7:27 13 nov

France 2016, le direct de dimanche

-63kg, -70kg, -78kg, +78kg, -90kg, -100kg, +100kg au programme

CHAMPIONNATS DE FRANCE SENIORS 
PREMIÈRE DIVISION

Axone - Montbéliard
12-13 novembre 2016

- Pensez à rafraîchir régulièrement cette page pour retrouver les dernières actualités -

+78kg : Dicko c'est fou !
La performance est à peine croyable. Romane Dicko, cadette 3e année, est donc championne de France senior ! Si il y a une victoire à retenir de ce week-end, c'est peut-être celle-ci.
Dans cette finale contre Eva Bisséni, la championne d'Europe cadette a essayé de trouver la faille via ses grands mouvements de jambe. Bisséni, de son côté, utilisait des sutemi pour ensuite faire valoir son ne-wa. Mais au bout des quatre minutes, rien n'était marqué. On sentait que le temps jouait en la favoeur de la plus jeune et que son harai-goshi pouvait être salvateur. Banco. Sur une nouvelle montée de bras, la championne de France cadette lançait et marquait yuko à la médaillée européenne 2002. Une cadette championne de France seniors...un vrai exploit qui clôt de manière magnifique ces championnats de France première division ! 

+100kg : Maret, évidemment
Il n faut pas plus de deux minutes au médaillé olympique pour placer un superbe o-uchi-gari à Mathieu Thorel pour ippon sur une petite attaque de jambe qu'il suit parfaitement en poussant son adversaire sur le dos.  Et un nouveau titre national, après celui de 2013, chez les lourds pour le Bourguignon. 

-78kg : Pierret pour une première ! 
Elles s'étaient rencontrées il y a quelques semaines à Glasgow et c'est Hawa Camara qui l'avait emporté. Autre compétition et autre résultat cet après-midi. En effet, Julie Pierret, après deux médailles de bronze nationales (2013 et 2015) s'impose logiquement lors d'une journée où elle a montré un sens tactique sans faille, sortant Posvite et Garry, deux des prétendantes. Lors de cette finale, elle attend l'avancée de Camara pour la contrer deux fois en sasae et ura-nage. Une première fois pour yuko. La seconde pour waza-ari. Camara restera sans solution. 
Dans les combats pour la place de 3e, Posvite déplie le bras de Malonga pour un juji visiblement douloureux. 

-100kg : Iddir n'en demandait pas tant
La catégorie nous proposait une finale 100% FLAM 91 que Clément Delvert va sans doute ressasser longtemps.
Menant au score d'un yuko sur un ko-uchi-gari bien placé, il avait la mauvaise idée d'aller chercher le ko-soto-gake à droite sur Alexandre Iddir. Ce dernier levait alors sa jambe gauche pour un uchi-mata qu'il orientait de manière à projeter en o-uchi-gari un Delvert qui mordait son judogi d'énervement en sortant du tapis, rageant contre cette initiative qui lui coûte encore le titre national cette année.

-70kg : Gahié au-dessus
Sérénité, aisance, efficacité. Un triptyque qui a caractérisé la journée de Marie-Eve Gahié.
En finale, si Melissa Heleine ne s'en laissait pas compter, la bataille était tout de même très rude physiquement et elle était débordé par la puissance de Gahié qui trouvait l'ouverture sur un o-soto-gari et un ko-soto-gake. Deux actions pour deux yuko avant un tani-otoshi parfaitement suivi en yoko-shiho-gatame.
Pas de joie excessive chez cette jeune femme à la maturité bluffante. 
Lucie Perrot et Clarisse Habricot sont en bronze. 

-90kg : Gobert voit triple ! 
Opposition de style et de génération entre Ludovic Gobert et Aurélien Diesse. Gobert, le patient, Diesse, le fougueux. Rien n'est marqué pendant 2'30. Diesse essaye de destabiliser son aîné par un rythme incessant et lance son tai-otoshi. Viens alors une phase d'attente... quand soudain Gobert lance un impeccable ippon-seoi-nage à droite. Ippon et triplé pour le combattant de Saint Geneviève Sports après Villebon (2013) et Rouen (2014). Valentin Jourdan et Maxime Aminot, qui domine Axel Clerget sur les mains dans un combat très dur, finissent 3e. 

-63kg : La logique Pinot
Elle faisait figure de principale favorite de la journée. Là voilà championne de France de manière assez naturelle au vue de la journée produite. Avec ses mouvements d'épaule précis et tranchants, Margaux Pinot n'a laissé aucune chance à ses adversaires, y compris Cloé Yvin qui ne pouvait rien sur le ippon-seoi-nage de la combattante de l'ES Blanc Mesnil. Après son titre en -70kg l'année dernière, Pinot se positionne clairement comme ténor de la catégorie au niveau français.  La voici deux fois médaillée d'or en deux ans, dans deux catégories différentes. Et l'année prochaine ?

Le plein de pions avant les blocs finaux ! 


France seniors D1 20016 - Objectif finale à l... par lespritdujudo

Finale du jour :
Femmes : 
-63kg : Cloé Yvin (Sainte-Geneviève Sports) / Margaux Pinot (Es Blanc Mesnil Sport)
-70kg : Marie-Evé Gahié (FLAM 91) / Melissa Heleine (US Orléans JJJ)
-78kg : Julie Pierret (La Couronne Grand-Angoulême Judo) / Hawa Camara (RSC Champigny)
+78kg : Romane Dicko (Randoris Club) / Eva Bisseni (RSC Champigny)

Hommes : 
-90kg : Aurélien Diesse (US Bondy Judo) / Ludovic Gobert (Sainte Geneviève Sports)
-100kg : Alexandre Iddir (FLAM 91) / Clément Delvert (FLAM 91)
+100kg : Mathieu Thorel (UJ Brive) / Cyrille Maret (ACBB Judo)

15h30 : -70kg / Gahié sûre d'elle
Face à Clarisse Habricot, la championne d'Europe juniors a déroulé son judo entre harai-goshi et tani-otoshi. Un yuko et un waza-ari et la vainqueur du Grand Chelem d'Abu Dhabi rejoint Mélissa Heleine qui immobilise Alexia Vega. 

15h15 : Cloé Yvin - Margaux Pinot pour la finale
La première s'impose au terme d'un combat où aucune marque ne sera attribuée. Un shido suffira à la combattante de SGS pour valider son billet pour la finale face à Margaux Pinot qui réussit à ipponiser Clémence Emé au bout de deux minutes. 

14h55 : La sensation Dicko
Mais qui arrêtera Romane Dicko ? Pas Anne M'Bairo qui malgré une superbe ura-nage qui aura pu valoir plus qu'un yuko, s'est fait dominée par une Dicko sans complexe, concentrée et lucide. Deux yuko, l'un sur son harai-goshi, l'autre sur un sumi-gaeshi et voici la championne de France cadette en finale des championnats de France ptemière division ! 

14h50 : -90kg / Gobert-Diesse en finale ! 
C'est une catégorie qui nous a offert deux demi-finales à haute intensité. Si Ludovic Gobert l'emporte faceà  Axel Clerget d'une seule pénalité, le combat fut excitant, avec notamment un superbe passage au sol où Gobert défendait superbement. 
Dans l'autre combat, Aurélien Diesse a écoeuré Valentin Jourdan, pourtant très bon toute la journée, avec ses o-soto makkikomi, sa vivacité et son impact.

14h45 +100kg / Maret passe l'obstable Bonvoisin
Après plusieurs tentatives de tomoe-nage, Cyrille Maret, malin, changeait de direction et lançait un kata-guruma bien suivi au sol. Le médaillé olympique se retrouve très logiquement en finale. 

14h30 : Les finales du jour à cette heure : 
-78kg : Sama Camara/Julie Pierret
-100kg : Clément Delvert/Alexandre Iddir

14h26 : Pierret/Camara en finale des -78kg
Dans la demi Pierret/Garry, c'est la première qui ira défier Camara. Dans un combat entre ces deux gauchères, la Couronnaise aura eu le mérité d'être plus sur l'initiative et de prendre un shido de moins en bordure. 

14h15 : Une finale Iddir/Delvert en -100kg 
Face au Génofévain Cédric Olivar, Alexandre Iddir trouvait la faille sur un ippon-seoi-nage bien enroulé.
Son adversaire essayait de s'imposer physiquement, mais sans y parvenir et le finaliste du Grand Chelem de Paris 2016 gérait sereinement le reste du combat. Finale 100% FLAM 91 dans cette catégorie. 

14h05 : -78kg / Camara aux pénalités
C'est sur les mains que Sama Hawa Camara a gagné sa place en finale des -78kg. Dans un combat de tous les instants avec Madeleine Malonga, le combattante de Champigny prenait les initiatives en début de combat. Sans pour autant être très dangereuse, le décalage était fait. Un décalage derrière lequel Malonga courera tout le reste du combat. En vain. 

13h45 : -100kg / Delvert avec difficulté
Le combattant du FLAM 91 ne l'emporte que d'une pénalité face à Alexandre Fromangé qui eut pourtant l'occasion de piquer Delvert au sol. Rageant pour Fromangé. Delvert était attendu et il sera bien là pour le titre. 

13h00 : -63kg / Emé-Pinot et Horlaville-Yvin en demi
Clémence Emé est en demi ! Dans une nouvelle grosse bagarre, elle s'impose à Marielle Pruvost sur un uchi-mata rageur au golden score. La Campinoise est visiblement dans un très bon jour !
Elle rencontrera Margaux Pinot, auteure d'un superbe morote sur Clémentine Louchez. 
Dans l'autre tableau, Yasmine Horlaville, junior, s'impose à Claire Pierret d'un yuko dans un combat où l'arbitrage a fait parlé et se verra opposée Cloé Yvin en demi-finale. 
 

12h50 : Anne Fatoumata M'Bairo s'impose au sol contre Inès Colin et file en 1/ en +78kg. Axel Clerget se défait d'Anthony Laignes sur un contre au corps-à-corps (waza-ari). Il sera donc en demi-finale contre Ludovic Gobert qui a fait parler son ne-waza contre Rémi Feuillet. 
En -78kg, la première demi-finale opposera Christelle Garry à Julie Pierret qui vient d'éliminer dans un combat bien géré tactiquement Fanny-Estelle Posvite. Toujours en bordure elle a repassé le bras à l'intérieur systématiquement, finissant par user la médaillée mondiale -70 kg. Une grosse performance.

Revivez les finales masculines d'hier avec les réactions des champions de France en commentaires :




Revivez les finales féminines d'hier avec les réactions des championnes de France en commentaires :



12h40 : Ca s'accélère à l'Axone ! 
En -78kg, Malonga sort vainqueur de son quart de finale contre Vanessa Dureau. O-uchi ken-ken très bien suivi au sol. Margaux Pinot, en -63kg, fait monter les pénalités jusqu'au hansokumake contre Marine Giraud. Alexandre Iddir, en -100kg, gratifie encore le public d'un superbe mouvement d'épaule contre Adrien Geoffroy. 

12h35 : +100kg / Maret expédie Katanga
C'est l'une des premières affiches chez les lourds. Mais Cyrille Maret a vite mis fin au suspens. Une minute et vingt secondes de combat et le combattant de l'ACBB lançait un superbe o-soto-otoshi pour ippon. 

12h30 : -63kg / Emé avec les tripes
Championne de France juniors, la Campinoise Emé aura livré un très gros combat contre Caroline Peschaud. Des attaques de part et d'autre, aucun temps mort. Finalement c'est après 2 minutes et 38 secondes de golden score que la combattante de l'AJA Paris XX baissait légèrement de pied. suffisant pour prendre une moulinette pour non-combativité.

12h20 : -90kg / Clerget et Gobert en 1/4 de finale
Le premier se défait difficilement d'Anthony Joubert dans un combat très engagé et viril. Il s'impose aux pénalités. Le second se montre expéditif avec un ippon-seoi-nage à droite suivi au sol contre le Marseillais Mongellas. 

12h00 : +78kg / Romane Dicko facile
Face à Laetita Fenelle, sur la première prise de garde, la championne d'Europe cadette se déplaçait, lançait un harai-goshi suivi au sol. Rapide et propre. 

11h47 : -100kg / Iddir se fait (un peu) peur
Face à Alexandre Cheval, vice-champion de France 2013, le combattant de FLAM 91 se voyait mener rapidement sur une superbe action : sur joli de-ashi-barai de sa part, Cheval ne s'affolait pas et poussait sur l'arrière le titulaire de Rio en -90kg. Waza-ari. Mais dominant au kumikata, Iddir allait trouver la faille par deux fois grâce à ses mouvements d'épaule : ippon seoi-nage puis un morote inversé. Une action sur laquelle Cheval y laissa son épaule. De son côté Clément Delvert battait avec autorité Lloyd Soetens : yuko sur yoko-guruma puis sur un yoko-shio-gatame suite à unee action de poussée  au sol. 

11h30 : -78kg / Malonga expéditive
Il n'a fallu que trente secondes à Madeleine Malonga pour lancer un uchi-mata d'école contre Margaux Bourguignon. Chloé Dollin, la championne de France juniors 2016 continue elle aussi sa route sur un o-uchi-gari bien collé et puissant. Plus de difficulté pour Mathilde Gil qui s'impose à Emeline Surpin au golden score sur une pénalité pour sortie de tapis. Vanessa Dureau enfin place un sankaku inversée. Les prétendantes sont bien là. 

11h : +100kg / Maret avance sereinement
Deux combats pour le médaillé olympique de Rio, et deux victoires acquises en ne-waza sans être inquiété. Idem pour Mathieu Thorel qui immobise Matthieu Delattre au 2e tour. 

10h00 : Bisseni pour le fun
L'ancienne titulaire française des Jeux 2004 en +78 kg aime la compétition. Non contente de représenter la France en Jujitsu - Ne Waza, elle est à l'Axone pour le championnat de France, qu'elle a déjà remporté en 2009 et 2010. Avec ses amenées au sol et ses compétences nouvelles en ne-waza, elle peut surprendre ! Clé en juji-gatame à genoux au premier tour contre Ingrid Chauvière.

Eva Bisseni prépare son juji-gatame victorieux au premier tour / Emmanuel Charlot - L'Esprit du Judo

9h20 : Premières défaillances... techniques
Comme hier, les premier signes de l'insuffisance en termes de réseau de l'Axone de Montbeliard deviennent rapidement manifestes. Plus de portables disponibles dès que les gradins commencent à se remplir, plus de réseau internet (ou par intermittence, ce qui est encore plus agaçant) dans les tribunes de presse, l'ensemble du flux étant utilisé (nous explique le technicien du lieu, très serein) pour faire fonctionner les écrans de judotv dans la salle d'échauffement. Tant pis pour RMC, RTL, l'Equipe et quelques autres, tant pis pour la presse qui cherche à retransmetttre au mieux l'information. Pour une salle de ce niveau, c'est tout de même très léger.

9h00 : C'est parti pour ce deuxième et dernier jour de championnat de France 2016
Déjà les premiers combats matinaux, les premières victoires (et les premières défaites) pour Said Amerouali (+100 kg) sur Loic le Porho, de Seyba Thiam par uchi-mata sur Thibault Clause en -100 kg, d'Axel Clerget au bout du temps de combat sur Amaury Vrignaud, qui lui a proposé une très belle opposition.

8h30. Sept nouveaux titres à prendre ce dimanche
Après une première journée qui a fait la part belle à une nouvelle génération de combattants (retrouvez ici le direct de samedi), qu'en sera-t-il de ce deuxième jour de compétition? Avant que les combats ne débutent à l'Axone, voici nos prévisions: 

-63 kg : Margaux Pinot part à l’assaut

-70kg : Gahié pour une première ?

-78kg : Camara face à une concurrence féroce

+78kg : M'Bairo a les cartes en main

-90kg : Gobert pour un triplé ?

-100kg : Le temps de Delvert ?

+100kg: L'évidence Maret ?

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310md
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-_a9d0a77b8231d078aa3f4a4a72c022cf29250485cb81e47852_pimgpsh_fullsize_distr
Original-creps_hauteur
Original-sticker_judo_-_copie