9:36 21 avr

CE Varsovie : le direct commenté du deuxième jour

Deux médailles françaises ce vendredi

Championnats d'Europe 2017
Torwar Arena, Varsovie (Pologne)
20-23 avril 2017

2e journée

Pensez à rafraîchir cette page pour les dernières actualités

Margaux Pinot : "Déçue de la finale et de n'avoir par rencontré Clarisse"


Remerciements : Kadhija Labhih/FFJudo

Marie-Eve Gahié : "Je ne m'en contente pas"

18h30 : Khubetsov en démonstration
Face à Dominc Ressel, le Russe de 23 ans a fait le show. Sur un cafouillage de l'Allemand, Khubetsov en profitait pour placer un o-soto-gari cadeau. Premier waza-ari. Avant le mouvement, sans doute de la journée : un sode à une main qui monte Ressel au plafond de la Torwar Arena. Ippon. Un pion à voir et à revoir. 

17h55 : -70kg, Van Dijke, la nouvelle Polling ? 
Elle a 21 ans et devient championne d'Europe. Sanne Van Dijke, 3e à Paris et 5e à Düsseldorf est la nouvelle tête batave de cette catégorie dont il va falloir retenir le nom. Face à elle en finale, Giovanna Scoccimarro, une Allemande encore junior, 5e comme elle à Düsseldorf. Une finale que la Hollandaise maîtrisera de bout en bout avec un premier waza-ari sur uchi-mata et un second sur un nidan-ko-soto-gake.

17h45 : -70kg, Gahié avec style
Qu'elle est impressionnante quand elle fait du judo comme ça ! Mettant constamment sous l'étoignoir la Polonaise Klys (double médaillée européenne), Marie-Eve Gahié attaquait constamment avec ses ko-soto-gari pour ensuite lancer le mouvement fort. Cette combinaison, elle allait l'appliquer à merveille à mi-combat : ko-soto-gari suivi d'un o-soto-gari qui se concluait au sol. Une magnifique victoire et une belle médaille de bronze pour la combattante du FLAM 91. 

17h30 : -73kg : Heydarov : Un Azéri peut en cacher un autre
On attendait plutôt Rustam Orujov, le vice-champion olympique. Mais Hidayat Heydarov, encore junior, a joliment confirmé son ascension très rapide chez les seniors. Troisème au Grand Prix de Turquie et surtout troisième à Paris en battant son aîné, le champion d'Europe en titre pour le bronze, Heydarov a prouvé que l'Azerbaïdjan comptait désormais deux -73kg de grande valeur. En finale il met dans le rouge Musa Mogushkov. Les deux combattants tentaient de prendre le dessus sur des séquences de saisie sur-vitaminées et sans aucune phase neutre. Et c'est l'Azéri, tout en vitalité, qui trouvait la solution en variant entre son o-uchi-gari et son sumi-gaeshi. Constamment dans la réaction, le Russe voyait monter inexorablement les pénalités jusqu'au hansokumake. 

17h10 : Pinot...c'est rageant !
Voilà une finale qui fut excitante. Tina Trstenjak attaque celle-ci par le bon bout en prenant la première les initiatives face à Margaux Pinot. Pénalisée d'un shido, la championne de France 2016 est tout prêt d'en prendre une seconde. Mais la combattante de l'ES Blanc Mesnil Judo, qui a fini 3e à Paris et Tokyo et sort d'une saison très solide, a de la ressource et ne vient plus en outsider. Elle attaque, et fait pénaliser à son tour la Slovène. Arrive le golden score et la Française prend les choses en main. On sent qu'elle peut faire la différence, très à l'aise physiquement, tandis que Trstenjak baisse de rythme. Malheureusement, cette bonne séquence est interompue pour un saignement de la championne olympique, qui revient avec le mors aux dents et place un ko-uchi-gari à gauche dont Pinot réchappe tout juste. Sur la séquence suivante, la Slovène place une autre grosse attaque sur l'arrière,  Pinot ne tombe que sur les fesses. Sachant qu'elle doit attaquer la Française lance alors un mouvement... les mains ne gardent pas le judogi adverse. Shido pour fausse attaque. Dommage. Vraiment dommage. 

16h40 : Les finales du jour
-63kg
T. Trstenjak (SLO) / M. Pinot (FRA)
-70kg
S. Van Dijke (NED) / G. Scoccimarro (ITA)

-73kg
M. Mogushkov (RUS) / H. Heydarov (AZE)
-81kg
D. Ressel (GER) / A. Khubetsov (RUS)

16h30 : -70kg, Gahié barrée par Van Dijke
Volontaire. En cherchant à s’imposer à la garde dans les toutes premières secondes, Marie-Eve Gahié faisait une erreur de kumikata dans laquelle s’engouffrait Sanne Van Dijke (3e à Paris, 5e à Düsseldorf) en la hissant sur sa hanche pour tsuri-goshi. Waza-ari. Tout restait à faire, tout était encore possible. Mais les tentatives d’ashi-guruma/o-soto de la Française étaient trop timides et, si elle ne reculait pas, elle était attendue en contre par la Néerlandaise qui plaçait une seconde fois sa hanche en bordure et la gardait au sol. Osae-komi, ippon. Marie-Ève Gahié a raté ce combat, gênée par le "spécial" de Van Dijke. Il reste une médaille de bronze à aller chercher pour la combattante du FLAM91. Ce sera contre l'expérimentée Katarzyna Klys, double médaillée européenne et médaillée mondiale… et le public polonais, un poil plus nombreux qu'hier.

16h15 : -63kg, Trstenjak-Pinot en finale
En neutralisant la manche gauche de Martyna Trajdos — agressive sur ce combat contre la championne olympique — Tina Trstenjak, sans doute pas au mieux depuis ce matin, a encore prouvé qu’elle savait élever le niveau quand c'était nécessaire. D’abord pénalisée sur la bonne entame de Trajdos, elle la plantait sur ippon seoi-nage pile à mi-combat. Ce sera donc une finale Trstenjak-Pinot.

15h45 - Pas de demi-finale pour Clarisse Agbegnenou !
Selon Jean-Claude Senaud, le DTN de la FFJudo, la vice championne olympique ne disputera pas la demi-finale qui devait l’opposer à Margaux Pinot. Elle se serait blessée à la hanche droite lors de son quart de finale. L'athlète n'a, pour l'instant, pas confirmé.

14h : Les demi-finales du jour
-63kg
T. Trstenjak (SLO) / M. Trajdos (GER)
C. Agbegnenou (FRA) / M. Pinot (FRA)
-70kg
M-E. Gahié (FRA) / S. Van Dijke (NED)
B. Matic (CRO) / G. Scoccimarro (ITA)

-73kg
M. Mogushkov (RUS) / T. Butbul (ISR)
M. Ungvari (HUN) / H. Heydarov (AZE)
-81kg
D. Ressel (GER) / Z. Rekhviashvili (GEO)
F. De Wit (NED) / A. Khubetsov (RUS)

13h45, -73kg, Korval sorti
Face à l'Israëlien Tohar Butbul, qui l'avait déjà battu en quart à Paris, Loïc Korval ne trouve pas la solution. Dans une grosse bagarre de kumikata, il se faisait d'abord pénaliser, ne parvenant pas à poser les mains, avant de se faire aspirer sur le seoi-nage de Butbul, qui lançait un mouvement classique, mais gardait le revers du Français après l'esquive de ce dernier pour l'enrouler comme sur un seoi inversé. Décidément, le médaillé européen juniors et -23 ans, 3e à Paris et Antalya, 5e à Düsseldorf, ne réussit pas au double médaillé européen.

13h45, -63kg Pinot régale
Face au physique de Kathrin Unterwurzacher, vice championne d'Europe en titre (battue par Tina Trstenjak l'an passé) qui a tout de même aligné une finale à Abou Dhabi, des victoires à Tokyo, Oberwart et encore Antalya il y a quinze jours, Margaux Pinot a dégaîné son morote pour waza-ari avant de conclure son combat sur une clé qui faisait taper l'Autrichienne à une seconde du terme. Un vrai combat de référence.

13h40, -63kg Pas d'inquiétude Clarisse
Opposée à la Russe Ekaterina Volkova, 3e aux Europe 2016, Clarisse Agbegnenou n’a pas fait de détail : harai-makikomi pour waza-ari avant un énorme enchaînement ura-nage/o-goshi pour un autre waza-ari. Jamais en danger à défaut de terminer le combat avant la fin du temps, la vice championne olympique continue son chemin sans frayeur.

13h15 : -70kg, Gahié facile
Opposée à la Suédoise Bernholm, une combattante qui reste sur une 5e place au Grand Prix de Tbilissi, Marie-Eve Gahié plante la première banderille sur ko-soto pour waza-ari à mi combat. Systématiquement sur l’offensive, en variation, elle lance sur l’arrière et enchaîne en juji-gatame qu’elle n’arrive pas à finaliser. Quelques secondes plus tard, à 1mn30 de la fin du combat, un deuxième ko-soto scelle le combat. Easy ! Prochain combat contre la Néerlandaise Sanne Van Dijke, championne d’Europe -23 ans 2014 et surtout 3e à Paris et 5e à Düsseldorf. L’opposition va monter d’un cran.

13h00 : -63kg, Agbegnenou sur les chapeaux de roue
La vice-championne olympique n'a pas trainé. Prenant l'initiative dès le début de son combat contre Amy Livesey, Agbegnenou profitait d'une attaque de l'Anglaise pour la ceinturer et lui administrer un puissant ura-nage. Ippon. 

12h55 : -81kg, N'Diaye stoppé par Lappinagov
Il était très bien rentré dans sa compétition avec un superbe uchi-mata. Un mouvement que N'Diaye essayait de placer à Aslan Lappinagov dès le début de ce 1/8 de finale, un Russe de 23 ans, récent vainqueur à Düsseldorf. Sur une tentative de sasae, le champion de France 2016 était à deux doigts de marquer un waza-ari. Malheureusement, c'est le Russe qui marquait l'unique avantage de ce combat sur cette même technique où il soulevait le Français et le déroulait. Dommage pour N'Diaye qui n'aura pas démérité.

12h50 : -73kg, Korval continue, Chaîne s'arrête là
Les deux -73kg français se retrouvaient à combattre au même moment, tapis 3 et 4. Loïc Korval avait face à lui le Slovaque Hojak, un junior qui commence à faire parler de lui. 3e aux Europe juniors 2016 tout comme à Tunis en début d'année. Rien n'était marqué lors des deux premières minutes où les deux combattants, bien en rythme, ne lachaient rien. Puis sur un sode à une main, Korval poussait poussait poussait pour finalement déséquilibrer et faire tomber sur la tranche Hojak. Un waza-ari que le vice-champion de France 2016 gardera jusqu'au bout. 
Sur le tapis d'à côté, Guillaume Chaine s'est fait une grosse baston avec le Turc Hasan Vanlioglu. Essayant de trouver la solution au corps-à-corps ou avec son o-uchi-gari, le Français s'incline finalement sur o-uchi du Turc, lors du golden score et alors qu'ils étaient tous les deux à deux shido partout et que Vanlioglu aurait pu être sanctionner pour fausse attaque quelques secondes auparavant. Rageant. 

12h15 : -70kg, Gahié, parfait
Un premier waza-ari sur seoi-nage, un autre sur harai-makikomi puis ippon sur ko-soto juste quelques secondes avant le terme des quatre minutes, Marie-Eve Gahié n'a fait qu'une bouchée de l'Italienne Carola Paissoni, une combattante de 22 ans de niveau European Open, elle qui avait disputé une finale à Madrid en juin 2016 et était monté sur le podium à Glasgow (3e), en septembre.

12h : -81kg, N’Diaye efficace
Opposé au Tchèque Petr, le champion de France des -81kg est entré avec beaucoup d’intensité dans son premier tour. Tentant de hisser Petr sur sa hanche, évitant le contre et le sutemi, il trouvait l’ouverture sur un uchi-mata ken ken magnifique. De quoi faire respirer le camp français.

11h30 : -73kg, Chaîne joue avec Bessi
Un premier waza-ari sur un coup du volant, un second sur makikomi, un troisième sur o-uchi-gari, le -73kg français a été tranquille sur ce premier tour des championnats d’Europe lors du Monégasque Cédric Bessi.

11h : Déjà fini pour Baptiste Pierre
Deux shido pour passivité, le Français Baptiste Pierre, pensait bien pouvoir, en diesel, monter en régime lors de ce premier combat contre l'Allemand Benjamin Muennich et son seoi qu’esquivait le Français pour aller au golden score. Pas pour longtemps, l’Allemand lançant à nouveau pour marquer. De la frustration, encore, pour les masculins français.

Au programme auhjourd'hui, les -63kg, -70kg et -73kg, -81kg.
Les champions en titre :
-63 kg : TRSTENJAK Tina (SLO)
-70 kg : EMANE Gevrise (FRA)

-73 kg : ORUJOV Rustam (AZE)
-81 kg : KHALMURZAEV Khasan (RUS)

Retrouvez les résultats complets des championnats d'Europe 2016 ici

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-_a9d0a77b8231d078aa3f4a4a72c022cf29250485cb81e47852_pimgpsh_fullsize_distr
Original-creps_hauteur
Original-sticker_judo_-_copie