14:28 12 mar

CE cadets de Croatie 2018 - Six médailles pour les jeunes tricolores

Cinq médailles féminines pour une masculine

Première sortie internationale de la saison ce week-end pour les cadets français. Direction la Croatie et Zagreb pour les vingt-six sélectionnés français (treize féminines, treize masculins), comme c'est devenue la tradition depuis quelques années. Un tournoi toujours aussi dense puisqu' on frôlait les 800 participants, avec des délégations venues de trente-sept pays différents dont des Argentins, Brésiliens et Panaméens et un nombre de judokas présents quasi-identique à 2017 (793 contre 792 l'année dernière) et des catégories dantesques : 90 judokas en -73kg, 86 en -66kg, 70 en -60kg, 61 en -57kg !
Certains pays, souvent limitrophes, avaient choisi de venir en force, comme la Hongrie (75 judokas !), la Slovénie (55 judokas) ou la Serbie (44 judokas) ou d'un peu plus loin comme l'Ukraine (53 combattants). La France, avec ses vingt-cinq combattants (Léo Di Nicola, le -55kg de l'OM Judo n'ayant finalement pas combattu) était donc plutôt dans la moyenne basse en ce qui le nombre de judokas. A noter enfin l'absence de la Géorgie et de l'Azerbaïdjan, deux nations qui comptent chez les masculins (et de plus en plus chez les féminines) ainsi qu'une présence très modeste de la Russie (neuf combattants uniquement ce week-end, cinq en 2017). Un plateau copieux donc dont la France s'extirpe avec six médailles. Le même nombre qu'en 2017 mais cette fois-ci sans victoire (il y en avait eu deux l'année dernière avec Ophélie Vellozzi en -52kg et Morgane Féréol en -70kg) : trois médailles d'argent et trois de bronze pour le groupe de Cathy Fleury et coaché par Gévrise Emane, Karine Dyot, Bruno Mure et Lilian Barreyre, qui placent la France à la 11place du classement général. La Hongrie finit assez logiquement 1re avec huit médailles (3 or, 3 argent, 2 bronze) devant la Croatie (3 or), et le Brésil (2 or, 2 argent, 5 bronze)

L'argent pour Ballo, Hayme et NGayap Hambou
Ils sont donc trois Français à monter sur la deuxième marche du podium : la Corse Ghjuliana Ballo (AJ Pietralba) en -40kg avait ouvert le compteur tricolore. Quatre combats dont un premier de presque neuf minutes contre la Brésilienne Chrislayne Alencar qui prendra finalement un troisième shido ! En finale, Ghjuliana Ballo s'incline face à l'Italienne Giulia Giorgi. La seconde médaille d'argent féminine viendra le lendemain, dans l'ultime catégorie du jour, les +70kg, grâce à Coralie Hayme (JC Villiers Le Bel). Vainqueur sur hansokumake de son 1er combat puis par ippon en 1/4 et en 1/2, celle qui avait fini 3e du Tournoi de France fin janvier ne peut rien en finale contre la Brésilienne Anna Santos. Dernière médaille d'argent pour le -81kg de l'AM Asnières, Maxime NGayap Hambou : six combats pour le vainqueur du Tournoi de France, battant respectivement un Belge, un Croate, un Brésilien, un Israélien et un Roumain avant de tomber face à l'autre Brésilien de la catégorie, Marcos Santos. champion panaméricain cadets en juin 2017 en -66kg. Une première médaille masculine française en tournoi de préparation depuis Bielsko Biala depuis fin mai 2016. Ca sera la seule du week-end puisque les trois médailles de bronze sont féminines avec Léa Metrot (US Verneuil sur Seine) en -44kg, dont la montée de catégorie a été très bien digérée (elle avait fini 2e ici même en -40kg l'année dernière), Léonie Gonzalez (Stade Bordelais ASPTT Judo) en -48kg, 5e au FOJE 2017 et Léa Fontaine (Judo Club Saint-Denis) en +70kg. Notons toutefois les deux cinquième places de Heydar Ouchen (JJC Gennevillois) en -50kg et Maxime Gobert (OJ Nice) en -60kg, battus pour la médaille mais lors de leur septième combat de la journée ! Un parcours avec beaucoup de positif à retenir donc. Chez les féminines, Lou-Ann Masson (La Couronne Grand-Angoulême Judo), 3e au FOJE 2017 (et seule médaillée), finit elle aussi 5e en -52kg. 
Que retenir donc ? Les deux médailles tricolores en +70kg, un résultat rare et à souligner (la dernière fois, c'était aussi à Zagreb, l'année dernière, en -52kg), la qualité des combattantes légères (une médaille en -40kg, -44kg, -48kg et une 5e place en -52kg) et la belle médaille d'argent en -81kg. 
Prochain rendez-vous les championnats de France 1re division les 8 et 9 avril. Un week-end lors duquel aura lieu aussi la Coupe d'Europe cadets de Berlin. Embêtant quand on connaît la qualité de cet événement qui constitue normalement dans la programmation tricolore la deuxième sortie internationale de sélection. 



 

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-creps_2018
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros