENI Eva (FRA – RSC Champigny)
Repêchages

PAKENYTE Santa (LTU) - KIM Minjeong (KOR)
SLUTSKAYA Maryna (BLR) - KALANINA Yelyzaveta (UKR)

Masculins

-81kg
Demi-finales

REKHVIASHVILI Zebeda (GEO) – NDIAYE Pape Doudou (FRA – Sucy Judo)
SANTOS Eduardo Yudi (BRA) – DE WIT Frank (NED)
Repêchages
PIERRE Baptiste (FRA – AC Boulogne-Billancourt)
- KRIVCHACH Dergii
(UKR)
HONG Suk Woong (KOR) - NYAMSUREN Dagvasuren (MGL)

-90kg
Demi-finales
CLERGET Axel (FRA – Sucy Judo)
– ZGANK Mihael (SLO)
GWAK Donghan (KOR) - CHENG Xunzhao (CHN)
Repêchages
STEWART Max (GBR) – TEKIC David (GER)
GVINIASHVILI Beka (GEO) – USTOPIRIYON Komronshokh (TJK)

-100kg
Demi-finales

FONSECA Jorge (POR) – IIDA Kentaro (JPN)
MARET Cyrille (FRA – AC Boulogne-Billancourt) – KORREL Michael (NED)
Repêchages
FREY Karl-Richard (GER) – LIPARTELIANI Varlam (GEO)
MINASKIN Grigori (EST) - KUMRIC Zlatko (CRO)

+100kg
Demi-finales

SHICHINOHE Ryu (JPN) - ULZIIBAYAR Duurenbayar (MGL)
OJITANI Takeshi (JPN) - SILVA Rafael (BRA)
Repêchages
SADIKOVIC Harun (BIH) - JABALLAH Faicel (TUN)
TUSHISHVILI Guram (GEO) - VOLKOV Andrey (RUS)

13h45 : Pape Doudou N'diaye dans le dernier carré
Face à l'Ukrainien Sergii Krivchach qui prenait l'essentiel des initiatives dans ce combat, N'diaye a attendu les trois dernieres secondes pour contrer son adversaire et marquer ippon. Le champion de France des -81kg à Montbéliard sera au rendez-vous des demi-finales tout à l'heure.

13h40 : +78kg, ce qu’il vous reste à suivre :
Demi-finales
ANDEOL Emilie (FRA – RSC Champigny) – ASAHINA Sarah (JPN)
YAMABE Kanae (JPN) - BISSENI Eva (FRA – RSC Champigny)
Repêchages
PAKENYTE Santa (LTU) - KIM Minjeong (KOR)
SLUTSKAYA Maryna (BLR) - KALANINA Yelyzaveta (UKR)

13h30 : -70kg, ce qu’il vous reste à suivre :
Demi-finales

ARAI Chizuru (JPN) – RODRIGUEZ Elvismar (VEN)
ZUPANCIC Kelita (CAN) - YOU Jeyoung (KOR)
Repêchages
VAN DIJKE Sanne (NED) – RODRIGUEZ Sara (ESP)
GAHIE Marie-Eve (FRA – FLAM 91) - NIIZOE Saki (JPN)

13h25 : -90kg, Iddir stoppé par Tekic
L'Allemand, vice champion d'Europe juniors en 2015, n'aura eu besoin que d'une séquence pour surprendre le Français en bordure d'un sode limpide, avant de contenir la timide réaction adverse tout le reste du combat. Si Iddir pensait refaire le coup de son premier tour où il s'en était sorti en voyant son adversaire se faire sanctionner à trois reprises, c'est raté puisque Tekic ne recevait que deux shido.

13h25 : +100kg, ce qu’il vous reste à suivre :
Demi-finales

SHICHINOHE Ryu (JPN) - ULZIIBAYAR Duurenbayar (MGL)
OJITANI Takeshi (JPN) - SILVA Rafael (BRA)
Repêchages
SADIKOVIC Harun (BIH) - JABALLAH Faicel (TUN)
TUSHISHVILI Guram (GEO) - VOLKOV Andrey (RUS)

13h15 : Maret et Bisseni en demie ! 
Opposé à l'Estonien  Grigori Minaskin, vainqueur du Russe Denisov au tour précédent, Cyrille Maret (-100kg) devait faire attention au combat piège. Dominant son adversaire, il faisait monter deux pénalités lors des quatre premières minutes mais c'est au golden score qu'il planta Minaskin sur le tapis avec un tai-otoshi dès sa première séquence. Eva Bisseni (+78kg) ira, elle aussi, en demi-finale. La Française de 36 ans n'a fait qu'une bouchée de l'Ukainienne Yelyzaveta  Kalanina, ippon magnifique sur okuri-ashi-barai.

13h05 : -90kg : Clerget trace sa route, Diesse n'ira pas plus loin
En quart de finale, Axel Clerget a dû s'employer pour sortir le Britannique Max Stewart. Aucune marque inscrite après quatre minutes, Le golden score n'aura pas épuisé le Français. Il lance un harai-goshi victorieux et libère Bercy. Quelques secondes plus tôt, Aurélien Diesse ne parvient à passer l'obstacle des huitièmes de finale. Face au Chinois Xunzhao Cheng, médaillé de bronze à Rio, Diesse n'a pas réussi à rattraper son wara-ari de retard encaissé en début de combat.

13h : Baptiste Pierre ira en repêchages
Au moment d'affronter le Géorgien Rekhviashvili, tous les espoirs étaient permis pour le pensionnaire de l'ACBB, Baptiste Pierre. Le duel a vite tourné court. Alors que le public s'enflammait sur le ippon de Papa Doudou N'Diaye, Pierre se faisait surprendre par un juji-gatame à la volée à mi-combat. 

12h55 : -81kg, le programme des quarts de finale
REKHVIASHVILI Zebeda (GEO) – PIERRE Baptiste (FRA – AC Boulogne Billancourt)
KRIVCHACH Dergii (UKR) – NDIAYE Pape Doudou (FRA – Sucy Judo)
SANTOS Eduardo Yudi (BRA) – HONG Suk Woong (KOR)
NYAMSUREN Dagvasuren (MGL) – DE WIT Frank (NED)

12h50 : N'Diaye surmotivé
Cétait un client qu'avait en face de lui le champion de France 2016 en la personne de Victor Penalber, médaillé mondial en 2015. Profitant d'une attaque au corps-à-corps lancée d'un peu loin, le Français tournait les hanches vers la droite pour contrer le Brésilien. N'Diaye est en quart de finale ! 

12h40 : -78kg, le programme des demi-finales
APOTEKAR Klara (SLO) - SATO Ruika (JPN)
TCHEUMEO Audrey (Villemomble Sports) – PARK Yujin (KOR)

12h35 : Sato trop forte pour Malonga
Pas de seconde Française en demi-finale des -78kg puisque Madeleine Malonga s'est fait battre par Ruika Sato, vainqueur à Tokyo il y a deux mois. Au golden score, la Japonaise profite d'une opportunité au sol pour "sauter" sur Malonga et l'immobiliser sur hon-gesa-gatame. 

12h30 : +78kg, le programme des quarts de finale
ANDEOL Emilie (FRA – RSC Champigny) - PAKENYTE Santa (LTU)
KIM Minjeong (KOR) – ASAHINA Sarah (JPN)
YAMABE Kanae (JPN) – SLUTSKAYA Maryna (BLR)
BISSENI Eva (FRA – RSC Champigny) – KALANINA Yelyzaveta (UKR)


GC Paris Les Français en zone d'échauffement par lespritdujudo

12h20 : -70kg, le programme des quarts de finale
ARAI Chizuru (JPN) – VAN DIJKE Sanne (NED)
RODRIGUEZ Elvismar (VEN) – RODRIGUEZ Sara (ESP)
GAHIE Marie-Eve (FRA – FLAM 91) – ZUPANCIC Kelita (CAN)
NIIZOE Saki (JPN) – YOU Jeyoung (KOR)

12h10 : Maret et Pierre continuent, Chilard s'arrête
Il est encore junior mais Nicolas Chilard, lors de son premier combat, a montré qu'il n'était pas impressionné pour son premier Grand Chelem. Malheureusement le Coréen Hong met fin au parcours du judoka français avec un harai-makkikomi valant ippon.
Baptiste Pierre, lui, profite d'un mouvement de pont valant hansokumake de l'Ouzbek Bobonov sur un  très dynamique sasae du Français. En quart de finale ce sera le Géorgien Rekhviashvili. Cyrille Maret, enfin, gagne grâce à une pénalité donnée au début du golden score à son adversaire, lui aussi Ouzbek, Kurbonov. En quart, ça sera l'Estonien Minaskin que le médaillé de bronze de Rio a battu début décembre à Tokyo. 

12h00 : +100kg, le programme des quarts de finale
SADIKOVIC Harun (BIH) – SHICHINOHE Ryu (JPN)
JABALLAH Faicel (TUN) - ULZIIBAYAR Duurenbayar (MGL)
TUSHISHVILI Guram (GEO) – OJITANI Takeshi (JPN)
SILVA Rafael (BRA) – VOLKOV Andrey (RUS) 

11h50 : Tcheuméo en demi, Dicko sans regrets et Andéol au courage
C'est l'une des vertus qui ont fait d'elle une championne olympique surprise mais méritée sur la dernière journée des JO de Rio en +78kg. Face à l'Allemande Kuelbs, c'est encore sa pugnacité et son courage qui permettent à Emilie Andéol dd'enrouler l'Allemande sur un makkikomi au golden score. Elle est en quart de finale contre la Lituanienne Pakenyte. Romane Dicko, le nouveau phénomène du judo féminin français, elle, apprend. Face à la Bélarus Slutskaya, elle attaque, essaye, provoque. Mais son adversaire, une habituée du circuit est patiente. Et au golden score sur une attaque un poil relâchée à la fin, la Bélarus renverse Dicko sur le dos. Waza-ari. 
En -78kg, dans le premier duel franco-français du jour, Audrey Tcheuméo, l'aînée, règle sa cadette, Same Hawa Camara. Waza-ari sur un harai-goshi puis ippon sur hansokumake, Camara ayant cumulé trois pénalités. Tchoumi est en demi.

11h40 : -78kg, le programme des quarts de finale
STEENHUIS Guusje (NED) – APOTEKAR KLARA (SLO)
SATO Ruika (JPN) – MALONGA Madeleine (FRA – ES Blanc-Mesnil)
TCHEUMEO Audrey (Villemomble Sports) – CAMARA Sama Hawa (RSC
Champigny)

POWELL Natalie (GBR) – PARK Yujin (KOR)

11h20 : -90kg : Diesse enthousiasme
C'est l'un de ses jeunes combattants, encore juniors, qui représente l'avenir chez les masculins français. Champion de France junior, 3e aux Europe junior et vice-champion Aurélien Diesse est un judoka plein de talent et sans inhibition. Un judoka tout feu tout flamme qui met l'un des plus beaux pions depuis avec o-soto-guruma au Bélarus Zhukau. Au prochain tour il rencontrera l'une des belles surprises des JO 2016 : le Chinois Cheng, tombeur d'Ilias Iliadisà Rio, et finalement en bronze, se fait d'emblée remarquer ici à Paris avec un magnifique ippon-seoi-nage debout à gauche contre l'Espagnol Nicolas Sherazadashvili, vice-champion d'Europe juniors 2016. 

11h10 : -90kg : Clerget mate Trikishvili 
Il s'agissait de l'un des combats cochés sur les tableaux de tous les spectateurs en ce dimanche matin. À raison puisque le Géorgien se montrait puissant au kumikata, gênant considérablement le Français, sans solution tout le début du combat et qui concédait deux pénalités sans avoir encore pu s'exprimer. Premier à engager sa hanche, le Géorgien, transfuge des -81kg où il a règné ces dernières années avec trois titres continentaux et deux finales mondiales, poursuivait donc sur le même schéma jusqu'au contre de Clerget, qui fondait ensuite sur sa proie pour une séquence au sol dantesque, à base de sankaku-jime, pour égrener les secondes jusqu'au gong final. Le poing serré, Clerget sait qu'il vient de s'ouvrir le tableau jusqu'aux quarts.

11h05 : France - Allemagne : 1 partout
En -100kg, le double médaillé mondial Karl-Richard Frey s'est joué du Français Clément Delvert en le contraignant à l'abandon sur juji-gatame. Ludovic Gobert rectifiait le tir dans la catégorie inférieure face à Marc Odenthal, plus offensif durant le golden score et récompensé ur ashi-guruma en plein centre de l'aire de combat.

11h00 : -81kg : N'Diaye répond présent
Face à l'Uruguayen Aprahamian, le champion de France 2016 a su attendre une attaque à genoux un peu molle pour partir en contre et finaliser en immobilisation. Il va désormais falloir monter d'un cran face au Brésilien Penalber.

10h50 : -70kg : Heleine bien en place, Perrot tombée sur un os
La jeune Mélissa Heleine n'a pas eu de souci à se défaire de la Marocaine Laabizat, qu'elle écarte de son chemin par trois waza-ari et un ippon, tandis que Lucie Perrot n'a pas vu le jour contre la jeune Japonaise Saki Niizoe, 20 ans et victorieuse du Grand Chelem de Tokyo en décembre pour sa première apparition à ce niveau.

10h45 : -100kg : Maret est dans la place
Un grand coup de volant sur son adversaire le Finlandais Jaakko Alli et une immobilisation en bordure et voilà le médaillé olympique en huitième contre l'Ouzbèk Kurbonov. Stade de la compétition que ne retrouvera pas le n°1 mondial azerbaidjanais Elmar Gasimov, dompté par le véloce Portugais Jorge Fonseca sur sode.

10h40 : -81kg : Chilard et Pierre enthousiasmants, Riou à la trappe
Face au Russe Vorobev, vainqueur du Grand Chelem de Tyumen en 2015, Nicolas Chilard n'a fait montre d'aucun complexe, prenant le combat à son compte par une belle activité. Avant la fin de la première minute, il débloquait même son compteur sur sode. Avantage qu'il conservera malgré les tentatives russes, gérant bien les passages au sol pour faire tourner le chrono. Sur les tapis voisins, Baptiste Pierre faisait parler la poudre en ne-waza, tandis que Guillaume Riou, parvenu au golden score avec deux pénalités de retard, encaissait ippon peu après la reprise. 

10h30 : -78kg : Une place assurée en demi-finale, Garry peut avoir des regrets
Christelle Garry va s'en mordre les doigts. Alors qu'elle menait d'un waza-ari contre la Slovaque Klara Apotekar, vainqueur de l'open de Sofia l'an passé, Garry cède sur immobilisation. Madeleine Malonga s'est fait peur pour son entrée en lice. Opposée à la Cubaine, Kaliema Antomarchi, qui l'avait battue la semaine dernière à Arlon, Malonga remporte le combat grâce à une pénalité généreuse dans le golden score. Sama Hawa Camara n'a laissé aucune chance à son adversaire de premier tour, la Tunisienne Sarra Mzougui. Un harai-goshi enchainé au sol et la voilà sur la route d'Audrey Tcheumeo en quart de finale.

10h15 : +78kg : Bisseni poursuit, Del Puppo non
Exemptées de premier tour, la championne olympique Emilie Andéol et la championne de France Romane Dicko étaient encore au chaud pendant que leurs copines Eva Bisseni et Marie Del Puppo montaient sur le tatami. Les deux Françaises n'ont pas connu le même destin. Eva Bisseni s'est défaite de la Mongole Odkhuu Javzmaa d'un waza-ari. Dans le même temps, Marie Del Puppo ne trouvait aucune solution pour destabiliser Sahar Trabelsi. Menée dans la première moitié de combat, elle succombe au ko-so-gake la Tunisienne, ippon net. Au prochain tour, Bisseni sera opposée à la Brésilienne Maria Suelen Altheman, vice championne du monde 2013 et 2014.

10h : +100kg : L'hécatombe chez les Bleus
Les quatre représentants français, qui sont montés à peu près en même temps sur les tapis parisiens, ne laisseront pas un souvenir impérissable sur cette édition 2017. Seul Messie Katanga parvenait à s'imposer face à l'Américain Ajax Tadehara, en immobilisation, pendant que Jean-Sébastien Bonvoisin se faisait surprendre à une poignée de secondes de la fin par le Biélorusse Vakhaviak et son balayage, de même que Matthieu Thorel coincé au sol ou Nabil Zalagh découpé par le Géorgien Tushishvili, champion d'Europe juniors 2015, qui lui plaçait quatre waza-ari et un ippon, sur o-goshi, en à peine plus de deux minutes. Ca passe également pour le Japonais Ryu Shichinohe, vainqueur du gros duel de la matinée contre l'autre Géorgien Matiashvili, et qui retrouvera Katanga au prochain tour. 
 

9h40 : -100kg : Delvert débute bien, Olivar et Ariano Rebouka coincent déjà
Clément Delvert, après une première frayeur au début du combat, contrait magnifiquement le Hongrois Cirjenics, finaliste du GC de Bakou l'été dernier, sur tani-otoshi. Moins de réussite pour Cédric Olivar qui, sur la première séquence de son combat contre le Japonais Kentaro Iida, se faisait immobiliser par le nouvel espoir nippon de la catégorie. Nell Ariano Rebouka enfin se faisait contrer par le Croate Zlatko Kumric. Dans le choc de ce premier tour, Kirill Denisov, vainqueur en Chine et au Japon fin 2016, bien mal parti puisqu'il perdait de deux waza-ari contre Toma Nikiforov, médaillé mondial à Astana, remportait finalement ce combat grâce à un hansokumake infligé au Belge pour waki-gatame. 

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-creps_2018
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros