20:57 16 avr

Ch. d'Europe 2018 - La catégorie des -90kg

Axel Clerget sera le représentant français

Alors que les championnats d'Europe (26-28 avril, Tel-Aviv, Israël) sont désormais en ligne de mire de l'équipe de France, L'Esprit du Judo vous propose de passer en revue les quatorze catégories : les Français sélectionnés, les favoris, outsiders, etc. De quoi vous aider à comprendre les enjeux de ce rendez-vous continental et vous aiguiller au mieux pour notre concours de pronostics lancé dans quelques jours sur Facebook ! Restez connectés. 

Masculins
-90kg

Voilà une caté qui promet beaucoup ! Sans doute l'une des plus denses en termes de judokas du top niveau mondial, la catégorie des -90kg est l'une de celles où les Européens dominent nettement puisque sur les six premiers classés à la ranking list, cinq sont issus du Vieux Continent ! 
À la première place mondiale, le champion d'Europe titre, Aleksandar Kukolj, vainqueur en finale d'Axel Clerget à Varsovie il y un an. C'était la troisième rencontre entre les deux hommes forts du début de saison dernière (après les finales des Grands Chelems d'Abou Dhabi et de Tokyo fin 2016). Dans dix jours, le Serbe, tête de série n°1, tentera donc de conserver sa couronne, lui qui avait fini 5e à Budapest alors que son compatriote Nemanja Majdov remportait, à la surprise générale, le titre mondial ! Le premier reste sur une victoire au Grand Chelem de Russie il y a un mois. Fin décembre, il avait fini 5au Masters. Le second, tête de série n°4 (et 5mondial), a fini 5au GP du Maroc et 2au GP de Turquie il y a une semaine. Deux Serbes favoris dans une même catégorie ? Une sacrée performance pour le judo du plus grand pays des Balkans.  Autre favori, tête de série n°2 et 3mondial, le Géorgien Beka Gviniashvili avait fini en bronze en 2017. Présent depuis déjà plusieurs années sur le circuit, "Beka" n'a, on l'oublie parfois, que 22 ans. Un jeune judoka très précoce et au talent évident (il a été triple champion d'Europe juniors) qui avait combattu à Rio en -100kg car barré dans sa catégorie habituelle par le capitaine de l'équipe géorgienne, Varlam Liparteliani. Surpuissant, Gviniashvili voudra enfin décrocher un titre lors d'un championnat international seniors. Cette saison, il reste sur une victoire au Masters et une 2place à Paris, surpris en finale par le morote supersonique du Japonais Shoichiro Mukai, sur lequel il se blessait. Mais rien de grave visiblement puisqu'il fait partie des inscrits. L'Espagnol Nikoloz Sherazadashvili, 3au Masters et à Düsseldorf (et 7à Paris) sera tête de série n°3 et également l'un des prétendants au titre continental.Vice champion d'Europe juniors 2016, derrière un certain Mikhail Igolnikov (voir plus bas), Sherazadashvili a pleinement pris la mesure cette saison de sa catégorie chez les seniors. Viendront aussi, pour détrôner Aleksandar Kukolj, le Hongois Krisztian Toth, 23 ans, tête de série n°5, 5au Masters et 2à Tunis, l'autre Géorgien de la catégorie, Ushangi Margiani, médaillé mondial 2017 (en bronze) et 3à Tokyo et le Russe Mikhail Igolnikov. La semaine dernière, c'était encore Khusen Khalmurzaev qui était le titulaire de la catégorie (comme son frère en -81kg). Un changement de combattant pour la Russie qui n'a pas vraiment de quoi réjouir les autres judokas puisque Igolnikov, un autre diamant du judo mondial (triple champion d'Europe cadets, champion d'Europe juniors, vice champion du monde juniors), reste sur une victoire impressionnante à Düsseldorf, battant en finale sur un coup de patte génial le champion olympique japonais Mashu Baker. Champion d'Europe des -23 ans en novembre dernier (en battant notamment Beka Gviniashvili), le Russe ne sera pas tête de série (il est 32mondial). Le genre de tirage en forme de cadeau empoisonné pour celui qui aura affaire au bras gauche et au uchi-mata du jeune prodige. 
Reste enfin Axel Clerget (Sucy Judo). Vice-champion d'Europe 2017, le Français n'aura participé cette saison qu'à trois compétitions : le Masters, Paris et le GP de Turquie. Il est battu au premier tour il y a une semaine à Antalya mais reste surtout sur une belle médaille de bronze à Paris remportée notamment après une victoire sur Nikoloz Sherazadashvili en repêchages. Si les pépins physiques le laissent tranquille, Axel Clerget, tête de série n°6 dans dix jours, a prouvé qu'il avait les armes -et notamment son ne-waza- pour pouvoir viser très haut.

Les engagés (sous réserve de forfaits d'ici au jour de la compétition)
KUKOLJ Aleksandar (SRB), tête de série n°1, 1er mondial
GVINIASHVILI Beka (GEO), tds n°2, 2e mondial
SHERAZADISCHVILI Nikoloz (ESP), tds n°3, 3e mondial
MAJDOV Nemanja (SRB), tds n°4, 5e mondial
TOTH Krisztian (HUN), tds n°5, 6e mondial
CLERGET Axel (FRA), tds n°6, 13e mondial
MARGIANI Ushangi (GEO), tds n°7, 14e mondial
KLAMMERT David (CZE), tds n°8, 19e mondial
VARAPAYEU Yahor (BLR), 20e mondial
GROSSKLAUS Ciril (SUI), 24e mondial
MUNGAI Nichlas (ITA), 28e mondial
IGOLNIKOV Mikhail (RUS), 32e mondial
VAN T END Noel (NED), 34e mondial
KUCZERA Piotr (POL), 35e mondial
KOCHMAN Li (ISR), 36e mondial
ZILKA Peter (SVK), 42e mondial
CHAMBERLAIN Frazer (GBR), 47e mondial
NHABALI Quedjau (UKR), 48e mondial
PETGRAVE Jamal (GBR), 55e mondial
SMINK Jesper (NED), 57e mondial
BOTTIEAU Joachim (BEL), 61e mondial
KOZLOWSKI Rafal (POL), 72e mondial
EFEMGIL Bahutan (TUR), 81e mondial
KALJULAID Klen Kristofer (EST), 83e mondial
PETR Jiri (CZE), 85e mondial
VER Gabor (HUN), 92e mondial
DUDA Davis (LAT), 102e mondial
TSELIDIS Theodoros (GRE), 106e mondial
DEDEIC Rijad (BIH), 113e mondial
SERBAN Eduard (ROU), 121e mondial
MOCANU Iurie (MDA), 147e mondial
RODRIGUES Tiago (POR), 196e mondial
DI GUIDA Domenico (ITA), 197e mondial
DIBURYS Ramunas (LTU), 223e mondial
BLONDAL Egill (ISL), 242e mondial
KROUSSANIOTAKIS Georgios (CYP), 256e mondial
PETERSILKA Falk (GER), 332e mondial
VUKOTIC Dimitrije (MNE) , non classé

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-creps_2018
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros